Blog LiveMentor
studio d'artiste peintre

Reconversion professionnelle : de l’industrie automobile à l’art de la BD

Mon parcours aux différentes reconversions

Mon parcours scolaire a débuté de manière classique à l’université pour un DEA en économie internationale et s’est terminé avec un Mastère spécialisé en gestion des achats

J’ai démarré ma vie professionnelle dans l’industrie automobile. Je suis restée chez PSA Peugeot Citroën pendant 11 ans.

Aout 2011 je démissionne et fait ma première reconversion professionnelle : je choisis un métier qui me permettra de mieux vivre mon rôle de mère et mon rôle professionnel et deviens professeure.

Ensuite arrive la deuxième reconversion : le métier de professeur ne m’ayant pas plu je décide me tourner vers un métier plus à l’écoute de l’autre.  Ne voulant pas refaire de longues études,  je décide de me tourner vers la sophrologie.

Dès 2014, diplôme en poche, j’ai commencé mon activité. Très vite je me rends compte que ce métier est bancal. Les clients sont difficiles à trouver et je suis ni tout à fait thérapeute ni tout à fait commerciale.

C’est à ce moment-là que j’ai pris une grande décision : quitter la France et sa grisaille. Un jour d’hiver 2015 j’ait traversé l’océan pour m’établir au Canada. Et c’est là que je que tout démarre.

Avec l’aide d’une coach, je me lance dans ma passion : le dessin, l’art et la bande dessinée.

Je crée un blog en me formant mais je me plante complètement. Je me perds dans les réseaux sociaux, obnubilée par les likes.  Je ne me laisse pas abattre et après plusieurs évènements difficiles, je redéfinis mon projet et relance tout mais cette fois ci de manière professionnelle.

Les raisons de ma reconversion

  1. La volonté de me retrouver et trouver mon alignement : travailler dans une grande entreprise ne me correspondait plus, je m’ennuyais à mourir.
  2. Avoir un équilibre entre mon travail et ma vie de famille : choisir de ne pas assumer mon rôle de mère pleinement ou de ne pas être disponible pour mon travail correctement était une torture pour moi. Je souhaitais avoir un travail qui me permette de conjuguer les deux.
  3. Redéfinir ce que je voulais faire de ma vie : ma crise de la quarantaine m’a poussée à me recentrer sur l’important. Tout était possible et j’avais le soutien de mon mari qui travaillait dans l’informatique et qui ne risquait pas de se retrouver au chômage.

« Ma famille percevait toutes ces reconversions comme de l’amusement pour m’occuper, ce qui a été très difficile à gérer émotionnellement. »

J’ai également eu beaucoup de mal à croire en moi.

Pour pouvoir avancer, j’ai suivi plusieurs cours de marketing digital en ligne, des cours de BD en présentiel et la formation Socrate via LiveMentor pour devenir formatrice.

Aujourd’hui, j’ai créé un nouveau blog : dessinetabd sur lequel je vais bientôt proposer une formation pour les personnes souhaitant créer une bande dessinée.

Mes conseils pour ceux qui souhaitent faire une reconversion professionnelle

  1. Se faire aider pour bien choisir sa reconversion.
  2. Ne pas être obnubilé par l’argent car vous aurez du mal à tenir sur le long terme.
  3. Ne pas hésiter à se former et continuer d’apprendre de manière constante.
  4. Travailler son réseau et s’entourer des bonnes personnes.
  5. Ne pas avoir peur et ne pas se laisser influencer par ses proches qui ne vous comprennent pas.

Vous avez trouvé une faute d’orthographe dans cet article ? Vous pouvez nous en faire part en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée .

Avatar

Elisabeth Devaux

Nos conseils dans votre boite mail

Envie de progresser à nos côtés ? Rejoignez-nous dans l'aventure ! Chaque semaine, nous partageons nos meilleurs conseils.

Rejoindre la newsletter
Do NOT follow this link or you will be banned from the site!

Rapport de faute d’orthographe

Le texte suivant sera envoyé à nos rédacteurs :