Blog LiveMentor
dire non

Un article par jour (4/90) : L’entrepreneur qui dit non

Cet article est le quatrième d’un challenge sûrement complètement bête : un article par jour pendant 90 jours ! Un de mes élèves m’a mis au défi de le faire, et comme je suis un invétéré joueur… Je me rends compte en écrivant ces lignes et en regardant mon calendrier que la plupart de ces articles vont être publiés… au plein milieu de la nuit. J’espère conquérir la magnifique audience des insomniaques. Rock on.

« Et dors, repose toi, sélectionne et ne te disperse pas. »

J’ai la chance de partager ma vie avec quelqu’un qui sait toujours trouver les mots justes. Alors que je luttais contre la page blanche pour écrire le quatrième épisode de ce copywriting challenge, j’ai repensé à cette belle et intelligente introduction d’une carte postale reçue l’été dernier (oui, je les garde toutes ?)..

J’ai l’impression que la routine est un sujet bien schizophrène pour les porteurs de projet.

D’un côté, on s’angoisse de vivre une vie bien rangée.. Métro-boulot-dodo. Le RER A tous les matins. Le café de 11H. La blague pas très drôle de Martin dans l’ascenseur vers 16H. Le job routinier, avec un plan annuel à respecter scrupuleusement, qui ne varie pas d’un iota..

De l’autre, lancer son projet nous plonge dans un chaos très dur à vivre. Le quotidien ne ressemble parfois à rien du tout. C’est particulièrement le cas dans les premiers mois, où l’on peut osciller dans la même journée entre des phases de rush intense, et des moments de calme plat.

Je me souviens des SMS nocturnes d’un pote entrepreneur de l’incubateur : « c’est dingue, j’ai tellement tourné en rond aujourd’hui que je ne sais même plus ce que j’ai fait ! ».

Je ne sais pas comment régler ce rapport complexe à la routine. Mon vieux réflexe est d’en revenir à la pédagogie. Enfants et adolescents, nous suivons un cursus scolaire. Ce cursus nous impose très fortement une routine !

Le malaise du porteur de projet vient-il de cette situation nouvelle où il doit pour la première fois de sa vie créer sa propre routine ?

Plus facile à dire qu’à faire ! Mais il y a une première piste : apprendre à dire non.

Dire non aux rendez-vous superflus.

Dire non à la dispersion.

Dire non aux projets qui n’apportent pas de plaisir.

C’est sûrement l’apprentissage d’une vie.

Avatar

Alexandre Dana

Do NOT follow this link or you will be banned from the site!

Rapport de faute d’orthographe

Le texte suivant sera envoyé à nos rédacteurs :