Salim N.

Salim N.

Clock 40 heures de cours
Free session Premier Cours Gratuit

Présentation

Centralien donne des cours de mathématiques tous niveaux

Je m’appelle Salim, J’ai 23 ans et je suis actuellement étudiant à l’Ecole Centrale Paris. Durant mes études je me suis spécialisé dans les méthodes d’apprentissage statistique (Machine Learning) qui commencent à devenir très populaires dans l’industrie. C’est notamment le cas de l’industrie bancaire et celle de l’assurance où j’ai eu l’occasion de faire un stage chez AXA.

Avant d’intégrer l’Ecole Centrale Paris, j’ai passé mes trois années de classes préparatoires dans deux lycées. J’ai commencé au lycée Fabert à Metz où j’ai eu l’occasion de faire ma première année en PCSI. J’ai ensuite continué en faisant ma 3/2 et ma 5/2 au lycée Lakanal à Sceaux en région parisienne. L’ambiance est très différente dans les deux lycées et cela se ressent dans les mentalités.

Ce furent des expériences très enrichissantes car en plus du savoir académique que j’ai acquis, j’ai eu l’occasion de tester différentes méthodes de travail et ce fut la clé de mon succès je pense. En effet, j’étais admis à toutes les écoles que je visais et j’ai pu intégrer Centrale Paris.

Les années suivantes j’ai eu l’occasion de donner plus de 150 heures de cours de mathématiques lors de séances de cours intensif à des élèves au lycée, à l’université ou bien encore en classes préparatoires.

J’ai décidé de m’inscrire sur Livementor car je suis passionné par les mathématiques et je prends plaisir à les enseigner. Mon emploi du temps flexible me permet de m'adapter facilement aux contraintes horaires de l'élève, y compris pour des heures tardives le soir.Je tiens à préciser que mon premier cours est gratuit, afin de permettre à l'élève d'évaluer ma méthode de travail et la qualité de mes cours, avant tout engagement pour la suite.

Je suis quelqu’un de dynamique et qui sait mettre l’élève à l’aise. J’accorde beaucoup d’importance à aider l’élève à avoir confiance en lui pour qu’il puisse résoudre tous les exercices. Le but est que ce dernier ait des bases solides pour pouvoir aborder les nouvelles notions avec aisance et d’approfondir celles qu’il a déjà abordé.

Cursus académique

  • étudie à Ecole Centrale Paris
  • Bac S mention Très Bien

Avis des élèves

3 Avis
  • Extraordinaire
    3
  • Excellent
    0
  • Bien
    0
  • Moyen
    0
  • Décevant
    0
  • Seuls les élèves ayant pris un cours sur LiveMentor sont autorisés à laisser un avis.



    Les élèves peuvent évaluer leurs mentors sur 3 critères :




    - Expertise
- Disponibilité
- Pédagogie

    Avis laissé par Oceane

    Le 21 février à 17h11

    Extraordinaire

    Avis laissé par Firas

    Le 08 février à 15h46

    Extraordinaire

    Avis laissé par Stéphane

    Le 04 février à 05h39

    Extraordinaire

    Un mentor génial merci beaucoup !
    Voir plus d'avis

    Matières enseignées et méthodologie

    Mathématiques niveau Collège

    Par chance, les cours de maths de collège on pour but de vous apprendre le stricte minimum qu'une personne est sensé connaitre ( calculer un ratio ou faire des multiplications basiques). il n'y a pas de raisonnement mathématique poussé. 

    Et là il n'y a pas de secret il n'y a que la pratique qui peut vous sauver. plus vous en ferrez plus vous serrez doué (même s'il existe quelques astuces qui simplifient les calculs). 

    Quand à la géométrie il faut simplement les considérer comme des devinettes. Le seul intérêt que je leur vois sera d'aiguiser votre esprit pour des problèmes qui seront plus abstraits par la suite( au lycée ou après le bac).

    Mathématiques niveau Lycée

    Les choses deviennent un peu plus dur qu'au collège mais à peine (vraiment !). On y introduit quelques nouvelles notions dont certaines qui sont plus abstraites: les fonctions et les probas. 

    Cependant il faut faire attention à ces dernières car elles sont le fondement des mathématiques qui seront enseignés jusqu'en école d'ingénieurs ou de commerce ( ce sera aussi le cas dans d'autres parcours et il sera difficile d'y échapper).

    Au lieu de voir les mathématiques comme une menace, il faudrait plutôt les voir comme une opportunité car elle permettront à l'élève de suivre n'importe quelle voie s'il les maîtrise. Pour se faire rien de bien compliqué: contrairement au collège où il suffisait de faire beaucoup d'exercice pour s'en sortir, il vaut mieux s'attarder plus longuement sur le cour et sur une multitude d'exercices faciles pour bien comprendre en détail les mécanismes qui sont en oeuvre.

    Mathématiques ECE niveau Prépa HEC

    Les choses sérieuses commencent (ou pas). Les notions abordées en cour ne sont vraiment pas compliquées mais elles sont très nombreuses et toute la difficulté vient de là. 

    Oubliez les autres candidats, votre plus grand ennemi c'est vous. Vous ne rentrerez peut être pas à HEC ( et encore !)  mais ce qui est sur c'est que passer du temps à s’inquiéter de son voisin ne vas pas vous y aider. 

    Au lycée les cours sont assez light, donc passer du temps sur les exercices est une option viable. Mais en prépa ce n'est plus du tout le cas. Le cours n'en finit pas et regorge de subtilités qu'on est tenté de ne pas lire (j'ai fait cette erreur et cela m'a valu un redoublement). 

    Il est extrêmement important de passer l'essentiel de son temps à comprendre le cours dans les moindre détails et faire des sujets entiers de concours ne va pas vous aider à comprendre. En terme de rendement des exercices d'oraux seront nettement plus efficaces ( à faire seulement après avoir bien maîtrisé le cour). 

    Mathématiques ECS niveau Prépa HEC

    Les choses sérieuses commencent (ou pas). Les notions abordées en cour ne sont vraiment pas compliquées mais elles sont très nombreuses et toute la difficulté vient de là. 

    Oubliez les autres candidats, votre plus grand ennemi c'est vous. Vous ne rentrerez peut être pas à HEC ( et encore !)  mais ce qui est sur c'est que passer du temps à s’inquiéter de son voisin ne vas pas vous y aider. 

    Au lycée les cours sont assez light, donc passer du temps sur les exercices est une option viable. Mais en prépa ce n'est plus du tout le cas. Le cours n'en finit pas et regorge de subtilités qu'on est tenté de ne pas lire (j'ai fait cette erreur et cela m'a valu un redoublement). 

    Il est extrêmement important de passer l'essentiel de son temps à comprendre le cours dans les moindre détails et faire des sujets entiers de concours ne va pas vous aider à comprendre. En terme de rendement des exercices d'oraux seront nettement plus efficaces ( à faire seulement après avoir bien maîtrisé le cour). 

    Mathématiques ECT niveau Prépa HEC

    Les choses sérieuses commencent (ou pas). Les notions abordées en cour ne sont vraiment pas compliquées mais elles sont très nombreuses et toute la difficulté vient de là. 

    Oubliez les autres candidats, votre plus grand ennemi c'est vous. Vous ne rentrerez peut être pas à HEC ( et encore !)  mais ce qui est sur c'est que passer du temps à s’inquiéter de son voisin ne vas pas vous y aider. 

    Au lycée les cours sont assez light, donc passer du temps sur les exercices est une option viable. Mais en prépa ce n'est plus du tout le cas. Le cours n'en finit pas et regorge de subtilités qu'on est tenté de ne pas lire (j'ai fait cette erreur et cela m'a valu un redoublement). 

    Il est extrêmement important de passer l'essentiel de son temps à comprendre le cours dans les moindre détails et faire des sujets entiers de concours ne va pas vous aider à comprendre. En terme de rendement des exercices d'oraux seront nettement plus efficaces ( à faire seulement après avoir bien maîtrisé le cour). 

    Mathématiques MPSI/MP niveau Prépas Scientifiques

    Les choses sérieuses commencent (ou pas). Les notions abordées en cour ne sont vraiment pas compliquées mais elles sont très nombreuses et toute la difficulté vient de là. 

    Oubliez les autres candidats, votre plus grand ennemi c'est vous. Vous ne rentrerez peut être pas à Polytechnique( et encore !)  mais ce qui est sur c'est que passer du temps à s’inquiéter de son voisin ne vas pas vous y aider. 

    Au lycée les cours sont assez light, donc passer du temps sur les exercices est une option viable. Mais en prépa ce n'est plus du tout le cas. Le cours n'en finit pas et regorge de subtilités qu'on est tenté de ne pas lire (j'ai fait cette erreur et cela m'a valu un redoublement). 

    Il est extrêmement important de passer l'essentiel de son temps à comprendre le cours dans les moindre détails et faire des sujets entiers de concour ne va pas vous aider à comprendre. En terme de rendement des exercices d'oraux seront nettement plus efficaces ( à faire seulement après avoir bien maîtrisé le cour). 

    Mathématiques PCSI/PC niveau Prépas Scientifiques

    Les choses sérieuses commencent (ou pas). Les notions abordées en cour ne sont vraiment pas compliquées mais elles sont très nombreuses et toute la difficulté vient de là. 

    Oubliez les autres candidats, votre plus grand ennemi c'est vous. Vous ne rentrerez peut être pas à Polytechnique( et encore !)  mais ce qui est sur c'est que passer du temps à s’inquiéter de son voisin ne vas pas vous y aider. 

    Au lycée les cours sont assez light, donc passer du temps sur les exercices est une option viable. Mais en prépa ce n'est plus du tout le cas. Le cours n'en finit pas et regorge de subtilités qu'on est tenté de ne pas lire (j'ai fait cette erreur et cela m'a valu un redoublement). 

    Il est extrêmement important de passer l'essentiel de son temps à comprendre le cours dans les moindre détails et faire des sujets entiers de concour ne va pas vous aider à comprendre. En terme de rendement des exercices d'oraux seront nettement plus efficaces ( à faire seulement après avoir bien maîtrisé le cour). 

    Mathématiques PSI niveau Prépas Scientifiques

    Les choses sérieuses commencent (ou pas). Les notions abordées en cour ne sont vraiment pas compliquées mais elles sont très nombreuses et toute la difficulté vient de là. 

    Oubliez les autres candidats, votre plus grand ennemi c'est vous. Vous ne rentrerez peut être pas à Polytechnique( et encore !)  mais ce qui est sur c'est que passer du temps à s’inquiéter de son voisin ne vas pas vous y aider. 

    Au lycée les cours sont assez light, donc passer du temps sur les exercices est une option viable. Mais en prépa ce n'est plus du tout le cas. Le cours n'en finit pas et regorge de subtilités qu'on est tenté de ne pas lire (j'ai fait cette erreur et cela m'a valu un redoublement). 

    Il est extrêmement important de passer l'essentiel de son temps à comprendre le cours dans les moindre détails et faire des sujets entiers de concour ne va pas vous aider à comprendre. En terme de rendement des exercices d'oraux seront nettement plus efficaces ( à faire seulement après avoir bien maîtrisé le cour). 

    Mathématiques PTSI/PT niveau Prépas Scientifiques

    Les choses sérieuses commencent (ou pas). Les notions abordées en cour ne sont vraiment pas compliquées mais elles sont très nombreuses et toute la difficulté vient de là. 

    Oubliez les autres candidats, votre plus grand ennemi c'est vous. Vous ne rentrerez peut être pas à Polytechnique( et encore !)  mais ce qui est sur c'est que passer du temps à s’inquiéter de son voisin ne vas pas vous y aider. 

    Au lycée les cours sont assez light, donc passer du temps sur les exercices est une option viable. Mais en prépa ce n'est plus du tout le cas. Le cours n'en finit pas et regorge de subtilités qu'on est tenté de ne pas lire (j'ai fait cette erreur et cela m'a valu un redoublement). 

    Il est extrêmement important de passer l'essentiel de son temps à comprendre le cours dans les moindre détails et faire des sujets entiers de concour ne va pas vous aider à comprendre. En terme de rendement des exercices d'oraux seront nettement plus efficaces ( à faire seulement après avoir bien maîtrisé le cour). 

    Mathématiques niveau BCPST

    Les choses sérieuses commencent (ou pas). Les notions abordées en cour ne sont vraiment pas compliquées mais elles sont très nombreuses et toute la difficulté vient de là. 

    Oubliez les autres candidats, votre plus grand ennemi c'est vous. Vous ne rentrerez peut être pas à Agro ParisTech ou Veto ( et encore !)  mais ce qui est sur c'est que passer du temps à s’inquiéter de son voisin ne vas pas vous y aider. 

    Au lycée les cours sont assez light, donc passer du temps sur les exercices est une option viable. Mais en prépa ce n'est plus du tout le cas. Le cours n'en finit pas et regorge de subtilités qu'on est tenté de ne pas lire (j'ai fait cette erreur et cela m'a valu un redoublement). 

    Il est extrêmement important de passer l'essentiel de son temps à comprendre le cours dans les moindre détails et faire des sujets entiers de concour ne va pas vous aider à comprendre. En terme de rendement des exercices d'oraux seront nettement plus efficaces ( à faire seulement après avoir bien maîtrisé le cour). 

    Mathématiques - Licence niveau Cours universitaires généraux et Grandes Écoles

    Collège

    Lycée

    Prépa HEC

    Prépas Scientifiques

    BCPST

    Cours universitaires généraux et Grandes Écoles