Fixer des objectifs avec lui

Pour aider votre enfant à remonter la pente, vous devez préférer des objectifs concrets à des banalités répétées dans le vide comme « As-tu fais tes devoirs ? » ou « Révise ton contrôle ». Le mieux est de vous baser sur ses derniers résultats et de créer un programme avec des impératifs de temps ou de résultats réalisables. Si votre enfant a des faiblesses dans une matière, vous devez lui demander de passer du temps en autonomie dessus ou prendre un professeur particulier qui lui permette de reprendre les bases à son rythme. Votre objectif est de l’empêcher dans un premier temps de chuter plus bas puis dans un deuxième temps de remonter la pente. S’il se plaint d’avoir trop de devoirs, poussez le à s’organiser de meilleure manière, en évitant de faire ses devoirs la veille pour le lendemain et en lui apprenant à s’avancer. Pour les cours, vérifiez qu’ils sont appris par un contrôle régulier de ses connaissances et pas seulement par une seule question. Tenez vous surtout informé avant un contrôle. Lorsqu’il doit lire un livre, assurez vous qu’il le fait en lui demandant des petits résumés de temps à autres. Lorsque vous connaissez les capacités de votre enfant, ne négociez jamais les objectifs avec lui une fois ceux-ci mis en place. Assurez vous de le sanctionner lorsqu’ils ne sont pas atteints : renforcement des devoirs, stage intensif dans une matière… Mais aussi de le féliciter lorsque cela paie : mieux vaut éviter les récompenses matérielles (augmentation de l’argent de poche, cadeaux…) et préférer un relâchement des règles établies.

Par ailleurs, vous devez réévaluer les objectifs à la baisse ou à la hausse en fonction des progrès, des difficultés ou des circonstances.



Articles à lire aussi :