Blog LiveMentor
Marketing de réseau

Pourquoi le marketing de réseau n’est pas une bonne idée ?

Qui n’a jamais entendu parler des fameuses réunions Tupperware. Elles sont rentrées dans l’imaginaire collectif.  Mais avez vous déjà entendu parlez du marketing de réseau, également connu sous l’acronyme MLM (vente multiniveau)  ?

Réunion Tupperware

Pour en revenir à la fameuse réunion Tupperware, tout de suite, nous avons à l’esprit, les mères au foyer, les bonnes copines, les voisines se réunissant autour d’une table remplie d’objet de cuisine.

Et des boîtes qui s’empilent dans nos placards dont on ne se servira jamais. Mais cela est une autre histoire.  

Ces indémodables réunions Tupperware et bien, c’est du marketing de réseau (MLM). 

Ces rendez-vous se font dans un esprit convivial, de détente, de partage (comme le montre la photo), ci-dessus.

En somme, tout va bien dans le meilleur des mondes. Alors pourquoi, titrer cet article : “le marketing de réseau n’est pas une bonne idée” ? 

Parce que derrière les vitrines alléchantes, les promesses tonitruantes, se cachent, bien souvent, pour les “VRP” des marques, des conditions de travail précaires. 

Pire. Des sociétés malveillantes, abusent de systèmes à la limite de la légalité. Et s’appuient sur des modèles économiques, fragiles. 

Des campagnes de prospection pour attirer de nouveaux adhérents pullulent sur les réseaux sociaux, les emails… bien souvent très mal ciblées.

La preuve, mail reçu dernièrement. Une marque de vêtements pour femmes ! Je suis un homme (du moins, je crois !) :

Campagne mail mal ciblée

Attention, je ne dis pas que le marketing de réseau, dans son intégralité, est à jeter avec l’eau du bain.

Si certains en vivent, la grande majorité gagne peu ou pire se font arnaquer. 

Nous allons voir, dans cet article, que la prudence est de mise et que le marketing de réseau n’est sans doute pas la panacée.

Pour ce faire, voici un article qui vous guidera dans votre lecture :

1 – Qu’est-ce que le marketing de réseau ?
2 – Quelques raisons qui font que le marketing de réseau n’est pas une bonne idée ?
3 – Alors, le marketing de réseau, un gros mot ?
4 – Et vous, vous en pensez quoi ?

Mais au fait…

1 – Qu’est-ce que le marketing de réseau (MLM) ?

Définition du marketing de réseau (ou vente multiniveau) :

Pour une entreprise, quelle qu’elle soit, la question centrale est : comment vendre son produit ou son service ?

Plusieurs cas de figures : 

  • en physique dans un magasin
  • via un système de franchise
  • par internet (e. Commerce)
  • ou en collaborant avec des indépendants 

C’est le dernier cas qui nous intéresse ici. Le marketing de réseau, aussi appelé MLM ((Multi Level Marketing) est un système de commercialisation qui repose sur une petite armée de vendeurs/ambassadeurs. Ici, pas besoin d’outils de vente.

Les secteurs d’activité où l’on retrouve, généralement, du marketing de réseau : 

  • gastronomie
  • beauté/bien être
  • crypto/investissement
  • voyage

Voici un petit nuage d’entreprises MLM. Je suis certain que vous en connaissez au moins une :

Marques en marketing de réseau

Le marketing de réseau (MLM), comment ça fonctionne ?

Le principe est assez simple. Pour le compte d’une marque, vous vendez, un produit ou service à un réseau, plus ou moins proche (pour débuter). Vous touchez, ainsi, des commissions sur vos propres ventes. 

Pour aller plus loin et gagnez plus, la plupart des entreprises, vous incite à parrainer des proches pour qu’ils deviennent, à leur tour, des ambassadeurs, une sorte de psychologie de vente.

Vous pouvez, ainsi, profiter d’un pourcentage sur les ventes de vos “filleuls”, ainsi que sur les ventes des “filleuls” de vos “filleuls” pour former un énorme cycle de vente. Et comme paraît-il, une image vaut mille mots :

Principe du marketgin de réseau

Alors, le marketing de réseau, rime-t-il avec “grosse arnaque” ? Pas forcément, mais nous allons voir que c’est tout, sauf la poule aux œufs d’or.  Notez bien qu’on ne parle ni d’outbound marketing ou d’inbound marketing ici.

2 – Quelques raisons qui font que le marketing de réseau (MLM) n’est pas une bonne idée ?

Le marketing de réseau, un système pyramidal caché ?

Non, pas forcément. Mais, il faut bien avouer, que parfois, la frontière qui sépare le marketing de réseau d’un système pyramidal est fine. Certaines sociétés marchent sur un fil et jouent avec les mots.

Quelle est la différence entre les deux systèmes ? Et bien l’un est légal et l’autre non.

Voici une explication avec un exemple concret : 

Cas A : vous me connaissez bien, vous me faites confiance. Je vous parle d’un produit révolutionnaire. Il est vendu par la marque X. Je vous promet des rentrées d’argent faciles. Comment ? Je vous accorde le droit de vendre le produit si bien entendu, vous payer un prix d’entrée. Si à votre tour, vous souhaitez gagner de l’argent, il va vous falloir, recruter d’autres personnes qui à leur tour paieront ce droit d’entrée. Pensez à me donner un pourcentage sur ces dernières ventes ! 

Cas B : vous me connaissez bien, vous me faites confiance. Je vous parle d’un produit révolutionnaire. Il est vendu par la marque X. Je vous promet des fins de mois plus faciles. Comment ? En vendant le produit en question à votre réseau et ainsi toucher des commissions.  Pensez à me donner un pourcentage sur ces dernières. Et si vous souhaitez gagner plus, il faudra, à votre tour, créer une petite team qui, à son tour, vendra votre produit. Pensez à me donner un pourcentage sur ces dernières ventes !  

Vous l’avez vite compris, le “cas B” est légal, le “cas A” est hors la loi. Le moins que l’on puisse dire, c’est que la frontière entre les deux est mince.

Si des proches vous sollicitent, pour ne pas se faire rouler dans la farine, voici une liste d’entreprises inscrite à la FVD (Fédération de la Vente Directe). Mieux vaut s’assurer de la légalité de la société.  

Une infime partie gagne véritablement de l’argent avec la vente multiniveau, le reste…

L’adage des premiers servis, premiers récompensés prend tout son sens dans le marketing de réseau ou du moins dans la plupart des entreprises MLM.

Les personnes en haut de la pyramide, les premières à se créer un réseau, remportent la mise. Plus on descend, plus on ramasse les miettes. L’image est assez parlante d’elle-même : 

Principe du marketing de réseau

J’oubliais, si vous gagnez peu, rassurez-vous, les entreprises pour qui vous travaillez se portent bien : 

chiffre marketing de réseau

Un réseau fragile

La confiance est la pierre angulaire d’une stratégie pertinente et pérenne en marketing de réseau. Pas de confiance, pas de vente. 

Ce business s’appuie, souvent, sur une technique veille comme le monde : le bouche-à-oreille !  

Ayez confiance

Vous aimez un film, un livre, un restaurant, vous le recommandez. Vous aimez un produit, vous le recommandez. Et dans le marketing de réseau, cela peut vous faire gagner de l’argent. Enfin, pas pour tout le monde (nous l’avons vu plus haut) !  

Vous devez donc travailler les bonnes relations avec votre cercle de potentiels acheteurs.

PS : attention à d’anciens amis qui réapparaissent et vous parlent d’un produit révolutionnaire.

Le produit ou service doit être au top

C’est facile à comprendre, voir logique. Si votre produit est loin de faire l’unanimité et si les retours, sont trop souvent négatifs, il vous sera très difficile d’en faire la promotion. Même avec la meilleure volonté du monde. 

Vous êtes dépendant de l’efficacité du ou des produits. Et mieux vaut en être persuadé pour en écouler quelques stocks.

Mauvaise image du secteur 

Plombé par des affaires retentissantes, le marketing de réseau est souvent comparé au système pyramidal. Les affaires Madoff, Ponzi, ou encore quelques faits divers plus locaux ont quelque peu plombé les bonnes intentions de certains. 

Terni, le secteur d’activité a rendu les consommateurs plus prudents, plus méfiants.  

Instabilité des revenus

Vous êtes dépendant des ventes. Les commissions sont votre seul salaire. Plus vous vendez, plus vous gagnez. Ce qui rend, bien souvent, les fins de mois très aléatoires.

Sans oublier que vous pouvez tomber malade et ne plus pouvoir assurer la promotion et les ventes.

Le temps, c’est de l’argent 

Si Rome ne s’est pas faîte en un jour, gagner sa vie, rapidement, via le marketing de réseau est une illusion. Il vous faudra du temps. Du moins, assez pour se construire un réseau, fiable et fidèle.

Et comme le temps c’est de l’argent…

Investissement lourd au démarrage 

Bien souvent, pour lancer son business, il faut se procurer ce qu’on appelle, dans le milieu de la vente à domicile, “un kit de démarrage”. Ce dernier est acheté par l’entrepreneur pour débuter sa petite entreprise. 

Et ce kit est rarement gratuit. Il peut s’avérer, pour certains très coûteux et sans assurance de retour sur investissement. 

Les ambassadeurs ne sont pas des professionnels 

Si vous vous constituez une équipe de revendeurs, bien souvent, ce sont des personnes dont ce n’est pas le métier premier. Vous ne maîtrisez donc pas la pertinence et le professionnalisme des uns et des autres.

La promotion et la présentation du produit peut vite s’avérer contre productif.

Un système de vente à l’avenir incertain

Si les chiffres évoqués par la Fédération de Vente à Domicile sont bons (voir plus haut), pas sûr que ce modèle économique soit encore viable dans 10 ou 20 ans. Les futures générations auront sans doute des pratiques d’achat bien différentes. 

Pas sûr que la fameuse réunion Tupperware soit l’avenir de l’homme ou plutôt de la femme à domicile. 

Les influenceurs, une nouvelle façon d’envisager le marketing relationnel ?

Pour anticiper un et vivre avec leur temps, les marques font désormais appel à des influenceuses ou influenceurs. Ces derniers, en échange de produits gratuits ou de revenus, vantent, sur les réseaux sociaux, les bienfaits de tels ou tels articles. 

Cette démarche peut-être comparée à du marketing de réseau. Car “ l’ambassadeur “ fait passer le message à son réseau numérique.  Les followers, en confiance, sont plus susceptibles d’acheter le produit en question. 

Attention ! La vigilance est de rigueur.

3 – Alors, le marketing de réseau, un gros mot ?

Vous l’aurez compris, chez LiveMentor, et en particulier dans notre formation dédié à la vente, nous ne défendons pas ces pratiques commerciales. Trop incertaines, bancales, trop volatiles.

Et le plus souvent, nous tombons sur de véritables escroqueries.

Nous pensons, au contraire, qu’un business se construit sur des bases saines et solides. Sur le travail, les valeurs, la vision. Nous ne croyons pas en l’argent facile. L’entreprenariat n’est pas une loterie.

Développez son réseau professionnel, oui, mais pas pour n’importe qui, pas n’importe comment et pas pour n’importe quoi.

4 – Et vous, vous en pensez quoi de la vente multiniveau ?

Alors oui, certaines entreprises vertueuses et responsables permettent à quelques ambassadrices (surtout des femmes) de toucher quelques subsides.

Mais soyons honnêtes, c’est souvent un revenu d’appoint. Et quand on calcule, les frais, le temps passé, l’énergie dépensée à convaincre sa voisine ou sa cousine d’acheter son produit, le peu de bénéfice réalisé est cher payé. 

La recette magique pour devenir riche n’existe pas. Si c’était le cas, je ne serais pas là à vous écrire cet article, mais bien au bord d’une somptueuse piscine dans un lieu paradisiaque.

Si bien sûr, vous pratiquez le marketing de réseau et que vous y trouverez bien des avantages, j’attends votre retour avec impatience. Nous pouvons en débattre, avec plaisir. 

Si vous avez, de votre côté, succombé aux sirènes des lendemains qui chantent. Votre témoignage nous intéresse, aussi. N’hésitez pas à nous laisser un commentaire. 

Ce sujet vous a intéressé ? Pourquoi ne pas en apprendre davantage. Découvrez comment mener une bonne négociation commerciale ou quelles sont les étapes pour créer votre propre e-book.

acces formation vente LiveLentor

Avatar

Sebastien Beaujault

Rédacteur @LiveMentor

Do NOT follow this link or you will be banned from the site!