Logo white 2x
MENU
Comment Régis Moscardini a abandonné la sécurité de l'emploi pour vivre de photographie animalière
Régis s'est formé à la maîtrise de Facebook pour parvenir à vendre des formations à d'autres passionnés de sa niche : la photographie animalière. Dès la vente de sa première formation, il parvient à réaliser 20 000 euros de Chiffre d'Affaires !
Regis moscardini
Changer de vie pour transformer une passion en une activité rentable

Je m’appelle Régis, j’ai 39 ans et il y a quelque temps, j'ai fait le choix de lâcher la sécurité de l’emploi pour devenir photographe animalier et formateur.

Mon activité se trouve à la croisée de différentes passions : la photographie, la pédagogie, la connaissance de la nature. 🍃 🐿

Je suis fasciné depuis toujours par la nature et la photo. Mais sans jamais la pratiquer réellement.

Après des études à Saint-Etienne et Clermont-Ferrand, je deviens professeur des écoles. Par chance, je commence ce métier dans le Morvan, une région où la nature est omniprésente et magnifique. Pendant 10 ans, je suis instituteur en primaire, un métier que j'adore.

Mais le destin veut que je sois muté loin de ma Loire natale, éloigné de mes proches. Il faut donc remplir les heures de temps libre le week-end ! J’en profite pour me balader en forêt et faire de la photo en milieu sauvage. Cela devient rapidement plus qu’un passe-temps et transforme en une véritable passion. En milieu urbain, je n’aurais probablement jamais eu ce déclic !

Je commence un blog pour montrer le résultat de mes escapades. J'y explique également mes techniques et la manière dont je procède pour prendre mes photos.

Par exemple : "Comment photographier un lapin de garenne en 5 étapes" ou "Quelles sont les 5 étapes avant d’arriver au clic ?"

  • Choisir l’animal qu’on veut photographier : tous les animaux ont des habitudes et des comportement différents 🐇
  • Connaître l’animal : que mange t-il ? Quand sort-il ? Où vit-il ?
  • Repérer les indices de présence. Par exemple, l’écureuil vit en forêt mixte, avec arbres feuillus et conifères
  • Attendre et observer
  • Photographier

Puis je rencontre ma femme, professeur des écoles elle aussi, et nous déménageons en Auvergne. Mes enfants subissent malgré eux nos contraintes horaires, avec des journées beaucoup trop longues.

Je veux régler ce problème à tout prix. Pendant 1 an, je fais une pause professionnelle et me mets “en disponibilité”. Dans le même temps, je continue à publier des articles et je propose, en plus, des formations vidéos payantes à destination des débutants.

Je reprends mon activité de professeur à la rentrée scolaire suivante. Le fait de retourner dans une classe est déclencheur pour moi : j'ai déjà fait ma bascule professionnelle, je ne peux pas reprendre cet emploi.

Je m'écoute et ma femme me soutient.

Je suis mes convictions et je décide de me consacrer à 100% à mon activité de blogueur. 💪🏽

En parallèle, je suis une formation sur Internet pour vivre de ma passion.

Cette formation me donne les bases, mais vu le prix payé, je suis assez frustré. Moi qui suis très sensible à la pédagogie de part mon métier, je trouve les explications trop rapides.

Étape 1 : Créer un produit

Je gagne déjà quelques centaines d’euros grâce à l’affiliation avec Amazon, mais j'ai cette double passion que je me sens enfin prêt à monétiser : la pédagogie et la photographie. 📸

Je décide donc de créer ma première formation pour améliorer ses prises de vue en photographie. Pendant des années, j'ai habitué mes visiteurs à beaucoup de ressources gratuites sur mon site. Pour être honnête, j'ai très peur de leur réaction quand ils verront un produit payant. Je ne suis pas un commerçant dans l’âme, j’ai du mal à assumer au début !

Mais je comprends que mon plus grand frein n'est pas les quelques personnes scandalisées par mes ressources payantes (à qui je donne d’ailleurs trop d’importance), mais mon propre syndrome de l’imposteur. Je décide de suivre une technique plutôt simple et efficace : mettre des oeillères et foncer. 👊🏽


Il n’y a jamais de moment parfait pour se lancer, et quand on se lance, les clients ne nous attendent pas à bras ouverts ! Alors, plutôt que de douter, il faut tenter. Le jeu en vaut largement la chandelle : vivre de sa passion ! 😍

Dès la création de mon blog, j’ai le bon réflexe de créer un formulaire de contact où les visiteurs de mon site peuvent laisser leurs coordonnées en échange d’un PDF, leur expliquant comment améliorer leur technique de photos animalières.

Je récolte pas mal de mails de cette manière, plus de 1 000 en deux ans, pratiquement tout seul ! Je n'en fais rien de particulier, jusqu'à ce que je me décide à lancer un processus de vente en contactant mes abonnés.

Je constitue mon programme et lance donc ma première formation, qui explique comment :

  • Savoir repérer les animaux sauvages
  • Savoir les photographier, avec la bonne technique et les bons réglages
  • Optimiser son temps
  • Préparer son matériel

En quelques jours, j'ai déjà 100 inscrits ! Je réalise 20 000 euros de chiffre d’affaires dès la première promotion, c'est incroyable !

Je suis extrêmement soulagé mais pas totalement certain que ce que je propose a une réelle valeur… Cela m’a d’ailleurs peut-être joué des tours.

Étape 2 : Prioriser mes actions !

Je ne comprends pas très bien pourquoi, mais j'ai toujours cette lubie de vouloir refaire mon site. Je suis persuadé qu’il ne plaît pas, qu’il est mal référencé, pas assez visité, etc. Je fais l’erreur de vouloir le refaire de zéro, sans penser que c'est plus simple de l’optimiser petit à petit.

J’engage un freelance qui me prend 5 000 euros. Quand je vois le résultat, je me dis que j’aurais vraiment pu le faire tout seul, même si ça m’aurait pris plus de temps. Ce que je veux en réalité, c'est un site basique mais efficace. J'ai cette idée en tête que dans mon domaine, la photo, c’est très important d’avoir un beau site.

Si c’était à refaire, j’investirais plutôt dans de la publicité Facebook, ciblée sur des centres d’intérêt liés à la photo. Car mon vrai défi, ce n'est pas d’avoir un site magnifique, mais de trouver de nouveaux prospects qui vont s'inscrire à mes formations.

En ne faisant pas ce travail, je perds une bonne année de croissance. Je ne parviens pas à remplir ma seconde formation : avec seulement 30 inscrits, je ne suis plus aussi rentable. Je prends conscience de l’importance d’investir en priorité dans la visibilité et l’acquisition de nouveaux prospects. ⚠️


« Il n’y a jamais de moment parfait pour se lancer, et quand on se lance, les clients ne nous attendent pas à bras ouverts ! »
Photos re%cc%81gis moscardini

Étape 3 : Adapter mon offre

Aujourd'hui, je propose deux formules qui me permettent de gagner ma vie :

  • Une formule premium, un abonnement à 14 euros par mois, qui donne accès à du contenu vidéo actualisé régulièrement, à des conseils personnalisés, des séances de coaching en live avec questions/réponses et des promotions sur certains produits
  • Une formule mensuelle qui propose un contenu spécifique, à 47 euros

Je crée également une nouvelle formation sur le repérage facile d’animaux en milieu sauvage, dans laquelle je mélange connaissance du terrain et technique photographique.

Pour trouver des idées de nouvelles formations, j’interroge tout simplement ma communauté ! A chaque fois qu’une personne s’inscrit à ma newsletter, j’envoie un mail de bienvenue avec un questionnaire : Quel est votre niveau photo ? quel est le facteur bloquant qui vous empêche de progresser ?

J’ai déjà récolté plus de 800 réponses, qui me permettent d’avoir une vision précise et fidèle de ce qu’attend mon persona. 🤗

Comme les réponses finissent par se recouper, je peux créer des formations adaptées et détourner leurs problèmes. Par exemple, pour ceux qui manquent de temps pour se consacrer à la photographie, j’ai pensé à une formation sur la macro-photographie, les gros plans d’insectes ou de petites fleurs : une matière première qu’on peut facilement avoir à disposition, sans avoir besoin de se déplacer en pleine nature.

Étape 4 : La force des audiences Facebook

Je prends conscience de la puissance de Facebook avec la Formation Facebook de LiveMentor. Celle-ci me permet, à la fois de rectifier ce que j'ai déjà fait, et m'aide à mettre de nouvelles actions en place.

Je suis les conseils de Jessy, mentor de la formation Facebook : “Si vous partez de zéro, créez votre propre audience à partir des centres d’intérêt. Mais si vous avez déjà une base de données, basez vos pubs sur cette audience-là”.

Très simplement, je télécharge donc mes 14 000 contacts pour créer une audience lookalike : une audience qui va se baser sur mes prospects existants, pour en trouver des similaires. 🎯

Aujourd’hui, je dépense en moyenne 30 euros par jour en budget publicité, qui me ramène entre 50 et 70 inscrits par jour, avec au moins 1 vente de formation à 37 euros. Concrètement, c’est une opération blanche : je ne perds jamais d’argent et cela fait grossir ma base de données progressivement !

Étape 5 : Participer à des événements

Je suis exposant au Salon de la Photo depuis 4 ans.

Participer à cet événement professionnel et spécialisé est très positif, à plusieurs niveaux :

  • Je vais à la rencontre de ma communauté avec qui je ne communique habituellement que de façon virtuelle. Je crée du lien, ce qui est très important dans le domaine de la formation
  • C’est ultra valorisant car j’ai des retours en live, des poignées de mains et des sourires, qui me donnent la motivation de toujours m’améliorer
  • Je rencontre d’autres professionnels du milieu avec qui je peux potentiellement créer des partenariats. Avec les vendeurs d’équipements, je peux par exemple négocier des prix pour mes lecteurs
  • Je suis au courant de l’offre de mes concurrents et je m’adapte pour répondre aux attentes de mes clients !

Conclusion

Aujourd’hui, mon site comptabilise 800 visites très ciblées par mois et 14 600 abonnés à ma newsletter. Je gagne environ 5 500 euros de chiffre d’affaires par mois, ce qui me permet de dégager 1 000 euros de salaire. Mais je ne compte pas m’arrêter là !

Dans le monde du blogging, il y a 3 gros marchés qui fonctionnent vraiment :

  • Comment gagner rapidement de l’argent
  • Comment être en meilleure santé
  • Comment avoir plus de relations

Personnellement, mon coeur d’activité, c’est la photographie. Je ne change pas radicalement la vie des gens. Prendre de meilleures photos animalières, ce n’est pas un besoin vital. Mais c'est une passion que je cherche à transmettre.

La prochaine étape pour moi, c’est de raccrocher une future formation à un de ces 3 domaines : la santé.

Je crée actuellement la formation « Parenthèse nature », qui s’adresse aux personnes stressées, coincées dans leur quotidien, qui n’ont pas le temps de prendre du recul pour explorer la nature et respirer. Tout simplement. Avec cette formation, je veux à la fois toucher les personnes qui aiment la photographie animalière, mais aussi ceux qui veulent prendre une bouffée d’air frais avec l’excuse de la photo ! 😉

Je continue également mon apprentissage de Facebook, pour toucher ces gens au maximum et attirer de nouveaux prospects !

SES APPRENTISSAGES CLÉS
  • • Des techniques concrètes pour utiliser la puissance de Facebook
  • CE QU'IL A AIMÉ
  • • Le côté très pratique des formations
  • • La proximité avec les mentors
  • Les inscriptions à la Masterclass Facebook : de A à Z sont ouvertes ! Découvre le programme et inscris toi :)