Echec au baccalauréat : nos conseils

Vous avez échoué au bac et vous pensez être dans une très mauvaise situation ? Quoi qu’il en soit, que vous vouliez repasser votre bac ou non, vous disposez de plusieurs issues que nous allons vous présenter selon votre série, votre profil et vos objectifs.


Redoubler après un échec au bac ?

Malgré le fait que vous soyez perdu et découragé suite à votre échec, le redoublement reste la meilleure solution si vous êtes jeune et que vous souhaitez poursuivre des études longues plutôt que d’entrer directement sur le marché du travail. Dans certains cas, si vous êtes très motivé et que vous y mettez les moyens, cela peut également traduire votre volonté à avoir un très bon dossier pour entrer dans une filière sélective.

 

Repasser le bac en candidat libre

Vous pouvez choisir de passer le bac en candidat libre pour diverses raisons : votre âge, votre situation géographique, vos problèmes de santé ou bien plus simplement le fait que vous ne supportiez plus de suivre la routine habituelle bahut, profs, contrôles. Vous pouvez dans ces cas vous inscrire au bac à titre individuel.

 

Parcours de la deuxième chance

De nombreux établissements se sont mis à proposer des formations dites “de la deuxième chance” pour offrir une formation à ceux qui ont raté le bac ou qui ont abandonné leurs études. Il existe plusieurs options selon votre profil : cours du soir, dispositif MOREA, lycées professionnels et Micro-Lycées, lycées expérimentaux…

 

S'inscrire en BTS

Il n’est pas forcément nécessaire d’avoir le bac en poche pour s’inscrire à un BTS dans un établissement privé. Les BTS commerciaux en particulier, offrent des débouchés intéressants. Mais la plupart des établissement vous proposent tout de même de repasser le bac en candidat libre à la fin de votre première année.

 

Trouver une formation professionnalisante

Il existe quelques formations dans divers secteurs qui proposent des débouchés intéressants sans pour autant exiger le baccalauréat. En effet, ces formations, souvent ouvertes à la demande des entreprises pour recruter, demandent simplement un “niveau bac” et parfois des capacités supplémentaires, comme une facilité pour les langues ou la détention d’un permis B.

 

Entrer à l'université

Il existe en France dans une cinquantaine d’universités la possibilité de préparer une capacité en deux ans, en droit, pour entrer directement à l’université en… première année. Autre possibilité, la capacité en gestion à l'IAE de Caen, totalement différente et très recherchée. C’est actuellement les deux seules possibilités d’accéder à un niveau universitaire sans avoir obtenu son bac.

 

Poursuivre ses études au Québec

Vous ne le saviez peut-être pas mais il est possible de poursuivre ses études au Québec sans le baccalauréat ! En effet, la province canadienne propose des programmes d’études techniques supérieures similaires aux BTS et DUT français. Le niveau d’accession correspond à la fin de la première ou au début de terminale, pas besoin de bac donc ! Vous devez en revanche avoir envie de vous installer au Canada sur le très long terme.

 


Articles à lire aussi :

Logo emblem Connexion

Logo emblem Inscription (1er cours gratuit !)