Blog LiveMentor
Hortense baya podcast

4 conseils pour monter une boutique e-commerce, par Hortense Bourgois

Cette semaine, je reçois Hortense Bourgois pour le premier épisode du Café LiveMentor.

Hortense est la co-fondatrice de BAYA, une marque qui parle à ceux qui veulent se sentir bien, avec une sensibilité particulière pour l’univers du Yoga. Lorsqu’elles créent leur boutique e-commerce, Hortense et son associée, proposent 4 modèles de tapis de Yoga, de bonne qualité et au design inspirationnel. Aujourd’hui, leur boutique cartonne et elles élargissent leur gamme de produits avec des accessoires de Yoga et de méditation.

→ Comment monter une boutique e-commerce ? 

Dans ce podcast, Hortense nous livre 4 conseils importants.

Conseil n°1 : Prendre la température de son marché

Lorsqu’Hortense et Agnès, son associée, ont l’idée de lancer leur propre marque de tapis de Yoga, elles sont encore toutes les deux salariées.

Plutôt que de démissionner et de quitter leur job brutalement pour monter leur projet, elles décident d’abord de bien étudier leur marché, pour savoir s’il peut y avoir une demande pour leur produit :

  • Elles testent elles-mêmes tous les types de tapis de Yoga du marché : design, épaisseur, matière, texture, rigidité, prix… Rien n’est laissé au hasard. Elles veulent d’abord savoir où elles mettent les pieds avant de se lancer dans l’aventure
  • Elles font un sondage auprès de leur clientèle cible dans différents groupes Facebook, les pratiquantes de Yoga, afin de connaître leurs attentes et leurs besoins

 

De manière simple, sans risque et peu coûteuse, Hortense et Agnès prennent le pouls de leur marché, de la concurrence existante et de leur persona.

Cette étude leur montre qu’elles peuvent envisager sérieusement de se lancer, et de préparer leur transition du salariat vers l’entrepreneuriat.

Conseil n°2 : Trouver ses premiers clients

La première phase d’étude est validée, c’est super. Mais la question qui vient ensuite est tout aussi importante.

→ Les gens sont-ils prêts à payer pour ce que je fais ?

C’est une chose de répondre de manière positive à un sondage, c’en est une autre de sortir son porte-monnaie !

Un bon moyen de répondre à cette question, sans se mettre en danger, est de lancer une campagne de crowdfunding. C’est ce que font les deux acolytes de BAYA, sur la plateforme Ulule.

Elles y expliquent leur projet, présentent leur gamme de produits et proposent aux gens d’acheter les premiers tapis en prévente. Leur campagne est un succès !

 

En plus d’obtenir près de 180 précommandes et un apport en trésorerie non-négligeable, la campagne Ulule d’Hortense et Agnès leur apporte d’autres bénéfices inattendus :

  • Elles font parler d’elles
  • Elles obtiennent quelques apparitions dans la presse
  • Des influenceurs les contactent
  • Elles rassemblent et posent les bases de la communauté BAYA

 

Lorsqu’elles lancent leur campagne de crowdfunding, elles n’ont même pas de site web !

C’est une application parfaite de la technique du Skateboard que l’on enseigne dans nos formations ! ?

Conseil n°3 : Se faire connaître grâce à Instagram

Les premières commandes sont passées, le site est lancé et l’aventure démarre bien.

L’objectif est maintenant de se faire connaître au-delà du cercle d’amis des deux copines.

Rapidement, Instagram se dégage comme un canal de communication privilégié. Elles l’utilisent elles-mêmes naturellement, leur persona s’y trouve et leurs produits se prêtent bien à une communication visuelle et créative. 

Elles mettent en place deux grandes actions pour augmenter leur visibilité sur la plateforme :

  • Elles organisent des jeux-concours, technique efficace pour gagner des nouveaux followers
  • Elles nouent des partenariats avec des marques complémentaires, qu’elles apprécient, mais qui ne sont pas concurrentes. Exemple : des marques de thé, des marques liées au lifestyle ou encore au bien-être

Conseil n°4 : Développer sa boutique en ligne

Pour faire grandir leur activité, les deux co-fondatrices de BAYA ont plusieurs possibilités devant elles. Hortense m’explique que l’option prioritaire est de développer les ventes sur la boutique en ligne :

  • Se diversifier et proposer une gamme élargie de produits, tout en restant sur leur coeur de métier : le Yoga
  • Augmenter la récurrence d’achats 
  • Augmenter le montant du panier moyen

 

Pour cela, elles prévoient d’investir davantage en Marketing (pour l’instant, elles n’ont quasiment rien dépensé à ce niveau) et de continuer à organiser des événements physiques pour souder la communauté BAYA.

 

→ Que vous inspire ce podcast ? Écrivez-nous en commentaires ! ?

Vous avez trouvé une faute d’orthographe dans cet article ? Vous pouvez nous en faire part en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée .

Avatar

Valentin Decker

  • C’est génial d’entendre les témoignages de personnes qui sont passées par là 🙂 surtout pour la transition salariat –> entreprenariat ! Et le top du top c’est quand même le résumé écrit de ce qu’on a entendu !! Bravo 🙂

  • Votre sélection de contenu sur mesure

    Accédez à une sélection personnalisée de nos meilleurs contenus en fonction de votre profil et de vos besoins !

    Découvrir ma sélection
    Do NOT follow this link or you will be banned from the site!

    Rapport de faute d’orthographe

    Le texte suivant sera envoyé à nos rédacteurs :