Blog LiveMentor

Isabelle Vauché : Proposer des cours de pastels en ligne

 

Je m’appelle Isabelle Vauché et je suis professeure de pastels. Je donne des cours de pastels, notamment en ligne, et par le fait, je suis surtout “infopreneuse.” 

J’accompagne mes élèves dans la découverte du pastel sec ou je les aide à progresser dans deux domaines, qui sont les paysages et les portraits. J’ai mis en place un système de cours en ligne et j’assure les corrections. 

Il me faut quand même vous donner mon âge : 58 ans cette année… De 20 à 40 ans, j’ai travaillé à France Telecom (Orange) ce qui ne m’a évidemment pas formée à l’entrepreneuriat, loin de là, si ce ne sont mes compétences en informatique et sites internet, que je codais à l’époque.

 

 

Quel objectif cherchais-tu à atteindre avec LiveMentor ?

Pour comprendre et saisir ma chance dans ce monde numérique, il me fallait apprendre, et j’ai trouvé LiveMentor. J’ai commencé par la formation en Marketing Digital afin de bien travailler sur mon projet, et surtout, bien le lancer. 

Dans la foulée, mais une fois mon entreprise démarrée, j’ai pris d’autres cours, comme Facebook, Instagram, Copywriting, etc.. En explorant tous ces domaines complémentaires, je voulais me donner toutes les chances de voir mon entreprise progresser sans cesse vers du mieux. 

Environ un an après le lancement de mes cours paysages, j’ai eu la chance de faire la formation Socrate, vraiment adaptée aux formateurs. 

Comment as-tu vécu ton expérience LiveMentor ? Qu’est-ce qui t’a le plus plu ? 

Tout s’est fait dans une progression quasi naturelle : au fur et à mesure que mon entreprise évoluait, je progressais en compétences, avec LiveMentor.

Lorsque j’ai démarré, LiveMentor était une toute jeune école. Nous étions une centaine dans le groupe, dont l’ambiance, l’entraide, les discussions ont été un très fort vecteur de ma réussite. J’ai retrouvé cela ensuite, dans le groupe Socrate, plus tard dans ma progression. Nous sommes quelques uns, à être toujours en contact.

Bref, en octobre 2017, je proposais mes premiers cours en ligne. Mon entreprise s’est autofinancée dès les premiers mois. Mon CA était de 8 000 euros la première année et j’en étais déjà satisfaite. Mais bien sûr, j’ai continué à la faire progresser et Socrate m’a bien aidée pendant l’année 2, résultat, 16 000 euros de CA… J’ai doublé, super ! Grâce à la formation Socrate, j’avais compris d’autres points concernant le digital. J’ai mieux su “vendre”  mes cours. 

Durant ma 3ème année, le confinement : un moment particulier pour moi. Au départ, je me suis attendue à avoir plus de corrections à faire chez mes élèves, mais non ! Lorsque je les interrogeais lors des lives, ils avaient les mêmes soucis : pas le moral, pas envie… Alors, un matin, j’ai eu l’idée de lancer des ateliers d’un jour en ligne et, enfin, la plupart de mes élèves ont retrouvé le sourire et l’envie de dessiner ! On se retrouvait tous les mercredi et dimanche lors d’ateliers, sur toute une journée. Je prenais 11 personnes, et c’était complet. Pour les non élus et ceux qui travaillaient, je vendais les replays de la journée. Juillet et août ont été plus calmes mais, en créant ce produit, j’ai triplé mon CA pour cette année (fin d’exercice au 30 septembre, j’ai dépassé les 50 000 € ) ! 

A LiveMentor, Alex nous parle toujours de commencer par un skateboard, puis la trottinette etc. Là, je me rends compte que je suis maintenant dans une voiture confortable. 

 

Quelles sont les prochaines étapes dans le développement de ton projet ?

Mon premier but est atteint : parvenir, sur internet, à une ambiance “comme en atelier”. C’était mon souhait dès le départ et là, c’est en place. Ma communauté est devenue très dynamique et c’est génial ! 

Mais évidemment, je ne vais pas m’arrêter là ! Pour la rentrée, j’ai créé des ateliers d’un jour, spécial débutants. J’ai fait mon premier véritable Webinaire pour le lancement de mon nouveau site : pastels-secs.com ! Grand succès la semaine passée, avec des retombées sur les cours de pastels, car j’ai converti à 98 % ! Enfin, moi … disons que les élèves, présents lors du webinaire, ont parlé des cours avec tant de passion, qu’ils ont fait tout le travail ! 

Ce nouveau site s’adresse à tous les pastellistes, pas uniquement ceux qui veulent apprendre, avec des articles, des galeries de pastelliste, des sondages et autres activités fédérant des amitiés entre tous. A suivre… 

 

Quel conseil donnerais-tu à quelqu’un qui se lance dans l’aventure entrepreneuriale ? 

Après avoir quitté la fonction publique, j’ai créé une une entreprise de scrabooking. Elle a échoué en m’emmenant vers le burnout. En fait, mon manque de compétences sur ce monde du marketing digital et des réseaux sociaux m’a obligée à ramer et dépenser… en vain !

Alors j’ai 2 conseils : 

  1. Apprenez, apprenez apprenez, encore et toujours ! Ce monde bouge : évoluez avec lui ! Choisissez une bonne école, prenez un coach, et avancez. Cela fonctionne aussi avec les métiers de proximité. Avoir une belle campagne de marketing, cela aidera toujours à lancer votre projet.
  2. Surtout, ne prétextez pas un âge “avancé”. Ni pour penser que vous savez tout (car en digital, cela évolue), ni pour prétendre que vous ne savez rien, car vous pouvez toujours apprendre !

 

Mon site web : https://isabelle-vauche.com/

Mon nouveau site Pastels Secs : https://pastels-secs.com/

Vous avez trouvé une faute d’orthographe dans cet article ? Vous pouvez nous en faire part en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée .

Isabelle Vauche

Isabelle Vauche

Enfant, je voulais être "peintre-écrivain". mais il m'a fallut dépasser la cinquantaine pour réaliser mon rêve.. je peins.. j'écris.. je vis !
Je donne des cours de pastels en ligne et en atelier, J'adore enseigner et voir progresser mes élèves.
Je suis l'auteure du Roman de Wihéa, Sorcière ou Indigo.

Do NOT follow this link or you will be banned from the site!

Rapport de faute d’orthographe

Le texte suivant sera envoyé à nos rédacteurs :