Blog LiveMentor
la peur d'entreprendre

La peur de se lancer en entrepreneuriat

Au plus profond de moi, j’ai toujours rêvé d’être chanteuse. Vous savez ce qui m’a empêché de ne jamais passer le cap ? La peur de ne pas être à la hauteur. De me faire juger. De me faire entendre.

musique et entrepreneuriat

LA PEUR D’ENTREPRENDRE

En parallèle de la musique, je nourris chaque jour depuis 10 ans une autre passion, celle de l’écologie : réduire mon impact sur la Planète, trouver des solutions pour vivre mieux avec moins.

L’environnement me passionne, me permet d’assouvir ma curiosité au travers de mes lectures, d’assouvir ma créativité lors d’ateliers DIY.

Je cultive cette envie de mettre à profit mes compétences et mon énergie pour faire avancer les choses dans le bon sens.

De plus, j’aime partager des inspirations, donner des pistes d’actions à mon entourage pour qu’ils fassent eux aussi, quelques efforts pour notre belle Terre-Mère, la Pachamama.

Bien entendu, j’ai eu des expériences professionnelles qui me permettaient de contribuer, à mon échelle, à cette avancée.

Toutefois, je n’étais jamais actrice à part entière de ce changement. J’ai envie de changer le monde ! D’avoir un impact positif sur mon environnement écologique, social, économique ! J’ai envie de reprendre le contrôle de mes actions et faire du bien autour de moi !

Me voici donc aujourd’hui. 30 ans. Je chante toujours, mais seulement dans mon salon. Et je me rends compte que je suis face au même défi que celui de ma carrière de chanteuse : cette même peur de me lancer, prendre un risque, ne pas tout contrôler.

S’ÉCOUTER

Cette étude reflète bien l’état d’esprit dans lequel j’étais, il y a encore quelques mois :

94% des Français ont envie d’agir et contribuer à résoudre un sujet de société. Mais seulement 20% d’entre eux le font. Et 15% des Français qui ont des idées pour agir n’agissent pas.

Donc c’est décidé ! Je veux faire partie de ces 20% ! Je veux arrêter de me plaindre parce que je n’arrive pas à faire ce que je veux. Parce que je suis malheureuse de ne pas pouvoir agir concrètement pour la Planète et que mes valeurs les plus profondes ne sont pas en total alignement avec mon travail.

J’ai envie de partir dans une aventure entrepreneuriale et que j’ai la peur au ventre ! La réponse à toutes ces peurs : en prendre conscience, les analyser et me mettre en action. C’est décidé, je crée mon projet !

SE FAIRE ENTENDRE

Ça y’est, je m’écoute et privilégie un métier de passion, qui a du sens pour moi. Cela a voulu dire aussi remettre à plat mes besoins du quotidien. Ne plus avoir de stabilité financière pendant un temps fut (est) notamment pour moi une partie délicate. Pas grave ! Je vais vivre à la lettre mon mantra : vivre mieux avec moins !

En faisant cette remise en question personnelle, je me suis posée la fameuse question de “mes forces et faiblesses”. J’ai demandé l’avis de mes proches et certaines personnes avec lesquelles j’avais déjà collaboré. L’élément qui revenait le plus souvent était mon dynamisme et ma capacité à fédérer.

Pourquoi donc ne pas faire entendre ma voix, partager au plus grand nombre ce qui me fait vibrer et les thématiques qui me tiennent à coeur ?

Je crois profondément que le chemin vers un métier qui nous passionne et nous rend heureux, #cacommenceparnous ! Depuis 2 mois maintenant, je partage donc mes témoignages, mes astuces sur le Zéro Déchet via un blog, Instagram et un podcast.

Dans un monde où il est parfois difficile de trouver sa voix (voie), de se mettre en action, j’explique en quoi le Zero Waste a apporté du sens dans ma vie et comment je l’incarne au quotidien.

Depuis, je travaille dans l’objectif de créer cette communauté en ligne et de pouvoir mettre à la disposition de différentes structures mes compétences.

SE LANCER DANS L’ENTREPRENEURIAT

Se lancer dans l’entrepreneuriat me confronte à des angoisses qui peuvent me bousculer, me faire sortir de la route ou me faire faire demi-tour parce que j’ai peur de me tromper.

Bien que l’entrepreneuriat demande de réfléchir en amont à son projet, de faire des études de marché, des business plan peut-être, il existe une grande part d’inconnu.

Je le vois comme un saut à l’élastique (enfin,  j’imagine, parce que j’ai le vertige et je ne voudrais jamais en faire !) : la peur monte, le corps se crispe, le coeur pulse. On s’immobilise un instant. Et on se rend compte que l’on veut vraiment sauter, voir ce que ça va donner. On se lance !

En effet, le premier pas est souvent difficile (encore une fois j’imagine. Peut-être que ceux qui ont vraiment sauté pourront en témoigner en commentaire ?) Parce qu’après de toute manière, on est lancé. On attend de toucher terre pour analyser ce qui vient de se passer, faire du test and learn, pour rebondir sur cette expérience et aller de l’avant.

entrepreneuriat et musique

Bien que je ne sois qu’au lancement de mon projet et qu’il me reste un long chemin à parcourir. Bien qu’il m’arrive (régulièrement) d’avoir des doutes et de me demander si je ne serais pas mieux derrière un bureau avec des congés payés.

Je me dis que je n’ai rien à perdre, en vérité. Comme disait Mandela : “je ne perds jamais. Soit je gagne, soit j’apprends”.

“CHACUN SA ROUTE, CHACUN SON CHEMIN”

Ma quête de sens m’a amenée vers l’écologie. Mais la vôtre, votre quête de sens à vous, peut bien entendu vous amener ailleurs : travailler le bois, la terre, tricoter, écrire des histoires pour enfants,…

Je ne suis peut-être pas Nelson Mandela, mais je remarque un pattern commun à tous les apprenants de la communauté LiveMentor et à la plupart des entrepreneurs : ce sont des personnes qui ont pris le temps d’écouter et de faire entendre leur voix ! Et c’est cette même voix qui leur a permis de trouver la leur, de voie.

C’est la leçon que je tente, depuis deux mois, d’appliquer au quotidien. Je n’aurais jamais cru que la chanson et l’entrepreneuriat avaient autant de choses en commun ! 

Vous avez trouvé une faute d’orthographe dans cet article ? Vous pouvez nous en faire part en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée .

Avatar

Fanny Maillier

Je m’appelle Fanny et je suis freelance slasheuse : curieuse de nature, j’aime varier les projets, les secteurs d’activité, les publics !
Passionnée de zéro-déchet, minimalisme et healthy living, j’ai récemment lancé mon blog/compte Instagram et podcast sous le pseudonyme “La Pachamama”. J’y partage mes astuces pour réduire ses déchets et y explique comme le zéro-waste donne du sens à ma vie !

Your Header Sidebar area is currently empty. Hurry up and add some widgets.

shares

Rapport de faute d’orthographe

Le texte suivant sera envoyé à nos rédacteurs :