Blog LiveMentor
amandine

Amandine Robin : D’ingénieur à professeur de yoga

Aujourd’hui on vous présente Amandine Robin. L’épuisement au travail la conduit vers l’entrepreneuriat. D’ingénieur travaux, elle décide en 2019 de devenir professeur de yoga.

Présente nous ton histoire Amandine :

    • Ton parcours :

Je suis ingénieur chimiste. J’ai travaillé pendant 12 ans comme ingénieur travaux puis comme manager de service dans de grandes entreprises du domaine de l’eau. Je me suis vraiment éclatée, c’est le métier pour lequel j’avais fait mes études.

Mais j’ai aussi beaucoup donné et je me suis épuisée, jusqu’à lâcher fin 2018. J’ai alors pu quitter mon entreprise dans de bonnes conditions début 2019 et me lancer dans un bilan de compétences et des formations.

    • Ton projet :

Je tenais absolument à me former comme professeur de yoga. C’est une de mes passions depuis de nombreuses années, en même temps que d’autres sports que je pratique assidûment, principalement la course à pied et le triathlon. Je me forme en yoga depuis début 2019 (je n’arrête jamais de me former), et apprends de nouvelles choses passionnantes. Ces connaissances qui permettent de se sentir mieux dans son corps et dans sa vie devraient être à la portée de tous. C’est ma mission !

Mon crédo : mettez du mouvement dans votre vie. Je veux amener le yoga et le soin de soi là où on ne l’attend pas forcément. Pour les personnes qui n’osent pas aller dans un cours de yoga classique. Je propose du yoga pour les sportifs, des techniques d’auto-massage avec des balles The Roll Model, du yoga à son bureau. J’aimerais aussi travailler dans les maisons de retraite à l’avenir.

A côté de cela, grâce à mes premiers formateurs de yoga, j’ai découvert le Community management. Ils m’ont demandé de gérer leurs réseaux sociaux, ce que j’ai fait pendant 16 mois avant qu’ils ne décident de reprendre la main. C’est cela qui m’a amenée vers LiveMentor et les formations que j’ai choisies.

J’essaie maintenant de développer cette activité qui va très bien avec mon crédo du mouvement : il s’agit du mouvement d’informations. J’aime aussi beaucoup écrire pour partager mes connaissances, j’ai très envie de développer mon activité de rédacteur web.

    • Les premières idées :

Être professeur de yoga à temps plein, est-ce envisageable dans une petite ville de province ? Il y a déjà d’autres professeurs, il faut se démarquer. Je pense avoir une niche intéressante avec les coureurs uniquement dans un premier temps, mais j’ai du mal à remplir mes cours. Et se pose la question de la compatibilité avec ma vie familiale.

    • Les démarches de création :

Mon activité demandant peu d’investissement, j’ai décidé dans un premier temps d’être auto-entrepreneur. Avec la volonté de changer ensuite de statut, mais pour le moment je n’ai pas assez de rentrées financières. J’ai la chance d’avoir de nombreuses organisations au service des créateurs d’entreprise dans ma ville, je ne me sens pas isolée. Au contraire, je rencontre de plus en plus de monde dans des activités très diverses, c’est très agréable, même (surtout!) dans les périodes de confinement.

    • Les difficultés rencontrées :

Est-ce que mon idée est bonne? Est-ce que cela va fonctionner? Les périodes de doute sont nombreuses, il faut être bien accompagné pour les surmonter. Faire de la communication pour soi est également très difficile. Et les réseaux sociaux sont tellement ingrats! Il est beaucoup plus difficile pour moi de gérer mes réseaux que ceux des autres, c’est un comble! Une grosse difficulté que je rencontre, due certainement à ma multiactivité : ne pas s’éparpiller, concentrer son énergie et son temps (et pour moi il est compté, je ne veux plus faire des journées de travail à rallonge qui m’ont abimée la santé comme salariée).

Quel a été le déclic pour entrer dans le monde de l’entrepreneuriat ?

Rencontrer d’autres femmes entrepreneures dans l’association Créez comme elles, que j’ai rejointe au printemps 2019, et que j’aide à développer aujourd’hui.

Comment as-tu vécu ton expérience LiveMentor ?

Très bien, et trop vite à la fois ! J’ai bénéficié de 6 mois de coaching qui sont passés trop vite, j’ai le sentiment de ne pas avoir assez profité de mon mentor. Et je n’ai pas terminé complètement les formations en vidéos, ayant donné la priorité à mon activité.

Quelles sont les prochaines étapes dans le développement de ton projet ?

Développer mon activité de rédaction web, être prête à démarrer le yoga à fond dès que la situation sera plus simple, définir mieux ma stratégie commerciale pour développer l’accompagnement individuel en yoga…

Si tu devais recommencer à 0 demain, que changerais-tu ?

Je me suis peut-être un peu trop précipitée pour commencer les formations Live Mentor, et je regrette d’avoir eu le mentoring alors que mon projet était encore mal défini. J’aurais dû commencer par les formations, puis faire le mentoring plus tard… je ne sais pas si c’est possible!

Pour retrouver Amandine sur ses réseaux :

LinkedIn : linkedin.com/amandine-robin

Pour aller plus loin…

Vous avez aimé le parcours d’Amandine ? Découvrez celui de Tatiana Sokolova, de Cecile Cousin et de Florence Bouchat qui ont un parcours similaire

Pour retrouver tous nos portraits d’entrepreneurs, c’est par ici.

Aurélie Surget

Aurélie Surget

Do NOT follow this link or you will be banned from the site!