Blog LiveMentor
huile d'olives adravasti

Adopter des oliviers pour aider des producteurs d’huile d’Adravasti

Cette semaine, j’accueille Manon Desportes, pour le cinquième épisode du Café LiveMentor.

Manon est la fondatrice d’Adravasti, un projet qui propose d’adopter un olivier situé dans un petit village de Crète et de recevoir sa succulente huile d’olive, tous les mois.

Le nom du projet n’est pas innocent. Adravasti, c’est le village natal de son oncle, dans lequel Manon part tous les étés en vacances et qui se situe dans l’une des premières régions d’Europe à avoir obtenu le label AOP (Appellation d’origine protégée) pour ses huiles d’olive.

C’est une région particulièrement réputée pour la qualité de ses produits. Tout le monde y possède quelques arbres et sa petite production d’huile d’olive. Mais à force d’y passer du temps et de côtoyer les habitants du village, Manon fait deux constats :

  • D’un côté, si elle veut acheter de l’huile d’olive d’Adravasti à Paris, le prix est très élevé
  • De l’autre, les petits producteurs de ce village n’arrivent pas à gagner convenablement leur vie

Où va l’argent ? Comment redistribuer la valeur à ceux qui la créent ?

Ce sont les questions que Manon se pose et qui la motivent au quotidien.

Au-delà de la simple vente d’huile d’olive, Manon s’engage pour une production vertueuse, bio et naturelle. Elle fait en sorte de créer un lien symbolique entre le producteur et le consommateur, en répondant à la fameuse question : « mais d’où vient ce que j’ai dans mon assiette ? »

Adravasti podcast LiveMentor

Un projet longuement mûri

Ce projet, Manon y réfléchit depuis un bout de temps : « c’était plus facile d’imaginer son projet sur Excel et de modéliser le Business Model, que de chercher des clients« .

Quand elle se décide enfin de le lancer, elle est salariée à plein temps. Et, après-coup, elle se dit que c’était la meilleure manière de faire : elle n’a pas de pression financière, elle peut se permettre de ne pas en vivre tout de suite et elle dispose d’un matelas de sécurité si jamais le projet ne marche pas. 

Son expérience de salariée lui apporte également la confiance qui lui manquait, elle se rend compte que ce n’est pas si difficile qu’elle l’imaginait, de monter une entreprise.

Aujourd’hui, Manon est à temps plein sur son projet et a déjà réussi à convaincre plus de 700 personnes de lui faire confiance.

Un crowdfunding réussi

Pour diversifier sa gamme de produits, Manon a mis en place une campagne de crowdfunding. L’objectif : obtenir 6 000€ pour financer la production de miel d’Adravasti. 

crowdfunding Adravasti LiveMentor

Et ce fut une grande réussite : Manon a obtenu plus de 7 000€ !

Dans l’épisode, elle donne quelques conseils particulièrement précieux pour réussir un crowdfunding.

Une bonne campagne doit se dérouler en 3 temps :

  1. Les premiers 30% de l’objectif doivent être obtenus grâce à la famille et aux proches
  2. Ensuite, il faut faire appel à sa communauté, aux gens de sa newsletter et ses clients les plus fidèles pour pousser l’objectif à 60%
  3. Selon KissKissBankBank, cette barre des 60% est extrêmement importante. Une fois ce cap atteint, c’est pratiquement gagné.  À partir de ce moment, le reste de l’objectif est bouclé grâce aux dons de gens qui arrivent de manière organique sur la page de la campagne

L’épisode est à écouter ici :

L’épisode vous a plu ? Laissez-nous un commentaire positif sur iTunes !

Vous avez trouvé une faute d’orthographe dans cet article ? Vous pouvez nous en faire part en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée .

Avatar

Valentin Decker

Do NOT follow this link or you will be banned from the site!
shares

Rapport de faute d’orthographe

Le texte suivant sera envoyé à nos rédacteurs :