Blog LiveMentor
contacter journaliste projet

8 conseils clés pour parler de son projet à des journalistes !

Contacter des journalistes pour parler de son projet… Quelle drôle d’idée à l’ère d’Internet. 

Ne dit-on pas que les médias sont moins puissants ? Qu’ils s’essoufflent et peinent à rassembler une audience ?

C’est vrai. Mais les choses sont plus nuancées.

D’abord, contrairement à ce que l’on pourrait croire, 62 % des français lisent encore la presse quotidiennement. 

Et puis, cette crise touche surtout les médias traditionnels, comme les journaux papier, la radio et la télévision. 

Ces anciens géants ont laissé la place à d’autres types de médias, plus spécialisés et souvent plus qualitatifs. 

Aujourd’hui, la presse en ligne, les magazines de niche, les podcasts… cartonnent et touchent des millions de personnes. C’est notamment le cas de Maddyness. 

Nous consommons toujours de l’information. Seulement, nous la consommons différemment. 

Et pour vous, c’est une superbe opportunité de toucher une audience qualifiée et engagée vis-à-vis de votre projet. 

À condition, bien sûr, de respecter quelques bonnes pratiques.

Dans cet article, nous vous expliquons comment contacter des journalistes et mettre toutes les chances de votre côté pour obtenir un passage dans un média.

Ici, on ne va pas forcément vous apprendre à contacter TF1 ou BFM Business (bien que cette méthode puisse tout à fait fonctionner) mais des médias plus spécialisés en lien avec votre niche.

Mais avant ça, voici un plan de l’article qui vous guidera dans votre lecture :

1) Pourquoi avez-vous tout intérêt à contacter des journalistes pour parler de votre projet ?
2) Parler de son projet dans les médias, quel budget ?
3) Contacter des journalistes pour parler de son projet : 8 conseils clés

Bonne lecture !

1) Pourquoi avez-vous tout intérêt à contacter des journalistes pour parler de votre projet ?

Apparaître dans un média présente un double avantage :

  • D’une part, vous bénéficiez du rayonnement du média. Vous pouvez ainsi toucher un plus grand nombre de personnes. Dans le cas de la presse papier, vous bénéficiez d’un taux de distribution encore plus élevé grâce aux secondes mains. Par exemple, vous finissez de lire un magazine, vous le donnez à votre médecin qui va le faire circuler dans sa salle d’attente et le mettre dans les mains de sa clientèle…
  • Et puis, vous gagnez plus facilement la confiance de ces nouvelles personnes. Finalement, le média se porte garant de votre fiabilité auprès de son audience.

2) Parler de son projet dans les médias, quel budget ?

Dans cet article, nous nous consacrerons exclusivement aux relations presse. Ce sont toutes les actions destinées à obtenir une couverture dans un média.

Autrement dit, un journaliste consacre un article à votre projet. Ou bien vous êtes interviewé dans le cadre d’une émission. 

Dans ce cas, votre présence est gratuite. Il ne s’agit pas de publicités. Le journaliste croit en votre projet et souhaite le partager à son audience, car il sait qu’ils vont en tirer de la valeur.

Mais sachez que vous pouvez également décider d’apparaître dans un média par le biais de la publicité. 

En effet, nombreux sont les médias qui proposent des encarts publicitaires sur lesquels vous allez pouvoir promouvoir votre projet.

Ici, ce n’est pas le journaliste qu’il faudra contacter, mais le service publicité.

C’est une stratégie tout à fait différente de celle que nous allons vous présenter ici.

Soyez vigilant, car certains médias peu scrupuleux proposent des encarts publicitaires à des prix mirobolants (5 000, 10 000 € et parfois bien plus)… pour un retour sur investissement loin d’être à la hauteur.

3) Contacter des journalistes pour parler de son projet : 8 conseils clés

Entrons maintenant dans le vif du sujet.

Comment retenir l’attention des journalistes et maximiser son passage dans les médias ?

C’est ce que nous allons voir maintenant avec 8 conseils clés, que voici :

Conseil #1 : Cibler les journalistes et les médias pertinents
Conseil #2 : Trouver un prétexte pour faire parler de vous
Conseil #3 :  Utiliser les bons canaux de communication 
Conseil #4 : Adopter les codes journalistiques et écrire un communiqué de presse irréprochable.
Conseil #5 : Rester à l’affût des opportunités (et des appels à témoins)
Conseil #6 : Contacter des créateurs de contenu 
Conseil #7 : Capitaliser sur votre passage dans les médias

Conseil #1 : Cibler les journalistes et les médias pertinents

  • Miser sur les médias spécialisés dans vos thématiques.

On peut être tenté de choisir un média très généraliste pour toucher le plus de monde possible. Mais en réalité, mieux vaut opter pour un journal ou une émission plus spécifique, dans sa niche. 

D’une part, ils sont plus accessibles qu’un média généraliste.

Et surtout, vous touchez un lectorat plus qualifié et donc potentiellement plus engagé vis-à-vis de votre message.

La première chose à faire lorsque vous voulez contacter des journalistes de cette manière, est donc de lister tous les médias de votre niche. Vous n’avez pas besoin de faire de longues recherches. Ces médias, vous les connaissez déjà. Ce sont essentiellement ceux que vous suivez et qui partagent vos valeurs.

Si vous êtes à court d’idées, pensez aux médias de votre région. Les journalistes aiment mettre en avant les activités et les initiatives locales.

Vous avez le sentiment que cela ne sert à rien et que votre projet n’aura pas suffisamment de visibilité ? Détrompez-vous !

Pour vous donner un exemple, Ouest France est le 3ème média le plus lu de France (21 millions de lecteurs tous les mois !). Et d’autres journaux Sud Ouest et la Dépêche du Midi attirent 10 millions de lecteurs tous les mois. 

contacter les journaliste avec Ouest France

 

  • Savoir cibler et contacter les journalistes pertinents

Vous avez listé les médias qui vous intéressent ? Super. Maintenant, il est temps de repérer les journalistes qui y travaillent. Ce sont en effet eux que vous allez contacter, individuellement, pour présenter votre projet.

Prenez le temps de passer en revue le(s) média(s) qui vous intéresse et de cibler et contacter les journalistes pertinents. 

Pour les trouver, il suffit de passer en revue les différents articles d’un média. Le nom du journaliste figure généralement au début ou à la fin du contenu.

Deux questions doivent guider votre recherche :

  • Ce journaliste a-t-il déjà écrit sur un sujet semblable à la thématique de mon projet ?
  • Est-ce que je connais et apprécie son travail ? Suis-je aligné avec sa façon d’écrire, sa ligne édito ?

Conseil #2 : Trouver un prétexte pour faire parler de vous 

Un journaliste ne fait jamais de publicité gratuite. Il parlera de vous uniquement s’il pense que l’information que vous lui proposez sera utile à son audience.

Qu’est-ce qui peut apporter de la valeur et éduquer une audience ? 

Voici quelques exemples en vrac. (À adapter à votre projet, bien sûr) 

  • Votre projet reflète les valeurs et les centres d’intérêts du public (on revient à l’importance de cibler le bon média !)

Exemple avec un magazine dédié au bien être qui présente une box de yoga…

média spécialisé yoga

  • Vous organisez un évènement : une conférence avec des experts dans votre thématique, une journée porte ouverte, des webinars….
  • Ou bien vous avez réalisé une action précise….
    • qui a eu un impact sur le dynamisme de votre région : ouverture de bureaux, d’ateliers

sujet initiative locale

    • qui montre votre engagement sur des thématiques importantes (écologie, environnement, sociale…)
  • sujet engagé
    • en lien avec un sujet d’actualité.
  • sujet d'actualité
  • Vous avez réalisé un rapport, une étude en rapport avec votre industrie.

Bref, les prétextes sont multiples.

Conseil #3 : Utiliser les bons canaux de communication 

Dans tous les cas, mieux vaut mieux éviter d’utiliser le formulaire contact du média. Votre message passera inaperçu et n’arrivera pas au bon destinataire. 

Contactez directement le journaliste que vous avez ciblé. 

Deux solutions sont à privilégier. 

Le mail. 

C’est un super moyen d’entrer en contact avec le journaliste. Si vous n’avez pas son adresse mail, vous pouvez essayer d’utiliser des outils comme Hunter.io. Cette solution vous permet de trouver l’adresse mail de n’importe quel professionnel en renseignant son identité ou le nom de sa société… Pratique, non ?

Autre astuce : évitez d’envoyer votre message à partir d’une adresse mail trop généraliste à votre nom. Vous risquez d’être transféré au service publicité sans que le journaliste prenne le temps de vous lire. Créez plutôt une adresse mail dédiée à vos relations presse (par exemple “presse@nomduprojet.com”). Vous gagnez instantanément en crédibilité et multipliez vos chances d’obtenir une réponse. 

Les réseaux sociaux. 

Pas n’importe quel réseau social, bien entendu. On évite les messages intrusifs sur Facebook et Instagram, à moins que le journaliste dispose d’un profil public et professionnel. 

Privilégiez plutôt les réseaux professionnels comme le réseau LinkedIn. Ou bien Twitter. Twitter n’a pas toujours bonne réputation. Pourtant, c’est une vraie mine d’information lorsque l’on sait s’en servir. Et la plupart des journalistes sont très actifs sur la plateforme. 

N’hésitez pas à communiquer en message privé ou même à mentionner directement la personne dans l’un de vos tweets pour attirer son attention. 

Conseil #4 : Adopter les codes journalistiques et écrire un communiqué de presse irréprochable.

Vous avez ciblé le média et le journaliste que vous souhaitez contacter ? Vous avez son adresse mail ou son contact LinkedIn ?

Vient maintenant l’étape la plus importante : la prise de contact. 

N’oubliez pas que le journaliste que vous allez solliciter reçoit des centaines de messages par jour. Vous devez donc être irréprochable : vous différencier par attirer son attention tout en proposant un communiqué de presse précis et synthétique.  

Vous devez respecter les codes de la profession tout en faisant preuve d’originalité. Un vrai jeu d’équilibriste…

Au lieu de vous donner quelques conseils vu et revu, j’ai voulu comprendre ce qui fonctionnait vraiment.

Alors, j’ai discuté avec Élodie Benoit, spécialiste en relations presses depuis une dizaine d’années, pour qu’elle me partage ses astuces de terrain. Les choses qui marchent (vraiment). Et les erreurs à ne pas commettre. 

Voici ce qu’il faut retenir :

  • Personnaliser son message d’approche

N’envoyez jamais votre communiqué de presse, de but en blanc, sans contexte ni message au préalable. 

Un communiqué de presse (CP), c’est un document qui présente et synthétise votre projet. Ce CP doit toujours être transmis en pièce jointe d’un message d’approche soigneusement personnalisé

Un bon message de démarchage (ou cold email) doit expliquer rapidement pourquoi vous contactez ce journaliste ou ce média en particulier. Et pourquoi vous pensez que votre projet pourrait apporter de la valeur à son audience.

Le conseil d’expert d’Élodie : 

  • La clé, c’est la personnalisation. Renseignez-vous sur ce qu’à écrit le journaliste. Et n’hésitez pas à rebondir sur un article qui porte sur un sujet similaire à votre thématique. Ceci lui montrera que vous avez pris le temps de lire son travail et que vous n’avez pas adressé votre CP à une multitude d’autres médias.
  • Mâcher le travail du journaliste. Vous avez créé une marque de vêtement et vous souhaitez en parler dans les médias ?

Pour mettre toutes les chances de votre côté, donnez un titre clair à votre message. Par exemple “Les 3 choses à savoir sur cette nouvelle marque…” et mettez les en avant (en gras, en couleur…) dans le corps de mail. Avant de cliquer sur votre message, le journaliste sait à quoi s’attendre et pourra le lire plus rapidement.  Vous multipliez ainsi vos chances d’obtenir une réponse. 

  • Soigner son communiqué de presse (CP)

Écrire à un journaliste, c’est aussi adopter ses codes. Et cela passe par la rédaction d’un communiqué de presse. C’est un document que l’on vous demandera (presque) toujours. 

Le CP est un document court. En général, il ne fait pas plus d’une page ou pas plus de 800 mots. 

Il s’agit ici de présenter votre projet de manière neutre et synthétique. Rappelez-vous qu’il ne s’agit pas d’un texte marketing. L’exercice est différent de ce que vous faites habituellement.  Ici, vous devez emprunter la plume d’un journaliste. 

Tous les termes superlatifs “la meilleure conférence” et comparatifs “un produit plus efficace que ” sont donc à bannir. 

Veillez également à être très concret et à donner toutes les informations importantes dès le premier paragraphe. Autrement dit, respectez ce que les journalistes appellent la règle 5WH (Who – What – When – Where – Why – How.). En français : 

  • Qui ?
  • Quoi ?
  • Quand ?
  • Où ?
  • Pourquoi ?
  • Comment ?

Enfin, la présentation générale de votre entreprise, marque ou association doit toujours figurer à la fin avec votre contact presse. 

Le conseil d’expert d’Élodie 

  • Sur le fond, il ne faut jamais parler de son projet à la première personne “Je” “On” ou “Nous”. C’est une erreur très courante lorsque l’on n’est pas habitué à écrire des CP. Il faut préférer les tournures impersonnelles comme “ils”, “l’entreprise”.
  • Dans l’idéal, votre communiqué doit être publiable en l’état. Il servira de base au journaliste pour écrire l’article.
  • Ne négligez pas la forme. Illustrez votre communiqué avec des images, des couleurs. Aérer votre texte avec des sauts de ligne, des titres. 

Et concrètement, cela donne quoi ?

Élodie nous a gentiment partagé un CP rédigé par ses soins pour vous aider à y voir plus clair : 

 

communique de presse Elodi pour contacter des journaliste

Communiquer presse Elodie pour contacter journalistes

communique de presse Elodi pour contacter des journaliste 3e partie

Conseil #5 : Rester à l’affût des opportunités (et des appels à témoins)

Soyez en veille. Les journalistes sont souvent à la recherche de témoignages pour illustrer les thématiques de leur article. 

Il est courant de voir circuler des appels à témoins sur Twitter par exemple. 

appel à témoins

 

Avec un peu de chance, vous tomberez sur un appel à témoins qui correspond à votre projet et à votre situation. 

Pour ne pas les laisser passer, suivez les comptes des journalistes et médias qui vous intéressent.

Conseil #6 : Contacter des créateurs de contenu 

Les créateurs de contenu sont les nouveaux médias 2.0. 

Je parle ici des créateurs qui publient leur propre contenu et construisent leur propre audience loin des médias traditionnels. Qui diffusent leurs idées via leur blog, leur newsletter…

L’avantage de ces créateurs est qu’ils se positionnent souvent sur des sujets de niche, et qu’ils ont construit une communauté qui est plus engagée.

C’est donc un super canal pour promouvoir votre projet. 

Vous avez moins besoin d’adopter les codes journalistiques ici. Mais l’idée reste la même : 

  • Cibler les créateurs de contenu pertinents (sur les mêmes thématiques que votre projet) ;
  • Personnaliser votre message d’approche ;
  • Soyez explicatif et synthétique. Expliquez simplement votre projet, et évitez d’être trop promotionnel. 

Conseil #7 : Capitaliser sur votre passage dans les médias

Vous avez obtenu un passage dans votre média favori ? Félicitations ! 

Pour maximiser votre couverture médiatique, n’hésitez pas à :

  • mettre le lien des articles, passages télévisés, podcast… directement sur votre site internet ;
  • entretenir le contact avec les journalistes que vous avez rencontrés. C’est une superbe façon de développer votre réseau professionnel. Vous pourrez ainsi plus facilement les solliciter pour un nouveau passage médiatique. 

Et vous ?

Avez-vous pensé à contacter des journalistes pour parler de votre projet dans les médias ? Avez-vous sauté le pas ?

Pour vous aider à passer à l’action, je vous propose un petit exercice de groupe.

Écrivez le premier paragraphe de votre communiqué de presse en respectant la fameuse règle des 5WH : Qui, Quoi, Quand, Où, Comment, Pourquoi ?

Partagez-le en commentaires et n’hésitez pas à commenter le travail de chacun. De mon côté, je me ferai un plaisir de vous relire. 

À vos plumes !

Et si vous souhaitez aller encore plus loin, nous avons créé la Formation Réseau. Une formation intensive pour construire des relations durables avec les références de votre secteur !

Nous avons aussi rédigé d’autres articles sur le développement de votre réseau professionnel. Retrouvez par exemple, comment développer son réseau quand on est étudiant.

Julie Merrer

Julie Merrer

Rédactrice @LiveMentor

Do NOT follow this link or you will be banned from the site!