Nicolas Maurizot

Nicolas Maurizot

Clock 95 heures de cours
Free session Premier Cours Gratuit

Présentation

Etudiant pédagogue et sympa - Maths, Physique, Chimie, SI ;)

Actuellement étudiant en Master de mathématiques Fondamentales à l'Université de Montpellier, et ancien élève de l'école des Mines de Paris, je propose des cours de soutien dans les disciplines scientifiques (mathématiques, physique, chimie, Sciences de l'Ingénieur) aux élèves et étudiants de la classe de Sixième jusqu'au niveau Bac + 2. 

J'exerce sous le statut officiel d'Auto-entrepreneur depuis 2 ans, bien que mon expérience du soutien scolaire soit plus ancienne (j'ai réellement commencé à donner des cours en 2013, alors que j'étais en Grande Ecole). 

Depuis mes débuts, j'ai reçu près d'une quarantaine d'élèves différents. Certains pour seulement quelques cours ponctuels, mais pour la plupart, il s'agissait de suivi régulier. 

De la Sixième jusqu'à la Troisième, de la Seconde Générale jusqu'à la Terminale S, en ajoutant à cela quelques élèves de Licence, BTS et classes Prépas, j'ai été amené à travailler avec des élèves de personnalité, niveaux, projets d'études, et difficultés extrêmement divers. Une diversité qui a nettement enrichi mon expérience, et m'est même utile à l'heure d'aujourd'hui dans mes propres études. 

Quelques mots sur mon parcours académique : 

J'ai obtenu en 2011 mon Bac S (option SI), avec la mention Très Bien (moyenne : 17,97/20

De 2011 à 2013, j'ai suivi une CPGE au Lycée Général du Parc (Lyon 69), en la filière PCSI - PC*. Au terme de ces 2 années, j'ai été candidat aux concours aux Grandes Ecoles d'ingénieur (X, Mines-Ponts, Centrale-Supélec, CCP). A l'issue des concours écrits, j'ai été admissible dans toutes les écoles. Puis, après les oraux, en me classant 28ème sur pas moins de 3500 candidats au Concours Mines-Ponts, j'ai pu intégrer la prestigieuse Ecole des Mines de Paris (Paris 75). 

Cependant, pour de très nombreuses raisons (notamment une certaine déception quant à mes attentes), j'ai décidé de démissionner de cette école en 2014, au début de la seconde année de cursus. Ce dernier fait est particulièrement exceptionnel et a fait plus d'une fois bondir mes interlocuteurs sur leur chaise : soyez cependant convaincu qu'il est le résultat d'une décision mûrie. Après une année de "césure" que j'ai consacré à faire le point sur mes projets et à développer le professorat particulier, j'ai rejoins les bancs, cette fois, de l'Université. Ainsi, de 2015 à 2016, j'ai intégré, directement en troisième année la Licence de mathématiques de l'Université d'Avignon et des Pays du Vaucluse (84). Mention Très Bien - moyenne 17,44/20 - major de promotion. 

Depuis septembre 2016, je suis en Master de mathématiques Fondamentales à l'Université de Montpellier (34). Premier semestre : 15,7/20 - major de promotion. 

L'année prochaine, j'envisage d'effectuer un M2 de Préparation à l'Agrégation, afin de passer ce concours en 2018 et obtenir le titre de Professeur Agrégé de mathématiques. Mais je souhaiterais ensuite compléter ma formation avec un M2 de mathématiques appliquées, et éventuellement poursuivre en thèse de doctorat

Bien ! Maintenant que vous me connaissez un peu mieux, et que vous vous dites que je suis LA personne en mesure de vous aider, je vous invite à me contacter, eh bien... tout de suite ! :) Afin que vous soyez sur d'avoir fait le bon choix, je vous offre en plus une heure de cours gratuite ! Vous ne prenez donc aucun risque à me faire confiance ;) 

J'attends avec impatience de vos nouvelles, et je vous souhaite une excellente journée ! 

Nicolas MAURIZOT

Cursus académique

  • étudie à Université de Montpellier
  • diplômé de Université d'Avignon et des Pays de Vaucluse
  • Bac S mention Très Bien

Avis des élèves

6 Avis
  • Extraordinaire
    6
  • Excellent
    0
  • Bien
    0
  • Moyen
    0
  • Décevant
    0
  • Seuls les élèves ayant pris un cours sur LiveMentor sont autorisés à laisser un avis.



    Les élèves peuvent évaluer leurs mentors sur 3 critères :




    - Expertise
- Disponibilité
- Pédagogie

    Avis laissé par Chiara

    Le 21 février à 16h00

    Extraordinaire

    Nicolas m'a aidé en maths et grâce à des exercices personnalisés et des cours réguliers je suis plus à l'aise :)

    Avis laissé par Dayyaane

    Le 28 janvier à 15h34

    Extraordinaire

    Avis laissé par Magali Morin

    Le 28 janvier à 10h59

    Extraordinaire

    Très pédaogue et sympatique! :D

    Avis laissé par Jean-Pierre

    Le 23 août à 22h09

    Extraordinaire

    Avis laissé par Sabrina

    Le 12 août à 11h56

    Extraordinaire

    Nicolas m'a aidé en Physique niveau Bac+1 jusque là... Son auto-description était conforme: "Pédagogue et sympa". Ses explications sont bien détaillées et claires. Il s'est rendu disponible pour répondre à quelques unes de mes questions même en dehors des heures de cours fixées. Ses exemples concrets m'ont permis de mieux comprendre les problèmes abordés. Je vous le recommande ;) !

    Avis laissé par Matthew

    Le 09 août à 12h02

    Extraordinaire

    J'ai vraiment apprécié chaque cours et je le recommande comme mentor. Ce que j'adore c'est ça capacité à me donner des exemples concrets qu'on comprend facilement et que je peux réutiliser sans problème sur des exercice.
    Voir plus d'avis

    Questions et Réponses

    Qu'est ce qu'un hyperplan ?

    Mathématiques PCSI/PC niveau Prépas Scientifiques / Espace vectoriel euclidien

    Dans un espace vectoriel de dimension finie N, un hyperplan est tout simplement un sous-espace vectoriel de dimension N-1. Prenons l'exemple de R^2 : c'est le plan usuel, et il est de dimension N = 2. Ici, N - 1 = 2 - 1 = 1 Ainsi, dans R^2, les hyperplans sont tous les sous-espaces vectoriels de dimension 1...autrement dit : toutes les droites qui passent par (0,0) (les droites y = ax) ! De même dans R^3 : c'est à dire l'espace usuel, de dimension N = 3. Ici, N - 1 = 3 -1 =2. Les hyperplans sont tous les sous-espaces vectoriels de dimension 2...autrement dit : tous les plans qui contiennent l'origine (0,0,0) (les plans d'équation ax + by + cz = 0) ! Et ainsi de suite avec les espaces de dimension finie quelconque (où les hyperplans ont bien un sens, mais n'auront alors plus de caractérisation géométrique aussi évidente : un humain normalement constitué ne pas se représenter intellectuellement un hyperplan de dimension 5 !) Voilà pour la définition de base. Maintenant, il y a aussi quelque chose de très très important à savoir concernant les hyperplans : le Théorème de Représentation de Riesz. Ce théorème explique que les Hyperplans d'un K-espace vectoriel E sont les noyaux (Ker) des formes linéaires définies sur cet espace : c'est à dire les applications linéaires qui vont de l'espace E dans K (le corps des scalaires) Plus précisément : le noyau d'une forme linéaire est toujours un hyperplan. Réciproquement : pour n'importe quel hyperplan, il existe une forme linéaire dont il constitue le noyau.

    Qu'appelle t-on le côté adjacent d'un triangle rectangle ?

    Mathématiques niveau Collège / La trigonométrie

    Soit ABC un triangle rectangle, par exemple en A. ABC (surmonté d'un chapeau) désigne l'angle situé au sommet B. Cet angle est "encadré" par deux côtés : l'hypoténuse BC ainsi que le côté AB. C'est ce dernier côté, AB, que l'on appelle "côté adjacent", et on devrait préciser d'ailleurs "côté adjacent à l'angle ABC", sinon on ne sait pas de quoi on parle. "adjacent" car il est "à côté de l'angle". Quand au troisième côté, AC, il n'est pas en contact avec l'angle ABC, mais il est plutôt situé...en face de lui. C'est pourquoi on dit que AC qu'il est le "côté opposé à l'angle ABC". En trigonométrie, le coté adjacent à un angle du triangle permet de déterminer le cosinus de cet angle par la relation : cosinus de l'angle = longueur côté adjacent / longueur hypoténuse.

    Dans quel cas une fonction est-elle convexe ?

    Mathématiques niveau Lycée / La convexité

    Une fonction f définie sur R est convexe sur un intervalle I si et seulement si, pour tout x appartenant à I, f''(x) > 0 (la dérivée seconde de f est strictement supérieure à 0). Exemples de fonctions convexes : - la fonction exponentielle est convexe (sur R tout entier) : sa dérivée seconde, exp(x) est strictement positive - la fonction carrée est convexe sur (R tout entier) : sa dérivée seconde est constamment égale à 2, et donc strictement positive - la fonction cube est convexe sur R+ (les positifs) : sa dérivée seconde, 6x, est strictement positive dès que x devient strictement positif

    Comment note t-on les quartiles d'une série ?

    Mathématiques niveau Lycée / Les statistiques

    Une série statistique possède 4 quartiles, mais seulement deux nous intéressent réellement : - le premier quartile : on le note Q1 - le troisième quartile : on le note Q3 (le second quartile est égale à la médiane "Me", et le quatrième est égal au maximum "Max" de la série)

    Quel est le théorème sur le changement de variable pour une intégrale double ?

    Mathématiques PCSI/PC niveau Prépas Scientifiques / Intégrale double

    C'est le Théorème de Fubini.

    En trigonométrie, quelles sont les formules entre les carrés de cos, sin, et tan ?

    Mathématiques PCSI/PC niveau Prépas Scientifiques / Trigonométrie

    Principalement, on pourrait citer : - cos²(x) + sin²(x) = 1 - tan²(x) = 1/cos²(x) - 1 La seconde est utile notamment pour exprimer la dérivée de la fonction tan. En effet, pour tout x (de l'ensemble des réels privé de tous les multiples de Pi/2), on a : tan'(x) = 1 + tan²(x) = 1/cos²(x) Toujours bon à savoir...

    Quelle est la valeur de l'indice de réfraction du vide ?

    Physique-Chimie niveau Lycée / Réflexion et réfraction de la lumière

    L'indice de réfraction du vide est 1. En effet, par définition, l'indice de réfraction d'un milieu est le rapport de la vitesse de la lumière dans le milieu considéré sur la vitesse de la lumière dans le vide. Du coup, dans le vide, c'est immédiat : vitesse dans le milieu / vitesse dans le vide = vitesse dans le vide / vitesse dans le vide = ... 1 !! 1 est donc la plus petite valeur possible pour un indice de réfraction. TOUS les milieux non vides ont un indice de réfraction PLUS GRAND que 1. Même l'air (qui n'est absolument pas vide, mais plein...d'air) bien que celui-ci soit très proche de 1.

    Quelle est la valeur de la vitesse du son dans l'air ?

    Physique-Chimie niveau Lycée / Les ondes sonores

    Elle est d'environ 340 mètres par seconde, soit 1020 kilomètres par heure.

    Quelle est la définition de suites équivalentes ? Quel exemple peut-on citer ?

    Mathématiques PCSI/PC niveau Prépas Scientifiques / Suites réelles

    On dit que 2 suites réelles Un et Vn sont équivalentes lorsque le quotient de leurs termes généraux, à savoir Un / Vn, tend vers 1 lorsque le rang n tend vers l'infini. Par exemple, les suites suivantes sont toutes équivalentes : Un = n ; Vn = n+150 ; Wn = n+364 De même, les suites suivantes sont toutes équivalentes : Un = 1 / (n + 1) ; Vn = 1 / (n+ 27) ; Wn = 1 / (n + 540) On peut encore citer celles-ci : Un = n² + n + 1 ; Vn = n² - 3n + 1 ; Wn = n² - 4

    Qu'est ce qu'une fonction concave ?

    Mathématiques PCSI/PC niveau Prépas Scientifiques / Fonctions convexes

    On dit qu'une fonction f est concave sur un intervalle I si elle est géométriquement situé EN-DESSOUS de toute ses tangentes. Algébriquement, cela se traduit à l'aide de la dérivée seconde : f est concave ssi elle est deux fois dérivable sur I et que, sur tout I, sa dérivée seconde est négative (pour tout x de I, f''(x) <= 0). Quand on dit simplement, sans préciser d'intervalle, qu'une fonction est "concave", c'est sous-entendu qu'elle vérifie cette propriété sur tout son domaine de définition. (*) Par exemple, la fonction logarithme népérien, ln, est concave ( sur ]0;+inf[ ) -> Géométriquement, on peut vérifier que sa courbe est en-dessous de toutes ses tangentes. (**) La fonction racine carrée est concave ( sur ] 0; + inf[)

    Vrai ou faux ? En un point, une fonction peut avoir plusieurs limites différentes.

    Mathématiques niveau Lycée / Les limites de fonctions

    C'est FAUX, en vertu du résultat d'Unicité de la Limite.

    Quel est le signe du trinôme si _<0

    Mathématiques niveau Lycée / Les trinômes du second degré

    Si on note ax² + bx + c le trinôme en question, et que l'on considère que son discriminant est négatif, alors ce trinôme sera du signe de son coefficient dominant, a, sur tout R. Si a > 0, alors le trinôme sera strictement positif sur R; Si a < 0, alors le trinôme sera strictement négatif sur R.

    Quelles sont les caractéristiques d'un rectangle ?

    Mathématiques niveau Lycée / Géométrie plane

    Le rectangle est un quadrilatère faisant partie des parallélogrammes particuliers. Voici les propriétés qu'il faut absolument connaître et maîtriser sur le rectangle dès l'entrée en classe de quatrième : 1) ses côtés sont 2 à 2 parallèles et de même longueur 2) ses diagonales se coupent en leur milieu et sont de même longueur 3) ses 4 angles sont droits Si on sait qu'un quadrilatère ABCD est un parallélogramme, pour qu'il soit un rectangle, il suffit que : - Un de ses 4 angles soit droit (les autres le seront alors automatiquement) OU - Ses diagonales soient de même longueur

    Que vaut ea+b ? ea_b ?

    Mathématiques niveau Lycée / La fonction exponentielle

    Pour tous réels a et b, il faut bien connaître les relations suivantes : exp(a +b) = exp(a) * exp(b) exp(a - b) = exp(a) / exp(b) On pourra éventuellement mémoriser l'idée que "l'exponentielle transforme les sommes en produits et les différences en quotients". En notant que la fonction logarithme népérien, elle, fait exactement l'inverse...

    Quel est le théorème sur l'image d'une partie fermée et bornée par une fonction continue ? Quelle est sa conséquence ?

    Mathématiques PCSI/PC niveau Prépas Scientifiques / Espace Rn - Limite et continuité des fonctions d'une partie de Rp dans Rn

    Dans le cas présent des espaces Rn, qui sont des espaces de dimension finie, les parties fermées et bornées sont exactement les compacts de ces espaces (attention, de manière générale en dimension quelconque, un compact est toujours fermé ET borné, mais une partie fermée ET bornée n'est pas forcément un compact). On a un "théorème" important : l'image d'un compact par une application continue est un compact. En particulier, l'image d'une partie fermée et bornée de R^p par une fonction f : R^p -> R^n sera une partie fermée et bornée de R^n.

    Quel pourcentage le diazote représente-t-il parmi les gaz contenus dans l'air ?

    Physique-Chimie niveau Collège / La composition de l'air

    Environ 78%, le reste étant occupé par le dioxygène (environ 21%) et par des gaz divers (vapeur d'eau, CO2, argon...pour environ 1%)

    Quelle est la longueur du segment ayant pour extrémités les milieux de deux côtés d'un triangle ?

    Mathématiques niveau Collège / Les symétries, l'agrandissement et la réduction

    Sa longueur est égale à la moitié de celle du troisième côté du triangle.

    Matières enseignées et méthodologie

    Mathématiques niveau Collège

    Une méthode ? Mais pour chaque élève, ma méthode est unique ! :) Oui, bien sûr, je pourrais vous expliquer la chose suivante : 

    - Qu'il faut commencer par évaluer ce que l'élève a compris du cours, car l'apprentissage et la compréhension du cours est la clé de la réussite

    - Que ce cours doit être directement mis en oeuvre sur des exercices d'applications 

    - Qu'ensuite il faut évoluer vers des problèmes plus complexes mobilisant différentes notions et savoir-faire

    Mais ça, vous l'avez déjà lu 200 millions de fois, et vous le savez très bien. C'est logique ! Qui aurait l'idée de faire l'inverse ? 

    Pourtant, ça ne suffit pas à faire un bon cours particulier. Les professeurs que les élèves ont en classe le font déjà très bien. Et si les élèves viennent voir un mentor, c'est que quelque chose ne suffit pas : ça va trop vite, c'est trop difficile, ou ce n'est pas assez personnalisé. Dans tous les cas, venir voir un professeur particulier pour qu'il vous applique une autre méthode systématique, ça n'aura pas grand intérêt. 

    Le mot clé, dans "cours particuliers", c'est "particulier". Voilà pourquoi je dis qu'il y a autant de méthode que d'élève. 

    Un autre élément clé des cours est le "feeling" qu'il doit exister entre l'élève et le mentor : selon moi, une bonne entente est fondamentale pour que les cours apportent leur bénéfice. Cela est est évidemment facilité par la proximité d'âge, et par le fait que le Mentor sait très bien se mettre à la place de son élève. 

    Enfin, et c'est aussi pourquoi vous venez sur ce site, c'est la disponibilité : un Mentor est disponible presque 24h/24, il peut organiser un cours en urgence, répondre à un appel à la dernière minute. C'est aussi cela qui en fait l'efficacité. 

    Physique-Chimie niveau Collège

    Une méthode ? Mais pour chaque élève, ma méthode est unique ! :) Oui, bien sûr, je pourrais vous expliquer la chose suivante :

    Oui, bien sûr, je pourrais vous expliquer la chose suivante : 

    - Qu'il faut commencer par évaluer ce que l'élève a compris du cours, car l'apprentissage et la compréhension du cours est la clé de la réussite

    - Que ce cours doit être directement mis en oeuvre sur des exercices d'applications 

    - Qu'ensuite il faut évoluer vers des problèmes plus complexes mobilisant différentes notions et savoir-faire

    Mais ça, vous l'avez déjà lu 200 millions de fois, et vous le savez très bien. C'est logique ! Qui aurait l'idée de faire l'inverse ? 

    Pourtant, ça ne suffit pas à faire un bon cours particulier. Les professeurs que les élèves ont en classe le font déjà très bien. Et si les élèves viennent voir un mentor, c'est que quelque chose ne suffit pas : ça va trop vite, c'est trop difficile, ou ce n'est pas assez personnalisé. Dans tous les cas, venir voir un professeur particulier pour qu'il vous applique une autre méthode systématique, ça n'aura pas grand intérêt. 

    Le mot clé, dans "cours particuliers", c'est "particulier". Voilà pourquoi je dis qu'il y a autant de méthode que d'élève. 

    Un autre élément clé des cours est le "feeling" qu'il doit exister entre l'élève et le mentor : selon moi, une bonne entente est fondamentale pour que les cours apportent leur bénéfice. Cela est est évidemment facilité par la proximité d'âge, et par le fait que le Mentor sait très bien se mettre à la place de son élève. 

    Enfin, et c'est aussi pourquoi vous venez sur ce site, c'est la disponibilité : un Mentor est disponible presque 24h/24, il peut organiser un cours en urgence, répondre à un appel à la dernière minute. C'est aussi cela qui en fait l'efficacité. 

    Mathématiques niveau Lycée

    Une méthode ? Mais pour chaque élève, ma méthode est unique ! :) Oui, bien sûr, je pourrais vous expliquer la chose suivante : 

    Oui, bien sûr, je pourrais vous expliquer la chose suivante : 

    - Qu'il faut commencer par évaluer ce que l'élève a compris du cours, car l'apprentissage et la compréhension du cours est la clé de la réussite

    - Que ce cours doit être directement mis en oeuvre sur des exercices d'applications 

    - Qu'ensuite il faut évoluer vers des problèmes plus complexes mobilisant différentes notions et savoir-faire

    Mais ça, vous l'avez déjà lu 200 millions de fois, et vous le savez très bien. C'est logique ! Qui aurait l'idée de faire l'inverse ? 

    Pourtant, ça ne suffit pas à faire un bon cours particulier. Les professeurs que les élèves ont en classe le font déjà très bien. Et si les élèves viennent voir un mentor, c'est que quelque chose ne suffit pas : ça va trop vite, c'est trop difficile, ou ce n'est pas assez personnalisé. Dans tous les cas, venir voir un professeur particulier pour qu'il vous applique une autre méthode systématique, ça n'aura pas grand intérêt. 

    Le mot clé, dans "cours particuliers", c'est "particulier". Voilà pourquoi je dis qu'il y a autant de méthode que d'élève. 

    Un autre élément clé des cours est le "feeling" qu'il doit exister entre l'élève et le mentor : selon moi, une bonne entente est fondamentale pour que les cours apportent leur bénéfice. Cela est est évidemment facilité par la proximité d'âge, et par le fait que le Mentor sait très bien se mettre à la place de son élève. 

    Enfin, et c'est aussi pourquoi vous venez sur ce site, c'est la disponibilité : un Mentor est disponible presque 24h/24, il peut organiser un cours en urgence, répondre à un appel à la dernière minute. C'est aussi cela qui en fait l'efficacité. 

    Physique-Chimie niveau Lycée

    Une méthode ? Mais pour chaque élève, ma méthode est unique ! :) Oui, bien sûr, je pourrais vous expliquer la chose suivante : 

    Oui, bien sûr, je pourrais vous expliquer la chose suivante : 

    - Qu'il faut commencer par évaluer ce que l'élève a compris du cours, car l'apprentissage et la compréhension du cours est la clé de la réussite

    - Que ce cours doit être directement mis en oeuvre sur des exercices d'applications 

    - Qu'ensuite il faut évoluer vers des problèmes plus complexes mobilisant différentes notions et savoir-faire

    Mais ça, vous l'avez déjà lu 200 millions de fois, et vous le savez très bien. C'est logique ! Qui aurait l'idée de faire l'inverse ? 

    Pourtant, ça ne suffit pas à faire un bon cours particulier. Les professeurs que les élèves ont en classe le font déjà très bien. Et si les élèves viennent voir un mentor, c'est que quelque chose ne suffit pas : ça va trop vite, c'est trop difficile, ou ce n'est pas assez personnalisé. Dans tous les cas, venir voir un professeur particulier pour qu'il vous applique une autre méthode systématique, ça n'aura pas grand intérêt. 

    Le mot clé, dans "cours particuliers", c'est "particulier". Voilà pourquoi je dis qu'il y a autant de méthode que d'élève. 

    Un autre élément clé des cours est le "feeling" qu'il doit exister entre l'élève et le mentor : selon moi, une bonne entente est fondamentale pour que les cours apportent leur bénéfice. Cela est est évidemment facilité par la proximité d'âge, et par le fait que le Mentor sait très bien se mettre à la place de son élève. 

    Enfin, et c'est aussi pourquoi vous venez sur ce site, c'est la disponibilité : un Mentor est disponible presque 24h/24, il peut organiser un cours en urgence, répondre à un appel à la dernière minute. C'est aussi cela qui en fait l'efficacité. 

    Sciences de l'Ingénieur niveau Lycée

    Une méthode ? Mais pour chaque élève, ma méthode est unique ! :) Oui, bien sûr, je pourrais vous expliquer la chose suivante : 

    Oui, bien sûr, je pourrais vous expliquer la chose suivante : 

    - Qu'il faut commencer par évaluer ce que l'élève a compris du cours, car l'apprentissage et la compréhension du cours est la clé de la réussite

    - Que ce cours doit être directement mis en oeuvre sur des exercices d'applications 

    - Qu'ensuite il faut évoluer vers des problèmes plus complexes mobilisant différentes notions et savoir-faire

    Mais ça, vous l'avez déjà lu 200 millions de fois, et vous le savez très bien. C'est logique ! Qui aurait l'idée de faire l'inverse ? 

    Pourtant, ça ne suffit pas à faire un bon cours particulier. Les professeurs que les élèves ont en classe le font déjà très bien. Et si les élèves viennent voir un mentor, c'est que quelque chose ne suffit pas : ça va trop vite, c'est trop difficile, ou ce n'est pas assez personnalisé. Dans tous les cas, venir voir un professeur particulier pour qu'il vous applique une autre méthode systématique, ça n'aura pas grand intérêt. 

    Le mot clé, dans "cours particuliers", c'est "particulier". Voilà pourquoi je dis qu'il y a autant de méthode que d'élève. 

    Un autre élément clé des cours est le "feeling" qu'il doit exister entre l'élève et le mentor : selon moi, une bonne entente est fondamentale pour que les cours apportent leur bénéfice. Cela est est évidemment facilité par la proximité d'âge, et par le fait que le Mentor sait très bien se mettre à la place de son élève. 

    Enfin, et c'est aussi pourquoi vous venez sur ce site, c'est la disponibilité : un Mentor est disponible presque 24h/24, il peut organiser un cours en urgence, répondre à un appel à la dernière minute. C'est aussi cela qui en fait l'efficacité. 

    Mathématiques ECS niveau Prépa HEC

    Une méthode ? Mais pour chaque élève, ma méthode est unique ! :) Oui, bien sûr, je pourrais vous expliquer la chose suivante : 

    Oui, bien sûr, je pourrais vous expliquer la chose suivante : 

    - Qu'il faut commencer par évaluer ce que l'élève a compris du cours, car l'apprentissage et la compréhension du cours est la clé de la réussite

    - Que ce cours doit être directement mis en oeuvre sur des exercices d'applications 

    - Qu'ensuite il faut évoluer vers des problèmes plus complexes mobilisant différentes notions et savoir-faire

    Mais ça, vous l'avez déjà lu 200 millions de fois, et vous le savez très bien. C'est logique ! Qui aurait l'idée de faire l'inverse ? 

    Pourtant, ça ne suffit pas à faire un bon cours particulier. Les professeurs que les élèves ont en classe le font déjà très bien. Et si les élèves viennent voir un mentor, c'est que quelque chose ne suffit pas : ça va trop vite, c'est trop difficile, ou ce n'est pas assez personnalisé. Dans tous les cas, venir voir un professeur particulier pour qu'il vous applique une autre méthode systématique, ça n'aura pas grand intérêt. 

    Le mot clé, dans "cours particuliers", c'est "particulier". Voilà pourquoi je dis qu'il y a autant de méthode que d'élève. 

    Un autre élément clé des cours est le "feeling" qu'il doit exister entre l'élève et le mentor : selon moi, une bonne entente est fondamentale pour que les cours apportent leur bénéfice. Cela est est évidemment facilité par la proximité d'âge, et par le fait que le Mentor sait très bien se mettre à la place de son élève. 

    Enfin, et c'est aussi pourquoi vous venez sur ce site, c'est la disponibilité : un Mentor est disponible presque 24h/24, il peut organiser un cours en urgence, répondre à un appel à la dernière minute. C'est aussi cela qui en fait l'efficacité. 

    Mathématiques PCSI/PC niveau Prépas Scientifiques

    Une méthode ? Mais pour chaque élève, ma méthode est unique ! :) Oui, bien sûr, je pourrais vous expliquer la chose suivante :

    - Qu'il faut commencer par évaluer ce que l'élève a compris du cours, car l'apprentissage et la compréhension du cours est la clé de la réussite

    - Que ce cours doit être directement mis en oeuvre sur des exercices d'applications 

    - Qu'ensuite il faut évoluer vers des problèmes plus complexes mobilisant différentes notions et savoir-faire

    Mais ça, vous l'avez déjà lu 200 millions de fois, et vous le savez très bien. C'est logique ! Qui aurait l'idée de faire l'inverse ? 

    Pourtant, ça ne suffit pas à faire un bon cours particulier. Les professeurs que les élèves ont en classe le font déjà très bien. Et si les élèves viennent voir un mentor, c'est que quelque chose ne suffit pas : ça va trop vite, c'est trop difficile, ou ce n'est pas assez personnalisé. Dans tous les cas, venir voir un professeur particulier pour qu'il vous applique une autre méthode systématique, ça n'aura pas grand intérêt. 

    Le mot clé, dans "cours particuliers", c'est "particulier". Voilà pourquoi je dis qu'il y a autant de méthode que d'élève. 

    Un autre élément clé des cours est le "feeling" qu'il doit exister entre l'élève et le mentor : selon moi, une bonne entente est fondamentale pour que les cours apportent leur bénéfice. Cela est est évidemment facilité par la proximité d'âge, et par le fait que le Mentor sait très bien se mettre à la place de son élève. 

    Enfin, et c'est aussi pourquoi vous venez sur ce site, c'est la disponibilité : un Mentor est disponible presque 24h/24, il peut organiser un cours en urgence, répondre à un appel à la dernière minute. C'est aussi cela qui en fait l'efficacité. 

    Physique PCSI/PC niveau Prépas Scientifiques

    Une méthode ? Mais pour chaque élève, ma méthode est unique ! :) Oui, bien sûr, je pourrais vous expliquer la chose suivante : 

    Une methode ? Mais il y a autant de methodes qu'il y a d'eleves ! 

    Oui, bien sûr, je pourrais vous expliquer la chose suivante : 

    - Qu'il faut commencer par évaluer ce que l'élève a compris du cours, car l'apprentissage et la compréhension du cours est la clé de la réussite

    - Que ce cours doit être directement mis en oeuvre sur des exercices d'applications 

    - Qu'ensuite il faut évoluer vers des problèmes plus complexes mobilisant différentes notions et savoir-faire

    Mais ça, vous l'avez déjà lu 200 millions de fois, et vous le savez très bien. C'est logique ! Qui aurait l'idée de faire l'inverse ? 

    Pourtant, ça ne suffit pas à faire un bon cours particulier. Les professeurs que les élèves ont en classe le font déjà très bien. Et si les élèves viennent voir un mentor, c'est que quelque chose ne suffit pas : ça va trop vite, c'est trop difficile, ou ce n'est pas assez personnalisé. Dans tous les cas, venir voir un professeur particulier pour qu'il vous applique une autre méthode systématique, ça n'aura pas grand intérêt. 

    Le mot clé, dans "cours particuliers", c'est "particulier". Voilà pourquoi je dis qu'il y a autant de méthode que d'élève. 

    Un autre élément clé des cours est le "feeling" qu'il doit exister entre l'élève et le mentor : selon moi, une bonne entente est fondamentale pour que les cours apportent leur bénéfice. Cela est est évidemment facilité par la proximité d'âge, et par le fait que le Mentor sait très bien se mettre à la place de son élève. 

    Enfin, et c'est aussi pourquoi vous venez sur ce site, c'est la disponibilité : un Mentor est disponible presque 24h/24, il peut organiser un cours en urgence, répondre à un appel à la dernière minute. C'est aussi cela qui en fait l'efficacité. 

    Chimie - Licence niveau Cours universitaires généraux et Grandes Écoles

    Une méthode ? Mais pour chaque élève, ma méthode est unique ! :) Oui, bien sûr, je pourrais vous expliquer la chose suivante : 

    Une methode ? Mais il y a autant de methodes qu'il y a d'eleves ! 

    Oui, bien sûr, je pourrais vous expliquer la chose suivante : 

    - Qu'il faut commencer par évaluer ce que l'élève a compris du cours, car l'apprentissage et la compréhension du cours est la clé de la réussite

    - Que ce cours doit être directement mis en oeuvre sur des exercices d'applications 

    - Qu'ensuite il faut évoluer vers des problèmes plus complexes mobilisant différentes notions et savoir-faire

    Mais ça, vous l'avez déjà lu 200 millions de fois, et vous le savez très bien. C'est logique ! Qui aurait l'idée de faire l'inverse ? 

    Pourtant, ça ne suffit pas à faire un bon cours particulier. Les professeurs que les élèves ont en classe le font déjà très bien. Et si les élèves viennent voir un mentor, c'est que quelque chose ne suffit pas : ça va trop vite, c'est trop difficile, ou ce n'est pas assez personnalisé. Dans tous les cas, venir voir un professeur particulier pour qu'il vous applique une autre méthode systématique, ça n'aura pas grand intérêt. 

    Le mot clé, dans "cours particuliers", c'est "particulier". Voilà pourquoi je dis qu'il y a autant de méthode que d'élève. 

    Un autre élément clé des cours est le "feeling" qu'il doit exister entre l'élève et le mentor : selon moi, une bonne entente est fondamentale pour que les cours apportent leur bénéfice. Cela est est évidemment facilité par la proximité d'âge, et par le fait que le Mentor sait très bien se mettre à la place de son élève. 

    Enfin, et c'est aussi pourquoi vous venez sur ce site, c'est la disponibilité : un Mentor est disponible presque 24h/24, il peut organiser un cours en urgence, répondre à un appel à la dernière minute. C'est aussi cela qui en fait l'efficacité. 

    Mathématiques niveau BCPST

    Une méthode ? Mais pour chaque élève, ma méthode est unique ! :) Oui, bien sûr, je pourrais vous expliquer la chose suivante : 

    Une methode ? Mais il y a autant de methodes qu'il y a d'eleves ! 

    Oui, bien sûr, je pourrais vous expliquer la chose suivante : 

    - Qu'il faut commencer par évaluer ce que l'élève a compris du cours, car l'apprentissage et la compréhension du cours est la clé de la réussite

    - Que ce cours doit être directement mis en oeuvre sur des exercices d'applications 

    - Qu'ensuite il faut évoluer vers des problèmes plus complexes mobilisant différentes notions et savoir-faire

    Mais ça, vous l'avez déjà lu 200 millions de fois, et vous le savez très bien. C'est logique ! Qui aurait l'idée de faire l'inverse ? 

    Pourtant, ça ne suffit pas à faire un bon cours particulier. Les professeurs que les élèves ont en classe le font déjà très bien. Et si les élèves viennent voir un mentor, c'est que quelque chose ne suffit pas : ça va trop vite, c'est trop difficile, ou ce n'est pas assez personnalisé. Dans tous les cas, venir voir un professeur particulier pour qu'il vous applique une autre méthode systématique, ça n'aura pas grand intérêt. 

    Le mot clé, dans "cours particuliers", c'est "particulier". Voilà pourquoi je dis qu'il y a autant de méthode que d'élève. 

    Un autre élément clé des cours est le "feeling" qu'il doit exister entre l'élève et le mentor : selon moi, une bonne entente est fondamentale pour que les cours apportent leur bénéfice. Cela est est évidemment facilité par la proximité d'âge, et par le fait que le Mentor sait très bien se mettre à la place de son élève. 

    Enfin, et c'est aussi pourquoi vous venez sur ce site, c'est la disponibilité : un Mentor est disponible presque 24h/24, il peut organiser un cours en urgence, répondre à un appel à la dernière minute. C'est aussi cela qui en fait l'efficacité. 

    Mathématiques - Licence niveau Cours universitaires généraux et Grandes Écoles

    Une méthode ? Mais pour chaque élève, ma méthode est unique ! :) Oui, bien sûr, je pourrais vous expliquer la chose suivante : 

    Une methode ? Mais il y a autant de methodes qu'il y a d'eleves ! 

    Oui, bien sûr, je pourrais vous expliquer la chose suivante : 

    - Qu'il faut commencer par évaluer ce que l'élève a compris du cours, car l'apprentissage et la compréhension du cours est la clé de la réussite

    - Que ce cours doit être directement mis en oeuvre sur des exercices d'applications 

    - Qu'ensuite il faut évoluer vers des problèmes plus complexes mobilisant différentes notions et savoir-faire

    Mais ça, vous l'avez déjà lu 200 millions de fois, et vous le savez très bien. C'est logique ! Qui aurait l'idée de faire l'inverse ? 

    Pourtant, ça ne suffit pas à faire un bon cours particulier. Les professeurs que les élèves ont en classe le font déjà très bien. Et si les élèves viennent voir un mentor, c'est que quelque chose ne suffit pas : ça va trop vite, c'est trop difficile, ou ce n'est pas assez personnalisé. Dans tous les cas, venir voir un professeur particulier pour qu'il vous applique une autre méthode systématique, ça n'aura pas grand intérêt. 

    Le mot clé, dans "cours particuliers", c'est "particulier". Voilà pourquoi je dis qu'il y a autant de méthode que d'élève. 

    Un autre élément clé des cours est le "feeling" qu'il doit exister entre l'élève et le mentor : selon moi, une bonne entente est fondamentale pour que les cours apportent leur bénéfice. Cela est est évidemment facilité par la proximité d'âge, et par le fait que le Mentor sait très bien se mettre à la place de son élève. 

    Enfin, et c'est aussi pourquoi vous venez sur ce site, c'est la disponibilité : un Mentor est disponible presque 24h/24, il peut organiser un cours en urgence, répondre à un appel à la dernière minute. C'est aussi cela qui en fait l'efficacité. 

    Physique - Licence niveau Cours universitaires généraux et Grandes Écoles

    Une méthode ? Mais pour chaque élève, ma méthode est unique ! :) Oui, bien sûr, je pourrais vous expliquer la chose suivante : 

    Une methode ? Mais il y a autant de methodes qu'il y a d'eleves ! 

    Oui, bien sûr, je pourrais vous expliquer la chose suivante : 

    - Qu'il faut commencer par évaluer ce que l'élève a compris du cours, car l'apprentissage et la compréhension du cours est la clé de la réussite

    - Que ce cours doit être directement mis en oeuvre sur des exercices d'applications 

    - Qu'ensuite il faut évoluer vers des problèmes plus complexes mobilisant différentes notions et savoir-faire

    Mais ça, vous l'avez déjà lu 200 millions de fois, et vous le savez très bien. C'est logique ! Qui aurait l'idée de faire l'inverse ? 

    Pourtant, ça ne suffit pas à faire un bon cours particulier. Les professeurs que les élèves ont en classe le font déjà très bien. Et si les élèves viennent voir un mentor, c'est que quelque chose ne suffit pas : ça va trop vite, c'est trop difficile, ou ce n'est pas assez personnalisé. Dans tous les cas, venir voir un professeur particulier pour qu'il vous applique une autre méthode systématique, ça n'aura pas grand intérêt. 

    Le mot clé, dans "cours particuliers", c'est "particulier". Voilà pourquoi je dis qu'il y a autant de méthode que d'élève. 

    Un autre élément clé des cours est le "feeling" qu'il doit exister entre l'élève et le mentor : selon moi, une bonne entente est fondamentale pour que les cours apportent leur bénéfice. Cela est est évidemment facilité par la proximité d'âge, et par le fait que le Mentor sait très bien se mettre à la place de son élève. 

    Enfin, et c'est aussi pourquoi vous venez sur ce site, c'est la disponibilité : un Mentor est disponible presque 24h/24, il peut organiser un cours en urgence, répondre à un appel à la dernière minute. C'est aussi cela qui en fait l'efficacité. 

    Collège

    Lycée

    Prépa HEC

    Prépas Scientifiques

    Cours universitaires généraux et Grandes Écoles

    BCPST