Faire émerger un projet professionnel et laisser le choix de l’orientation

De manière générale, on pousse l’élève à approfondir les matières dans lesquelles il a des facilités ou des compétences. De cette manière, son travail est facilité et ses résultats positifs. Les professeurs préfèrent également travailler avec des élèves à l’écoute et ne concentrant pas de difficultés particulières dans la matière enseignée. Pourtant, on a tendance à considérer que le cursus scolaire le plus important est terminé lors de l’obtention du bac et que c’est une fin en soi. C’est ainsi que lors de l’année de Terminale, de nombreux élèves, quelque soit la filière, ne savent pas quoi faire l’année suivante, même en ayant de bons résultats.

Lorsque votre enfant « ne sait pas quoi faire plus tard » ou est démobilisé à l’école, il peut être intéressant de considérer l’obtention du diplôme à la fin du cursus secondaire, général, professionnel ou technologique, comme un moyen de pouvoir se former à un domaine qui lui plaît. Il pourra ainsi trouver plus facilement un métier qui lui convient et dans lequel il pourra progresser et s’épanouir.

A 13 ou 14 ans, peu importe la filière envisagée, votre enfant peut avoir du mal à se projeter dans un avenir professionnel qu’il ne conçoit pas encore. Dans ce cas, il faut l’aider à s’ouvrir à de nouvelles expériences et lui permettre de prendre du temps pour réfléchir raisonnablement de ce qu’il veut et est capable de faire dans ses études. Il faut également lui donner un moyen d’explorer ses envies, de comprendre ses réussites et ses motivations. Dans de nombreux cas où l’élève est en difficulté, le conseiller d’orientation joue un rôle important dans l’avenir de l’enfant alors qu’il prend très souvent peu de temps pour le connaître. Certains parents font le choix de prendre des séances de coaching pour leur enfant et cela peut s’avérer très efficace. Au cours des séances, le coach va aider l’adolescent a explorer ses passions, ce qu’il aime faire ou ne pas faire, ce qui le motive… De cette manière, il pourra l’aider à envisager comment l’enfant se voit évoluer dans le futur et l’aider à s’orienter vers des métiers en rapport avec les qualités qu’il est en train de développer.

Dans tous les cas, vous devez prendre en compte l’avis de votre enfant lorsqu’il est temps de choisir une filière. C’est son avenir qui se joue mais également sa motivation pour ses futures études.



Articles à lire aussi :