Blog LiveMentor
Burn out entreprendre

Burn Out: Nos 10 conseils pour entreprendre après un Burn Out.

« Le burn-out, ou épuisement professionnel, est un syndrome conceptualisé comme résultant d’un stress chronique au travail qui n’a pas été correctement géré » c’est la définition de l’OMS (Organisation Mondiale de la Santé).  

Il n’est pas classé parmi les maladies professionnelles mais considéré comme un «phénomène lié au travail ». 

C’est un véritable épuisement général.

On se sent vidé émotionnellement, psychiquement et physiquement. 

La fatigue est constante, on souffre parfois de troubles du sommeil, on manque d’appétit. Souvent le dos et les muscles sont tendus et on peut souffrir de maux de tête. 

Le stress agit sur nos hormones qui agissent à leur tour sur notre cerveau et rendent la concentration difficile. Notre mémoire nous joue des tours et on se sent à bout de forces.

On perd confiance en soi, on se dévalorise et on ne se sent plus capable de rien. On s’isole. Cela peut souvent aller jusqu’à la dépression. 

A force, on se désengage de son travail, on ne parvient plus à s’impliquer. On fait plus d’erreurs, et on devient moins efficace.

Si vous vous reconnaissez ou que ces symptômes vous parlent, la première des choses à savoir c’est que vous pouvez demander de l’aide. Il est indispensable de se faire accompagner par des spécialistes pour vous rétablir et retrouver votre équilibre.

Vous pouvez en parler à votre médecin traitant ou contacter directement un psychologue ou un psychiatre. Vous pouvez contacter la Croix Rouge Écoute au 0 800 858 858 (numéro gratuit, 7j/7 8h-20h), service de soutien psychologique par téléphone.

Vous pourrez ensuite penser à la reconstruction.

Un burn out, cela force à réagir.

La prise de conscience est puissante: notre activité professionnelle doit, comme notre vie sentimentale, nos relations amicales, notre cercle familiale, s’inscrire dans un tout dans lequel on s’épanouit. Elle doit être compatible avec notre façon unique de fonctionner. 

Beaucoup d’entrepreneurs ont vécu un burn out avant d’entamer leur reconversion professionnelle. Ce qu’ils ont traversé lors de cette épreuve les a poussés à faire des choix radicalement différents dans leur vie et leur façon de travailler. 

C’est le moment de se poser les bonnes questions pour aller vers l’avenir professionnel qui a du sens pour nous.

Au sommaire de cet article: 

I Réagir après un Burn out: l’occasion de faire le point. 

II L’entrepreneuriat est-il le bon choix après mon Burn Out ?

III Entreprendre après un Burn Out, comment me préserver ?

 

I. Réagir après un Burn out: L’occasion de faire le point 

A ce stade, la priorité est de déterminer les nouveaux critères du job qui vous correspond.

Plus de compromis sur votre bien être. Pas question de retrouver les environnements qui ne vous convenaient pas et qui vous ont mené au Burn Out. 

Objectif : se débarrasser de la surcharge de travail, le stress et la pression qui vont avec. Enfin !

La condition sine qua non est donc d’avoir plus de contrôle dans vos activités. 

Une plus grande autonomie. Plus de deadline imposée qui vous oblige à travailler dans l’urgence. Des horaires qui vont conviennent, de la liberté et de souplesse sur la gestion de votre rythme de travail. 

Il est indispensable que vous vous sentiez bien sur votre lieu de travail. Le lieu doit être agréable et le climat bienveillant

Burn out entourage bienveillant

Ces manques vont ont mené au Burn Out. Ce qu’il vous faut aujourd’hui, c’est un environnement encourageant, des personnes altruistes pour contribuer à votre épanouissement.

Et bien sur il y a la question des valeurs. Il vous serait insupportable de revivre un décalage entre vos valeurs et l’activité que vous exercez. Votre priorité est donc d’investir votre temps dans un projet qui a du sens pour vous

Si vous m’avez vue venir, moi aussi. Je sais que l’entrepreneuriat vous chante de jolies chansons. Je me demande même si vous n’y pensiez depuis un moment, bien avant tout ça. 

En effet, entreprendre est une réelle opportunité après un burn out. Être votre propre patron, c’est un peu ce qui vous attire en ce moment.

Quel que soit le projet que vous ayez en tête, vous allez pouvoir construire sur mesure votre nouvelle activité en respectant cette fameuse façon unique que vous avez de fonctionner. 

Sans faire de généralité, (ou juste une petite) il faut dire que les personnes qui vivent un burn out ont souvent des personnalités très impliquées, en général et dans leur travail. Elles sont souvent perfectionnistes et idéalistes sur les bords et sont aussi exigeantes avec elles-même. 

Vous savez aujourd’hui à quel point cette tendance peut être dangereuse pour vous si vous n’êtes pas dans les bonnes conditions. Mais vous vous dites qu’il est temps de mettre ce potentiel dans un projet qui vous tient à coeur. Justement de vous sentir enfin aligné avec votre activité. 

Et quoi de mieux qu’être enfin maître de votre temps et de votre investissement personnel. Vous pourrez fixer vos propres limites, adapter vos horaires à tout ce qui compose votre quotidien professionnel et personnel. Vous pourrez choisir un environnement qui vous convient, en travaillant dans un espace de coworking, comme Station W par exemple, et en vous entourant de personnes qui vous font avancer. 

Tout cela paraît idéal, l’entrepreneuriat pourrait bien être la solution qui remplit tous les critères dont vous avez besoin pour vous sentir bien dans votre travail.  

C’est hyper positif ! Posez-vous maintenant les questions importantes avant de prendre cette direction. 

Burn out les bonnes questions

II. L’entrepreneuriat est-il le bon choix après mon Burn Out ?

Devenir entrepreneur, c’est un package et vous vous engagez sur toutes les clauses du contrat. Vous signez :

J’ai conscience que je vais devoir travailler seul, je suis en mesure d’être productif.ve et efficace même sans les directives d’une hiérarchie ou la motivation du travail d’équipe.

Je peux demander à mon entourage d’être présent et de me soutenir dans l’aventure pour ne pas souffrir de la solitude de l’entrepreneur. 

Je n’ai pas forcément le network autour de mon projet, je suis prêt à construire un réseau en partant de zéro.

Je ne peux garantir ni quand, ni combien je vais gagner d’argent mais je suis prêt à vivre avec cette incertitude et à faire quelques sacrifices tant que mon projet n’est pas rentable.

Les choses ne vont pas se dérouler comme je les imagine mais je me sens capable de m’adapter. J’ai un growth mindset, je sais que je peux supporter d’éventuels échecs ou déceptions et que j’ai les ressources pour rebondir.

Je ne connais pas tous les rouages du domaine dans lequel je me lance et je n’ai pas de compétence dans toutes les disciplines qui composent une entreprise à succès. Je suis d’attaque pour me documenter, me former et aller chercher les personnes compétentes qui sauront m’accompagner. 

Alors bien sûr, comme ça en bloc, c’est un peu violent. 

Mais l’entrepreneuriat est un combat dans lequel on ne s’engage pas avec légèreté. Heureusement vous n’êtes pas seul face à tous ces défis.

Il existe des techniques et des solutions pour accompagner les entrepreneurs. Vous pouvez en découvrir certaines dans notre article sur l’importance du mindset. Vous verrez plus bas qu’il est possible de démarrer votre projet tout en faisant attention à soi. 

Mais vous avez aussi le droit de ne pas vous sentir les forces de vous lancer, vous avez le droit de ne pas prendre de risque et de choisir une autre sécurité. 

Choisir la solution qui VOUS correspond. C’est le principal objectif après un burn out. 

Votre précédent poste vous a poussé à bout. Ce n’est pas vrai pour tout le reste des emplois salariés ! Un autre secteur, un autre manager, un autre poste, une autre structure… Vous pouvez retrouver un environnement à l’opposée de celui que vous avez connu sans renoncer aux avantages d’un job salarié.

Peut être qu’aujourd’hui, il s’agit plutôt de rejoindre le milieu associatif par exemple. Vous pourriez y trouver une cause pour laquelle vous avez envie de vous investir et qui donnera à nouveau un sens à votre travail. 

Ou bien vous pourriez choisir avant tout de prendre le temps, choisir un emploi à mi-temps ou à temps partiel, déménager dans un endroit plus calme qui vous coûterait moins cher… 

Vous n’êtes pas tenu de prendre une décision tout de suite. Prenez le temps d’y réfléchir, projetez-vous. Lisez les récits de parcours d’entrepreneurs, comme celui de Gabriel Gourovitch par exemple, demandez-vous si ce sont des vies qui vous font envie.

L’entrepreneuriat n’est pas la seule option compatible avec les besoins exacerbés par un burn out. Mais si c’est la voie que vous choisissez, il est essentiel que vous le fassiez en prenant toutes les précautions pour vous préserver.

Pour être sûr de faire le bon choix, rien de tel que de se faire accompagner. L’exercice du bilan de compétences est très précieux si vous avez des doutes à ce stade. Il vous permettra de les confronter et de vous lancer sereinement !

Burn out se préserver

III. Entreprendre après un Burn Out, comment me préserver ?

Nos 10 conseils pour vous préserver :

1. Choisissez un projet qui a du sens pour vous. 

Prenez le temps de vous poser les bonnes questions, servez vous de méthodes comme la recherche de votre Ikigai. C’est le sens de votre projet qui vous poussera et vous donnera plus d’énergie que vous ne pouvez espérer. 

2. Appuyez-vous sur votre tribu 

Ne restez pas seul, parlez de votre projet à votre entourage. Vous serez surpris de voir à quel point nos proches sont prêts à nous soutenir. Vous vous sentirez plus confiant et moins seul. Le soutien de votre entourage, c’est aussi le meilleur moyen de vous sentir complètement légitime et à votre place.

3. Activez votre réseau 

Parlez de votre projet sur la place public, clamez le sur les réseaux sociaux. Demandez des feedbacks, postez des sondages. Participez à des meet-up sur l’entrepreneuriat, rejoignez en ligne des communautés d’entrepreneurs dans votre domaine. 

4. Lisez Les vertus de l’échec de Charles Pépin

… ou Growth Mindset du Dr Carol S. Dwek, pour construire une philosophie basée sur les opportunités d’apprentissage, pour développer votre goût de la tentative et nourrir votre désir de progresser !

5. Adoptez la méthode Skateboard

Lancez-vous avec les moyens du bord, n’attendez pas que tout soit parfait pour avancer. Débarrassez-vous de ce qui n’est pas indispensable et gagnez plus vite en expérience.

6. Sacralisez votre vie perso

Instaurez une limite entre temps de travail et temps off et respectez la ! Réservez des moments avec votre famille, des moments de loisirs. Coupez les notifications de votre téléphone le soir et apprenez à dire non.

7. Allez chercher les bons conseils

Faites vous accompagner. Peut être au travers d’une formation, pour gagner en compétences mais aussi via un coaching individuel ( chez LiveMentor, on propose les deux ensemble) pour bénéficier d’un suivi qui répond à vos besoins spécifiques et qui s’adapte à votre rythme. Piochez dans nos ressources sur l’entrepreneuriat.

8. Ecoutez-vous ! 

Depuis le burn out, vous vous connaissez beaucoup mieux, vous savez ce que vous voulez. Faites le point régulièrement. Une fois par mois, reprenez la liste de ce qui est important pour vous et assurez vous d’être toujours au bon endroit. Aligné avec vos besoins et vos désirs.

9. Restez en mouvement

Le mouvement attire le mouvement. C’est valable pour votre esprit, plus vous l’entraînez plus il est prêt à vous suivre et vous vous débarrassez de vos blocages. Et c’est valable pour votre corps, il a besoin de bouger pour rester en bonne santé et libérer les hormones qui stimulent votre cerveau et votre bonne humeur.

10. Sachez vous arrêter

Vous avez eu besoin d’entreprendre à un moment mais vous n‘êtes pas enfermé dans votre projet. Vous avez le droit de changer d’avis, de vous dire que ce n’était pas pour vous et de réaliser que ce n’est plus ce dont  vous avez besoin.

 

Sortir d’un burn out demande beaucoup de force et de courage. On ne suit pas tous le même chemin et il n’y a pas de bonne ou de mauvaise façon de rebondir. Prenez donc toutes les autres précautions et bonnes habitudes qui vous sembleront utiles pour prendre soin de vous sur cette route. C’est votre parcours personnel qui rendra votre projet unique.

Partagez votre expérience en commentaire !

Partager votre histoire, c’est libérer la parole, informer et éveiller à un phénomène encore méconnu et difficile à gérer.

Lors d’un burn out, on peut se sentir très seul et perdu.

Si vous vous en sentez prêt, racontez-nous votre combat contre le burn out en commentaire. Soutenez les personnes qui traversent la même chose et découvrez peut être d’autres entrepreneurs qui ont choisi cette voix après avoir vécu un burn out.

Vous avez trouvé une faute d’orthographe dans cet article ? Vous pouvez nous en faire part en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée .

Avatar

Hannah Cassar

Nos conseils dans votre boite mail

Envie de progresser à nos côtés ? Rejoignez-nous dans l'aventure ! Chaque semaine, nous partageons nos meilleurs conseils.

Rejoindre la newsletter
Do NOT follow this link or you will be banned from the site!

Rapport de faute d’orthographe

Le texte suivant sera envoyé à nos rédacteurs :