Blog LiveMentor
serrage de main

Mais alors… comment convaincre quelqu’un d’acheter chez vous ?

Je pense que vous l’avez remarqué, ces dernières semaines, je me suis appliqué à vous transmettre un message important :

Un entrepreneur qui veut accélérer son projet doit forcément passer beaucoup de temps sur la vente lors des premières étapes de son aventure entrepreneuriale.  

C’est une tâche ardue et qui prend du temps !

Je l’ai appris douloureusement lors de ma première expérience entrepreneuriale (ce n’était pas LiveMentor heureusement !).

Je proposais des corrections de copies de prépa que je recopiais mot à mot dans une base de donnée pour permettre aux élèves de mieux préparer leur concours.

Pas mauvaise comme idée, non ? En tout cas, il y avait une demande potentielle !

Mais pendant les 6 mois d’existence de cette société (oui j’avais créé des statuts juridiques très tôt !), j’ai passé mon temps sur trois choses :

  1. Créer un site internet (mais probablement pas pour une raison vraiment utile !)
  2. Parcourir Paris à scooter pour trouver toutes les copies possibles de prépa 
  3. Négocier avec un freelance pour obtenir un logo (payé 1000€…)

Comme vous pouvez le voir, ça n’a pas été une réussite… !

Si je faisais ça au fond, c’est que vendre est souvent beaucoup plus difficile que de se rassurer en créant un site, un logo ou des cartes de visite sur Vistaprint.

Mais quand on passe le cap et qu’on décide de s’y mettre, un autre défi entre en jeu : 

Comment convaincre quelqu’un d’acheter votre nouveau produit ?

Oui, votre produit compte.
Oui, le prix que vous décidez compte.
Oui, le canal de vente choisi compte.

Mais il y a un aspect qu’on a tendance à oublier et qui pourtant crée une différence fondamentale entre un projet qui stagne et une entreprise qui double de taille chaque année.

C’est l’écriture.

Et plus particulièrement, votre capacité à choisir les bons mots pour vendre votre produit.

C’est ce qu’on appelle, le copywriting.

Comme toutes les autres composantes d’une vente, la façon d’écrire se transforme selon l’évolution de votre entreprise. 

Mais à chaque étape de votre histoire, il y aura toujours une meilleure manière de présenter votre offre à votre potentiel client.

Et votre mission en tant qu’entrepreneur, c’est de la trouver !

Comment faire ? Je vous ai préparé quelques conseils ! 

  1. Vous n’avez pas besoin d’être un professionnel de l’écriture

En tant que porteur de projet, trouver les bons mots pour vendre votre produit est une part essentielle de votre travail.

Mais vous n’avez pas besoin d’être un copywriter. Il y a des gens très compétents avec qui vous pouvez travailler pour cela.

Par contre, il est important que vous sachiez à quoi ressemble une écriture pertinente pour vendre.

Votre rôle sera de donner des directions à un copywriter. De répondre intelligemment à ses suggestions, parce que vous saurez exactement ce que vous voulez accomplir.

Les bases s’apprennent très vite. Vous allez les connaître d’ici la fin de cet email !

  1. Comprendre ce qui sépare un besoin d’un souhait

Quand quelqu’un entreprend, on lui conseille toujours de répondre à un besoin.

“Martin a besoin d’une nouvelle maison car il va avoir des jumeaux”
“Esther a besoin d’une jolie robe pour sa fille à Noël”
“Killian a besoin de croquettes délicieuses pour son chien”

Mais aucune de ces choses n’est en réalité un besoin !
Est-ce que vous pouvez vivre sans ? Bien sûr que oui !

Construire une entreprise, c’est répondre à un souhait, pas un besoin. Et cela change complètement votre approche !

Vous devez faire en sorte de réveillez ce souhait dans le coeur de votre futur client ! Quelle est la promesse que vous lui faîtes ? Quelle envie vous générez en lui ? Comment vous l’aidez à devenir la personne qu’il souhaite ?

Pour vendre, votre but n’est pas d’être rationnel (sauf si vous vendez un tracteur !). Vous devez être capable de parler aux émotions, qui sont, elles, irrationnelles.

  1. La différence entre les fonctionnalités et les bénéfices

C’est la suite logique de votre travail précédent !

Dès que vous avez compris les émotions et les promesses que vous allez faire, vous pourrez repérez les bénéfices de votre produit.

Une fonctionnalité, c’est l’aspect très terre-à-terre de votre offre.
Un stylo BIC par exemple est fait de plastique résistant, avec un diamètre spécifique et un bouchon de protection. 

Que proposez-vous objectivement ?

Mais il ne faut surtout pas s’arrêter là !

Comme l’achat n’est pas entièrement rationnel, votre rôle est d’associer à chaque fonctionnalité les bénéfices qui en découlent.

Que signifient pour votre futur client ces fonctionnalités ?
Comment vont-elles changer sa vie ?
Quels sont les bénéfices profond d’avoir un stylo avec un diamètre si spécifique ?

Ce sont toutes ces choses que vous devez faire l’effort de noter. Ne vous arrêtez pas à un bénéfice par fonctionnalité. J’ai fait des ateliers où on arrivait à plus de 100 bénéfices !

Et cela peut aller très loin :

Peut-être que si Marion, freelance graphiste, était en mesure d’avoir un stylo qui ne sèche pas et qui a toujours de l’encre, elle pourrait ne pas perdre du temps sur des questions futiles et se concentrer sur son travail pour rentrer plus tôt voir sa famille !

C’est ce genre de bénéfices qu’il faut lister !

De manière très concrète, il faut déterminer ce que veulent vos clients exactement.

Plus de succès ? De prestige ? D’argent ? De temps ? 
Et si vous sentez qu’ils veulent plus de temps, définissez ce que signifie pour eux exactement avoir plus de temps.

Si vous arrivez à définir méticuleusement ces bénéfices, et à les lier avec des émotions fortes, votre écriture et vos ventes seront plus fortes. 

Ce sont ces questions qui vont vous permettre de vendre

En faisant l’effort de chercher les bénéfices de votre produit ou service, vous allez découvrir certains aspects qui vont vous faire sortir du lot !

Et surtout, qui vont parler à votre futur client.
“Je fais de la déco pour des maisons” n’est pas différenciant. Mais par contre, “je fais de la déco pour des propriétaires qui veulent une maison chaleureuse et lumineuse” en est une !

Vous allez réussir à expliquer comment votre offre sera un bénéfice pour votre client.


Que vous fassiez l’écriture de vos textes ou publicités seul, ou que soyez accompagnez, faire ce travail préparatif vous fera gagner un temps fou dans votre exercice de vente.

Je vous ai donc préparé un petit exercice composé de 3 questions à réaliser en commentaire de cet article de blog

Exercice : 

  • Quelles sont les émotions qui peuvent vous aider à vendre ?
  • Quelle promesse faites-vous ? 
  • Quelles sont les bénéfices associés à votre produit ?

On vous retrouve en commentaires !

Alexandre et toute l’équipe LiveMentor

Avatar

Alexandre Dana

Nos conseils dans votre boite mail

Envie de progresser à nos côtés ? Rejoignez-nous dans l'aventure ! Chaque semaine, nous partageons nos meilleurs conseils.

Rejoindre la newsletter
Do NOT follow this link or you will be banned from the site!

Rapport de faute d’orthographe

Le texte suivant sera envoyé à nos rédacteurs :