Blog LiveMentor
Michelle

Michelle Marnat – Freixe : Créatrice de Célestine M

Aujourd’hui je vous présente Michelle. Suite à de nombreuses déceptions vestimentaires, elle décide de créer son propre site Célestine M afin de révolutionner les penderies. Découvrez son histoire.

Présente-nous ton histoire Michelle :

  • Ton parcours :

Je m’appelle Michelle, j’ai 59 ans. J’ai suivi un parcours professionnel dans la communication (35 ans), les finances et la sophrologie.

  • Ton projet :

J’ai créé le site « Célestine M » qui propose une alternative à la mode à grande échelle. On parle de mode « à l’unité », sur-mesure. Une coutiere confirmée viens chez vous créer le vêtement parfaitement ajusté à votre silhouette. Une (r)évolution dans nos penderies, une thérapie du bonheur avec l’élégance à la française dans chaque habit, et une première en France (pays où je pose ma toute petite pierre…) !

Je ressentais le besoin de revenir à des fondamentaux de vie. Loin de la surconsommation.

  • Les premières idées :

Je ne suis pas couturière mais ma grand-mère adorée, Célestine, l’était. Sa spécialité était le vêtement/linge de maison sur-mesure et conçu à la pièce. Par conséquent, elle m’a transmis le goût des vêtements parfaitement ajustés, l’art de reconnaître les tissus d’excellente facture et m’a sensibilisée très jeune à son art. Mon papa était PDG, fils d’une lignée d’artisans d’art depuis quatre générations. Il m’a transmis le goût d’entreprendre et le respect du métier d’artisan. Cette double culture est aujourd’hui la force de Célestine M.

  • Les démarches de création :

Premièrement, j’ai noté sur un cahier improvisé mes idées. J’ai fait des recherches pour trouver un livre sur la création d’entreprises dans la couture et la mode mêlant esprit start-up et artisanat à la fois. Après avoir étudié plusieurs formats, je suis tombée sur un livre qui me semblait différents des autres  « La Méthode Livementor en 12 étapes« .  Je l’ai lu et relu pour ne pas dire avaler d’une traite !  Chaque jour je revenais sur les chapitres qui me concernaient le plus en fonction de l’avancement de mon projet. Par exemple, transformer mon idée en projet qui me plaise, qui réponde à mon besoin.

Deuxièmement, il m’a fallu rechercher et choisir mes partenaires avec qui j’avais vraiment envie de travailler en confiance pour la communication et le digital. Ensuite, j’ai fait appel à mes connaissances pour contacter et choisir un expert-comptable ainsi qu’une couturière.

Ensuite, j’ai envoyé un questionnaire destiné à mes futures « clientes ». J’ai obtenu en 36 h près de 150 réponses dont 80% était « très intéressé » par mon concept ! Par conséquent, j’ai envoyé mon dossier à des business angels (pour consolider mon idée, mon concept et me faire accompagner) et je me suis formée au marketing digital, élément clé, avec Livementor.

Le premier confinement covid-19, couplé à mon envie de ne pas renouveler mon CDD en cours, m’ont permis d’oser me lancer dans la réalisation de deux vieux rêves. Je voulais travailler avec mon père (PDG de sa propre société) et j’avais envie de faire quelque chose dans la mode pour créer mes propres vêtements.

 

  • Les difficultés rencontrées :

Il y en a eu plusieurs. Tout d’abord, trouver un professionnel de qualité et pro-actif (nécessaire pour un projet inspiré d’un format start-up). Ensuite, il a fallu prioriser les tâches lorsqu’elles impliquent plusieurs intervenants. Et enfin, tenir le planning en fonction des aléas inhérents et avoir une idée suffisamment assez précise du concept 6 mois avant le lancement du site internet.

 

Quel a été le déclic pour entrer dans le monde de l’entrepreneuriat ?

Depuis une vingtaine d’années, j’achète mes vêtements par « obligation » et par besoin. Or, je rêve d’acheter par envie profonde envie de porter tel ou tel pièce. Je veux des vêtements ravissants, abordables et durables. Des vêtements inspirés de mes lectures d’enfant rêveuse et lunaire. Je rêve de matières de qualité, de jolis tissus. N’ai-je pas compris depuis mon enfance que la société vendait des vêtements non pas pour les personnes se sentent bien dedans, mais plus pour vendre ? Le premier confinement a été mon déclic.

Comment as-tu vécu ton expérience LiveMentor ?

Grâce aux deux formations « Marketing Digital » et « Financer son projet » j’ai pu créer mon alignement, mes pitchs ainsi que mon persona. De plus, j’ai commencé à préparer ma ligne éditoriale et le tunnel de vente.

Partant de rien, j’ai appris le vocabulaire « digital » mais surtout je l’ai compris. J’ai trouvé et libéré mes points de blocage et rencontré des passionnés de tous horizons.

Pour conclure, merci pour vos formations pertinentes, efficaces, riches d’échanges. Elles apportent de vraies solutions à mettre en place dès le lendemain. Cette idée est une idée de génie car elle est essentielle pour motiver, encorder un entrepreneur qui se lance. Le livre est une vraie valeur ajoutée qui nous permet d’avancer, créer, savoir se remettre en cause.

Quelles sont les prochaines étapes dans le développement de ton projet ?

Premièrement rechercher et sélectionner les couturières expérimentées avec qui j’ai envie de travailler et vice-versa.

Et deuxièmement mettre en ligne du site internet et lancer le blog.

Si tu devais recommencer à 0 demain, que changerais-tu ?

Je ne commencerai rien sans avoir en tout premier lieu travailler et valider mon alignement puis aussitôt après travailler et valider mon persona. Ne pas avoir eu connaissance de ces 2 éléments importants avant de débuter, j’ai perdu entre 40 et 60 % de mon temps.

Pour retrouver Michelle sur ses réseaux :

Site internet : Celestine-couture.com

Facebook : CelestineMcoutureconseilimage

LinkedIn : linkedin.com/michelle-marnat-freixe

Pour aller plus loin…

Vous avez aimé le portrait de Michelle ? Découvrez celui d’Antoine Herman et de Véronique Jacquart qui ont un parcours similaire.

Pour retrouver l’ensemble de nos portraits d’entrepreneurs, c’est par ici.

Vous avez trouvé une faute d’orthographe dans cet article ? Vous pouvez nous en faire part en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée .

Aurélie Surget

Aurélie Surget

Do NOT follow this link or you will be banned from the site!

Rapport de faute d’orthographe

Le texte suivant sera envoyé à nos rédacteurs :