5 astuces pour suivre gratuitement son référencement Google

Photo de Florian Zorgnotti

Florian Zorgnotti

Illustration de 5 astuces pour suivre gratuitement son référencement Google

Travaillez-vous actuellement sur le référencement d’un site web ? Avez-vous envie de savoir si vos actions ont un réel impact ?

Aujourd’hui, il existe de nombreuses données à analyser sur un site web… mais malheureusement on ne sait pas toujours comment les exploiter, ni comment avoir de vrais retours. Difficile, donc, de trouver la motivation d’avancer et de continuer ses efforts.

Dans cet article consacré au référencement Google, nous allons faire le point sur ce qui est vraiment important de suivre en SEO, comment le faire et, surtout, comment le faire gratuitement.

SOMMAIRE

  • Introduction : Que faut-il suivre en SEO ?
  • Pourquoi les données de trafic ne sont pas fiables ?
  • Astuce #1 : calculer son chiffre d’affaires prévisionnel
  • Astuce #2 : identifier les pages les plus attractives
  • Astuce #3 : créer un fichier Looker Studio pour suivre ses performances
  • Astuce #4 : suivre ses positions grâce à la Search Console
  • Astuce #5 : suivre son référencement externe gratuitement
  • Conclusion

Introduction : Que faut-il suivre en SEO ?

Inutile de revenir sur l’importance de faire un suivi de son référencement. Par définition, le SEO est du Test and Learn (tester et apprendre) : il faut mettre en place des actions que l’on va ensuite analyser pour adapter sa stratégie.

Il existe des dizaines et dizaines de données (aussi dites KPI) que l’on peut analyser en référencement naturel. On pourra par exemple noter :

  • Le temps de chargement sur mobile
  • L’indexation des pages
  • Le crawl des pages
  • Les conversions
  • Le maillage interne
  • Les liens en erreurs, etc.

On parle ici d’un suivi très poussé ; celui que pourrait faire un consultant en SEO. Intéressons-nous plutôt aux 4 indicateurs accessibles à tous le monde. Cela tombe bien, il s’agit des 4 plus importants.

Les positions

Forcément, l’objectif ultime en référencement est souvent d’atteindre une bonne position. Top 3, c’est gagné. Top 10, on est sur la première page de Google. Top 20, top quoi ? Nous n’en parlerons même pas.

Aujourd’hui, le suivi de positionnement est peut-être le KPI le plus fiable que l’on puisse analyser, si l’on s’y prend bien. C’est pour nous l’un des meilleurs indicateurs pour vérifier l’impact de nos actions SEO. Nous allons voir ensuite comment suivre son positionnement gratuitement.

Le score SEO externe

Trust Flow, Domain Autority, Rang Domain… Vous avez sûrement déjà entendu parler de ces indicateurs. Il s’agit d’indicateurs de qualité du référencement externe de son site web. On parle ici des fameux backlinks, déjà approfondis notamment dans cet article. Le calcul comprend souvent :

  • Le nombre de liens externes que reçoit votre site web
  • Le nombre de sites différents qui font des liens vers votre site web
  • La qualité du SEO externe de la page et/ou du site qui fait des liens vers votre site web
  • La thématique de la page qui fait des liens vers votre site web

Voilà une donnée difficile à analyser, car chaque site web à son propre indicateur avec ses propres calculs. Mais nous verrons une astuce un peu plus loin dans l’article.

Le retour sur investissement (ROI)

Quand on monte une entreprise, le retour sur investissement est un KPI très important. Dans son suivi de référencement Google aussi, il faut donc le prendre en compte. En revanche, c’est un indicateur qu’il va être très difficile à calculer. Pour cela, nous verrons donc une astuce gratuite dans la suite de cet article.

Le trafic

Enfin, la donnée la plus logique à suivre est bien sûr son trafic. Mais attention, nous faisons du référencement. Il ne s’agit pas de suivre tout le trafic du site mais seulement le trafic qui provient de Google. On le nomme, « organic trafic ». Pour cet indicateur, ce n’est pas compliqué : si le trafic monte, c’est que la stratégie SEO mise en place fonctionne… du moins, c’est ce que la plupart des gens pensent.

Pourquoi les données de trafic ne sont pas fiables ?

L’outil de suivi de trafic Google Analytics est présent sur 80 % des 10 000 premiers sites sur le web. C’est aujourd’hui un outil incontournable pour suivre son trafic, et un grand nombre de données sur les internautes.

Malheureusement, les données récoltées ne sont pas fiables, voilà pourquoi :

  • La plupart du temps, quand un internaute refuse les cookies, la visite n’est pas comptabilisée
  • Certains internautes utilisent des bloqueurs de tracking
  • Google Analytics récolte les données uniquement sur les pages qui contiennent un code de tracking. Si l’outil est mal installé, toutes les données ne seront pas récoltées
  • La plupart des gestionnaires de site web ne filtrent pas leurs propres visites (ou celle de leur équipe), ce qui peut gonfler les statistiques

Nous vivons donc dans un monde où suivre son trafic SEO n’est peut-être plus une priorité tant il est difficile de récolter des données fiables. Mais voyons ensemble 5 astuces pour un suivi de référencement Google fiable, tout en utilisant des outils SEO gratuits.

Astuce #1 : calculer son chiffre d’affaires prévisionnel

Nous avons vu que calculer son retour sur investissement (ROI) n’est pas le plus facile. Voici tout de même une méthodologie pour calculer la rentabilité d’une stratégie SEO :

1re étape : connaître les taux de clic dans les résultats de recherche

Suivant les positions sur la première page des résultats de recherche, les différents taux de clic moyen sont :

  • Position 1 = 36.43 %
  • Position 2 = 23.53 %
  • Position 3 = 20.56 %
  • Position 4 = 15.14 %
  • Position 5 = 10.08 %
  • Position 6 = 8.8 %
  • Position 7 = 6.8 %
  • Position 8 = 6.41 %
  • Position 9 = 6.57 %
  • Position 10 = 6.25 %

2e étape : Connaître le taux de conversion moyen

En 2019, le taux de conversion moyen sur les sites web de e-commerce était d’environ 3 %. Nous allons nous baser sur ce chiffre pour calculer un chiffre d’affaires prévisionnel.

Si vous êtes en prestation de service, vous pouvez calculer votre taux de conversion de cette façon :

  • Trafic SEO de ma page : 50 visiteurs mensuels
  • Demande de devis/contact/inscription newsletter : 3 demandes
  • Le calcul : (3*100)/50 = 6 %

3e étape : Connaître le volume de recherche des mots-clés

L’information qui nous manque, pour calculer un CA prévisionnel, est le volume de recherche d’une requête. Pour cela, je conseille l’utilisation de l’outil de suivi Yooda Insight dans sa version gratuite.

Mettons que je vende du miel : je pourrais être intéressé par la requête « miel de Provence ». D’après Yooda Insight, ce mot-clé est actuellement tapé 260 fois par mois.

J’ai maintenant toutes les informations dont j’ai besoin pour calculer mon chiffre d’affaires prévisionnel :

  • Je souhaite être premier sur Google pour mon mot-clé « miel de Provence »
  • Le volume de recherche est de 260
  • Le taux de clic moyen est donc de 36,43 %
  • Je calcule : 260*36,43 = 94,7. Je sais donc qu’en étant premier sur mon mot-clé, je peux capter environ 94 internautes
  • Je sais que le taux de conversion moyen est d’environ 3 % pour un site e-commerce
  • Je calcule donc : 94,7 %*3 % = 2,8. Je sais maintenant que sur les 94 internautes qui vont voir mon produit, seul 2,8 vont l’acheter
  • Mettons que je vende mon miel 5 €
  • Je calcule donc : 2,8*5 = 14 € de chiffre d’affaires mensuel

Bien sûr, je base mon calcul sur un seul mot-clé. Il faudra ensuite recommencer le calcul pour les autres mots-clés importants. 

Rappel

Il est très important de positionner une page sur plusieurs mots-clés !

Astuce #2 : identifier les pages les plus attractives

Voici un second moyen d’effectuer un bon suivi de son référencement Google gratuitement. Nous allons calculer un taux d’attractivité par page. Pour cela, nous allons utiliser les données de Google Analytics. Bien que nous ayons parlé de fiabilité des données de cet outil, le taux d’attractivité reste relativement correct, car nous n’avons pas besoin d’avoir un taux très précis pour classer les pages.

Comment calculer un taux d’attractivité : 

  • Temps moyen sur la page * Taux de rebond * Taux de sorties = Score d’attractivité

La méthodologie :

  1. Rendez-vous sur votre compte « Google Analytics – Comportement – Contenu du site – Toutes les pages » 
  2. En bas à droite, vous pouvez afficher un maximum de lignes dans « Afficher les lignes »
  3. En haut à droite, vous pouvez exporter les données au format Excel
  4. Dans le 2e onglet, nous avons toutes les informations qui nous intéressent
  5. Dans la colonne I2, écrivez cette formule =D2*F2*G2
  6. Maintenant, double-cliquez en bas à droite de la cellule pour appliquer le calcul à toutes les lignes du document
  7. Vous avez maintenant un score d’attractivité pour chaque page
  8. Triez les données du score le plus haut pour voir les pages les plus attractives
  9. Inversement, triez les données du score le plus bas pour voir les pages les moins attractives

Maintenant que nous connaissons l’attractivité des pages, nous pouvons dans un premier temps nous concentrer sur les pages qui sont les moins attractives. Dans le lot, il y aura sûrement des pages très courtes, de type « contact, catégorie, panier, mentions légales » : c’est normal. Concentrez-vous plutôt sur les autres pages, celles qui ont beaucoup de contenu et qui présentent un intérêt pour l’internaute. Pour cela, vous pouvez suivre les 3 étapes d’optimisation SEO d’une page.

Astuce #3 : créer un fichier Looker Studio pour suivre ses performances

Looker Studio, c’est le nouveau Google Data Studio. Il s’agit d’un outil de Google gratuit qui peut récupérer les données de Google Analytics et Google Search Console pour créer un fichier personnalisé de suivi des performances.

Cette astuce est assez simple à mettre en place, car nous avons déjà préparé un fichier tout fait pour suivre facilement votre référencement Google.

  1. Cliquez ici pour voir le fichier de base : https://datastudio.google.com/reporting/a36df16e-bd02-4656-85ea-9990f3fbb868
  2. En haut à droite, sur les 3 petits points verticaux, cliquez sur « Créer une copie »
  3. Un pop-up va s’ouvrir pour vous demander quelle source de données l’outil doit utiliser. Vous allez devoir ajouter votre compte Google Analytics dans « ajouter une nouvelle source de données »
  4. Choisissez Google Analytics
  5. Sélectionnez votre compte, votre propriété et votre vue, puis cliquez sur le bouton bleu en haut à droite « Associer »
  6. Sur la page suivante, cliquez à nouveau sur le bouton bleu en haut à droite « Ajouter au rapport »

Vous avez maintenant accès à un fichier qui se met à jour en temps réel avec vos données SEO les plus importantes. Et si vous voulez obtenir ce fichier gratuitement, c’est par ici.

Astuce #4 : suivre ses positions grâce à la Search Console

Google Search Console est un outil gratuit indispensable lorsqu’on travaille sur le référencement naturel. Nous en avons déjà fait une présentation ici. À la base, la Search Console est surtout un outil de suivi de la bonne indexation des pages dans Google. Mais on peut aussi s’en servir pour suivre ses positions gratuitement. Voici comment faire :

  1. Rendez-vous dans l’onglet « Performances – résultats de recherche ». Par défaut, sont affichées les données des 3 derniers mois
  2. Cliquez sur « position moyenne » et décochez les autres données « Nombre total de clics » et « Nombre total d’impressions »
  3. Plus bas dans la page, cliquez sur le menu « Pages »
  4. Sélectionnez la page de votre choix
  5. Cliquez maintenant sur le menu « Requêtes »
  6. Vous pouvez voir tous les mots-clés positionnés pour cette page et leur position

On se rend alors compte que Google affiche une position moyenne : 7,3 ou encore 9,4, par exemple. Comment l’expliquer ? Tout simplement parce qu’une position n’est jamais acquise définitivement. Vos positions évoluent plusieurs fois par jour, il est donc normal que Google calcule une moyenne.

C’est une très bonne méthode pour un suivi de positionnement gratuit et fiable. Pour rappel, il est inutile de taper votre mot-clé dans Google (même en navigation privée) car il y a trop de données qui peuvent fausser les résultats : l’historique, la géolocalisation ou encore la recherche intelligente de Google.

Astuce #5 : suivre son référencement externe gratuitement

Nous avons déjà parlé du Trust Flow plus tôt dans cet article. Il s’agit d’un score SEO (sur 100) proposé par l’outil Majestic SEO pour mesurer le référencement externe d’un site web ; soit sa popularité sur le web.

Un autre score populaire est celui de l’outil Ahref, le Rang Domain. Ces 2 sites sont très connus dans l’univers du SEO. Bonne nouvelle, il est possible de connaître son Trust Flow et son Rang Domain gratuitement.

Notre petit conseil de fin

Choisissez un seul score de référencement externe SEO. Livementor a par exemple un Trust Flow de 38/100 et un Rang Domain de 67/100. Inutile de comparer les 2 outils car ils ont chacun leur propre méthode de calcul. Basez plutôt votre suivi SEO sur un seul outil pour suivre correctement les données.

Conclusion

Qu’est-ce qu’un bon suivi de son référencement Google ? Nous avons vu 3 KPI très importants qu’il est possible de suivre gratuitement avec ou sans outil SEO. Chaque expert en référencement pourra vous donner son avis sur le sujet, mais, chez LiveMentor, nous pensons que l’indicateur le plus fiable pour un bon SEO est le suivi des positions.

Si vos positions augmentent chaque mois, bravo ! C’est que vous avez bien travaillé 👏

Inscrivez-vous à la newsletter d'Alexandre Dana

La newsletter la plus suivie en France par les entrepreneurs – partagée toutes les semaines à plus de 200 000 porteurs de projets.

Photo de Florian Zorgnotti

Florian Zorgnotti

Consultant SEO WordPress à Nice, j’accompagne les entrepreneurs, TPE et PME dans leur stratégie de visibilité online. Passionné par WordPress et le SEO, c'est tout naturellement que j'en ai fait ma spécialité.