Bien préparer l’épreuve d’histoire-géographie éducation civique du Brevet

Depuis deux ans ans désormais, l’épreuve du brevet en histoire a été modifiée pour inclure en même temps et de façon systématique de la géographie et de l’éducation civique. Là aussi, fini les impasses !

L’épreuve

L’épreuve d’histoire géographie éducation civique se présente en trois parties. L’histoire et la géographie comptent pour 13 points chacun, l’éducation civique pour 10 points. La maîtrise de la langue compte pour 4 points.

En histoire, en géographie et en éducation civique, la première partie porte sur des questions de connaissance sur un ou plusieurs thèmes. Outre les chapitres appris en troisième, cela peut être en histoire des dates apprises depuis la sixième, en géographie, cela peut être des localisations également abordées depuis la sixième. L’académie de Grenoble a réalisé une liste de repères historiques et géographiques à connaître absolument pour le Brevet. En histoire et en géographie, La dernière question est un développement construit sur 5 points, où tu dois argumenter et développer autour de la question posée.

La deuxième partie porte sur l’étude d’un document. Cela peut être un document iconographique comme une affiche, un texte, une carte, un plan… Tu auras une question de présentation du document que tu devras présenter de façon complète : nature, titre, auteur, date de publication. La question peut aussi porter sur un seul élément, comme la nature du document par exemple. Grâce à tes connaissances et notions acquises en cours, tu dois ensuite interpréter le document. Tu as le droit de travailler directement sur le document et tu dois parfois même lui donner un titre ou faire un tracé.

En géographie, il y a une troisième partie, la tâche cartographique. Elle consiste à compléter la carte ou la légende en traçant des flux, mettre en relation des espaces géographique, identifier des informations sur la carte ou encore choisir un figuré. Une question de connaissances est également posée sur la carte.

Comment réviser ?

Plus moyen de faire d’impasse, tu es maintenant interrogé sur les trois matières dans lesquelles tu dois absolument connaître tous les repères importants.

Commence d’abord par te créer des fiches pour chaque matière. En histoire, fais des fiches avec les dates importantes pour tous les chapitres (tu les trouveras dans le manuel) et apprend-les par coeur. Interroge toi ensuite sur des dates au hasard et développe un peu autour de l’évènement pour t’aider à bien mémoriser. Fais aussi des fiches avec les mots clefs pour t’aider lorsque tu devras répondre à la question du développement construit.

En géographie et en éducation civique, apprends les définitions importantes (IDH, PIB, innovation…) sans pour autant faire du par coeur. Essaye de comprendre la définition et reformule la avec tes propres mots, cela montrera au correcteur que tu as bien compris de quoi tu parles. Enfin, n’hésite pas à travailler directement sur les exercices de ton manuel pour t’entraîner et à faire des annales pour te familiariser avec des sujets de type Brevet.

Bien rédiger, c’est important

Attention à systématiquement rédiger tes réponses et surveiller ta syntaxe, quelle que soit la partie et la question. Lorsque tu ne fais pas au moins une vraie phrase pour répondre (sujet, verbe, complément, une majuscule et un point final), on t’accorde le point dans la discipline mais tu perds 0,5 points sur les 4 points totaux en maîtrise de la langue. Il faut également rédiger lorsque l’on te demande simplement de citer un évènement et de le dater. On te demande aussi de rédiger tes réponses directement sur le sujet. Il y a bien évidemment un but à cela : te montrer si la réponse exige un développement important ou non pour ne pas te faire perdre de temps. Si ta réponse est trop longue par rapport au nombre de ligne, c’est que tu n’as pas utilisé un vocabulaire précis qui t’aurai permis de synthétiser.

Fais aussi attention aux pronoms et au temps que tu utilises : jamais de je, nous, on et la rédaction doit être toujours au présent. Lorsque tu utilises un pronom, il doit toujours être identifié pour que le correcteur comprenne de qui tu parles. Pour faire simple, imagine que tu décris ou explique à quelqu’un une situation ou une notion qu’il ne connaît absolument pas. Tout doit être clair et non sous entendu. Il faut vraiment être précis et connaître le vocabulaire approprié.

Autre chose très importante, il ne faut pas que tu portes de jugement de valeur ni que tu donnes ton opinion (par exemple : “les nazis étaient les méchants et les alliés les gentils”), cela sera fortement pénalisé, tu dois rester factuel. Comprendre les évènements pour avoir tous les points

Depuis 2013, tu ne peux plus te contenter de décrire uniquement ce qu’il s’est passé à la date citée, tu dois également en donner les conséquences avec une phrase explicative qui doit répondre à la question “en quoi cet évènement est important ?”. Ainsi par exemple, à la question “nommez un évènement de la Révolution française, datez-le”, tu peux répondre : “le 14 juillet 1789, la Bastille est prise d’assaut par les parisiens. C’est la fin de l’«Ancien Régime» et le début de la Révolution française. Aujourd’hui, la fête nationale du 14 juillet perpétue cet évènement. “ Lorsque vous faites vos fiches, et que vous avez fait cet exercice pour chaque date importante, n’hésitez pas à aller voir ton professeur pour lui demander de te corriger. Cela sera ainsi beaucoup plus simple pour rédiger le jour du Brevet ! Pour faciliter ton apprentissage, tu peux également associer une image ou une photo à chaque repère, ainsi qu’un mot clef indispensable, cela t’évitera de tout apprendre par coeur.

Avoir une bonne démarche

Attention à ne pas trop t’égarer sur le développement construit : tu n’as pas besoin de faire d’introduction ni de conclusion. En revanche, il faut que tu recontextualises le sujet sur lequel tu dois développer. En histoire, situe l’évènement dans le temps (date) et dans l’espace (lieu). Ne passe pas trop de temps non plus sur la question, car ces questions (une en histoire et une en géographie) rapportent 10 points sur les 40 points au total. Laisse toi du temps pour les autres questions ! Attention également aux documents. Tu dois y apporter des connaissances personnelles qui ne sont pas dans le document. Lis bien les questions pour éviter de répondre à côté et ne fais pas de paraphrase, cite correctement le document.



Articles à lire aussi :

Logo emblem Connexion

Logo emblem Inscription (1er cours gratuit !)