Aude N.

Aude N.

Clock 55 heures de cours
Free session Premier Cours Gratuit

Présentation

Polytechnicienne joyeuse et habituée des cours particuliers

Bonjour,

fraichement diplômée de l'Ecole polytechnique, je suis en 2e année de thèse en chimie chimie/organique'>organique en co-direction entre l'Ecole polytechnique et l'Ecole Normale Supérieure de Paris. Après avoir obtenu mon bac en 2009 avec une moyenne de 20/20, j'ai intégré la classe préparatoire de Louis le Grand à Paris. J'y ai suivi un cursus PCSI-PC* puis ai intégré Polytechnique en 2011. En première année de l'X, j'ai remplacé mon service militaire par 8 mois en tant qu'assistante pédagogique dans un collège des quartiers Nord de Marseille. En parallèle, j'ai commencé à donner des cours particuliers (en maths, physique et chimie) et je n'ai pas cessé depuis 5 ans. A mon retour à Paris j'ai aussi donné des colles (interrogations orales) en physique dans mon ancienne classe de PCSI à Louis le Grand pendant 2 ans. L'an dernier, en échange à Singapour, j'ai commencé à donner des cours par Skype pour une entreprise singapourienne et j'ai ainsi pu aider des élèves français à Hong Kong et Dubaï ! Aujourd'hui j'ai également obtenu un monitorat à l'Ecole polytechnique, j'encadre des TP pour les élèves de 2e année à l'X.

J'ai donné mes premiers cours particuliers, sans vraiment m'en rendre compte, quand j'étais au lycée. Ma petit soeur, qui a 2 ans de moins, rencontrait ses premières difficultés en maths. Depuis je la soutiens en maths, physique, chimie. Elle a notamment fait une première année de médecine et je connais donc les exigences de ce concours. 

Aujourd'hui je donne des cours bien sur pour arrondir mes fins de mois, mais aussi parce que j'y prends beaucoup de plaisir. J'aime rendre les cours vivants et les illustrer par des exemples concrets. Expliquer les fractions sur une tarte au citron, ou les dérivées avec les panneaux du code de la route... ça ne me fait pas peur ! C'est un véritable challenge d'aider les élèves à comprendre en profondeur les notions plutôt que les apprendre bêtement par coeur. J'envisage d'ailleurs de passer l'agrégation après ma thèse pour enseigner la chimie dans le supérieur.

N'hésitez pas à me contacter pour plus d'informations.

En espérant vous voir bientôt à la webcam !

Aude

Cursus académique

  • diplômée de Ecole polytechnique
  • étudie à Université Paris-Saclay
  • Bac S mention Très Bien avec les félicitations du jury

Avis des élèves

1 Avis
  • Extraordinaire
    1
  • Excellent
    0
  • Bien
    0
  • Moyen
    0
  • Décevant
    0
  • Seuls les élèves ayant pris un cours sur LiveMentor sont autorisés à laisser un avis.



    Les élèves peuvent évaluer leurs mentors sur 3 critères :




    - Expertise
- Disponibilité
- Pédagogie

    Avis laissé par Mathilde

    Le 27 mai à 19h59

    Extraordinaire

    Les cours donnés sont très efficaces et aident à surmonter rapidement les difficultés rencontrées. Les explications sont claires. La pédagogie,la sympathie et l’excellente maîtrise de la chimie par Aude mon permis de réellement progresser.
    Réponse d'Aude
    Le 29 juin à 15h04
    Merci Mathilde ! Ce fut un plaisir !
    Voir plus d'avis

    Questions et Réponses

    Comment calcule t-on le volume d'un cône de révolution ?

    Mathématiques niveau Collège / Pyramides et cônes

    Le volume d'un cône est égal à un tiers de l’aire de la surface de sa base multiplié par la hauteur du cône h. Si la base d'un cône est un disque de rayon R, son aire est égal à : π × R². Dans ce cas, le volume du cône est égal à : π × R² × h ÷ 3 .

    Qu'est-ce qu'une demi-droite ?

    Mathématiques niveau Collège / Les droites

    Si tu as compris qu'une droite c'est une ligne infinie et qu'un segment c'est une ligne délimitée par deux points, tu peux imaginer qu'une demi-droite c'est un mélange des deux : elle est limitée d'un côté mais infinie de l'autre côté. C'est comme une route qui a un point de départ mais pas de point d'arrivée !

    À quoi est égal le terme général d'une suite arithmétique de raison r ?

    Mathématiques niveau Lycée / Les suites

    Pour une suite arithmétique de raison r, le terme général est : Un = Uo + n*r Une suite arithmétique est définie par récurrence par : Un+1 = Un + r Ca veut dire que pour passer d'un terme au suivant, on ajoute toujours le même nombre r qu'on appelle la raison. Pour définir complètement la suite, il faut aussi connaitre U(0), le premier terme. A partir de là, si on ajoute r, on trouve U(1), si on lui ajoute encore r, on trouve U(2), etc. On peut donc connaitre tous les termes de la suite. C'est comme une fermeture éclair, chaque cran nous permet de remonter un peu la languette pour atteindre le cran suivant. Mais si on veut calculer par exemple U(2000), ça risque d'être long... ;) C'est pourquoi on a souvent besoin du terme général de la suite ! Un petit raisonnement nous dit que si on doit ajouter r à chaque terme pour avoir le terme suivant, on peut juste prendre le premier terme ( U(0) ) et lui ajouter n fois la raison. C'est logique, non ? pour avoir U(3), on a ajouté 3 fois r à U(0) : la première fois on est arrivés à U(1), la deuxième fois à U(2), la troisième fois à U(3). Donc U(3) = U(0) + n*r Pour démontrer cela rigoureusement, il faut faire un raisonnement par récurrence. Si tu veux que je t'explique comment on fait, contacte moi ;)

    Comment caractériser à l'aide du produit scalaire les points M(x;y) d'une droite passant par A et de vecteur normal n_ ?

    Mathématiques niveau Lycée / Le produit scalaire

    Si une droite a pour vecteur normal n, on peut prendre n'importe quel couple de points appartenant à cette droite, et ils forment un vecteur qui est normal à n. Autrement dit, le produit scalaire entre le vecteur formé par n'importe quel couple de points appartenant à la droite et le vecteur n doit être nul. En particulier, si on connait un point A, tous les points M de la droite doivent vérifier : vecteur AM normal au vecteur n. Et inversement, si un point M vérifie AM normal à n, ça veut dire que M est sur la droite passant par A et ayant n comme vecteur normal n. Donc le fait que le produit scalaire soit nul (AM.n = 0) suffit à décrire la droite !

    Si A(xA;yA) et B(xB;yB) appartiennent à la droite D, quel est le coefficient directeur de D ?

    Mathématiques niveau Lycée / Les équations de droites

    Le coefficient directeur d'une droite, c'est sa "pente". Ca nous dit à quel point "ça monte vite" (si le coefficient est positif) ou à quel point "ça descend vite" (s'il est négatif). C'est comme pour les panneaux du code de la route, en montagne, où il y a écrit par exemple 10%. Ca veut dire que si on avance de 100m, on aura grimpé de 10m d'altitude. Pour calculer le coefficient directeur, il faut donc regarder de combien on monte (ou on descend) par rapport à : de combien on a avancé. Pour une droite, ce qui monte ou descend, ça correspond aux ordonnées, c'est à dire aux coordonnées en y. Et de combien on avance, ça correspond aux abscisses, c'est à dire aux coordonnées en x. Donc pour calculer le coefficient directeur, on va diviser la différence des ordonnées (de combien on monte ou on descend entre les 2 points) par la différence des abscisses (de combien on avance entre les 2 points). La formule est donc (yB-yA)/(xB-xA). Et comme une droite, par définition, c'est droit, la pente est la même partout. On peut donc prendre n'importe quels points de la droite pour faire ce calcul et on aura toujours le même résultat. Si tu veux plus d'explications, si tu veux un petit dessin, si tu veux savoir comment ce raisonnement permet de comprendre aussi les dérivées... contacte moi ;)

    Matières enseignées et méthodologie

    Mathématiques niveau Collège

    Il est essentiel pour un collégien d'acquérir toutes les bases des mathématiques pour pouvoir aborder sereinement le lycée !

    Ma méthode ? M'assurer que le cours est parfaitement maitrisé avant de l'appliquer en exercices. Pour ça, je ré-explique les notions de la manière la plus ludique possible (avec des dessins, des comparaisons, des petits jeux...) puis je demande à l'élève de me réexpliquer à sa manière !

    J'ai déjà suivi une dizaine d'élèves niveau collège, le dernier que j'ai eu était en 3e et a augmenté sa moyenne de 4 points sur un trimestre et obtenu son brevet avec la mention Bien. Je le suis toujours maintenant qu'il est au lycée.

    Physique-Chimie niveau Collège

    Les cours de physique chimie du collège impliquent très peu de calculs mais sont essentiels pour une première approche de notions très abstraites (comme par exemple "l'électricité" !)

    Il me parait important de donner à mes élèves les clés pour développer leur curiosité scientifique et leur esprit critique. Et je le fais toujours de la manière la plus ludique possible. Quand je travaillais en collège à Marseille, j'avais créé un club où on faisait des expériences (notamment, une qui avait beaucoup plus aux élèves consistait à prendre des boules de pate à modeler de masse identique, regarder lesquelles flottaient ou coulaient selon la forme qu'ils leur donnaient, et comprendre ainsi le principe de la poussée d'Archimède !)

    Mathématiques niveau Lycée

    Au lycée, les mathématiques deviennent corsées et abstraites !

    Mon défi ?

    D'abord, vérifier que les bases acquises au collège sont solides. Sinon, les renforcer. Et ensuite, montrer à mes élèves que non, les maths ce n'est pas si dur, et donner une réalité concrète à des notions abstraites en utilisant abondamment des comparaisons avec la vie quotidienne. Ma petite soeur m'obligeait à déployer des trésors d'imagination pour lui faire préparer le bac dans la bonne humeur, et j'utililse toujours aujourd'hui mes fameux panneaux de signalisation pour expliquer les dérivées. Une vingtaine d'élèves y ont eu droit, et faites-moi confiance, ça marche à chaque fois !

    Physique-Chimie niveau Lycée

    La physique chimie, ça a toujours été ma matière préférée (ce n'est pas pour rien que je suis désormais doctorante en chimie...). C'est elle qui explique le monde qui nous entoure.

    Au lycée, c'est en physique chimie que l'on doit développer sa rigueur scientifique, comprendre ce qu'est une approximation, comment la justifier, et surtout comprendre de nombreux phénomènes physiques.

    Ma méthode est simple : vérifier que le cours est compris en profondeur (sans ça il ne peut pas être correctement appris à mon avis), et proposer des exercices de plus en plus difficiles afin de se préparer déjà à l'entrée dans l'enseignement supérieur en fin de terminale.

    Chimie PCSI/PC niveau Prépas Scientifiques

    La chimie, je l'explique beaucoup "avec les mains". Les molécules sont un peu comme des gens, elles ont chacune "leur caractère" et passent des marchés entre elles ! J'aimerais que mes élèves puissent sentir la chimie, deviner ce qui va se produire grâce à une compréhension profonde des propriétés des réactifs.

    Chimie - Licence niveau Cours universitaires généraux et Grandes Écoles

    La chimie, je l'explique beaucoup "avec les mains". Les molécules sont un peu comme des gens, elles ont chacune "leur caractère" et passent des marchés entre elles ! J'aimerais que mes élèves puissent sentir la chimie, deviner ce qui va se produire grâce à une compréhension profonde des propriétés des réactifs.

    Collège

    Lycée

    Prépas Scientifiques

    Cours universitaires généraux et Grandes Écoles



    Vous avez une question ? Contactez sans hésiter, 7j/7 un membre de l'équipe LiveMentor par mail à l'adresse contact@livementor.com.