Comment se faire connaître en tant que Praticien Indépendant ?

Photo de Mathias Savary

Mathias Savary

Illustration de Comment se faire connaître en tant que Praticien Indépendant ?

Comment vous faire connaître en tant que praticien indépendant, thérapeute ou coach ?

Vous avez décidé de vous lancer. Vous êtes prêt à ouvrir un cabinet. Vous avez un talent particulier, une vocation, une flamme qui vous anime. Et chaque fois que vous en avez l’occasion, vous faites du bien à vos patients ou à ceux que vous accompagnez. Oui, mais voilà : personne ne vous connaît.

Vous êtes peut-être dans la même situation que notre apprenante, Emilie Louveau, qui a suivi la formation Marketing Digital de LiveMentor. Après avoir été dans le prêt à porter pour hommes pendant 3 ans, Emilie s’est reconvertie pour devenir sophrologue et hypnothérapeute. Les débuts ont été particulièrement épiques !

emilie-louveau-praticienne-indépendante

“Comme beaucoup de thérapeutes, j’étais dans une relation d’aide. Le rapport à l’argent, c’était compliqué. J’avais un problème de légitimité à demander le prix de mes séances. Je n’arrivais pas à me positionner en tant que chef d’entreprise.”

Tout est dit. Un praticien indépendant est porté par une mission de vie, certes. Mais c’est en même temps un entrepreneur.

Vous n’avez pas le confort du salarié qui arrive à son bureau et peut directement se mettre au travail. Vous devez bâtir votre clientèle et développer vous-même votre activité.

Que vous soyez coach en nutrition, naturopathe, réflexologue, praticien ou praticienne en shiatsu, massothérapeute ou dans une autre expertise du bien-être, le problème est le même. Dans cet article, on vous dit comment vous pouvez gagner en visibilité et trouver des patients.

1) Comment gagner sa vie en tant que thérapeute ?

Le praticien indépendant est aussi un entrepreneur

Ça n’est peut-être pas une évidence, mais c’est une réalité. Devenir indépendant, nécessite d’assumer la casquette d’entrepreneur. Vous êtes une mini-entreprise à vous tout seul.

Vous avez sans doute choisi de devenir auto-entrepreneur. C’est le statut le plus avantageux quand on lance une activité.

Vous devez assurer votre publicité. Vous devez gérer vos charges en tant qu’auto-entrepreneur. Vous devez aussi faire la déclaration de votre chiffre d’affaires, etc.

À terme, vous pouvez déléguer. Mais il faut comprendre que vous êtes plus qu’un expert dans sa pratique.

Ça signifie aussi que vous devez soigner votre rapport à l’argent. En France, l’argent est tabou. On ne doit pas dire combien on gagne. On ne doit pas en parler.

Dans certains pays comme les Etats-Unis ou Israël, un parfait inconnu peut très bien vous demander combien vous gagnez et vous parlez de son salaire à lui. Ce n’est pas pour la frime. Ce n’est pas tabou.

En réalité, l’argent est simplement un échange que vous recevez en contrepartie de la valeur que vous apportez aux autres. La philosophie que l’on peut choisir, c’est de donner beaucoup de valeur. Offrez un excellent service. Efforcez-vous de donner satisfaction.

praticien-indépendant-entrepreneur

Et soyez conscient du bien-être que vous faites. Vous n’offrez peut-être pas un produit classique comme un smartphone ou aspirateur. Vous faites mieux : vous offrez une transformation.

Vous méritez une rémunération en retour.

L’autre terme qui est parfois négativement connoté, c’est le marketing.

Le marketing pour thérapeute

Il existe beaucoup de mauvaises publicités. Pour autant, vous ne devez pas jeter le bébé avec l’eau du bain. Le marketing est aussi essentiel à une entreprise que l’oxygène à un être humain.

Vous ne pouvez pas attendre que les clients se présentent à la porte de votre cabinet. Vous devez aller les chercher.

Et pour ça, vous devez apprendre à les connaître.

C’est ce qu’on appelle construire un persona : votre patient idéal ou les personnes que vous avez vraiment envie d’accompagner.

C’est ce qu’a fait Charly Aourir, quand il est passé d’analyste financier à… coach en nutrition, remise en forme et bien-être.

charly-aourir-praticien-indépendant

Quand il s’est lancé, il a passé beaucoup de temps à étudier son audience cible, à rassembler le maximum d’informations qu’il pouvait trouver à son sujet. Il a aussi étudié son marché : ce qui se faisait dans le domaine de la nutrition, ce que ses concurrents postaient sur les réseaux sociaux, les accroches, les visuels, etc.

Vous devez cultiver une obsession : celle de comprendre toujours mieux les gens que vous voulez aider.

Vous devez notamment identifier :

  • ce que votre public cible pense,
  • les problèmes qu’il rencontre,
  • les mots qu’il utilise pour parler de ses problèmes,
  • ce qu’il veut (et même ce dont il rêve),
  • ce qu’il redoute.  

Comme si vous pouviez lire dans leurs pensées. Vous pourrez alors leur adresser les bons messages. Et vous deviendrez leur thérapeute.

Voici les bonnes pratiques pour développer votre activité de praticien indépendant.

2) Comment se faire connaître en tant que praticien indépendant ? – 11 approches efficaces

Nous vous partageons de nombreuses pistes. Vous serez plus attirés par certaines méthodes. Choisissez vos approches marketing en fonction de vos appétences.

Il n’est pas nécessaire de toutes les mettre en place. MAIS : ne dépendez pas d’un seul canal. Ayez au moins 3 ou 4 sources différentes pour développer votre clientèle.

1/ Créer un réseau de prescripteurs

Une des premières choses qu’a faite Emilie Louveau, c’est d’aller voir les médecins pour faire se connaître. Elle leur a expliqué les services qu’elle proposait, notamment le traitement des traumatismes.

Vous pouvez aussi tisser des liens avec d’autres thérapeutes. Rendez-vous dans les institutions : hôpitaux, centres sociaux, maisons de retraite, centre de bien-être…

2/ Google my business

Google vous permet de créer gratuitement une fiche d’établissement, afin de donner envie aux internautes qui vous trouvent sur le moteur de recherche Google et sur Maps de devenir de nouveaux clients.

Vous pouvez personnaliser votre fiche avec des photos, des offres, des posts et bien d’autres éléments.

Devenir-praticien-indépendant-Google-My-business

Pour créer votre fiche, rendez-vous sur https://www.google.com/intl/fr_fr/business/

3/ Les plateformes pour praticiens indépendants

Vous pouvez utiliser des plateformes qui bénéficient d’un trafic de visiteurs importants.

C’est le cas de Doctolib. La création d’un compte professionnel est payante mais vous pouvez le résilier à tout moment. Vous pouvez ainsi tester ce service et voir s’il est rentable pour votre activité.

Doctolib propose d’assurer une prise de rendez-vous en ligne. Ainsi, le praticien peut consacrer à ses patients le temps qu’il consacrait auparavant à la prise de rendez-vous.

Résalib est une autre plateforme pour les praticiens de bien-être et les médecines douces. Il permet de référencer son activité gratuitement.

4/ Les annuaires en ligne

Vous pouvez vous inscrire sur les Pages jaunes ou des annuaires spécialisés pour les thérapeutes.

5/ Créer un site vitrine

Les patients utilisent de plus en plus souvent Google pour trouver un praticien. Être présent sur le web devient incontournable.

En vous créant un site vitrine, vous pouvez montrer vos offres et vos compétences sur internet. Vous pouvez aussi rassembler une audience en offrant un e-book ou une newsletter en échange d’une adresse e-mail.

En vous constituant une base e-mail de clients potentiels, vous pouvez assurer la pérennité de votre activité.

6/ Animer un blog

L’animation d’un blog prend du temps, mais elle présente deux avantages. D’abord, vous pouvez démontrer votre expertise et offrir des conseils à votre audience.

Ensuite, vous pouvez vous positionner sur des mots-clés dans les moteurs de recherche avec vos articles de blog.

Émilie Louveaux a réussi à se placer sur la première page de Google sur le mot-clé “séance à distance”.

7/ Utiliser les réseaux sociaux

C’est la stratégie qu’a utilisée Charly Aourir.

se-faire-connaitre-praticien

Une règle d’or : la régularité. Postez régulièrement. Testez et analysez les performances de vos publications. Progressivement, vous pourrez identifier ce qui marche et ce qui ne va pas.

Charly poste tous les jours. Comment fait-il ? Une à deux fois par mois, il crée tous les contenus du mois. Vous y passez un après-midi. Et vous pouvez aussi vous constituer des templates.

8/ Obtenir des avis clients

C’est simple. Il suffit de demander ! Obtenez des avis clients sur votre profil Google my business ou votre site vitrine. Vous pouvez aussi les partager sur les réseaux sociaux.

9/ Créer des cartes de visite

C’est une stratégie classique, mais à ne pas négliger pour autant. Vous pouvez à tout moment croiser une personne qui aurait besoin de vos services.

10/ Animer des sessions de découvertes

Elles permettent de se constituer une audience et de montrer votre approche de façon concrète. Une session découverte peut vous ramener des clients directement.

11/ Apposer une plaque

Faire mettre une plaque permet à vos clients de vous trouver plus facilement. Vous signalez aussi au voisinage votre existence.

Pensez à bien indiquer sur la plaque votre spécialité, votre numéro de téléphone et vos horaires de présence.

3) Comment développer son activité de thérapeute ? – vos bonnes pratiques

La liste ci-dessus n’est pas exhaustive. Mais elle montre qu’il existe bien des façons de développer son activité.

À vous la parole. Quelle est la pratique qui vous inspire le plus et par laquelle vous aimeriez commencer ? Dites-le nous en commentaire.

Si vous avez aussi testé d’autres façons de faire, partagez-les.

Si vous souhaitez aller plus loin et en apprendre davantage sur l’activité de Praticien indépendant, nous vous laissons avec Sophie Benabi, praticienne en Ayurvéda, formatrice en ligne, autrice (3 livres édités aux éditions Leducs.s et Jouvence) et chroniqueuse télé (C8, dans Le Mag qui fait du bien).

Nous avons eu la chance de s’entretenir avec Sophie dans les studios de LiveMentor qui nous partage tous ses meilleurs conseils pour aider ceux qui souhaitent se lancer en tant que Praticien indépendant.

Vous souhaitez faire le point sur votre nouveau projet de vie ?

point conseiller livementor

Inscrivez-vous à la newsletter d'Alexandre Dana

La newsletter la plus suivie en France par les entrepreneurs – partagée toutes les semaines à plus de 200 000 porteurs de projets.

Photo de Mathias Savary

Mathias Savary

Rédacteur @LiveMentor