Blog LiveMentor
entreprendre au bon moment

Quel est le bon moment pour entreprendre?

Enfin, il est arrivé ! J’ai reçu hier mon nouvel appareil photo qui va me permettre de réaliser de supers vidéos de cours !!

– Mais, tu fais déjà des vidéos de cours, non ?
– C’est vrai, voilà un an que j’ai démarré.

J’avais hésité à l’époque, démarrer à faible coût avec une petite caméra de moins de 100 euros, ou attendre de pouvoir acheter ce bel appareil ?

Quel est le bon moment pour entreprendre ?…

Quel est-il donc, ce bon moment ?

– Une opportunité par rapport à votre travail actuel ? Rupture de contrat… Admettons.
– Après un déménagement ? Admettons aussi.
– Que vos enfants, petits, soient scolarisés ? Allez.. admettons le aussi..

Mais sinon ? que peut vous empêcher d’entreprendre ?

Votre esprit peut vous trouver une multitude de raisons..

Essayez de déterminer quels sont les peurs, cachées derrière tout cela.

Je ne prendrai pas en compte le contexte politique, même si je sais que certains se retranchent derrière.

Mais voyons plutôt quelques autres raisons souvent invoquées.

Vous voulez avoir du matériel très performant !

bon moment pour entreprendre

Avez-vous vraiment besoin d’absolument tout le matériel pour démarrer ?

Les vidéos étant le support principal de mon activité de cours en ligne, je ne pouvais évidemment pas commencer sans elles.

Les toutes premières étaient filmées avec mon smartphone. Elles me servaient à me faire connaître, à proposer des astuces gratuites. En bref, à démarrer la construction de ma communauté.

Elles n’étaient pas extra, mais moi non plus ! Parler devant la caméra demande une certaine aisance et celle-ci vient avec l’habitude. Habitude qu’il est rare d’avoir les premières fois, bien évidemment !

Au bout de quelques mois, j’ai trouvé deux éclairages « lumière du jour » avec pieds et parapluie. Cela a amélioré le rendu. Puis, quelques mois encore plus tard,  j’ai acheté une caméra… une petite caméra simple trouvée 50 € sur un site étranger, pour ne pas dire chinois.

Certes, les vidéos n’étaient pas d’une très bonne qualité,  notamment si je devais zoomer… De plus, je devais enregistrer le son à part et faire des montages.. Cela me prenait beaucoup plus de temps…

Un soir de Live avec mes élèves, je parlais du rendu pas extra des vidéos, et tous ont été d’accord pour me rassurer : l’important est le contenu ! 

Ils avaient bien raison, l’important est le cours en lui-même et cela, je le vendais bien et l’argent rentrait.

Si vous attendez d’avoir le super matériel qui va bien… vous ne vous lancez pas, donc vous ne pouvez gagner de l’argent..

Alors que dans le cas contraire, votre entreprise pourra monter en puissance financière et un jour, vous changerez votre matériel.

C’est avec mes gains de l’année, que j’ai pu investir dans l’achat de mon appareil photo bien plus performant, qui fait des vidéos bien meilleures… Figurez-vous que j’ai été tentée de refaire mes vidéos mais c’est inutile… le contenu est bon, si je dois modifier des cours, cela sera pour en ajouter d’autres. Je vous propose d’aller voir quelques vidéos sur mon blog 

Il y a des solutions possibles pour votre matériel dont vous ne pouvez pas vous passer, si vous ne voulez pas acheter du bas de gamme..; Trouvez du matériel d’occasion.

Vous cherchez le local « parfait » :

quel est le bon moment pour entreprendre

Oh oui, un local de rêve… Vous l’imaginez, bien placé, bien adapté à votre petite entreprise mais… vous pouvez le chercher longtemps… très longtemps.. et passer à coté d’un local surprenant…

J’ai commencé dans une pièce de mon appartement, j’y ai reçu des clients sans que cela pose problème. J’avais lancé mon entreprise, je mettais des flyers, on parlait de mois dans ma commune.

Comme dans beaucoup de nos petites communes, les commerces fermaient, et je regardais des locaux, j’en visitais quelques uns. Ils étaient trop petit, trop grand, trop cher… ou pas assez ceci ou cela. Cela me permettait de voir ce dont j’avais besoin, et ce que je pouvais me permettre de louer…

Un jour, un restaurant mis la clé sous la porte et tout fut vendu aux enchères. Le propriétaire des murs, désabusé par les mois non-payés et l’état des locaux resté vides, proposa de me le mettre à disposition. Il savait que j’étais installée chez moi et que je cherchais un local.

Je n’aurai jamais imaginé louer un restaurant pour en faire mon atelier. Mais finalement, cela a transformé mon entreprise : cela m’a permis de donner des cours, ce que je n’aurais pas envisagé dans mon appartement. j’avais enfin une vitrine !

Des opportunités arrivent souvent lorsque vous êtes lancés, car les gens parlent de vous, et vous parlent. Le bouche à oreilles marche bien, que ce soit en ville ou dans la campagne.

Alors que tant que vous ne démarrez pas… personne ne vous connait, ne sait que vous cherchez un local etc… et donc personne ne peut vous en proposer un.

Je l’ai remarqué chez plusieurs de mes amis entrepreneurs. Ils ont trouvé le local une fois l’entreprise lancée.. Bon, d’accord, il faut ensuite changer les adresses… un conseil, ne faites pas trop de flyers à l’adresse provisoire… ou ne mettez pas d’adresse.

Un autre blocage : Ne pas avoir l’argent nécessaire !

gagner argent entrepreneur

Si votre projet nécessite vraiment un gros financement, démarrez en montant un super dossier : il existe sur le net, des solutions de crowfunding ou autre qui vous aideront. Sans oublier les aides de l’état diverses, si vous y avez droit…

Vous faut-il réellement beaucoup d’argent si vous acceptez de démarrer « petit » , de ne pas être PARFAIT .

Pensez-vous que toutes les grosses sociétés ont toujours été « de grosses sociétés » ?

Connaissez vous la Société Française des Teintures Inoffensives pour Cheveux ?
Oui, bien sûr ! C’était son nom en 1909 ! maintenant c’est Loréal !

Pour ma part, j’ai démarré avec rien, voire même peut être dans le rouge. On m’a offert ma première boite de pastels.

J’ai démarré seule, en 2011, sur du papier « canson » .. celui que je recommande à mes débutants. J’ai vendu quelques tableaux et je gardais précieusement cet argent pour acheter d’autres pastels, du meilleur papier. Etant passionnée, je passais TOUT dans mon art.. tout mon temps et tout mon argent…

Des premières ventes à maintenant, mes cours en ligne, il m’a fallut 7 ans.. Bon, je dois reconnaître que jamais je n’imaginais, les premières années, l’évolution que prendrait ma carrière.

Je me suis surtout posée la question « est-ce le bon moment » quand j’ai déménagé et quand j’ai lancé les premiers cours, en atelier, d’abord, puis en ligne. Maintenant ou attendre un peu… Attendre quoi ?

Ah vous ne savez pas faire de site ?

Oui, à notre époque c’est plutôt embêtant ! Mais là aussi, vous pouvez trouver des solutions !
Notamment une sur cet article qui vous explique comment lancer son site sans compétence technique..

Il faut apprendre, oui, mais c’est cela l’aventure aussi..

le bon moment pour entreprendre, c’est lorsque :

  • les fausses excuses ne vous bloquent plus !
  • votre projet vous passionne totalement !
  • vous pensez tenir une idée !
  • et lorsque vous croyez en sa réussite, peut être même si vous n’y croyez qu’à demi !

Allez-y : c’est maintenant  !

Vous avez trouvé une faute d’orthographe dans cet article ? Vous pouvez nous en faire part en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée .

Avatar

Isabelle Vauche

Enfant, je voulais être "peintre-écrivain". mais il m'a fallut dépasser la cinquantaine pour réaliser mon rêve.. je peins.. j'écris.. je vis !
Je donne des cours de pastels en ligne et en atelier, J'adore enseigner et voir progresser mes élèves.
Je suis l'auteure du Roman de Wihéa, Sorcière ou Indigo.

Your Header Sidebar area is currently empty. Hurry up and add some widgets.

shares

Rapport de faute d’orthographe

Le texte suivant sera envoyé à nos rédacteurs :