Blog LiveMentor
entreprendre

Entreprendre, c’est aussi se découvrir

Il y a quelques semaines, j’ai fêté les 1 an de ma deuxième entreprise en tant que consultante spécialisée en micro-entreprise et formatrice en organisation-planification, en stratégie et pour préparer son premier rendez-vous commercial, j’en ai profité pour faire le point sur toutes les étapes (l’idée, le lancement, mon site, charte graphique et réseaux sociaux, les clients et bien sûr mes projets).

Ce bilan m’a permis de me rendre compte qu’entreprendre a également eu un effet sur mon évolution personnelle.

 

Découvrir mes capacités pour faire un choix professionnel

Il y a 8 ans, j’ai lancé ma première entreprise en création de bougies et de bijoux : 3 ans de créations, d’essais, de remise en questions…

Entreprendre juste après mes études était le moyen d’essayer de me trouver à travers la création et l’indépendance.

Résultat : pas suffisamment de ventes pour vivre, le besoin d’arrêter de créer dans ses conditions avant d’être dégoutée, et l’envie d’autres choses aussi tout simplement (avec un peu de réussite…).

Autant d’efforts ont beaucoup étouffé mon envie d’entreprendre je vous l’avoue. Il me restait à découvrir vers quel autre chemin m’orienter.

Plusieurs années à mon compte m’ont fait apprécier l’autonomie, l’indépendance et la polyvalence. De plus, je me suis rendu compte que l’organisation et l’administratif n’étaient pas aussi horribles que ce que j’imaginais, au contraire même, je me sentais à l’aise. C’est ce qui m’a orienté vers le métier d’assistante manager. J’ai passé 4 ans ½ à jongler entre l’administratif de base, les rapports techniques, l’organisation d’évènements, la recherche de performances et la gestion de projets. J’ai vite appris à prioriser les choses et à gérer au mieux mon temps.

 

Des études pour découvrir une autre façon d’entreprendre

Reprendre des études en Gestion puis en Management avec option « entrepreneuriat » en alternance, m’a emmené loin de mon univers précédent.

Pourtant j’ai pu découvrir des connaissances et des outils qui me ramenaient à ma petite entreprise, non pas comme des regrets mais plutôt comme une stratégie qui se met en place avec la communication, le marketing, la gestion…le tout adapté à mon projet, une sorte d’étude de cas réaliste.

Entreprendre n’avait plus la même signification pour moi, ma vision stratégique était plus globale, j’ai pu découvrir que ma persévérance n’était pas vain mais qu’il fallait prendre les choses autrement.

 

Entreprendre de nouveau et découvrir ce qui est fait pour soi

Me relancer et de nouveau entreprendre n’a pas toujours été simple, j’ai pu découvrir que mon plus grand ennemi était moi-même. Mes peurs, mes doutes me font douter de moi parfois, je suis beaucoup plus douée pour croire en mes clients, les encourager et les aider heureusement.

Cette dernière année a donc été riche en dépassement de soi. Je reste une grande angoissée mais je me sens à ma place dans mon activité ; conseiller et aider les autres me plaît au point de sortir de ma zone de confort notamment pour le démarchage.

Plus concrètement, pour définir mes prestations, j’ai fait un bilan de compétences avec un mélange de visualisation : où je me vois ? dans quelles conditions ? ce que j’aimerais dans l’idéal ? Mon premier défi a donc été de découvrir ce que je voulais vraiment et d’oublier les objections habituelles que l’on se fait pour ne pas être déçu.

Il fallait donc que je profite de ma liberté, de mon indépendance pour entreprendre sans limite.

Pour être honnête, proposer une formation en organisation-planification est l’idée d’un ami qui en avait besoin, pour moi c’était tellement naturelle que je n’y ai pas pensé.

J’ai ensuite pu découvrir les difficultés de certaines activités : écrire un article par semaine, développer mes réseaux sociaux, apprendre à utiliser WordPress…

Aujourd’hui je suis contente d’avoir réussi à tenir mes objectifs de publication, d’avoir appréhendé les bases d’un site internet (je ne connaissais même pas WordPress avant LiveMentor) et j’ai conscience de l’importance d’un bon réseau.

Non seulement on gagne du temps en faisant appel à des professionnels mais aussi pour faire face à nos petits blocages et répondre à nos questions (merci à la réactivité et aux conseils de certaines personnes sur le groupe LiveMentor qui m’ont encore aidée il y a quelques semaines).

Cela ne m’a pas empêché de galérer régulièrement notamment pour me spécialiser, je savais qu’être une experte dans un domaine est bien mieux mais faire des choix, me restreindre et surtout me fermer des portes… J’ai donc commencé par m’orienter vers un type de clients plutôt les micro-entrepreneurs. Mon but est d’aider les personnes qui se trouvent dans la même situation que moi lors de ma première entreprise, de les aider à ne pas avoir la même finalité que moi.

Le manque de budget de beaucoup de micro-entrepreneurs malgré leurs besoins est le problème de cette spécialisation. J’ai donc entrepris les démarches pour devenir centre de formation puis pour m’inscrire sur Datadock.

Résultat : mes formations sont désormais finançables, réalisables par Skype et il faut désormais que je le fasse savoir.

 

Prochaine étape : trouver les meilleurs moyens pour trouver des clients (ma plus grande difficulté aujourd’hui) en sortant de ma zone de confort et pourquoi pas découvrir que je peux faire mieux que mes objectifs.

Bref, entreprendre permet bien sûr d’apprendre quotidiennement de nouvelles choses mais cela permet aussi de se découvrir en profondeur.

Voilà comment une ancienne créatrice de bougies se lance 4 ans plus tard dans le conseil pour les micro-entrepreneurs et pour sa première bougie, est également devenue centre de formation pour solopreneur, en cours de certification.

 

Et vous, qu’avez-vous découvert sur vous-même en entreprenant?

Vous avez trouvé une faute d’orthographe dans cet article ? Vous pouvez nous en faire part en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée .

Avatar

Nathalie Dewez

Consultante spécialisée en micro-entreprise et formatrice (référencée Datadock) pour solopreneur en organisation-planification, pour préparer un premier rendez-vous commercial et en management stratégique.

Do NOT follow this link or you will be banned from the site!

Rapport de faute d’orthographe

Le texte suivant sera envoyé à nos rédacteurs :