Conseils pour l’épreuve écrite du bac de français

L’épreuve écrite

D’une durée de quatre heures pour tous les candidats, le coefficient varie selon la série du bac. Le sujet est constitué d’un corpus de textes en lien avec la thématique du programme de l’année et se décompose de la façon suivante :

  • Une première partie (sur 4 points pour les séries générales et 6 points pour les séries technologiques) qui consiste en une ou plusieurs questions et qui porte sur les textes du corpus.
  • Une deuxième partie (sur 16 points pour les séries générales et 14 pour les séries technologiques) qui est un travail d’écriture. Vous avez le choix entre trois exercices différents : commentaire de texte, dissertation, récit d’imagination.

Les questions de texte

Le corpus de textes est un ensemble de documents sur le même thème ou la même problématique. Ce sont des textes notables pour leurs qualités de style, des textes documentaires (articles de presse, encyclopédie…) ou des images qui peuvent illustrer un texte.

Vous devez lire ces textes une première fois puis les relire en notant le genre littéraire, les registres de langage, les éléments de contextualisation et, bien sûr, le nom du ou des auteurs. Dans un deuxième temps, vous entrez de manière plus précise dans le texte : repérez les éléments du champ lexical, les figures de style, les expressions, le ton du texte… Essayez de comparer les textes entre eux pour relever les similarités ou les différences que ce soit dans le fond ou dans la forme.

Dans un dernier temps, relevez et faites ressortir les éléments du texte qui vous permettront de répondre à chaque question. Puis passez à la rédaction en veillant à ce que votre réponse soit structurée et claire, avec la citation correctement insérée (et la référence de la page et de la ligne qui va avec !).

Le commentaire de texte

L’objectif du commentaire de texte est de montrer quel est l’intérêt du texte et le but de l’auteur en analysant les mots et la structure. Vous devez donc analyser le texte avant de pouvoir dégager une problématique et un plan. Pour cela repérez tous les éléments intéressants dans le texte : idées, rythme, sonorité, construction, vocabulaire, figures de style… C’est la phase préparatoire à la rédaction qui est la plus importante, si celle-ci est bien effectuée, votre rédaction en découlera naturellement.

Vous devez ensuite dégager une problématique et un plan en deux ou trois parties selon les thèmes abordés. Commencez par ce qui ressort le plus du texte et continuez avec le sens le plus caché en veillant à intégrer des citations pertinentes dans votre commentaire. Vous ne devez pas faire de contre-sens ou faire dire à l’auteur ce qu’il n’écrit pas.

Concernant la rédaction, soignez l’introduction en présentant le texte, la problématique et en faisant l’annonce du plan. Veillez à faire des transitions entre chaque partie et à ne pas bâcler la conclusion en faisant un bilan et en proposant une ouverture.

La dissertation

L’objectif de la dissertation est de répondre à une problématique littéraire en vous appuyant sur le corpus de textes, les ouvrages que vous avez étudié pendant l’année et, si vous en avez les moyens, quelques références personnelles.

Première étape, analyser les termes du sujet : est-ce une question ? une citation que vous devez commenter ? un avis personnel ? Deuxième étape, repérer la thématique abordée par rapport à votre programme de première. Troisième étape, comprendre la question soulevée par l’énoncé et en tirer une problématique.

Quatrième étape plus longue, trouver et noter les éléments de réponse dans les textes, vous remémorer les éléments de cours et les ouvrages que vous avez pu lire en rapport avec le sujet… Ne prenez pas la peine de trier vos idées, cela viendra ensuite avec le plan.

Pour la mise en place du plan, il arrive que le sujet donne parfois des indications sur le plan à choisir, il existe plusieurs types de plan, vous pouvez utiliser les trois suivants :

  • le plan critique : deux parties, thèse/antithèse
  • le plan dialectique : trois partie, thèse/antithèse/synthèse
  • le plan thématique : répond progressivement à la problématique en présentant plusieurs arguments de façon ordonnée

Dernière étape enfin, la rédaction. Rédigez toujours l’introduction et la conclusion au brouillon avant de passer directement au propre pour le corps du texte. Votre conclusion découle de toutes les idées que vous avez noté, vous n’avez donc pas à attendre d’avoir rédigé l’ensemble de la dissertation pour l’écrire. N’oubliez pas de soigner vos transitions !

Le récit d’imagination

L’objectif du récit d’imagination est de respecter un style particulier (argumentatif, poétique, dialogal…) tout en faisant preuve de créativité, de soin et de structure. Vous devez débuter par analyser le sujet de manière à comprendre ce que l’on vous demande précisément au niveau du genre, de la forme, du style, du thème, du registre… Vous n’allez en effet pas intégrer les mêmes éléments s’il s’agit d’un article de presse ou d’un dialogue ! Avant de passer à la rédaction, pensez à organiser vos idées, à les structurer et à soigner votre style. Lorsque vous écrivez, laissez libre cours à votre imagination tout en veillant à ne pas faire de hors sujet, insérez des figures de style, variez votre vocabulaire…

Un dernier conseil

Veillez à garder le temps suffisant pour vous relire ! Même si on vous le répète assez souvent, le français est la matière dans laquelle les fautes d’orthographe, de grammaire ou de conjugaison peuvent vous enlever les plus de points.



Articles à lire aussi :