Sarah B.

Sarah B.

Pas Encore D'avis

Clock 5 heures de cours
Free session Premier Cours Gratuit

Présentation

Cours de maths par étudiante à HEC

J'ai intégré HEC Paris à la rentrée 2014 après deux années passées en prépa ECS au Lycée Champollion à Grenoble. J'ai obtenu mon baccalauréat en 2012 avec les félicitations du jury, forte d'un 19/20 en mathématiques. 

Les mathématiques ont toujours été ma matière forte - j'ai obtenu entre 17 et 20  à toutes les épreuves de mathématiques que j'ai passées durant mes concours - et je suis convaincue qu'il s'agit d'une discipline qu'il ne faut jamais négliger, qu'importe la filière scolaire choisie, car elle présente de belles perspectives d'évolution pour ceux qui sont prêts à la travailler.C'est pourquoi j'ai à coeur d'aider mes élèves à ne pas baisser les bras et à remonter rapidement la pente afin d'avancer sur des acquis toujours plus solides et appréhender l'année - et ses échéances comme le brevet ou le Bac - de manière sereine, mais rigoureuse.

J'ai souvent donné des cours de soutien en mathématiques lorsque j'étais encore au lycée et j'ai aidé mes amis en difficultés tout au long de mes deux années de classe préparatoire, le plus souvent avec de belles performances aux concours !

Je ne fonctionne pas avec des recettes pédagogiques toutes faites car j'essaie de m'adapter au fonctionnement différent de chaque élève pour mieux cerner ses problèmes et les résoudre, néanmoins je m'appuie sur des bases fortes : rigueur mathématique, patience, beaucoup d'exercices et d'exemples... qui ont fait leurs preuves sur tous ! 

Mon premier cours est toujours gratuit, afin d'apprendre à connaître l'élève et que celui-ci se forge un avis sur le cours. Par la suite, grâce au format visioconférence, je suis très disponible - notamment en soirée jusqu'à 22h et les week-ends - pour caler au mieux aux attentes de mes élèves : leçon du jour mal comprise, DM à finir, derniers doutes la veille d'un devoir....

N'hésitez pas à faire appel à moi, je serai ravie de vous aider à renouer avec les mathématiques et à réussir votre année dans cette matière !

Cursus académique

  • étudie à HEC Paris
  • Bac S mention Très Bien avec les félicitations du jury

Questions et Réponses

Soit f une fonction dérivable sur un intervalle ouvert I, dans quel cas f(a) est-il un extremum local de f ?

Mathématiques niveau Lycée / La dérivation

f(a) est un extremum local de f si la dérivée de f s'annule en a, c'est-à-dire si f'(a)= 0. Pour démontrer ce dernier résultat, il nous faut donc d'abord calculer l'expression générale de la dérivée f' de f (celle valable pour tout x), puis remplacer x par a dans cette expression. Si le résultat vaut 0, le tour est joué. Sinon, il ne s'agissait pas d'un extremum local.

Graphiquement, comment déterminer f(a) ?

Mathématiques niveau Lycée / La dérivation

Pour déterminer f(a) graphiquement, il faut se positionner sur l'axe des abscisses (l'axe des x, horizontal) au niveau de x=a. Ensuite il faut aller chercher le point correspondant sur la courbe tracée, puis regarder l'ordonnée de ce point, c'est-à-dire sa valeur sur l'axe des ordonnées (l'axe des y, vertical). Cette dernière valeur est f(a), que vous venez donc de déterminer !

Qu'est-ce que la réciproque du théorème de Pythagore ?

Mathématiques niveau Lycée / Géométrie plane

Le théorème de Pythagore nous dit que : "Dans un triangle rectangle, le carré de l'hypothénuse est égal à la somme des carrés des deux autres côtés". La réciproque du théorème de Pythagore nous donne l'information inverse : Si dans un triangle quelconque, le carré du plus grand côté est égal à la somme des carrés des deux autres côtés restant. Alors on peut affirmer que ce triangle est rectangle et que le plus grand des trois côtés est l'hypothénuse. Dans un cas, on sait dès l'origine que le triangle est rectangle et l'on cherche à calculer la longueur d'un des côtés. Dans l'autre cas (la réciproque), la longueur des trois côtés est connue et l'on cherche, à l'inverse, à démontrer que le triangle est bien rectangle.

À quelles conditions deux polynômes peuvent-ils être égaux ?

Mathématiques niveau Lycée / Les trinômes du second degré

Deux polynômes sont égaux si et seulement si leurs coefficients sont égaux deux à deux. Ainsi de manière générale pour avoir : ax² + bx + c = dx² + ex + f (où a,b,c,d,e,f sont des nombres réels), il faut et il suffit que l'on ait les trois égalités suivantes : a=d b=e c=f Un exemple numérique : 2x² + 4x - 1 et 2x² + 4x - 3 ne sont pas égaux car (-1) est différent de (-3), un de leur coefficient diffère.

On lance une pièce équilibrée, cette situation est-elle équiprobable ?

Mathématiques niveau Lycée / Les probabilités

Comme notre pièce est équilibrée, le résultat du lancer a autant de chances d'être un pile qu'un face, toutes les sorties ont donc la même probabilité (ici 0.5 bien sûr). Nous sommes donc bien dans une situation d'équiprobabilité !

Soustraire un nombre revient à ajouter son opposé ou son inverse ?

Mathématiques niveau Collège / Les nombres relatifs

Soustraire un nombre, c'est bien ajouter son opposé car l'addition conserve le signe des termes en présence. Prenons un exemple : l'opposé de 4 est (-4), ainsi ---> 10 + (-4) = 10 - 4 (car l'addition conserve le signe) = 6 ! Ici, pour simplifier, on peut dire que le signe "+" est inutile, il ne nous donne pas d'information supplémentaire, on peut donc s'abstenir de l'écrire. Soustraire un nombre est donc la version simplifiée pour dire "ajouter l'opposé" ! Les mathématiciens sont un peu fainéants, ils aiment gagner du temps ;)

Matières enseignées et méthodologie

Collège

Lycée

Prépa HEC



Vous avez une question ? Contactez sans hésiter, 7j/7 un membre de l'équipe LiveMentor par mail à l'adresse contact@livementor.com.


Logo emblem Connexion

Logo emblem Inscription (1er cours gratuit !)