Logo white 2x
Formations
Pédagogie
Succès d'Élèves
Avis
Manifeste
Bibliothèque
MENU
x
Comment une Jeune Entrepreneur a Obtenu Plus de 8000 Partages sur un Article de Blog
Aminata a fait le choix de quitter l'entreprise du CAC 40 où elle était employée pour vendre les perles de femmes sud-africaines sur Internet. Elle ne connaissait rien au marketing digital, mais elle a appris à une vitesse record. Référencement naturel, publicités Facebook, optimisations de la conversion sur son site e-commerce, etc... Mais surtout Aminata a appris à écrire et partager avec sincérité son parcours pour inspirer des milliers de lecteurs, et se faire connaître !
Aminata 380*380
J'ai toujours aimé écrire, mais je ne savais pas que ça me servirait pour faire décoller les ventes de mon site e-commerce !

Après un voyage en Afrique du Sud, j'ai changé de vie. De jeune employée en CDI à la Défense, je suis devenue entrepreneur spécialisée dans la vente de bijoux traditionnels. Mon entreprise (Ikhaya Mossy) emploie aujourd’hui 20 personnes.

En décembre dernier, le chiffre d’affaires de l'entreprise a augmenté en un mois de 50%. Le site en version bilingue français/anglais, pour répondre aux commandes internationales, est en construction. Mais tout n’a pas toujours été aussi rose, loin de là.

Quand je me suis lancée sur Internet, je ne savais rien faire. J'ai tout appris sur Internet en me formant. Ne vous découragez pas ! Au début, je perdais mon temps à me disperser sur tous les canaux d'acquisition. J'ai compris qu'il fallait se concentrer sur ses forces au début. À ma grande surprise, j'ai découvert que l'écriture (activité que j'ai toujours aimé) m'était très utile pour faire connaître mon site e-commerce et vendre mes bijoux. 😉


Étape 1 : Comprendre l'intérêt des "guests posts" (les articles invités)

Les articles invités sont le meilleur moyen d'obtenir du trafic qualifié rapidement et facilement, tout en améliorant son référencement naturel.

L’article invité est un contrat gagnant-gagnant. ⚡️ Le rédacteur (moi, ici !) fournit du contenu gratuitement pour le blogueur. En échange, le blogueur m’autorise à ajouter un lien vers mon site e-commerce (ou ma page Facebook) dans l’article invité, ce qui m'apporte des visites et un backlink toujours utile pour faire plaisir à Google.

Aujourd'hui, je sais qu'un article invité est super utile. Il amène un boost à court terme, mais fonctionne aussi sur le long terme. Cet article, il ne disparaît pas, jamais. Il faut produire du contenu "longue traîne" sur des thèmes qui seront toujours d'actualité. Par exemple, si vous écrivez un article spécifiquement sur l'iPhone 5, il sera obsolète dans quelques années. Par contre, si vous écrivez un article intitulé "Pourquoi les iPhones seront toujours meilleurs que les autres téléphones", vous avez un contenu longue traîne qui continuera d'être partagé, encore et encore.

Étape 2 : Choisir le blog sur lequel on rédige son article invité

Je vends des bijoux traditionnels africains et je suis une jeune entrepreneur. Quels sont les blogs / médias dont l'audience est similaire aux personnes que je vise ? 🤔 C'est cette question qui m'a obsédée pendant une semaine entière, et je ne regrette pas du tout le temps consacré à ce sujet... C'est ici que les entrepreneurs se trompent le plus souvent. Ils rédigent des articles exceptionnels, mais les diffusent sur le mauvais blog, ne récoltant que quelques adresses e-mails ou ventes...

Je voulais axer mon article invité sur mon parcours du CDI à l'entrepreneuriat. J'ai donc ciblé le média Maddyness qui couvre toute l'actualité startup et innovation en France, et compte 500 000 visiteurs uniques mensuels. Maddyness dispose également de 65K abonnés sur Twitter et 35K fans sur Facebook, j'étais donc très motivée à l'idée de publier un article chez eux !

Étape 3 : Quelques erreurs classiques à ne surtout pas commettre quand on contacte le blog / média

  1. Écrire le guest post avant de les contacter : Il est plus efficace de leur envoyer plusieurs idées d'articles avec quelques bullet points sur chacun pour définir ensemble celui qui est le plus adapté à leur ligne éditoriale.
  2. Considérer que notre marque passe avant celle du blog / média : Bien sûr, nous voulons nous mettre en avant avec un lien vers notre site internet (ou page Facebook, blog, profil LinkedIn, etc..), mais nous voulons surtout apporter un contenu d'une qualité gigantesque à l'audience de notre partenaire.
  3. Considérer l'exercice comme un exercice individuel : Le blog / média connaît son audience. Il sait quels messages fonctionnent mieux que d'autres. Il faut échanger et ne pas écrire dans son coin.
  4. Inclure des liens d'affiliation dans notre article invité : Cela se passe de commentaires... On doit le minimum de respect au blog / média sur lequel on publie notre article invité !

Étape 4 : Ce qu'il faut mettre dans son article invité

Un bon article invité respecte les règles suivantes :

  • Du contenu original qui apporte vraiment aux lecteurs une délicieuse expérience de lecture 😍

  • Du contenu soutenu par un travail de recherche, des graphiques, des chiffres, des citations d'experts, et pas uniquement l'opinion de l'auteur. C'est facile d'écrire ce que l'on pense. C'est plus difficile de produire les chiffres qui soutiennent cet argument.

  • De la longueur, car c'est très important pour le référencement naturel de l'article invité

Ce qu’il faut retenir, c’est que la clé d’un bon guest post, celui qui va attirer et inspirer un lecteur, c’est l’authenticité.

Cela n’intéresse personne de lire le destin improbable d’un entrepreneur qui s’est réveillé un matin avec l’idée du siècle, dont le parcours a été sans aucune embûche et qui est devenu millionnaire en quelques semaines. Ça n'intéresse personne car cela n’arrive jamais. Au contraire, l'intérêt du guest post c’est d’avoir un retour d'expérience sincère, être quelques instants dans les baskets de tel ou tel entrepreneur, se reconnaître dans les remises en question et apprendre de ce qui a été vécu.

Votre histoire, votre storytelling, est unique. C’est ce qui va vous différencier d’un concurrent, ce qui va créer un lien avec l’audience.

Étape 5 : Comment j'ai appris à raconter mon histoire

"La simplicité est la sophistication suprême", écrivait Léonard de Vinci. Et bien, j'ai eu du mal à t'appliquer, cher Léonard ! Au début, mes articles étaient bien trop longs. J'ai échangé avec le mentor et les assistants pédagogiques pour affiner mon style. Au final, mon article invité sur Maddyness est très simple dans sa structure avec deux parties.

  • Une première partie sur mon passé en CDI : l'horreur du métro-boulot-dodo
  • Une deuxième partie sur ma vie d'entrepreneur : c'est difficile, mais j'adore et je ne lâche rien

Je vous recommande la simplicité dans vos structures. Reste ensuite à trouver son style, ce qui est plus difficile. Là-dessus, j'ai compris avec le cours sur le storytelling une astuce très utile : si j'utilise les mots de mon persona, je n'ai pas besoin de trouver (dès le début) mon style à moi.

J'avais bien identifié mon persona pour cet article invité : je voulais toucher des employés qui hésitent à tout plaquer pour devenir entrepreneur.

Quel est le vocabulaire utilisé par ces futurs lecteurs ? C'est en me posant cette question que j'ai trouvé les phrases suivantes qui ont créé le buzz autour de mon article :

  • "J’ai commencé à sentir la dépression s’installer en moi"
  • "Cette routine pesante qui t’abrutit"
  • "J’étais une fois de plus en retard pour le boulot, parce que 2 heures plus tôt j’avais hésité à me lever pour faire face à une nouvelle journée de travail"

Une fois la publication effectuée sur Maddyness, j'ai halluciné devant les résultats !

« Mon article a été vu par 100 000 personnes sur Facebook ! »
Capture d'e%cc%81cran 2017 03 08 15.34.28

Un contenu non lu, même s’il est d’excellente qualité, n’a aucun impact. La rédaction d’un guest post n’est que 50% du travail. De l’autre côté, il faut savoir contacter les bonnes personnes, les bons sites, afin de trouver l’audience en rapport avec sa thématique.

Étape 6 : Comment j'ai atteint 100 000 personnes sur Facebook

Pour atteindre le plus de personnes possible sur Facebook, la photo et le titre d'un post ne sont pas les seuls critères à prendre en compte. La communication autour de l'article compte beaucoup plus que sa rédaction... Ici, j'ai atteint 100 000 personnes pour les raisons suivantes :

- Maddyness possède une bonne audience sur Facebook et Twitter

- Maddyness a mis l'article dans sa newsletter

- Dans ma propre newsletter, j'ai diffusé l'article avec une petite astuce : au lieu de mettre le lien de l'article, j'ai mis le lien de la publication Facebook sur la page de Maddyness

Résultat : quasiment 600 réactions positives sur la publication Facebook, plus de 100 partages et 50 commentaires. 💪

Conclusion

Un article excellent vaut 100 articles moyens. Je continue aujourd'hui de tirer profit de cet article invité et je vous recommande cette stratégie !

SES APPRENTISSAGES CLÉS
  • • L'art du storytelling
  • • L'écriture rapide d'un article, pour passer un temps conséquent sur la diffusion
  • • Utiliser sa communauté pour faire connaître un article qui buzz
  • CE QU'ELLE A AIMÉ
  • • Les retours concrets du mentor et des assistants pédagogiques
  • • Le soutien constant
  • • La méthodologie, étape par étape, donnée par LiveMentor pour contacter un journaliste
  • Les inscriptions à la Masterclass Marketing Digital sont ouvertes ! Découvre le programme et inscris toi :)