Jérôme F.

Jérôme F.

Pas Encore D'avis

Free session Premier Cours Gratuit

Présentation

Etudiant en école d'ingénieurs (Centrale Marseille)

Je m'appelle Jérôme FELDER, j'ai 24 ans et je viens d'Alsace

J'ai passé mon enfance et ma scolarité jusqu'à BAC+2 en Alsace (dans un village jusqu'à la fin de la terminale, sur Strasbourg à partir de ma 1ère année de classe préparatoire au lycée Kléber)

Cursus suivi en Alsace:

- Filière S/svt, option mathématiques en Terminal; langues pratiquées: anglais (LV1), allemand (LV2) et espagnol (LV3)

- Prépa au lycée Kléber, classes de MPSI4 puis MP*

Puis je suis allé à l'Ecole Centrale de Marseille (école d'ingénieur bien référencée); après 1an et demi du cursus "normal", j'ai effectué un semestre académique à l'Universidad Politécnica de Cartagena (en espagne) avec un parcours basé sur l'énergie: production, gestion ,...

J'y ai pratiqué l'espagnol et l'anglais quotidiennement (que ce soit avec les habitants ou d'autres étudiants Erasmus)

Je suis ensuite revenu à Marseille pour continuer les études et j'y ai notamment fait un stage en photonique (étude des propriétés de la lumière) à l'Institut Fresnel, un des meilleurs instituts dans son domaine.

Je continue mes études à Centrale, l'enseignement y est d'un haut niveau technique.

D'un point de vue personnel, je suis enthousiaste, j'aime partager mes connaissances avec les autres et j'ai déjà une expérience dans le domaine du soutien scolaire: j'ai déjà donné des cours de physique à un élève de 1ère S et c'était bénéfique pour l'élève et très enrichissant pour moi!

Cursus académique

  • étudie à Centrale Marseille
  • Bac S mention Bien

Questions et Réponses

Qu'est ce qu'un pont salin ?

Physique-Chimie MPSI/MP niveau Prépas Scientifiques / Oxydoréduction

Un pont salin est un lien chimique entre deux produits servant à transporter les électrons pour les réactions d'oxydo-réduction. Par exemple, si on prend deux béchers avec deux produits pour une réaction d'oxydo-réduction (le premier avec du Cu2+ et le deuxième avec du Zn par exemple), un papier humidifié à l'eau salé entre les deux béchers est un pont salin, car l'eau salé va permettre le transfert d'électrons entre les deux béchers

Par quoi peut-on remplacer "in" et "on" lorsqu'on veut accentuer l'idée de mouvement ?

Anglais niveau Collège / Les prépositions

"in" et "on" indiquent plus généralement des positions Exemple: I am in the zoo. The book is on the desk. Pour exprimer le mouvement, on utilisera plutôt "to" Exemple: I go to school. Dans certains contextes, on peut utiliser "into", dans ce cas on veut accentuer l'idée de "à l'intérieur de" Exemple: You are going into this house. Enfin, "onto" peut accentuer l'idée de mouvement et se traduit en français par "sur" Exemple: We step onto the crosswalk = Nous marchons sur le passage piétons

Comment distingue-t-on les subordonnées relatives des subordonnées introduites par un pronom interrogatif?

Espagnol niveau Lycée / Les subordonnées

A l'oral, c'est l'accentuation globale de la phrase qui différencie les deux (comme en français): l'interrogation se dit d'une voix plus aigüe A l'écrit, les pronoms interrogatifs ont un accent, alors que les pronoms non-interrogatifs n'en ont pas Exemple: Sé, lo que hace = Je sais ce qu'il fait => subordonnée relative mais Sabes, lo qué hace? = Sais-tu ce qu'il fait? => subordonnée introduite par un pronom interrogatif.

Matières enseignées et méthodologie

Anglais niveau Collège

L'anglais est LA langue internationale; sa pratique est presque une nécessité de nos jours (je le pratique quasi-quotidiennement, avec mes amis d'autres pays ou même dans les études, sur certains documents techniques)

Pour l'anglais, pas de mystère: le parler, l'écrire, le lire, l'entendre.

Je n'ai donc pas de politique particulière pour ce cours, ce sera fait en fonction de l'élève (s'il s'avère que l'oral est le plus compliqué, on fera du dialogue, de la lecture, alors que si c'est plutôt sur l'écrit qu'il y a un problème, on se focalisera plutôt sur de la rédaction, de la lecture d'articles de magazines jeunesse à analyser par la suite)

Espagnol niveau Collège

Ayant passé un semestre académique en espagne (presque 6 mois), j'ai appris que la meilleure façon de progresser est la pratique. L'oral est la meilleure façon de progresser, je pense, car dire les mots permet de mieux les mémoriser, et c'est de toute façon le plus "utile":on peut prendre un dictionnaire si on lit un texte et qu'on ne comprend pas un mot (un terme technique, par exemple), mais il est plus difficile de demander à notre interlocuteur de s'arrêter chaque fois qu'on ne comprend pas un mot.

Aussi, mes leçons se font par de la pratique orale (éventuellement de l'écrit si nécessaire, mais ce n'est pas ma priorité)

Mathématiques niveau Collège

Le cours reste la partie principale par rapport aux exercices, que ce soit au lycée ou au collège. Aussi, je base mon travail sur l'apprentissage du cours et la compréhension de celui-ci par de petits exercices.

Je travaille aussi en présentant des phénomènes/recherches sur les sujets en question, ceci afin que l'élève ait une vue plus large et non restreinte au "c'est du cours, c'est ennuyant et inutile"Les mathématiques sont trop souvent déclarées comme étant "abstraites", alors que ce sont les outils aidant les scientifiques à comprendre notre monde au quotidien. Aussi, présenter des applications pratiques des mathématiques est pour moi un moyen extrêmement important de faire comprendre le cours de mathématiques.

Physique-Chimie niveau Collège

Le cours reste la partie principale par rapport aux exercices, que ce soit au lycée ou au collège. Aussi, je base mon travail sur l'apprentissage du cours et la compréhension de celui-ci par de petits exercices.

Je travaille aussi en présentant des phénomènes/recherches sur les sujets en question, ceci afin que l'élève ait une vue plus large et non restreinte au "c'est du cours, c'est ennuyant et inutile"

La présentation de certains phénomènes physiques par de petites expériences est également envisageable, ceci afin de voir ce que signifie réellement les équations/lois vues en cours.

Anglais niveau Lycée

L'anglais est LA langue internationale; sa pratique est presque une nécessité de nos jours (je le pratique quasi-quotidiennement, avec mes amis d'autres pays ou même dans les études, sur certains documents techniques)

Pour l'anglais, pas de mystère: le parler, l'écrire, le lire, l'entendre.

Je n'ai donc pas de politique particulière pour ce cours, ce sera fait en fonction de l'élève (s'il s'avère que l'oral est le plus compliqué, on fera du dialogue, de la lecture, alors que si c'est plutôt sur l'écrit qu'il y a un problème, on se focalisera plutôt sur de la rédaction, de la lecture de petits articles de journaux ou de magazines à analyser par la suite)

Espagnol niveau Lycée

Ayant passé un semestre académique en espagne (presque 6 mois), j'ai appris que la meilleure façon de progresser est la pratique. L'oral est la meilleure façon de progresser, je pense, car dire les mots permet de mieux les mémoriser, et c'est de toute façon le plus "utile":on peut prendre un dictionnaire si on lit un texte et qu'on ne comprend pas un mot (un terme technique, par exemple), mais il est plus difficile de demander à notre interlocuteur de s'arrêter chaque fois qu'on ne comprend pas un mot.

Aussi, mes leçons se font par de la pratique orale (éventuellement de l'écrit si nécessaire, mais ce n'est pas ma priorité)

Mathématiques niveau Lycée

Le cours reste la partie principale par rapport aux exercices, que ce soit au lycée ou au collège. Aussi, je base mon travail sur l'apprentissage du cours et la compréhension de celui-ci par de petits exercices.

Je travaille aussi en présentant des phénomènes/recherches sur les sujets en question, ceci afin que l'élève ait une vue plus large et non restreinte au "c'est du cours, c'est ennuyant et inutile"

Les mathématiques sont trop souvent déclarées comme étant "abstraites", alors que ce sont les outils aidant les scientifiques à comprendre notre monde au quotidien. Aussi, présenter des applications pratiques des mathématiques est pour moi un moyen extrêmement important de faire comprendre le cours de mathématiques.

Physique-Chimie niveau Lycée

Le cours reste la partie principale par rapport aux exercices, que ce soit au lycée ou au collège. Aussi, je base mon travail sur l'apprentissage du cours et la compréhension de celui-ci par de petits exercices.

Je travaille aussi en présentant des phénomènes/recherches sur les sujets en question, ceci afin que l'élève ait une vue plus large et non restreinte au "c'est du cours, c'est ennuyant et inutile"

La présentation de certains phénomènes physiques par de petites expériences est également envisageable, ceci afin de voir ce que signifie réellement les équations/lois vues en cours.

Anglais niveau Prépas Scientifiques

La pratique est toujours la meilleure solution: lire des articles de journaux ou tout autre texte de type "colle", revoir le vocabulaire, pratiquer l'anglais à l'oral comme à l'écrit, se renseigner sur l'actualité pour pouvoir élargir les discussions pour les concours, rédiger des essais,...

Pour la partie "rédaction", je base mon travail sur de l'analyse de texte avec devoir écrit à rendre; cela permet d'avoir un suivi sur le niveau pour l'orthographe, la grammaire etle vocabulaire

Pour la partie "orale", les formats que j'utilise sont le type "colle" (préparation du texte pendant un certain temps puis passage à l'oral) ou alors le dialogue (parler d'un sujet quelconque en anglais); cela aide à vérifier la prononciation et le vocabulaire, ainsi que l'aisance à l'oral

Mathématiques MPSI/MP niveau Prépas Scientifiques

Même si le cours est un point-clé, il faut avant tout avoir la méthode de travail ou de résolution des problèmes; on pourrait croire que certaines solutions "sortent du chapeau", mais elles viennent toujours du constat d'un élément faisant référence au cours, ou alors on 'simplifie' le problème pour le ramener au problème connu.

Aussi, que ce soit en maths ou en physique, j'axe le travail sur la méthode.

Physique-Chimie MPSI/MP niveau Prépas Scientifiques

Même si le cours est un point-clé, il faut avant tout avoir la méthode de travail ou de résolution des problèmes; on pourrait croire que certaines solutions "sortent du chapeau", mais elles viennent toujours du constat d'un élément faisant référence au cours, ou alors on 'simplifie' le problème pour le ramener au problème connu.

Aussi, que ce soit en maths ou en physique, j'axe le travail sur la méthode.

Collège

Lycée

Prépas Scientifiques