Blog LiveMentor
arnold schwarzenegger

Inspirez-vous d’Arnold Schwarzenegger pour publier sur Instagram

Arnold est à la fois acteur, homme politique et culturiste (drôle de mélange). Mais surtout, il est une inspiration en matière de discipline.

En 1969, à l’âge de 22 ans, son objectif est clair : remporter le titre de Mister Olympia, compétition la plus prestigieuse dans le culturisme.

La marche est haute pour un homme aussi jeune. Mais Arnold Schwarzenegger a de l’ambition.

En 1969, il échoue à sa première tentative (l’échec est relatif, puisqu’il termine tout de même 2ème).

Mais l’année suivante, en 1970, il remporte le titre de Mister Olympia. Il n’a alors que 23 ans, et devient le plus jeune Mister Olympia de l’histoire (le record tient toujours aujourd’hui).

Mieux encore : il préserve son titre en 1971, 1972, 1973 et 1974.

Pour Arnold Schwarzenegger, c’est la consécration. Tous sports confondus, peu sont ceux à avoir dominé une discipline comme il l’a fait. Peut-être Michael Phelps en natation, ou Lance Amstrong en cyclisme (du moins, avant le scandale de dopage).

Aujourd’hui encore, il est une figure emblématique dans le monde du culturisme.

Et pour arriver à ce statut de champion incontesté, il a suivi un programme éprouvant avant chaque compétition :

  • 6 séances d’une heure environ par semaine,
  • pendant 4 mois,
  • avec 5 à 6 repas par jour.

C’est en se tenant rigoureusement à son programme qu’il a obtenu plusieurs fois le titre de Mister Olympia.

Je ne pensais pas vous dire ça un jour… mais l’histoire d’Arnold Schwarzenegger vous enseigne une grande leçon : la régularité est une arme puissante.

Si vous courez avec régularité, vous serez un jour prêts pour un marathon. Si vous vous formez avec régularité, vous deviendrez experts d’un domaine. Si vous publiez régulièrement sur Instagram, vous obtiendrez des followers.

C’est un peu caricatural, mais vous comprenez l’idée.

A l’inverse, si Arnold s’était entraîné une semaine, puis avait tout lâché la semaine suivante, pour revenir deux fois la semaine d’après… il aurait certainement été parmi les premiers éliminés de la compétition.

Peu importe l’intensité des efforts qu’il aurait fourni dans ses séances.

Sans régularité, il aurait simplement stagné.

La leçon d’Arnold Schwarzenneger

La régularité.

Sur Instagram, si vous publiez plusieurs fois dans la semaine, pour disparaître la semaine suivante, et revenir celle d’après…

… il vous sera impossible de créer une relation avec vos followers.

Même si Instagram est un outil pour votre entreprise, gardez bien en tête que c’est un réseau social.

Un réseau avec des humains.

Avec qui vous entretenez une relation.

Vous devez donc prendre soin de cette relation. Vous devez donner des nouvelles régulièrement et partager du contenu utile. C’est ce qui vous permettra de plaire à vos abonnés et d’en attirer de nouveaux.

Attention : “être régulier pour être régulier” est inutile.

Souvenez-vous du programme d’entraînement d’Arnold Schwarzenegger : il s’entraînait 6 fois par semaine, et mangeait 5 à 6 fois par jour.

S’il s’est imposé ce rythme soutenu et régulier pendant plusieurs mois, c’est parce qu’il s’entraînait pour le concours de culturisme le plus prestigieux du monde. Autrement dit, il a adapté son rythme à ses objectifs.

Maintenant, imaginez que vous vouliez simplement vous remettre en forme après les fêtes : suivre le même programme qu’Arnold Schwarzenegger serait absurde.

Oui, vous serez réguliers.

Mais votre objectif est bien différent de celui d’Arnold Schwarzenegger. Donc son programme est loin de correspondre à vos besoins.

Pour Instagram, c’est le même principe : vous devez adapter votre régularité en fonction de votre objectif.

Votre objectif, c’est d’attirer une cible en particulier. C’est comme ça que vous pourrez trouver de nouveaux clients. Et copier le rythme d’un autre compte sera rarement concluant, car vous visez différentes cibles.

Conclusion : vous allez devoir trouver votre propre rythme, celui qui produit le plus de résultats auprès de vos followers.

Et pour ça, vous allez devoir tester.

Le test en 3 étapes pour déterminer la bonne régularité sur Instagram

Même Arnold Schwarzenegger n’a pas trouvé le meilleur programme du jour au lendemain.

Il a vécu des échecs. Suite à ces échecs, il a changé de stratégie jusqu’à trouver la bonne.

Vous ne pourrez pas y échapper : vous devrez aussi tester différents rythmes jusqu’à trouver le bon. Mais le jeu en vaut la chandelle, vous verrez.

(1) Déterminez un rythme de publication de départ

Pour sa deuxième participation à Mister Olympia en 1970, Arnold Schwarzenegger a élaboré un nouveau programme. Il a pratiqué religieusement les mêmes 24 exercices les lundis, mercredis et vendredis, et les mêmes 19 exercices les mardis, jeudis et samedis.

De cette manière, il déterminait un programme bien spécifique, et s’y tenait jusqu’à voir si les résultats étaient satisfaisants.

La logique est la même sur Instagram : vous allez devoir choisir un rythme de départ, pour ensuite faire des modifications.

Pour ça, vous avez deux solutions :

  • Suivre les recommandations courantes : partez sur 3 posts par semaine. Bien sûr, vous pouvez faire plus, suivant votre inspiration et vos idées ;
  • Regarder la concurrence : trouvez des comptes similaires au vôtre, observez leur rythme de publication, puis appliquez-le.

Par exemple, le compte Atelier Brunette poste 5 fois par semaine, du lundi au vendredi.

Attention : ici, vous testez uniquement votre rythme de publication. Hors de question de faire varier d’autres paramètres durant le test.

La règle d’or, c’est de tester une seule chose à la fois.

Donc si vous aviez l’intention de tester les horaires en même temps, prenez votre mal en patience. Parce que si vous obtenez de supers résultats, vous serez incapable de dire si c’est dû à l’horaire ou au rythme.

Et dans ce cas, impossible pour vous de repérer les bonnes pratiques !

(2) Définissez la durée de votre test

Arnold Schwarzenegger choisissait un programme et s’y tenait jusqu’au prochain concours. En fonction des résultats au concours, il savait s’il devait modifier sa stratégie.

Pour vous, c’est pareil : choisissez un rythme de départ et tenez-le jusqu’au prochain lancement de produit.

Si l’échéance est trop lointaine, ou si vous n’avez pas prévu de lancer un nouveau produit, vous pouvez partir sur une semaine. Changez le rythme de publication chaque semaine, et observez les résultats au bout d’un mois.

Laissez-moi vous donner un exemple.

Vous pouvez partir sur un test d’un mois avec :

  • 3 publications pour la semaine 1 ;
  • 2 publications pour la semaine 2 ;
  • 4 publications pour la semaine 3 ;
  • 5 publications pour la semaine 4.

Passer d’une semaine à l’autre peut représenter un certain écart, c’est vrai. Mais retenez que c’est un test ! Votre objectif est d’obtenir des résultats rapidement.

Et ensuite, vous avez juste à observer !

(3) Observez le taux d’engagement

Pour juger de l’efficacité de ses entraînements, Arnold Schwarzenegger allait au plus simple : ils observait les réactions des jurys des concours.

  • S’il était hors du podium, il avait beaucoup d’éléments à changer ;
  • S’il était 2ème ou 3ème, il s’approchait de l’entraînement idéal ;
  • S’il était premier, c’est qu’il avait trouvé la formule gagnante !

L’objectif d’Arnold Schwarzenegger était de gagner des concours et donc de séduire des jurys. C’était son taux d’engagement à lui.

Vous, votre objectif est (par exemple) d’augmenter vos ventes. Et pour ça, vous devez séduire les followers.

Donc concentrez-vous surtout sur le taux d’engagement : c’est le plus important (et de loin) !

Le taux d’engagement, c’est le nombre d’abonnés qui interagissent avec vos contenus. C’est l’indicateur de votre succès.

engagement-instagram

Plus il est élevé, plus votre communauté apprécie le contenu. Et c’est bien ça le plus important.

Bien sûr, le taux d’engagement sur Instagram dépend de la qualité du post, de l’horaire… Mais la fréquence de publication a aussi son rôle à jouer.

Autrement dit, si vous arrivez à identifier le rythme de publication qui vous rapporte le plus gros taux d’engagement sur vos tests… vous aurez trouvé le rythme de publication le plus concluant pour vos objectifs !

Maintenez votre rythme… jusqu’au prochain test

Une fois que vous avez trouvé le rythme de publication idéal, gardez-le.

Votre communauté saura à quoi s’attendre et elle appréciera. En plus, l’algorithme d’Instagram vous valorisera !

Bien sûr, vous pouvez vous accorder quelques écarts : un post en plus ou en moins est loin d’être une catastrophe.

Mais évitez de faire les montagnes russes ! C’est votre régularité qui paiera.

Pensez simplement que les tendances de vos abonnés pourront changer au fur et à mesure que votre compte grandira.

À vos débuts, ils apprécieront peut-être d’avoir seulement 2 posts par semaine. Ensuite, ils préféreront peut-être en avoir 4.

Retenez qu’une baisse chronique de votre taux d’engagement doit vous mettre la puce à l’oreille et vous inciter à refaire un test !

Donc testez.

Tant que ça marche, vous avez un rythme efficace. Mais si vous sentez pouvoir faire mieux, modifiez.

Vous êtes prêt(e)s à séduire votre communauté (comme des pros)

Vous devez toujours garder en tête qu’Instagram vous met en relation avec de véritables personnes.

Si vous voulez créer un lien, vous devez publier régulièrement, à un rythme qu’ils apprécient.

Et pour ça, vous devez tester :

  1. Fixez un rythme de publication de départ ;
  2. Délimitez votre test dans le temps et variez le rythme ;
  3. Observez le taux d’engagement ;
  4. Refaites des tests si votre taux d’engagement diminue.

Vous éviterez ainsi de réduire vos efforts à néant (comme si Arnold Schwarzenegger avait arrêté totalement le sport pendant plusieurs jours).

Évidemment, cette technique est loin d’être la seule. Vous pouvez en trouver d’autres, parfois toutes aussi efficaces.

Alors voilà ce que j’aimerais vous proposer.

Que pensez-vous de créer une sorte de lieu de partage de vos différentes techniques ?

Partagez votre expérience, vos techniques et vos tests en commentaires de cet article.

Le but est de mettre nos connaissances en commun. De nous permettre à tous de s’inspirer des stratégies des autres, et de progresser plus vite.

Qu’est-ce que vous en dites ?

cours par mail gratuit instagram

Avatar

Alexandre Dana

  • Je vais suivre ceci avec attention en effet ! Je viens de créer un nouveau compte IG pour mon projet de chroniques, et ça prend effectivement du temps… Pour le moment je fais 3 posts par semaine, car je n’ai pas vraiment le temps d’en faire plus.

    Je reçois souvent des propositions d’intégrer des groupes pour “booster” les publications et les abonnés, je ne sais pas si c’est une bonne idée. Ce n’est pas automatisé justement, l’idée est que ça reste à échelle humaine… J’ai participé une fois, c’était pas mal, mais il y a régulièrement de nouveaux “paliers” qui demandent de s’abonner aux comptes organisateurs, pas forcément intéressants…

    Bref, je chipote encore pas mal ! 😉

  • Do NOT follow this link or you will be banned from the site!