Comment percer sur LinkedIn ?

Photo de Alan Peron

Alan Peron

Illustration de Comment percer sur LinkedIn ?

Linkedin est la plateforme qui attire les professionnels en quête de visibilité et de notoriété ou même qui cherche à « percer sur LinkedIn ». 

Avec 808 millions d’utilisateurs en 2022, chacun veut croquer la part du gâteau pour vendre ses services, créer du contenu ou simplement trouver un travail

Mais est-il toujours possible de percer sur Linkedin … Même en 2022 ?

Oui, si vous avez une vision à long terme de votre présence sur la plateforme.

Pour autant, il ne s’agit pas de faire n’importe quoi ; vous pouvez publier pendant deux ans du contenu bas de gamme sans aucun retour sur investissement. 

Tout comme percer sur Linkedin après six mois en variant vos publications de qualités.

À vrai dire, il n’y a aucune formule magique, d’hack ou de recette secrète pour devenir un as de Linkedin.

Par contre, ces cinq ingrédients que nous avons préparés comme un chef étoilé Michelin vous permettront de ne pas vous éloigner de l’objectif initial.

point conseiller livementor

Ingrédient 1 : Commenter les publications des autres

Au cas où vous n’étiez pas au courant mais l’algorithme récompense davantage les personnes qui participent à l’animation de la plateforme.

Concrètement, si vous pensiez simplement dire “bonjour” et repartir, vous allez difficilement percer sur Linkedin.

Et plus vous allez commenter, plus vous serez repéré par l’algorithme qui mettra en avant votre propre présence.

Voici 5 tips pour commenter intelligemment les publications des autres membres.

Tips 1 : Ne spammez pas 

Spammer sur Linkedin est assez rare mais on aime mieux prévenir que guérir, alors on va se répéter.

Évitez toutes formes de spams sur Linkedin.

L’espace commentaires est destiné au débat, et non pas pour vanter votre offre de coaching ou tous autres business.

Tips 2 : Évitez la banalité

« Super article ! », “j’adore ton post” ou “merci pour ton aide” ne sont pas des commentaires qui apportent suffisamment de valeur ajoutée aux utilisateurs.

Vos commentaires doivent avoir de la substance.

Par exemple un article, une idée ou une découverte qui peut faire avancer le sujet du post Linkedin.

Sinon cliquez simplement sur “j’aime” et passez votre tour.

Tips 3 : Taguez la personne à qui vous répondez

Pour maximiser vos chances de créer une interaction en commentaire, taguez le destinataire.

Surtout si cette personne à tendance à être hautement sollicitée. 

Le tag va créer une notification (téléphone, email, profil Linkedin), ce qui va attirer automatiquement son attention à votre message. 

Tips 4 : Ne détournez pas le sujet

Votre commentaire doit enrichir la discussion et non la détourner.

Ne commencez pas à parler de kiwi si le sujet de la publication Linkedin est sur les backlink.

Plutôt, montrez votre connaissance du sujet et votre expérience personnelle.

Les commentaires sont un bon terrain pour partager ses idées et débattre de façon intelligente.

Tips 5 : Soyez respectueux envers la personne

Malheureusement, il s’avère que certains commentaires finissent en haine envers la personne qui publie. 

Je tiens à rappeler que derrière chaque profil Linkedin, se trouve un humain.

Et même s’il est normal d’être en désaccord avec un sujet, une idée ou une approche, les commentaires ne sont pas là pour créer le prochain drama.

Bref, soyez intelligent en commentant.

Vous avez tout à fait le droit de bloquer la personne si vous êtes trop en désaccord avec ses idées.

Ingrédient 2 : Poster une à deux fois par jour …

Ce conseil risque de mettre à nerf votre créativité … Ou même de réveiller le syndrome de la page blanche.

Mais pour percer sur Linkedin, il faut créer le maximum de visibilité, surtout si votre cible est du B2B.

C’est la stratégie qu’a décidé d’adopter Valentin Decker.

De deux publications par semaine, il a décidé de tout miser sur la plateforme en publiant 1 fois par jour. 

Un simple changement qui lui permet de générer plus d’interactions en commentaire ou en message privé.

D’autres créateurs de contenus vont encore plus loin, en publier le matin et le soir.

Ce conseil n’est pas adapté à tout le monde, surtout quand on commence sur la plateforme.

Il n’est pas non plus un facteur déterminant au succès de votre présence sur Linkedin, d’autant plus avec une stratégie à long terme.

Mais publier une à deux par jour va certainement maximiser vos chances de percer sur Linkeidn.

Cependant, pas d’inquiétude si vous êtes en panne d’inspiration.

Le prochain ingrédient est fait pour vous.

Ingrédient 3 : Percer sur Linkedin en variant le contenu

Difficile de varier son contenu quand on veut poster tous les jours.

Du coup, on vous introduit la méthode des 4A, développée par les créateurs américains Dickie Bush et Nicolas Cole.

En cinq étapes, nous allons voir ensemble comment générer le maximum de contenu sans y passer toute une journée.

Schema generation contenu

Étape 1 : Notez vos idées

Je sais, c’est bizarre. 

Mais les idées de contenu viennent généralement quand vous faites complètement autre chose que chercher des idées.

Par exemple, sous la douche, avant de dormir ou encore à la salle de sport.

D’où l’importance de toujours avoir de quoi noter vos idées quelques parts (téléphone, bloc note).

 À chaque fois qu’une idée frappe votre esprit ou que vous trouvez une source d’inspiration, écrivez-la (ou tapez-la).

Toutefois, il existe une arme d’ultime recours si vous êtes en panne d’idées.

Selon Dickie Bush, il faut se poser cette question : « Quels sont tous les problèmes que j’ai résolus et les sujets que j’ai appris au cours des 2 dernières années ? »

Et pas besoin d’être un expert pour créer du contenu sur Linkedin.

Les personnes veulent apprendre avant tout de ceux qui sont à quelques pas avant eux.

Étape 2 : À qui les idées vont servir ?

Maintenant que vous avez vos idées, il faut les catégoriser.

Par exemple, mes idées de contenus tournent autour de l’écriture, la créativité, les neurosciences ou encore la psychologie.

Aussi, il est important de comprendre à qui vont servir vos idées.

La plateforme Linkedin regroupe trois types d’audience : 

  1. L’audience générale 
  2. L’audience de niche 
  3. Entreprise / Industrie

Cette audience n’est pas là pour les mêmes raisons, il faut donc adapter son contenu pour toucher les 3 groupes afin de percer sur Linkedin.

Et générer des titres accrocheurs (voir prochain ingrédient) pour chaque audience. 

Par exemple, si on choisit l’une de mes catégories (la créativité).

  1. Les meilleurs livres sur la créativité à lire (audience générale),
  2. Retrouver sa créativité quand on veut entreprendre (audience niche),
  3. Vous devriez laisser la créativité de vos salariés s’exprimer ! (entreprise / industrie)

Étape 3 : Le cadre des 4A

Vous avez votre catégorie, des titres pour chaque audience, maintenant construisons le cœur de votre post.

C’est là que le cadre des 4A va vous permettre de défiler le fil rouge de votre publication Linkedin.

Quatre options sont disponibles :

  • Actionnable (voici comment)
  • Analytique (voici les chiffres)
  • Aspirationnel (oui, vous pouvez)
  • Anthropologique (voici pourquoi)

Reprenons l’exemple de la catégorie “créativité” avec mon titre “Les meilleurs livres sur la créativité à lire”.

En choisissant le cadre “actionnable” vous transformez votre publication Linkedin en “voici comment ces 5 livres vous aideront à développer votre créativité ».

Ensuite vous déroulez votre fil rouge.

Attention : ne pas voguer entre Actionnable et Aspirationnel. 

Le fil de rouge de votre publication est important pour pas que les lecteurs se sentent trahis par la promesse de l’accroche. 

Étape 4 : Choisir une approche 

Maintenant que vous avez le titre et le cadre de votre publication Linkedin, il faut définir votre approche.

Dicki Bush en propose onze différentes : 

  • Comment
  • Leçons apprises
  • Erreurs
  • Devis
  • Façons
  • Outils
  • Les tendances
  • Statistiques
  • Les raisons
  • Exemples
  • Moments (embarrassants)

Toujours avec l’exemple de la catégorie “créativité” et le titre “voici comment ces 5 livres vous aideront à développer votre créativité”.

En ayant choisi le cadre “actionnable”, je veux que le lecteur vive une transformation après la lecture du post.

Je vais donc choisir l’approche “leçons apprises” en partageant X leçons des 5 livres que j’ai lues. 

Étape 5 : Monter aux lecteurs votre crédibilité

Percer sur Linkedin demande une crédibilité (sans forcément avoir la posture de l’expert). 

Sans crédibilité, vous êtes juste une personne qui écrit pour internet sans créer l’impact que vous voudriez.

Toujours selon Dicki Bush, vous avez trois solutions pour gagner en crédibilité :

  • Vous êtes l’expert, vous partagez ainsi vos réflexions sur le sujet,
  • Vous découvrez des experts sur le sujet et vous partagez leurs idées et opinions,
  • Vous donnez votre avis, mais vous faites savoir que c’est votre avis,

D’ailleurs, j’aime dire que créer ne signifie pas d’imposer sa vision, mais de la parager.

Ingrédient 4 : Soigner les accroches pour attirer l’attention

Linkedin est comme toutes les autres plateformes de réseaux sociaux. 

Votre contenu apparaît parmi des centaines d’autres et obtenir l’attention du lecteur devient difficile (surtout quand il consomme sur son téléphone).

Soigner vos accroches sur Linkedin a un but final – que les lecteurs cliquent sur “voir plus”. 

Mais comment arrêter l’œil d’un lecteur qui ne veut que scroller ?

Nous dévoilons en exclusivité dans cet article 5 accroches qui vous aideront à percer sur Linkedin :

  • Promettre des informations utiles (« Comment éviter la grosse erreur de… »)
  • Piquer la curiosité (« L’action que vous devez avoir maintenant : indice, ce n’est pas celui que vous pensez »)
  • Promettre de révéler un secret (« Ayez accès aux petits secrets des traders de Wall Street. »)
  • Viser un type de prospects en particulier (« Ceci ne s’adresse qu’aux freelances. »)
  • Insister sur la façon dont vous allez aider le prospect à atteindre son objectif (« Atteignez position 0 sur Google en seulement 7 jours et gratuitement. »)
  • Répondre aux préoccupations des prospects (« Pourquoi la majorité des auto-entrepreneurs font faillite — et qu’est-ce que vous pouvez faire pour éviter ça ? »)
  • La raison pour… (« Les 7 raisons qui expliquent X. »)

Dernier conseil venant de Thibaud Louis (50 000k abonnés sur Linkedin).

Utilisez la méthode des 75%. 

C’est-à-dire d’annoncer dans son accroche de quoi on va parler, de ce que le lecteur gagne à cliquer sur “voir plus”.

Mais de toujours laisser 25% d’incertitude.

Ingrédient 5 : Écrire du contenu avec de la valeur ajoutée

Si vous êtes un lecteur récurrent des articles sur Linkedin, vous savez que je rabâche l’importance de créer du contenu avec de la valeur ajoutée.

Un titre accrocheur, des phrases courtes et des émoji ne vont pas sauver votre publication si elle est vide. 

Mon conseil : prendre la posture du débutant.

Avant de commencer à créer votre publication Linkedin, mettez-vous à la place d’un lecteur qui part de ZÉRO et posez-vous cette question.

Est-ce qu’une version de moi antérieure, avec zéro connaissance, apprend quelque chose grâce à cette publication Linkedin ?

Si c’est le cas, relisez et corrigez votre publication Linkedin.

Si non, retournez l’écrire jusqu’à temps que votre publication soit convaincante. 

L’ingrédient de fin 

Avec ces 5 ingrédients, vous avez la recette complète pour percer sur Linkedin.

Mais étant de la #teamsucré après un repas, rien ne vaut ce dernier ingrédient pour compléter la liste – prendre du plaisir. 

Linkedin est une belle aventure, mais elle se joue sur le temps long. 

Les personnes qui percent sur la plateforme ont généralement balbutié plusieurs mois/années avant de connaître une influence. 

D’où l’importance de prendre du plaisir à créer du contenu. 

Et si vous avez envie d’en découvrir davantage sur la plateforme (oui vous pouvez publier pour d’autres raisons légitimes), nous avons créé une formation complète pour faire de Linkedin l’allié de votre entreprise. 

On se retrouve là-bas ?

la formation linkedin de livementor

Inscrivez-vous à la newsletter d'Alexandre Dana

La newsletter la plus suivie en France par les entrepreneurs – partagée toutes les semaines à plus de 200 000 porteurs de projets.

Photo de Alan Peron

Alan Peron

Rédacteur @LiveMentor