Blog LiveMentor
évènement de networking - travailler son réseau avec LinkedIn

Comment travailler son réseau avec LinkedIn ?

Comment travailler son réseau avec LinkedIn ? Il y a peu de temps, j’ai réalisé que je faisais parfois jusqu’à 50 % de mon chiffre d’affaires grâce à lui.

LinkedIn représente depuis plusieurs années une des 4 sources principales de clients pour mon activité. Pourtant :

  • je n’utilise pas de logiciel d’ajouts automatiques de contacts,
  • je ne publie quasiment pas de contenu,
  • je passe peu de temps (moins d’une heure par semaine) sur ce réseau.

C’est incontestablement l’un des meilleurs endroits pour faire du networking en ligne.

Dans cet article, je vais vous donner les techniques qui ont fonctionné pour moi en 2021 et la stratégie qui m’a permis d’en faire une source de revenu. 

Pour que vous puissiez vous y retrouver dans votre lecture, voici un plan de l’article :

1) Développez son Linkedin et briser ses frontières professionnelles !
2) Comment développer son profil LinkedIn —  en 6 étapes clés !
3) Comment augmenter ses relations sur LinkedIn — 3 stratégies de networking
4) 5 conseils supplémentaires pour bien réseauter sur LinkedIn
5) Un petit exercice pour vous !

C’est parti !

Développez son Linkedin et briser ses frontières professionnelles !

Vous connaissez l’histoire des 7 degrés de séparation ? Selon cette théorie, il y a au maximum 7 personnes entre vous et n’importe quel autre être humain, disons par exemple Elon Musk ou Barack Obama. 

Le défi, c’est de trouver ces personnes, pour vous retrouver en face de la personne voulue. 

LinkedIn, c’est un peu le réseau qui permet de hacker les degrés de séparation et de contacter directement la personne à qui vous souhaitez parler. 

Pourquoi faire du networking avec LinkedIn

LinkedIn, c’est 10 millions de profils en France. Autant dire que ça fait beaucoup de monde. On y croise aussi bien des étudiants, des freelances, des fondateurs de startups que des CEO, des directeurs financiers et des experts des plus grandes entreprises.

Ils sont véritablement à portée de clic.

chiffre de LinkedIn en 2017

Il est possible de cibler des professions et donc de toucher sa cible directement. 

Exemple : vous cherchez à contacter des responsables financiers de startup en Ile de France. Il suffit de taper le mot magique dans la barre de recherche du réseau social et de dire « Sésame, ouvre-toi ! »

Il est possible de cibler des intérêts. Par exemple, vous pouvez taper dans la barre de recherche : « vêtement recyclable » puis « post » et vous verrez tous les professionnels qui parlent de ce sujet.

Page de résultat de recherche Linkedin

Vous pouvez contacter n’importe quel professionnel de n’importe quelle entreprise : en tapant d’abord le nom de l’entreprise, puis en cliquant sur « personnes ». C’est beaucoup plus facile et rapide que chercher une adresse email.  

LinkedIn est aussi le futur immédiat du monde du travail. Un profil est en réalité un C.V. dynamique et interactif. Il est régulièrement mis à jour et on peut inclure des liens vers des publications ou des vidéos, notamment dans la partie « Réalisations ».

Profil Linkedin Mathias Savary

Oui, j’ai bien écrit un article sur les punchlines d’Orelsan qui prouve qu’il est prêt à être papa.

Bref, il y a tout à un seul endroit : expérience, résultats obtenus, recommandations, messagerie…

LinkedIn est le réseau où il faut être : pas besoin de faire de la pub. Sur LinkedIn, on est là pour faire des affaires. C’est la plateforme de mise en relation professionnelle avec son moteur de recherche.

Sans être exhaustif, voici ce que vous pouvez faire :

  • Trouver des prospects ;
  • Recruter de nouveaux collaborateurs ou des partenaires ;
  • Trouver un associé ;
  • Communiquer sur vos projets ;
  • Travailler votre e-réputation ;
  • Développer son réseau ;
  • Partager vos contenus…

Comment développer son profil LinkedIn —  en 6 étapes clés !

C’est là que vous devez concentrer vos efforts. Assurez-vous que les bonnes personnes vous trouvent. Assurez-vous que votre profil leur tape dans l’œil. 

C’est en optimisant mon profil que des prospects me contactent CHAQUE MOIS !

Étape 1 : faites bonne impression avec la photo et la bannière

Choisissez une photo de bonne qualité. C’est la première impression sur un profil. Si vous en avez la possibilité, prenez une photo prise par un professionnel.

Travaillez aussi votre bannière. Trouvez votre univers. Si vous êtes freelance, ne mettez pas simplement une photo d’ordinateur ! Faites preuve d’originalité. C’est le moment de laisser parler votre créativité.

Une astuce pour éviter de vous arracher les cheveux et chercher à bien dimensionner la photo de couverture. Cherchez l’inspiration dans les banques d’images libres de droits : Unsplash, Pixabay, Pexel…

Ensuite, utilisez les modèles de Canva. Créez un compte gratuit et allez dans les modèles « bannières et couvertures LinkedIn ». Vous pouvez ajouter un slogan, une citation, ou une statistique intéressante.  

Profil Linkedin Marjolaine Séréduik

Étape 2 : parlez la même langue que votre audience cible 

Bannissez le jargon, les termes techniques et les termes peu connus. Par exemple, évitez de jeter à la figure des visiteurs de votre profil tous les anglicismes que l’on trouve dans le marketing ! 

C’est ici que le travail de votre persona peut vous servir : 

  • quel langage parle-t-il ?
  • quels sont les mots dont il se sert pour parler de ses problèmes ? 

Étape 3 : mettez les mots-clés dans votre titre

Il existe plusieurs écoles pour le titre. 

Il faut d’abord prendre en compte le fait que LinkedIn est aussi un moteur de recherche. Mettez les bons mots-clés dans votre profil. Pour moi, il s’agit de : « storytelling », « storyteller » et « expert en storytelling ».

Vous pouvez ajouter des émoticônes pour égayer le titre.

Enfin, vous pouvez parlez des bénéfices avec une phrase du type « j’aide (public cible) à faire (résultats souhaités) avec (technique utilisée).

D’ailleurs, les mots-clés ne sont pas seulement utiles dans le titre. Vous pouvez les mettre partout :

  • Infos
  • Expériences pro
  • Etc…

exemple titre LinkedIn Mathias Savary

Étape 4 : soignez la partie “infos”

Je vois très souvent cette partie négligée ou mal utilisée sur les profils LinkedIn. C’est pourtant un endroit stratégique où vous pouvez donner un côté percutant et mémorable au profil.

Ne racontez pas à nouveau votre parcours. Ça ferait doublon avec la partie expérience. 

Vous avez plusieurs possibilités. Vous pouvez faire une description en forme de manifeste : voici ce en quoi je crois ! Voici mes valeurs ! C’est le fameux “start with the why” de Simon Sinek.

Ou bien vous pouvez faire le storytelling de son audience cible. Glissez-vous dans la peau de son audience.

Mais vous devriez détailler les bénéfices de votre produit ou votre service et les résultats que vous avez obtenus.

Vous pouvez aussi indiquer qui est votre public cible.

Étape 5 : détaillez vos expériences

Il y a là encore plein de choses que vous pouvez faire dans la partie expérience.

Vous pouvez continuer à parler à votre public cible et l’inviter à interagir avec vous.

Profil Linkedin Robin Hanna

Vous pouvez donner du concret : chiffres, résultats obtenus, etc.

description linkedin expériences

Vous pouvez raconter une histoire logique entre chaque expérience.

Exemple experiences dans LinkedIn Thomas Meyer

Étape 6 : obtenez des recommandations

Sur LinkedIn vous pouvez obtenir des recommandations sur vos compétences et sous forme de témoignages.

Comment obtenir des recommandations ?

Astuce n° 1 : donnez de l’amour ! 

Rédigez de façon totalement spontanée des recommandations pour une dizaine de membres de votre réseau. Choisissez des personnes avec qui vous avez aimé travailler et dites-leur tout le bien que vous pensez d’eux.

Il y a des chances que plusieurs d’entre elles vous envoient une recommandation en retour, sans que vous l’ayez demandé.

Astuce n° 2 : ayez le sens du timing !

Quand un client ou un collaborateur exprime de lui-même sa satisfaction envers votre travail, demandez une recommandation. C’est le meilleur moment pour le faire. Demandez-lui d’expliquer pourquoi il a été heureux de bosser avec vous. 

Il ne faut pas avoir peur de prendre la personne par la main et de la guider dans la rédaction de la recommandation. Ça lui fera gagner du temps (elle n’aura pas à réfléchir à ce qu’elle doit mettre).

Astuce n° 3 : servez-vous de vos liens privilégiés.

Rédigez une recommandation à votre sujet et sollicitez un mentor ou un client que vous connaissez bien pour lui demander de le poster en tant que témoignage. Vous lui facilitez le travail en rédigeant à sa place le texte de la recommandation.

Si votre profil est extrêmement complet, avec les bons mots-clés, vous profiterez du potentiel de plateforme de mise en relation de LinkedIn. Vous n’avez même pas besoin de rédiger des posts régulièrement.

Comment augmenter ses relations sur LinkedIn — 3 stratégies de networking

Voici quelques techniques pour faire grossir votre réseau. Parce qu’un profil avec 14 relations, ça ne fait pas envie.

1/ Pensez à ajouter régulièrement vos relations

J’ajoute systématiquement les personnes avec qui je suis amené à collaborer ou que j’ai rencontrées à l’occasion d’événements (salons, conférences, etc.). Pas besoin de mettre une note. C’est simple et rapide.

J’ajoute aussi régulièrement des membres de votre cible. On peut en ajouter 10 par jour par exemple. 

À savoir : l’algorithme de LinkedIn a connu une récente mise à jour qui limite à 100 par mois le nombre d’ajouts pour les profils non premium.

Là encore, dans les ajouts, il n’est pas nécessaire de faire un texte d’invitation. Laissez votre titre et votre profil parler pour vous. 

Si vous tenez à en faire un, pensez à ajouter de la valeur : proposer une consultation stratégique, une démonstration, un contenu intéressant. Offrez quelque chose. 

2/ Interagissez avec le contenu créé par les autres

C’est une évidence, mais LinkedIn est un réseau social. Pensez à commenter et interagir avec les membres de votre écosystème et même vos concurrents.

Il y a une loi de la réciprocité dans cet univers. Si vous vous intéressez aux contenus créés par les autres, alors ceux-ci seront intéressés par vos contenus.

3/ Créez du contenu natif

Il est important de comprendre le fonctionnement de l’algorithme LinkedIn.

1/ Il favorise tout ce qui permet de rester sur la plateforme. Éviter de mettre dans la publication des liens vers l’extérieur comme un lien vers un article ou une vidéo. Si vous voulez placer un lien : mettez-le dans le premier commentaire.

2/ Il favorise les contenus intéressants. L’algorithme augmentera la visibilité d’un contenu si celui-ci a des likes, des commentaires et des partages. Pensez donc à créer des contenus pertinents en phase avec votre audience. Un autre paramètre est le temps de lecture. Plus il est long, plus l’algorithme considère que votre publication est intéressante.

Post Linkedin Thomas Meyer

3/ Il favorise les liens existants. Si vous interagissez souvent avec certaines de vos relations, LinkedIn leur montrera d’abord à eux votre publication.

5 conseils supplémentaires pour bien réseauter sur LinkedIn 

1/ la régularité

Si vous faites le choix de la création de contenu sur LinkedIn, publiez régulièrement : par exemple 1 fois par semaine. L’algorithme vous fera remonter petit à petit.

2/ Le teasing

Optimisez vos posts avec des titres accrocheurs. 

Et utilisez le “voir plus” judicieusement placé. C’est comme les bandes-annonces de films. Pour prévisualiser une publication, vous pouvez utiliser le logiciel Swello. Il propose une version gratuite.

Swello Linkedin

3/ Pas (ou peu) de smileys

Les smileys sont à utiliser avec modération. Sauf si vous visez exclusivement les millenials ou la génération Z. 

Rappelez-vous qu’on est sur LinkedIn, pas sur Facebook. 

4/ Avec ou sans image

De façon assez surprenante, les publications sans image ont parfois de meilleures performances que ceux qui en ont. Faites de l’A/B testing et voyez ce qui marche le mieux.

5/ Le contenu avant tout

Encore et toujours, pensez à apporter de la valeur : 

  • des informations pertinentes sur votre industrie
  • des conseils utiles
  • de la légèreté 
  • des idées nouvelles

Ce qui fonctionne, c’est comme souvent : un savant dosage d’authenticité et de tests suivis d’analyses. Essayez des choses et voyez ce qui donne plus de résultats.

Un petit exercice pour vous !

Et si vous commenciez dès aujourd’hui à optimiser votre profil ?

Je vous propose de faire un exercice sur votre description LinkedIn pour ainsi développer votre réseau:

  1. Commencez avec votre “pourquoi” ou mettre en avant vos valeurs ! Ou bien faire le storytelling de son audience cible.
  2. Détaillez les bénéfices de votre produit/votre service et les résultats que vous avez obtenus.
  3. Mettez le lien de votre profil dans les commentaires pour qu’on puisse regarder ça et vous faire un retour.

Cet article est une introduction à la formation Networking de LiveMentor.

Bonus : Découvrez ce qu’est un cold-email et comment le contrer.

Mathias Savary

Mathias Savary

Rédacteur @LiveMentor

La VRAIE disruption dans le marketing digital N’est PAS technologique. Elle vient de l’écrit. Elle est poétique !

Connais-tu la fable du geek et du rat de bibliothèque ? Ce n’est pas une fable de La Fontaine. C’est l’histoire qu’on m’a racontée quand j’étais au collège.

On m’a dit que le monde appartenait aux filières scientifiques et aux écoles de commerce. On m’a dit qu’en dehors de l’enseignement, la filière littéraire était une voie de garage.

Avec l’émergence d’Internet, le mensonge a pris de l’ampleur. Le Bac L s’est ringardisé. De son côté, le geek — le féru de programmes informatiques rejoignait l’ingénieur et le diplômé d’école de commerce au panthéon du cool.

Je ne suis pas un geek. Je suis un rat de bibliothèque. Passionné par l’écriture, je me suis entêté dans cette voie de garage et, à côté de petits boulots (opérateur de saisie informatique !!!), j’ai noirci des pages et des pages. Je me suis forgé en tant que copywriter. Et un jour, j’ai découvert qu’on m’avait menti.

Internet n’est pas le royaume des programmeurs, des ingénieurs et des financiers ! Internet appartient aux raconteurs d’histoires, aux storytellers, aux créateurs de contenu, aux influenceurs.

Depuis 2014, j'exerce le métier de rédacteur web. Je participe au hold up des littéraires sur l'économie digitale. Et c'est vraiment cool.

Do NOT follow this link or you will be banned from the site!