Blog LiveMentor

Devenir thérapeute, c’est aussi devoir trouver ses clients soi-même

“Article : Devenir thérapeute, c’est aussi devoir trouver ses clients soi-même ”, publié.

La présence de cet article sur le blog de LiveMentor n’est pas anodine. Savez-vous pourquoi ? 

Bien que nous ayons déjà accompagné plus de 200 thérapeutes dans le développement de leur activité, nous n’avons aucune connaissance sur des méthodes de lithothérapie, nous ne savons pas comment planter une aiguille d’acupuncture correctement et nous ne savons de l’hypnose que ce que le cinéma nous montre (et je pense que c’est franchement loin de la réalité). 

Nous n’avons rien à vous apprendre de votre métier. 

La mission de LiveMentor, c’est de donner la possibilité à des passionnés de développer leur activité. Et ce :

  • Sans absorber tout votre temps
  • Sans devenir un commercial
  • Sans dénaturer votre activité 

La méthode de cet article se décompose en deux parties. La première est la base de ce que vous devez faire pour exister en ligne. La seconde est pour les personnes qui voudraient aller plus loin avec des contenus simples et à votre portée pour apporter des solutions à plus de patients dans votre activité. 

Devenir thérapeute sur les moteurs de recherche

La base pour devenir thérapeute et exister en tant que tel sur les moteurs de recherche est rapide à mettre en place et c’est ce que nous allons détailler ici. Mais allons-y étape par étape, dans cette partie nous allons déjà commencer par définir votre profil. Pas de panique, aucune question piège, il ne s’agit que de poser des mots sur ce que vous exercez.

Définir sa pratique : énergéticien, hypnothérapeute, etc… 

La première chose à faire pour exister c’est de savoir qui on est. Nous n’allons pas entrer sur une partie philosophique ici mais un réel bilan. La mission du thérapeute est très souvent une vocation à part entière, guidée par l’envie d’apporter des solutions à ses patients. 

Mais pour beaucoup de personnes découvrant en 2021 le monde de la médecine douce, c’est un joyeux chaos. 

Réflexologie, Reiki, fasciathérapie, c’est une autre langue pour le commun des mortels. Donc commençons et allons-y étape par étape.

Etape 1 : Définir ses pratiques principales

Sélectionner un éventail de 3 pratiques qui vous représentent le plus, qui sont le cœur de votre activité.  

Etape 2 : Thérapie = Solution

Pour ces 3 pratiques, définissez-les à votre façon en 3 phrases. Listez les solutions qu’elles apportent à vos patients.

Etape 3 : Rédiger votre Motto (Devise)

Une phrase simple et impactante qui définit votre vocation. Pour la rédiger, n’hésitez pas à vous concentrer sur les problèmes types que rencontrent vos patients. Par exemple, partez sur un simple et efficace :

Expertise + pour + Problème (+ contexte, précisions) 

 Quelques exemples

  • La lithothérapie pour soulager vos problèmes de sommeils
  • L’ostéopathie pour apaiser vos douleurs de dos au travail
  • Le Shiatsu pour retrouver un équilibre interne après un deuil

Etape 4 : Rédiger un court autoportrait

Ce n’est jamais la partie la plus facile. Quand le cœur de notre activité est tourné vers l’aide d’autrui, on peut avoir tendance à se passer au second plan, ne pas se mettre en avant.

 Mais cette partie est essentielle. 

C’est ici que vous allez créer un premier lien relationnel et humain avec vos futurs patients. Pour cela c’est assez simple, il n’y a pas de technique unique, d’astuce de pro ou de jutsu particulier. Soyez simplement vous-même, parlez de ce que vous aimez dans votre pratique, ce qui vous a donné envie de devenir thérapeute. Vous n’avez pas besoin de rédiger un roman, 6 à 8 lignes devraient faire l’affaire ! 

S’inscrire sur des annuaires professionnels pour trouver des clients

Pour trouver facilement des clients sans fournir des efforts quotidiens, la méthode la plus efficace reste de s’inscrire sur des annuaires professionnels. 

On se souvient tous de ces énormes pavés rangés à côté du téléphone fixe… Quand on cherchait n’importe quel professionnel, on se tournait spontanément vers leurs pages jaunes… De l’adresse du restaurant du coin au numéro de téléphone de l’atelier de couture du quartier en passant par le vétérinaire de la ville. 

Aujourd’hui les annuaires se sont digitalisés et spécialisés.

Pour les thérapeutes et tous les praticiens de médecine douce, Annuaire Thérapeutes s’est imposé comme la référence. 

Annuaire thérapeutes, c’est une plateforme simple d’utilisation de mise en relation entre thérapeutes et patients. 

Annuaire Therapeute page d accueil

Ce que j’aime particulièrement avec la plateforme d’Annuaire thérapeutes, c’est qu’elle vous propose aussi beaucoup de conseils pour développer votre activité… mais se charge aussi d’orienter les potentiels patients vers les thérapies adaptées. 

Pour exemple, voici à quoi ressemble ma recherche d’un sophrologue sur Paris. 

Annuaire Thérapeute recherche de praticiens

Je peux ensuite parcourir les profils et choisir le thérapeute qui répond le mieux à mes problématiques. 

L’inscription côté thérapeute sur la plateforme est hyper abordable. Vous pouvez essayer la version gratuite mais je vous recommande la version pro à 7€ par mois. Pour à peine le prix d’un abonnement netflix, c’est un très bon moyen d’avoir une vraie visibilité et une expérience client dédiée grâce à la version pro. 

Je vous laisse juger par vous-même ! 

Google my business : référencement local

Vous n’avez pas besoin d’un site web pour trouver des clients. En revanche, vos potentiels patients iront quasi systématiquement voir votre cabinet sur Google. 

Paradoxal n’est-ce pas ? 

Et ceci, c’est grâce à Google my business. Vous l’avez forcément rencontré, que ce soit en cherchant un restaurant, un magasin de loisirs créatif ou l’adresse de l’URSSAF.

Un exemple concret vaut mieux que mille explications. Recherchons un kinésithérapeute sur Paris 11. 

Resultat Google my business therapeute

Google enrichit ses résultats locaux grâce à une fiche d’information. Cette fiche devient presque essentielle pour rassurer un client sur la qualité de vos services. Et pour créer cette fiche, c’est très simple et gratuit. 

Il vous suffit de vous rendre sur Google my business

La création du compte nécessite seulement une adresse gmail. Vous devrez vous authentifier comme le détenteur ou la détentrice de la société en question, rien de bien méchant. 

Et hop, vous venez de créer votre compte Google my business.

Il ne vous reste plus qu’à entrer les informations de contact : adresse, numéro de téléphone, heure d’ouverture, etc… Parmi toutes les informations disponibles, 3 vont avoir un rôle crucial dans votre capacité à attirer de nouveaux clients. 

  • Les informations de profils (c’est le moment de profiter de la description que vous avez déjà créée un peu plus tôt dans cet article) 
  • Les photos, elles doivent être rassurantes, accueillantes
  • Les avis vont être très précieux pour faire remonter votre profil au-dessus de celui des autres thérapeutes de la même région

Les avis sont la clef pour remonter en référencement local sur Google my business. N’hésitez pas à solliciter vos patients pour qu’ils laissent un témoignage de leur passage après consultation. 

Devenir Thérapeute et créateur de contenu : Comment partager son expertise ?

L’envie d’aider le plus de personnes possibles est assez humaine. Les moyens pour le faire, eux par contre, sont assez inhumains. Mais ça c’était avant l’arrivée d’internet. 

Le web et les réseaux sociaux a permis à 1 humain d’être à mille endroits, au même instant.

Et c’est un grand gain de temps. 

Dans cette partie, nous allons aller un peu plus loin que simplement “exister” sur internet sans que cela vienne dénaturer ou prendre toute la place sur votre activité.

Notion d’échantillon 

L’échantillon est le premier outil commercial pour attirer des clients. Nous avons tous déjà cédé à la tentation d’un bout de fromage ou d’une tranche de saucisson dans un supermarché. 

Bon la comparaison n’est pas terrible mais le concept est là. 

L’échantillon est un extrait de votre proposition de valeur. La tranche est un aperçu gustatif du saucisson entier. Alors vous êtes-vous déjà posé la question :

Quelle est la tranche de saucisson de ma thérapie ?  

Probablement pas… et heureusement… Mais prêtons-nous à cet exercice tout de même. Pensons ensemble à votre échantillon. Réfléchissez à l’écrit à une suite logique de 3 à 5 vidéos, articles ou podcasts pouvant apporter une solution à un problème de vos patients. Les concepts sont multiples : 

  • Une routine d’exercice vidéo
  • Une méditation guidé audio
  • Un guide écrit sur la nutrition

Alors vous vous dites peut-être : “je n’ai pas de studio, de caméra ou un bon éclairage pour tourner mes vidéos”

Aujourd’hui, vous ne devez plus être limité par le matériel. Chaque contenu cité peut être créé simplement avec votre smartphone (je vous recommande tout de même d’utiliser votre ordinateur pour rédiger un article, c’est plus intuitif en effet). 

Pour les thématiques, c’est à adapter à votre discipline mais certaines problématiques intéresseront (malheureusement) toujours vos potentiels patients :  gestion du stress, problème de sommeil ou de libido, alimentation saine, etc… 

Pour trouver des idées de thématiques en lien avec votre domaine, vous pouvez directement piocher dans les discussions que vous avez avec vos patients. Vous identifierez aisément 1, 2 ou 3 problématiques récurrentes à traiter.

Donc, un échantillon c’est :

  • Un contenu activable par vos potentiels patients depuis chez eux
  • Une problématique spécifique 
  • Une preuve de votre capacité à répondre à cette problématique

Comment résoudre un seul et unique problème ?

Vous avez la possibilité d’aller encore plus loin que l’échantillon. Pour créer du contenu efficace et pertinent il y a 1 seule règle à respecter. 

Dans vos contenus, ne passez pas votre temps à expliquer que vous pouvez aider votre audience. Aidez-les directement ! 

On a tendance à avoir peur de donner du contenu gratuit qui apporte des solutions concrètes. Mais en réalité si quelqu’un peut se contenter du contenu que vous apportez gratuitement, il n’aurait dans tous les cas, pas acheté. 

Soit ce n’est pas dans ses habitudes d’achat d’aller voir un thérapeute, soit il ne perçoit pas son problème comme assez important pour investir de l’argent dans sa solution. 

Si vous apportez des solutions aux problèmes de son quotidien, votre potentiel patient aura ce qu’on appelle un sentiment de réciprocité. Grâce à votre contenu vous lui apportez de la valeur sans qu’il vous en donne en retour. La personne cherchera avec le temps à combler ce déséquilibre en vous rendant la pareille. 

Pour créer du contenu, vous pouvez suivre une ligne directrice simple : 

  • 20 % de votre contenu en “Why” : Pourquoi vous faites ce métier ? Pourquoi avoir choisi cette discipline ? Pourquoi cette discipline vous parle tout particulièrement ? 
  • 80 % de votre contenu en “How to” : Prenez des petits exercices simples à faire chez soi, des routines pour arrêter une mauvaise habitude, des conseils pour mieux faire. Bref des contenus pour savoir comment régler un problème. 

Voici quelques exemples sur Instagram d’une approche assez visuelle d’une belle stratégie de contenu pour thérapeute. 

Profil Instagram Hemtonkine

Contenu Instagram Hemtonkine

Profil Instagram Allo hypnose

Contenu Instagram allohypnose

Stratégie de contenu pour thérapeute – Inspiration

Et encore une fois tous ces contenus sont totalement à votre portée grâce à des outils comme Canva et votre smartphone. 

Vous avez maintenant les armes pour trouver vos prochains patients. Il ne vous reste plus qu’à soigner votre expérience en cabinet… pour booster votre bouche à oreille. 

Si l’envie vous porte, je vous conseille vivement d’essayer de créer votre premier échantillon. C’est un beau défi personnel ! 

N’hésitez pas à partager cet article à un thérapeute dans votre entourage. 

Romain Mourad

Romain Mourad

Sous les cheveux y'a un humain - Growth marketer chez LiveMentor.

Do NOT follow this link or you will be banned from the site!