Blog LiveMentor
monétisation youtube

Monétiser ses vidéos YouTube : 5 stratégies pour gagner de l’argent avec vos vidéos

Quand on se lance sur Youtube, on a tendance à penser que monétiser sa chaîne YouTube est réservé à une poignée de privilégiés. Vous savez, ces grands YouTubeurs qui cumulent plusieurs millions d’abonnés et des centaines de milliers de vues à chaque vidéo. 

D’ailleurs, si l’on se renseigne un peu sur le sujet, il y a une statistique qui ressort régulièrement. 

La rémunération moyenne s’élèverait à 1 € pour 1000 vues, soit à 1000 € pour 1 million de vues. 

Alors, forcément, ça peut décourager… 

Mais en réalité, ces chiffres sont trompeurs. Le calcul n’est pas aussi simple que cela. Et surtout, ces données se basent uniquement sur les revenus tirés des annonces publicitaires.

Or, il existe aujourd’hui plusieurs stratégies pour monétiser ses vidéos YouTube. Entre les partenariats, l’affiliation, les dons et la vente de vos propres produits… Vous pouvez aisément tirer des revenus stables et réguliers grâce à YouTube. 

Et la bonne nouvelle, c’est que vous n’avez pas besoin d’avoir l’audience de Léna Situations pour y parvenir.

lena situations

Dans cet article, je vous explique toutes les stratégies de monétisation qui s’offrent à vous, quel que soit le stade de votre chaîne YouTube. 

Mais avant out, voici un plan de l’article

Stratégie #1 : Monétiser ses vidéos YouTube grâce aux annonces publicitaires.
Stratégie #2 : Monétiser ses vidéos YouTube grâce aux partenariats
Stratégie #3 : Monétiser ses vidéos YouTube grâce aux liens affiliés
Stratégie #4 : Monétiser ses vidéos YouTube grâce aux dons.
Stratégie #5 : Utiliser vos vidéos pour promouvoir vos propres produits

Bonne lecture ! 

Stratégie #1 : Monétiser ses vidéos YouTube grâce aux annonces publicitaires.

La stratégie de monétisation la plus connue concerne les publicités sur YouTube

En effet, lorsque vous regardez une vidéo sur une chaîne monétisée, il est fréquent de voir apparaître ce genre de publicité…

exemple annonce publicitaire sur youtube

Et bien, sachez que le créateur de la vidéo perçoit une rémunération pour chaque visionnage de l’annonce publicitaire. 

Comment bénéficier de la monétisation ?

Tout le monde ne peut pas bénéficier de revenus issus des publicités. Pour activer la monétisation, il faut appartenir au Programme Partenaire YouTube. 

Pour y être éligible, vous devez respecter deux critères :

  • avoir plus de 1000 abonnés à votre chaîne YouTube ;
  • compter plus de 4 000 heures de visionnage sur l’ensemble de vos vidéos au cours des 12 derniers mois.

À première vue, ces exigences peuvent vous sembler inatteignables. Surtout si vous venez de commencer à créer du contenu. Mais en réalité, ce n’est pas irréalisable si vous vous en donnez les moyens. 

Voici quelques conseils qui vous aideront à atteindre ces objectifs :

  • Poster régulièrement. YouTube pousse davantage les chaînes qui sont actives. Plus vous êtes régulier, plus la plateforme mettra en avant vos contenus et sera susceptible de les proposer en recommandations.  

Comme ici :

vidéo recommandée sur youtube

 

  • Ne pas faire d’introduction trop longue. Les internautes auront tendance à ne pas poursuivre le visionnage de votre vidéo si vous mettez trop de temps à entrer dans le vif du sujet. Ce conseil est très efficace si vous souhaitez atteindre rapidement les 4 000 heures de vues.
  • Être dynamique. Pas besoin d’être un pro du montage, vous pouvez simplement illustrer vos propos avec des photos, utiliser un fond sonore et soigner vos transitions. Ce sont des petites choses qui auront un fort impact sur votre watch time (ou temps de visionnage en français).
  • Parler de ce qui vous anime profondément. C’est le meilleur moyen de fédérer une communauté autour de sa chaîne. Si vous êtes vraiment passionné par vos sujets, vous allez attirer une audience très qualifiée dans votre niche. 

Pour connaître votre temps de visionnage, il vous suffit de vous rendre sur votre espace YouTube Studio, de cliquer sur “Données Analytiques”, puis de sélectionner la période “365 derniers jours”.

voir son temps de visionnage sur youtube

Le temps de visionnage cumulé sur vos vidéos apparait sous la forme d’un graphique comme celui-ci :

temps de visionnage chaine youtube livementor

 

Une fois que les critères d’éligibilité sont remplis, il faudra encore un peu de patience pour valider votre inscription aux programmes…

Généralement il faut compter entre 24 heures et 1 mois pour recevoir le précieux sésame par email.

mail validation programme youtube

Et ensuite, comment activer la monétisation sur YouTube ? 

Attention, l’activation de la monétisation sur YouTube n’est pas automatique. Vous devez prendre le temps de le faire manuellement, sur vos nouvelles, mais aussi sur vos anciennes vidéos.

Le processus est très simple. Il suffit de :

  • vous rendre sur “YouTube Studio” ;
  • cliquer sur “Autres fonctionnalités” et “Monétisation” sur le menu à gauche de votre écran ;
  • accepter les conditions du Programme Partenaire de YouTube ;
  • de définir vos préférences de monétisation, comme par exemple le type de publicité (annonces vidéos désactivables ou non, fiche sponsorisée…), le nombre de publicités et leur emplacement dans la vidéo.

À noter que pour pouvoir insérer plusieurs publicités dans un contenu, il faut que celui-ci dure plus de 10 minutes. 

type de publicités sur youtube

 

Il vous sera également demandé de créer un compte Google AdSense afin de recevoir les versements. En effet, gardez en tête que YouTube appartient à Google, et que les publicités sur YouTube ne sont ni plus ni moins que des Google Ads sous le format d’une campagne vidéo. 

google adsense

Tous les contenus de ma chaîne YouTube peuvent-ils être monétisés ? 

Non. Vos vidéos doivent respecter un certain nombre de règles pour être monétisées. 

D’une part, il ne faut pas qu’elles enfreignent la loi en matière de droits d’auteur. Veillez donc à privilégier des bandes sonores libres de droit. À ce sujet, il existe de nombreuses bibliothèques de musique comme Epidemic Sound

D’autre part, vous devez également respecter le Règlement de YouTube et vous engager à ne pas publier de contenu :

  • violent ;
  • sexuellement suggestif ;
  • qui utilise un langage inapproprié (vulgarité, harcèlement, blasphème…)
  • qui met en avant des drogues et des produits régulés (armes à feu par exemple) ;
  • qui traite d’événements ou de sujets polémiques ou sensibles, y compris des sujets liés à la guerre, aux conflits politiques, et aux catastrophes naturelles. Et cela, même si vous ne diffusez aucune image explicite du dit évènement. 

Et bien entendu, vous devez respecter les règles de base de la communauté, comme le fait de ne pas créer d’interaction artificielle (vues et mentions j’aime achetées par exemple) ou de ne pas cliquer sur ses propres publicités. N’utilisez jamais les plateformes qui vous promettent des vues et des abonnés. 

Vous pouvez vérifier le statut de monétisation de vos vidéos à partir de votre YouTube studio. 

Chaque vidéo possède un logo dollar. Il peut être de trois couleurs différentes :

monétisation youtube

 

  • Le dollar vert signifie que votre vidéo est monétisée
  • Le dollar gris veut dire que votre vidéo n’est pas monétisée, car elle a fait l’objet d’un avertissement pour non-respect du règlement ou d’une atteinte au droit d’auteur d’un tiers
  • Le dollar jaune signale que la monétisation est restreinte et que la vidéo ne présente pas ou peu d’annonces, car son contenu n’est pas adapté aux critères des annonceurs. Vous n’enfreignez pas les règles, mais les publicitaires ne veulent pas être associés au sujet de votre vidéo. Vous aurez donc moins de revenus.

Comment sont calculées les recettes publicitaires sur YouTube ?

C’est la question que tout le monde se pose. Combien peut-on gagner grâce aux recettes publicitaires ?

Difficile de répondre à cette question avec précision. 

On a vu, au début de l’article, qu’il faudrait compter une rémunération moyenne de 1 € pour 1000 vues, c’est-à-dire 1000 € pour 1 million de vues.

En réalité, ce n’est pas une formule exacte et cela dépend de beaucoup de facteurs. 

Pour calculer les recettes publicitaires, il faut regarder le CPM : le coût par mille vues. Comme son nom l’indique, il s’agit du coût de la publicité à chaque 1000 visionnages. Ce CPM figure sur chacune de vos vidéos monétisées. 

exemple montant CPM

Si vous êtes déjà monétisé, je vous invite à faire l’exercice. Vous constaterez que votre CPM n’est jamais le même. Il est calculé au centime près et évolue d’une vidéo à une autre. 

Concrètement, le CPM varie en fonction de critères comme :

  • le pays dans lequel vos vidéos sont regardées (c’est injuste, mais le CPM sera plus élevé si votre vidéo est regardée en Europe ou en Amérique du Nord, qu’en Inde et en Afrique par exemple) ;
  • le type de personnes qui regardent votre contenu (le CPM sera plus faible si ce sont des enfants, par exemple)
  • le type de contenu (le CPM est différent en fonction des thématiques et sujets abordés). 

Mais, ce qui vous intéresse vraiment, c’est votre RPM ou Revenu par Mille Vues. Le RPM, c’est ce que vous allez vraiment toucher en tant que créateur de contenu. En effet, YouTube prend environ 45 % du CPM…

Retenez donc simplement que :

  • Le CPM : c’est votre revenu brut
  • Le RPM : c’est votre revenu net équivalent à 55% du RPM.

Les revenus publicitaires YouTube, ça vaut vraiment le coup ?

C’est une stratégie facile à mettre en place, mais loin d’être rentable. Vous l’aurez compris : il faut faire de super chiffres pour espérer en tirer des revenus confortables. 

Par ailleurs, les publicités peuvent faire fuir vos nouveaux abonnés, qui ne sont pas encore certain de la qualité de vos contenus

Bref, ce n’est pas forcément la meilleure solution si vous venez tout juste de vous lancer sur YouTube. Vous pouvez gagner plus d’argent avec d’autres méthodes de monétisation. 

C’est ce que nous allons voir tout de suite dans la partie qui suit !

Stratégie #2 : Monétiser ses vidéos YouTube grâce aux partenariats

Comment fonctionnent les partenariats sur YouTube ?

Aujourd’hui, les marques investissent beaucoup dans le marketing d’influence. Derrière ce terme à la mode se cache une réalité assez simple. 

Les marques rémunèrent des influenceurs pour qu’ils fassent la promotion de leurs produits auprès de leur communauté. 

Les entreprises en sortent gagnantes : les coûts sont plus réduits que pour de la publicité classique, et le Retour sur Investissement est généralement beaucoup plus important. 

De votre côté, c’est une superbe opportunité pour monétiser votre chaine YouTube.

Vous pensez que vos vidéos n’intéressent pas particulièrement les marques ? Détrompez-vous.

On pense souvent que les marques s’adressent aux créateurs qui parlent de thématiques très spécifiques comme la beauté, la mode, le lifestyle, le gaming. Et pourtant, on peut trouver des partenariats pour toutes les thématiques.

Je pense notamment à SkillShare, une communauté d’apprentissage en ligne, qui cible les créateurs qui partagent leurs connaissances. Ou encore la solution de gestion de contenu Squarespace qui vise tous les créatifs, de manière plutôt large. 

À quelle rémunération puis-je prétendre grâce aux partenariats sur YouTube ?

Là encore, difficile de répondre avec précision. Tout dépend de la taille de votre chaîne, de votre nombre d’abonnés, de votre nombre de vues, de votre taux d’engagement et de votre thématique. 

Pour aller à l’encontre d’une idée qui à la peau dure : vous n’avez pas besoin d’avoir une énorme chaîne pour attirer les partenariats et donc de monétiser ses vidéos YouTube. Certaines marques misent sur les micro-influenceurs, sur des sujets de niche, qui ont une plus petite communauté, mais qui prennent davantage le temps d’échanger avec chacun.

Dans tous les cas, il n’est jamais facile d’estimer votre tarif pour ce genre de prestation, surtout quand vous débutez. Pour vous aider, il existe un très bon outil qui vous permet de définir votre prix. Il s’agit de Social Bluebook

Voici un exemple pour une chaîne avec 11 100 abonnés et 2 300 vues en moyenne…

estimation partenariat social blue book

Selon Social Bluebook, cette chaîne pourrait prétendre à 164,50 dollars par partenariats, en moyenne. 

Vous avez encore du mal à définir votre prix ? Une bonne pratique est de négocier un pourcentage sur les ventes générées par votre vidéo. Vous avez ainsi une bonne vision de l’impact que vous avez généré. 

Dans tous les cas, évitez de vous brader. Si une marque vous contacte, c’est qu’elle a pris le temps de regarder votre contenu et qu’elle apprécie ce que vous proposez. Elle voit en vous un potentiel de générer encore plus de ventes. 

Finalement, une enveloppe de 1 000 €, ce n’est pas grand-chose si elle réalise x10 en termes de ventes grâce à vous.

Les bonnes pratiques pour monétiser sa chaîne YoutTube grâce aux partenariats

  • Bien choisir ses partenariats. 

N’oubliez pas que vos partenariats doivent rester pertinents par rapport à votre contenu. Dans l’idéal, ils apportent une vraie valeur à votre audience. 

Éviter les partenariats douteux avec des sites de dropshipping, ou de promouvoir des produits que vous n’avez jamais essayés. Sur le court terme, vous allez peut-être obtenir une belle enveloppe, mais sur le long terme, vous risquez de perdre ce qui compte le plus : la relation de confiance que vous avez tissée avec votre communauté. 

  • Ne pas transformer sa chaîne YouTube en vitrine publicitaire. 

Cela peut être tentant de répondre favorablement à toutes vos demandes. Mais votre audience est principalement là pour la valeur que vous lui apportez gratuitement.

Alors, ne faites pas trop de partenariats. Soyez mesuré et alternez contenu créatif et contenu promotionnel.

Stratégie #3 : Monétiser ses vidéos YouTube grâce aux liens affiliés

Comment fonctionne l’affiliation sur YouTube ?

L’affiliation, c’est encore différent du partenariat classique. Ici, il s’agit de mettre des liens affiliés en description.

Ces liens renvoient vers des produits. En échange, vous obtenez une commission d’affiliation, c’est-à-dire, un pourcentage sur les ventes que cela a pu générer. 

Prenons un exemple pour bien comprendre.

Vous avez une chaîne dédiée au SEO et vous faites de l’affiliation avec une agence de marketing digital qui vend une formation à 1000 €. Vous avez négocié une commission d’affiliation de 10 %.  

Concrètement, cela implique que pour chaque vente via votre lien, vous allez toucher 100 €.

Comment trouver des marques pour faire de l’affiliation sur ma chaîne YouTube ?

Si vous débutez, n’hésitez pas à démarcher les marques qui vous intéressent. Faites une liste des entreprises que vous aimez, des produits ou des services que vous utilisez déjà et dans lesquels vous avez confiance. 

Ce conseil vaut également pour les stratégies de partenariat. 

Il existe de nombreuses plateformes de mise en relation entre influenceurs et entreprises, comme Influence4you et Hivency.

L’avantage de cette stratégie, c’est que vous n’êtes pas toujours obligé d’être en relation commerciale avec une marque pour pouvoir faire de l’affiliation.

Par exemple, le “Club Partenaire Amazon” permet à tout le monde de faire de l’affiliation avec la plateforme. Il vous suffit de souscrire au programme et de diffuser le lien pour recevoir une commission sur les ventes. 

affiliation sur amazon

En bonus, les taux d’affiliation sont plutôt intéressants : ils varient de 3 à 10 % selon le type de produit. 

Stratégie #4 : Monétiser ses vidéos YouTube grâce aux dons.

Vous faites beaucoup de contenu gratuit et ne souhaitez pas monétiser votre chaîne YouTube avec de la publicité ou des partenariats ?

Vous pouvez peut-être envisager de demander des dons à votre communauté. 

Parfois, c’est une stratégie bien plus cohérente avec vos thématiques.

Par exemple, si vous faites du contenu sur le minimalisme, c’est délicat de faire du partenariat pour vendre des produits ou de faire de l’affiliation. 

C’est également le cas si vous faites du contenu journalistique, des reportages… et que la promotion de produit n’entre pas du tout dans votre ligne éditoriale. 

Bien entendu, demander des dons à sa communauté n’est pas anodin. Faites-le seulement si vous avez noué une forte relation avec votre audience. Et n’hésitez pas à expliquer votre démarche. 

Vous pouvez aussi proposer une contrepartie, sous la forme d’un contenu additionnel par exemple, pour les personnes donatrices. 

Quelles plateformes utiliser pour récolter des dons ?

Il existe de nombreuses plateformes comme YouTips, Patreon, Tippee ou même le SuperChat de YouTube.

plateforme de don

 

Attention, vous devez faire partie du programme partenaire YouTube pour bénéficier du SuperChat. Dans ce cas, les dons se font lors d’une diffusion en live. Assurez-vous en amont que vos thématiques se prêtent à ce format.

super chat youtube

Stratégie #5 : Utiliser vos vidéos pour promouvoir vos propres produits

Pourquoi ne pas utiliser votre chaîne YouTube pour promouvoir vos propres produits ? C’est probablement la meilleure stratégie pour monétiser vos vidéos. 

À l’image d’un blog ou d’un compte Instagram, vos vidéos deviennent un canal marketing pour parler de votre offre. 

En effet, YouTube est une plateforme idéale pour créer du contenu gratuit, à forte valeur ajoutée et pour diffuser vos idées. De cette manière, vous devenez crédible dans votre domaine et rassemblez des personnes passionnées par votre thématique. 

Forcément, cette stratégie – tournée vers l’inbound marketing – prend plus de temps. En effet, une communauté se construit brique après brique, vidéo après vidéo, message après message. Cela demande de créer de l’interaction. Mais à terme, c’est un levier ultra puissant avec beaucoup de bénéfices. 

Vous souhaitez faire le point sur votre stratégie ? Discutons-en !

point conseiller livementor

Par exemple, Emilie Lancelot, ancienne élève chez LiveMentor a créé une superbe chaîne YouTube dédiée à la couture. Et en parallèle, elle a lancé une marque de maroquinerie made in France, en 2018. 

chaine youtube apprendre à coudre

Quelques bonnes pratiques pour commencer à monétiser ses vidéos YouTube, dès aujourd’hui.

La bonne nouvelle, c’est que vous n’avez pas besoin d’avoir des millions d’abonnées pour vivre de votre chaîne YouTube.

Toutefois, vous devez tout de même appliquer certaines bonnes pratiques élémentaires. 

  • Investir dans du bon matériel pour offrir une bonne qualité de son et d’image. Vous n’avez pas besoin d’une caméra et d’un micro dernier cri pour faire de bonnes vidéos YouTube.  Votre smartphone peut très bien faire l’affaire.
  • Soigner le SEO de ses vidéos pour augmenter votre visibilité. Pour cela, pensez à optimiser vos contenus autour de mots clés pertinents et liés à votre thématique. Si vous souhaitez aller plus loin, nous avons rédigé un guide complet sur le SEO sur YouTube

Et vous ?

Avez-vous une chaîne YouTube ? Utilisez-vous l’un des canaux que nous venons de mentionner pour la monétiser ? ou avez vous une stratégie de contenu vidéo particulière ?

Pour aller plus loin, je vous propose un exercice pour vous aider à trouver des partenariats cohérents avec votre chaîne. 

  1. Notez toutes les thématiques abordées par votre chaîne YouTube.
  2. Recenser les entreprises et les marques alignées avec vos sujets

Partagez-nous tout cela en commentaires. Et n’hésitez pas à vous répondre les uns et les autres pour consolider la liste des potentielles collaborations. 

Cet article est une introduction à notre formation YouTube. 3 mois intensifs pour créer une chaîne rentable. 

formation youtube LiveMentor

Julie Merrer

Julie Merrer

Rédactrice @LiveMentor

Do NOT follow this link or you will be banned from the site!