Camille M.

Camille M.

Pas Encore D'avis

Free session Premier Cours Gratuit

Présentation

Étudiant Polytechnique (meilleure école d'ingénieurs) propose cours particuliers Lycée et Classes préparatoires

J'ai 21 ans et je suis actuellement en deuxième année de cycle ingénieur à l'École polytechnique, que j'ai intégrée après avoir obtenu mon baccalauréat série S spécialité mathématiques, mention très bien, et fait trois ans classes préparatoires au lycée Faidherbe de Lille, en filière MP*, ce qui m'a permis de prendre un certain recul en mathématiques et en physique.

Les mathématiques ont toujours été ma matière favorite, et mes résultats aux concours (X, Mines, Centrale) ont été plus que satisfaisants, fruit d'un apprentissage de la rigueur, de certains réflexes, mais aussi d'ouverture d'esprit dans le domaine scientifique, et plus particulièrement mathématique. Ma formation comprenant également une part importante de physique, je suis à même de fournir une aide dans cette discipline.

J'ai souvent eu l'occasion d'aider des camarades de classe en difficulté ou des connaissances étudiant au lycée, ce qui m'a permis d'ajuster l'approche des concepts mathématiques ou physiques qu'il faut adopter avec un élève en difficulté.

L'idée des cours est de consolider les notions du cours (ou de les apprendre), et de s'exercer sur des exercices classiques. Je peux de plus apporter des méthodes de travail qui ont fait leurs preuves. Pour les élèves en classes préparatoires, je peux proposer des khôlles d'entrainement

Je suis disponible tous les soirs (sauf le mercredi après 20h) ainsi que les week-ends. Le premier cours est gratuit, et vise plutôt à faire le point sur les acquis de l'élève, ses besoins et ses attentes (petits tests, questions de cours faciles, ...), afin d'optimiser les cours et d'obtenir le meilleur résultat possible le jour de l'examen ou du concours.

Cursus académique

  • étudie à Ecole polytechnique
  • Bac S mention Très Bien

Questions et Réponses

Quel est le théorème sur la dimension de la somme de deux sous espaces vectoriels ?

Mathématiques PCSI/PC niveau Prépas Scientifiques / Espaces vectoriels de type fini

La dimension de la somme de deux sous-espaces vectoriels de dimension finie est la somme des dimensions de ces sous-espaces. (dim (E + F) = dim E + dim F, où E + F désigne la somme directe de E et F). On peut montrer cela en concaténer (c'est-à-dire en mettant côte à côte) deux bases respectives de E et F.

Comment est noté l'ensemble des entiers naturels ?

Mathématiques niveau Lycée / Les fonctions

On le note N (en gras ou avec des doubles barres sur les pattes du N). Je rappelle qu'on note Z l'ensemble des entiers relatifs (c'est-à-dire avec un signe : + ou -), Q l'ensemble des rationnels (les fractions de nombres entiers relatifs) et R l'ensemble des nombres réels.

Qu'est-ce qu'un parallélépipède rectangle ?

Mathématiques niveau Collège / La géométrie dans l'espace

En un mot, c'est une brique ou un pavé ! Plus précisément, il s'agit d'une figure géométrique de l'espace (à trois dimensions), qui a 6 faces. Ces faces sont des rectangles.

Comment détermine t-on les limites d'un produit ?

Mathématiques niveau Lycée / Les limites de fonctions

Dans le cas où tout va bien, on cherche la limite de fg avec lim f et lim g deux nombres réels (finis). Alors la limite du produit est le produit des limites : lim fg = (lim f)(lim g). Mais il existe des cas où on ne peut pas conclure aussi vite... (sinon, c'est trop facile). On peut avoir le cas lim f = l réel et lim g = +inf. Alors on a lim fg = sg(l) inf où sg(l) est le signe de l. Mais attention, on a le cas encore plus délicat où l = 0. Dans ce cas, on ne peut pas conclure immédiatement : c'est du cas par cas !! On appelle ça une Forme Indéterminée (FI). Par exemple : f(x) = 1/(x^2 + 1) et g(x) = x. On cherche la limite de fg en +inf. On a : f(x)g(x) = x/(x^2 + 1) = x/(x(x + 1/x)) = 1/(x + 1/x) or x + 1/x tend vers +inf quand x tend vers +inf donc f(x)g(x) tend vers 0 quand x tend vers +inf.

Matières enseignées et méthodologie

Mathématiques niveau Lycée

Suivant le niveau et les objectifs de l'élève, j'axe mon cours sur différents aspects : les notions du cours, des exercices d'applications ou des exercices plus complexes.

En effet, les élèves en difficulté en mathématiques au lycée ont souvent un manque de confiance en eux qui les bloquent. Pour ces élèves, je leur montre, par des exercices d'abord très élémentaires, qu'ils peuvent se donner les moyens de réussir correctement dans cette matière. Un peu de travail et des méthodes efficaces permettent de résoudre un bon nombre de questions sur un sujet de bac par exemple. L'idée n'est pas d'avoir directement 20/20 au prochain DS quand on part de 5/20, mais de progressivement monter ses notes, en reprenant petit à petit confiance en ses capacités.

Pour les élèves qui veulent aller plus loin que ce que leur propose leur professeur, je travaille sur des exercices plus difficiles ou j'approfondis des notions sur cours pour faire réfléchir l'élève sur les notions qu'il aborde. Ce travail est bénéfique pour qui veut intégrer sereinement un classe préparatoire scientifique ou économique.

Mathématiques ECE niveau Prépa HEC

La réussite aux concours des classes préparatoires passe en premier lieu par une bonne connaissance du cours : il faut donc connaitre les définitions et théorèmes incontournables, et maitriser les exemples d'utilisation de ces théorèmes. Lors d'un cours, je vérifie donc toujours que les points essentiels du chapitre étudié sont acquis par mes élèves ; sans cela, faire des exercices est peu profitable.

Une fois le cours connu, il est indispensable de connaitre un certain nombre d'exercices classiques. Il s'agit en général d'applications assez directes du cours ou d'adaptations d'une démonstration exigible au concours. Durant la deuxième partie du cours, j'insiste donc sur ces exercices pour mettre en place des réflexes qui permettent de gagner du temps le jour de l'épreuve et donc de marquer des points. Travailler ces exercices permet également de travailler la rédaction et la méthodologie.

Enfin, suivant la progression de l'élève, je propose des exercices plus difficiles, souvent issus d'oraux du concours. Le but est ici de s'exercer à bien réagir devant un exercice : se poser les bonnes questions, émettre des conjectures raisonnables, rédiger efficacement.

Mathématiques ECS niveau Prépa HEC

La réussite aux concours des classes préparatoires passe en premier lieu par une bonne connaissance du cours : il faut donc connaitre les définitions et théorèmes incontournables, et maitriser les exemples d'utilisation de ces théorèmes. Lors d'un cours, je vérifie donc toujours que les points essentiels du chapitre étudié sont acquis par mes élèves ; sans cela, faire des exercices est peu profitable.

Une fois le cours connu, il est indispensable de connaitre un certain nombre d'exercices classiques. Il s'agit en général d'applications assez directes du cours ou d'adaptations d'une démonstration exigible au concours. Durant la deuxième partie du cours, j'insiste donc sur ces exercices pour mettre en place des réflexes qui permettent de gagner du temps le jour de l'épreuve et donc de marquer des points. Travailler ces exercices permet également de travailler la rédaction et la méthodologie.

Enfin, suivant la progression de l'élève, je propose des exercices plus difficiles, souvent issus d'oraux du concours. Le but est ici de s'exercer à bien réagir devant un exercice : se poser les bonnes questions, émettre des conjectures raisonnables, rédiger efficacement.

Mathématiques MPSI/MP niveau Prépas Scientifiques

La réussite aux concours des classes préparatoires scientifiques passe en premier lieu par une bonne connaissance du cours : il faut donc connaitre les définitions et théorèmes incontournables, et maitriser les points-clés des démonstrations de ces théorèmes. Lors d'un cours, je vérifie donc toujours que les points essentiels du chapitre étudié sont acquis par mes élèves ; sans cela, faire des exercices est peu profitable.Une fois le cours connu, il est indispensable de connaitre un certain nombre d'exercices classiques. Il s'agit en général d'applications assez directes du cours ou d'adaptations d'une démonstration exigible au concours. Durant la deuxième partie du cours, j'insiste donc sur ces exercices pour mettre en place des réflexes qui permettent de gagner du temps le jour de l'épreuve et donc de marquer des points. Travailler ces exercices permet également de travailler la rédaction et la méthodologie.

Enfin, suivant la progression de l'élève, je propose des exercices plus difficiles, souvent issus d'oraux du concours. Le but est ici de s'exercer à bien réagir devant un exercice : se poser les bonnes questions, émettre des conjectures raisonnables, rédiger efficacement.

Mathématiques PCSI/PC niveau Prépas Scientifiques

La réussite aux concours des classes préparatoires scientifiques passe en premier lieu par une bonne connaissance du cours : il faut donc connaitre les définitions et théorèmes incontournables, et maitriser les points-clés des démonstrations de ces théorèmes. Lors d'un cours, je vérifie donc toujours que les points essentiels du chapitre étudié sont acquis par mes élèves ; sans cela, faire des exercices est peu profitable.Une fois le cours connu, il est indispensable de connaitre un certain nombre d'exercices classiques. Il s'agit en général d'applications assez directes du cours ou d'adaptations d'une démonstration exigible au concours. Durant la deuxième partie du cours, j'insiste donc sur ces exercices pour mettre en place des réflexes qui permettent de gagner du temps le jour de l'épreuve et donc de marquer des points. Travailler ces exercices permet également de travailler la rédaction et la méthodologie.

Enfin, suivant la progression de l'élève, je propose des exercices plus difficiles, souvent issus d'oraux du concours. Le but est ici de s'exercer à bien réagir devant un exercice : se poser les bonnes questions, émettre des conjectures raisonnables, rédiger efficacement.

Mathématiques PSI niveau Prépas Scientifiques

La réussite aux concours des classes préparatoires scientifiques passe en premier lieu par une bonne connaissance du cours : il faut donc connaitre les définitions et théorèmes incontournables, et maitriser les points-clés des démonstrations de ces théorèmes. Lors d'un cours, je vérifie donc toujours que les points essentiels du chapitre étudié sont acquis par mes élèves ; sans cela, faire des exercices est peu profitable.Une fois le cours connu, il est indispensable de connaitre un certain nombre d'exercices classiques. Il s'agit en général d'applications assez directes du cours ou d'adaptations d'une démonstration exigible au concours. Durant la deuxième partie du cours, j'insiste donc sur ces exercices pour mettre en place des réflexes qui permettent de gagner du temps le jour de l'épreuve et donc de marquer des points. Travailler ces exercices permet également de travailler la rédaction et la méthodologie.

Enfin, suivant la progression de l'élève, je propose des exercices plus difficiles, souvent issus d'oraux du concours. Le but est ici de s'exercer à bien réagir devant un exercice : se poser les bonnes questions, émettre des conjectures raisonnables, rédiger efficacement.

Mathématiques PTSI/PT niveau Prépas Scientifiques

La réussite aux concours des classes préparatoires scientifiques passe en premier lieu par une bonne connaissance du cours : il faut donc connaitre les définitions et théorèmes incontournables, et maitriser les points-clés des démonstrations de ces théorèmes. Lors d'un cours, je vérifie donc toujours que les points essentiels du chapitre étudié sont acquis par mes élèves ; sans cela, faire des exercices est peu profitable.Une fois le cours connu, il est indispensable de connaitre un certain nombre d'exercices classiques. Il s'agit en général d'applications assez directes du cours ou d'adaptations d'une démonstration exigible au concours. Durant la deuxième partie du cours, j'insiste donc sur ces exercices pour mettre en place des réflexes qui permettent de gagner du temps le jour de l'épreuve et donc de marquer des points. Travailler ces exercices permet également de travailler la rédaction et la méthodologie.

Enfin, suivant la progression de l'élève, je propose des exercices plus difficiles, souvent issus d'oraux du concours. Le but est ici de s'exercer à bien réagir devant un exercice : se poser les bonnes questions, émettre des conjectures raisonnables, rédiger efficacement.

Lycée

Prépa HEC

Prépas Scientifiques




Logo emblem Connexion

Logo emblem Inscription (1er cours gratuit !)