Blog LiveMentor

Amélie Charcosset : Des ateliers d’écriture pour libérer l’imagination

Je m’appelle Amélie Charcosset, je suis autrice et animatrice d’ateliers d’écriture. Je suis tombée dans l’entrepreneuriat complètement par hasard en 2013, quand on m’a proposé, à moi qui suis prof de français comme langue étrangère (FLE) de formation, de donner des cours à Bruxelles, où je venais d’arriver, en me précisant que le statut d’indépendant·e était le seul que la structure acceptait. J’ai dit oui, sans avoir aucune idée de ce qui m’attendait. J’ai commencé à développer mon activité, entre cours de FLE et ateliers d’écriture, à tâtons, sans même avoir conscience que les compétences entrepreneuriales pouvaient s’acquérir. À la fin de l’été 2017, avec l’impression qu’il fallait que je bouge des choses dans ma façon de faire, je suis tombée sur LiveMentor… La claque !

 

 

Quel objectif cherchais-tu à atteindre avec LiveMentor ?

C’était surtout un changement de posture. Jusque-là, j’étais dans une forme de passivité : je donnais des cours quand ma structure avait besoin de moi, je me tenais beaucoup à disposition. Je participais à de super projets d’ateliers, parce que le bouche-à-oreilles commençait à bien marcher et que des gens venaient me chercher, mais j’avais du mal à fixer des prix, et à avoir même conscience de ce qu’ils devraient être pour pouvoir m’en sortir plus qu’en vivotant.

 

Comment as-tu vécu ton expérience LiveMentor ? Qu’est-ce qui t’a le plus plu ? 

Ce qui m’a plu chez LiveMentor, et ce qui me plaît toujours, c’est d’abord la générosité avec laquelle vous délivrez du contenu, avec laquelle vous donnez accès à des outils, des histoires, des compétences… Ça résonne beaucoup pour moi, et c’est clair que la communauté se crée et se lie au fil de ces échanges. L’autre chose, c’est la façon dont LiveMentor m’a fait découvrir et m’a réconciliée avec ce que je considérais comme de gros mots : le personal branding, le marketing, la vente… avec l’idée que quand ces notions sont au service d’un projet qui va dans le bon sens, elles sont précieuses et efficaces !

 

Quelles sont les prochaines étapes dans le développement de ton projet ?

J’en ai plusieurs en tête : des retraites/stages d’écriture d’une semaine pour aller beaucoup plus loin avec les participant·e·s, une saison 2 du programme d’écriture que j’ai lancé, L’étincelle, le développement des accompagnements individuels à l’écriture ou à la réécriture… Et puis surtout, je suis à la recherche d’un équilibre pour avoir du temps pour mon écriture personnelle, j’ai un roman en cours et j’aimerais bien qu’il voie le jour avant la fin du siècle prochain 😉

 

Quel conseil donnerais-tu à quelqu’un qui se lance dans l’aventure entrepreneuriale ? 

C’est un conseil que je tiens de LiveMentor et que je rabâche à longueur de temps : celui d’opter pour la méthode skateboard. Et donc là, je ne ferai que paraphraser ce qu’a dit mille fois Alexandre : si vous voulez fabriquer une voiture, ne passez pas quinze ans dans votre garage à l’inventer, au risque de sortir un produit complètement déconnecté des besoins et envies du marché (parce que si on veut vivre de son activité, c’est quand même là une des clés !!). Quelle est la plus petite variante de la voiture, la plus simple et rapide à mettre en place ? Hop, un skateboard ! Après, vous améliorerez ça en fonction des retours que vous obtiendrez, ce qui engage aussi carrément votre communauté qui se met à suivre de près ce que vous proposez. J’adore cette idée : ça n’a pas besoin d’être parfait tout de suite. Le jour où j’ai compris ça, j’ai pu vraiment avancer et à terme… faire des choses de plus grande qualité !

 

Mon site : www.ameliecharcosset.com,

Ma page FB : www.facebook.com/lesateliersdameliecharcosset

crédit photo : Nirine Arnold

Vous avez trouvé une faute d’orthographe dans cet article ? Vous pouvez nous en faire part en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée .

Amélie Charcosset

Amélie Charcosset

Do NOT follow this link or you will be banned from the site!

Rapport de faute d’orthographe

Le texte suivant sera envoyé à nos rédacteurs :