Blog LiveMentor
vendre insta

Vendre sur Instagram : suivez bien cet indicateur !

Que regardez-vous en priorité quand vous visitez un compte Instagram ?

Laissez-moi deviner : le nombre d’abonnés.

C’est le premier indicateur auquel tout le monde se réfère. 

Il témoigne de la popularité et de la crédibilité d’un compte avant même de voir ses publications, sa bio (sa description) ou encore son offre.

C’est ce qui attire votre oeil en premier. C’est ce que vous demandez en premier quand un ami vous partage un nouveau compte à suivre.

Pour la plupart des entrepreneurs, avoir beaucoup d’abonnés est un gage de qualité.

Et c’est normal, quand vous avez sous les yeux des comptes comme :

(1) @sissymua, une coach fitness populaire sur YouTube — 1,3 million d’abonnés !

(2) @lenamahouf, une YouTubeuse spécialisée en développement personnel — 2,9 millions d’abonnés !

(3) @xsqueezie, un YouTubeur lifestyle qui s’est notamment fait connaître en testant des jeux vidéos — 6,8 millions d’abonnés !

Ces scores sont impressionnants.

Et pour cause, ces 3 comptes font partie des 50 plus gros influenceurs français sur Instagram.

Sans même les connaître, vous partez déjà avec une bonne impression.

Vous vous dites qu’avec ces millions d’abonnés, ils doivent bien dégager des centaines de milliers d’euros par an (ou même des millions). C’est sûr : avoir autant de followers, ça doit vraiment être bien pour les affaires. 

Et bien… pas vraiment.

Vous faites fausse route.

En réalité, la majorité de leur chiffre d’affaires vient de leurs vidéos sur YouTube. Ils font de l’affiliation — de la promotion des produits d’une marque en échange d’une commission.

À côté de ça, Instagram ne représente qu’une petite partie de leurs revenus.

La légende qui raconte que vous devez être suivis par des millions de followers pour vivre correctement de votre activité est donc… fausse. 

En vérité, les interactions sur votre compte et les avis clients auront beaucoup plus de répercussions sur votre business qu’un simple nombre d’abonnés.

Et pour cause, le nombre d’abonnés peut cacher une triste réalité…

Votre abonné peut être un robot

Instagram est aussi victime des dérives des réseaux sociaux : chaque nouvel abonné peut être un compte fictif géré par un robot (ou un bot)

Autant vous dire que pour qu’il achète, vous pouvez attendre longtemps.

Son seul but sera d’obtenir des « j’aime » et des commentaires de votre part. Ou mieux encore, vous récupérer en tant qu’abonné.

Et la pratique est très courante.

Plusieurs scandales dans la sphère Instagram témoignent de ce fléau. De nombreuses célébrités aux millions d’abonnés ont en réalité des millions de faux comptes ! 

Selon un rapport de Celebrity Fakes, Ana Cheri – une influenceuse fitness –  a même 41,69 % de faux comptes sur ses 12,5 millions d’abonnés. Pour faire simple, près de la moitié de ses followers sont fictifs !  

Et c’est le même constat pour beaucoup d’autres comptes Instagram.

Peu importe leur taille.

Petits ou grands, tout le monde est visé.

D’une manière générale, les “comptes robots” représentent autour de 30 % des abonnés

Une raison de plus d’éviter de regarder le nombre d’abonnés d’un compte. Surtout que vous pouvez vous heurter à un autre problème…

Votre abonné peut être un éternel passif

Bonne nouvelle, votre nouveau follower est un humain. Mais manque de chance, c’est un simple spectateur.

Aucune interaction.

Il est bien au chaud parmi vos abonnés. Impossible de lui soutirer un « j’aime », un commentaire, un clic… rien.

Depuis qu’il s’est abonné, il fait le mort.

Et c’est loin d’arranger vos affaires.

Bien sûr que gagner un follower, c’est toujours plaisant. Mais si c’est pour avoir un fantôme, autant s’abstenir. Avec ou sans lui, votre entreprise en sera au même point.

Le plus important est d’avoir des abonnés qualifiés.

Seules les personnes réellement intéressées par vos contenus seront prêtes à passer à l’action. Et par conséquent, participeront à la croissance de votre projet.

Voici donc votre priorité : attirer ces futurs prospects.

Découvrez 2 solutions pour attirer des prospects sur votre compte

Comment vous hisser au top des suggestions Instagram de vos cibles ?

Solution n°1 : faites le buzz (solution peu recommandée)

À vous de choisir :

  • Faites des pranks — jouez des tours à quelqu’un en filmant la scène pour la partager ;
  • Faites polémique — assumez publiquement quelque chose qui déchaîne les critiques. La politique, la religion ou l’appartenance sexuelle sont de bons « terrains de jeux » ;
  • Imitez les stars de télé-réalité — posez nus, adoptez le physique de Ken et Barbie, allez dans l’excès autant dans vos posts que dans vos actions.

Faire le buzz, c’est simple dans les faits.

Mais vous devez être prêts à en assumer les conséquences.

Vous serez critiqués, harcelés, catégorisés comme cette personne que l’on voit partout sur le web. Et le pire, c’est que si vous cessez de surenchérir sur vos buzz, vous tomberez dans l’oubli.

Donc retour à la case départ.

Avec une mauvaise réputation en prime.

Mais si vous lisez cet article, c’est que vous comptez sûrement sur une méthode plus professionnelle.

Vous voulez créer une entreprise solide et stable. Vous voulez être reconnus pour ce que vous faites en tant que professionnel(le)s.

Solution n°2 : concentrez vos efforts sur l’engagement (solution recommandée)

Instagram met en tête d’affiche les comptes qui ont le plus d’interactions (likes, commentaires, partage, clics). La raison est simple : ça montre l’engagement de leurs followers.

L’engagement, c’est l’intérêt que porte votre audience à votre offre.

En fait, considérez l’engagement comme le premier niveau de votre tunnel de vente (ou de votre parcours d’achat).

Grâce à Instagram, vous pouvez identifier les prospects chauds, ceux qui sont le plus susceptibles d’acheter.

Imaginez que vous postiez l’image de votre futur produit : une gourde en bambou étanche très design par exemple.

Vous la postez en demandant à vos abonnés s’ils sont intéressés.

Si niveau réponse, c’est le désert… Vous savez que votre produit est loin d’intéresser votre audience. Inutile de vous embarquer dans sa production.

Même si ce manque d’intérêt peut faire mal, cette information est essentielle pour votre activité.

Elle vous fait gagner du temps et de l’argent.

Au contraire, si vous notez un vrai engouement autour de votre gourde, foncez ! Vous savez que vos followers sont prêts à l’acheter. Vous pouvez lancer sereinement votre production.

Sans vous en rendre compte, vous venez de faire gratuitement une étude de marché grâce à Instagram.

Vous vous êtes servis de l’engagement comme un outil indispensable de votre croissance : plus l’engagement est élevé, plus vos followers (donc vos prospects) sont «  chauds ».

Et plus vous êtes proches de conclure une vente.

Problème : comment différencier le vrai engouement du faux ?

Avec le temps, vous vous rendrez compte que vos interactions sont loin de toutes se valoir.

Difficile de connaître la raison pour laquelle un abonné a aimé votre publication.

Cela peut être une approbation, un soutien, un don de « j’aime » en échange d’une interaction de votre part. Mais ça peut aussi être un simple « like » pour la beauté de votre image et non pour ce qu’elle représente. 

Impossible de le savoir à moins de le lui demander directement.

En revanche, les commentaires sont bien plus parlants.

La personne a pris le temps d’interagir avec votre publication. Un commentaire peut donc apporter plus de valeur à votre activité.

Mais vous devez être capables de reconnaître les vrais indicateurs d’engagement : 

  • Les commentaires inutiles — « Super ! », « Cool ! », « 😊 », « 👍 », « Follow me », … Ces types de commentaires apporteront peu de valeur à votre business. D’ailleurs, ils sont régulièrement posté par des robots ;
  • Les commentaires d’encouragement — « Je vous souhaite de réussir, vous le méritez ! ». C’est bon pour le moral, mais souvent, ce sont des personnes qui suivent de loin votre entreprise car elles font juste preuve de sympathie ;
  • Les commentaires d’intérêt — « C’est génial, superbe idée ! » ou « J’ai juste une question… ». De plus en plus intéressant ! Ces followers sont réceptifs à votre offre. Ils sont à deux doigts d’être transformés en clients ;
  • Les commentaires engagés — « J’adore ce que vous faites, je partage ! » ou « À quand un tuto sur… ? ». Ces personnes sont adeptes ! Ce sont de vrais followers qui sont prêts à vous suivre dans vos aventures.
    Chouchoutez-les. Citez-les de temps en temps. Aimez leurs photos pour que leur niveau d’engagement reste intact ;
  • Les commentaires en or — « Comment on fait pour acheter ? ». C’est LE prospect chaud ! À vous de finaliser la vente. Soyez rapides et professionnels.

En distinguant les différents types d’interactions, vous pourrez estimer l’impact d’un post sur vos ventes.

Vous saurez vous adapter en fonction de votre audience, pour convaincre chaque follower de passer à l’action.

Maintenant, à vous de jouer !

Pour tester l’engagement de votre communauté, j’ai préparé 3 exercices. À vous de choisir celui que vous préférez.

(1) Que pensez-vous de ce produit ?

Comme pour l’exemple de la gourde en bambou, prenez votre produit en photo. 

L’image doit être professionnelle, nette pour mettre en valeur votre produit. L’ensemble doit être harmonieux. Le message doit être clair. 

Puis, demandez à vos followers ce qu’ils en pensent.

  • Réalisez un sondage ;
  • Faites un teasing en montrant que le produit est en construction. Et même que vous avez besoin de leur aide pour choisir les finitions ;
  • Indiquez-leur que la commande ou la précommande est disponible.

Mettez-les au cœur de votre activité, et ils vous le rendront en engagement (et en ventes).

(2) Le partenariat

« Tout seul, on va plus vite. Ensemble, on va plus loin ! »

Faites une offre conjointe avec un autre Instagrammer. Un jeu concours par exemple.

Regardez dans vos abonnés si vous avez des professionnels avec qui vous pourriez faire des offres conjointes. 

Reprenez votre gourde en bambou. Coïncidence, l’un de vos abonnés propose des bentos fabriqués avec des matériaux recyclés et sans danger pour la santé.

Vous associer serait parfait pour créer une offre complète autour du déjeuner. En plus, vous pourrez chacun profiter de l’audience de l’autre.

C’est donc un deal triplement gagnant : 

  • Pour vous ;  
  • Pour votre partenaire ; 
  • Et pour vos deux communautés. 

Aucun futur partenaire à l’horizon ?

Rendez-vous sur Instagram et faites une recherche par hashtags. Visitez les profils intéressants et leurs comptes similaires. 

Cliquez sur la flèche à côté du bouton s’abonner d’un profil pour afficher des comptes similaires

Dressez une liste de potentiels partenaires.

Et de préférence, contactez-les par e-mail pour leur proposer votre projet ! Par DM (la messagerie Instagram), vos propositions de partenariat pourront facilement passer à la trappe

Certains Instagramers reçoivent des dizaines de messages de followers, d’amis, d’influenceurs ou même d’autres entreprises par jour. Donc optimisez vos chances d’être lus en écrivant un e-mail.

Une fois votre partenaire trouvé, vous pourrez discuter des modalités (quoi, quand, comment, pour qui, etc.).

(3) Le lien de téléchargement

Si vous vendez des services, vous pouvez proposer des ressources à télécharger.

Demandez à vos followers s’ils seraient intéressés par un ebook. Par exemple, « Comment bien fabriquer sa lessive soi-même ? ».

Avant de prendre du temps à rédiger un document qui passera inaperçu, sondez directement votre audience.

Si c’est un flop, vous abandonnerez le projet et gagnerez du temps. En plus, vous pourrez affiner votre connaissance des besoins de vos abonnés.

Si l’engagement est présent, vous pourrez travailler dessus et créer l’attente. L’idée, c’est de leur donner un outil qu’ils auront eux-mêmes réclamé. 

Déposez-le en lien de téléchargement dans votre bio, et voilà.

Vous venez de créer un produit dont vos followers avaient vraiment besoin, simplement parce que vous avez posé la question.

Tout le monde est gagnant.

Voilà pour les 3 exercices !

Après avoir choisi l’un d’entre eux, observez bien votre engagement. Définissez une période à analyser. Une semaine par exemple. Et notez si vous avez eu plus ou moins d’interactions par rapport à vos précédents posts.

Notez toute évolution et partagez vos retours à la communauté directement en commentaires de cet article !

Je serai aussi présent dans les commentaires pour vous aider à aller encore plus loin et pour échanger sur vos derniers exploits. 

J’ai hâte de voir ça !

 

cours par mail gratuit instagram

Avatar

Alexandre Dana

Do NOT follow this link or you will be banned from the site!