Blog LiveMentor
formation dropshipping

Pourquoi LiveMentor a choisi d’arrêter sa formation Dropshipping ?

Lorsque je suis arrivée chez LiveMentor l’été dernier, notre formation dropshipping vivait ses derniers mois dans le catalogue. 

J’avais bien compris qu’on encourageait désormais les entrepreneurs attirés par le dropshipping à s’y former via des formations plus complètes. Qu’en fonction de leurs objectifs, nous les dirigions plutôt vers nos formations e-commerce ou marketing digital. 

En revanche, je me suis aperçue il y a a peu que je ne savais pas très bien ce qui avait poussé LiveMentor à faire ce choix. 

Qu’avait donc fait cette malheureuse formation dropshipping pour que nous la délaissions de la sorte ? 

J’ai donc mené l’enquête et je vais vous expliquer pourquoi la formation dropshipping de LiveMentor n’existe plus. 

I/ Quelques pas en arrière : Qu’est-ce que le DropShipping ?

II/Pourquoi proposer une formation dropshipping, pourquoi la retirer ?

III/ Nous continuons d’accompagner les dropshippeurs.

 

I/ Quelques pas en arrière : Qu’est-ce que le DropShipping ?

On ne situe pas de date précise de l’apparition du dropshipping mais vous l’avez sûrement vu prendre de plus en plus d’ampleur ces dernières années sur les réseaux sociaux. Surtout via des publicités Facebook. Vous savez, cette publicité hyper colorée qui vous propose un presse citron et des élastiques à cheveux licorne à côté de d’une piscine hors-sol…

Le dropshipping est un système de vente en ligne simplifié qui implique directement trois acteurs.

Le client, le vendeur et le fournisseur.

Le vendeur, ou plutôt revendeur, n’a pas de stock. Il propose sur sa e-boutique des produits qui seront expédiés à ses clients directement par le fournisseur, le grossiste.

dropshipping schéma

Vous voyez la différence avec le e-commerce ? 

Le dropshippeur n’achète pas ses produits avant de les vendre, il n’a pas de problème de locaux, pas de stocks, pas besoin de place, pas de manutention. Bref, aucune gestion !

Pour vendre un produit le dropshippeur doit seulement le présenter sur sa boutique et faire de la publicité, à priori sur facebook.

De nombreuses plateformes comme Ebay ou Shopify permettent d’ailleurs d’ouvrir une  e-boutique très rapidement. Les fournisseurs sont très faciles à trouver, avec AliExpress jouant le rôle de l’ogre généraliste où l’on trouve tout ! 

Il suffit bien souvent d’une seule journée pour que le tout soit fonctionnel.

Quand on sait le temps et l’investissement que demande le lancement d’un projet de e-commerce classique, on se dit que le dropshipping c’est le rêve, non ? 

Créer une boutique e-commerce, c’est une véritable création d’entreprise qui demande de la préparation. Il faut construire un business plan, trouver les financements. Créer un site internet entièrement construit autour de la marque et des produits, il faut organiser ses campagnes marketing… Evidemment, on fabrique (parfois) et on stocke les produits puis on gère la logistique de commande, de livraison et régulièrement d’épineux sujets de service après-vente.

A côté de ça, le dropshipping semble être une solution facile et idéale pour se lancer rapidement et à moindre coût. Et surtout… pour gagner plus et plus vite. 

Au détour de vos errances sur Youtube, vous avez sans doute déjà été interpellé par un formateur en dropshipping en chemise sous le soleil de Malte.

Ils se baladent à travers leurs villas immenses, et s’arrêtent au bord de leur piscine pour vous proposer des programmes de formation au dropshipping et devenir millionnaire, comme eux. Vous serez sûrement d’accord de dire que ces vidéos n’inspirent pas beaucoup confiance…

dropshipping scale to the moon

Mais alors, où est le piège ? 

II/Pourquoi proposer une formation dropshipping, pourquoi la retirer ?

Avec la formation Dropshipping de LiveMentor, nous avions initialement choisi de répondre à l’intérêt et la demande qui existe autour du dropshipping. 

Nous proposions déjà nos formations Marketing Digital et Facebook. Plusieurs entrepreneurs de la communauté nous demandaient de les accompagner spécifiquement dans leurs projets de dropshipping.  

Toujours hyper motivés à l’idée d’accompagner nos entrepreneurs dans leurs projets, nous avons choisi de construire la formation qui allait les guider dans l’univers du dropshipping en 2018. Une manière simple de faire un premier pas dans le e-commerce. Comme un moyen de se jeter à l’eau, de faire un tour accéléré et de se faire une idée sur cette activité. 

Devenir dropshippeur c’est une façon rapide d’entrer directement dans le vif du sujet pour mieux en comprendre les enjeux, de commencer à créer sa communauté, d’apprendre les bonnes compétences marketing indispensables pour lancer un projet e-commerce classique et plus solide sur du long terme. 

Je dis plus solide parce que la réalité du dropshipping n’est pas aussi idyllique qu’on veut nous le faire croire.

Oui, certains des plus beaux succès LiveMentor ont commencé avec du dropshipping comme FEMPO, une marque de culottes menstruelles qui a généré 1M d’euro de CA en un an, et dont les fondatrices Claudette et Fanny ont fait leurs 50 premières ventes sur un modèle dropshipping.

Mais… ce qui a permis à Claudette et Fanny de passer de 50 ventes à 1 million de chiffre d’affaire en un an – et beaucoup plus aujourd’hui, c’est justement leur courage d’arrêter le dropshipping très vite. 

Le danger du dropshipping c’est que ce modèle ne crée aucune barrière à l’entrée. Aucune. N’importe qui peut se brancher sur les mêmes fournisseurs ou même copier votre boutique, ligne pour ligne, en quelques clics. Il est impossible de créer une expérience client différenciante alors que la concurrence est si proche de vous !

Si vous n’investissez pas dans un stock avant de vendre, les coûts de traitement des fournisseurs et les frais de livraison ne disparaissent pas et réduisent beaucoup la marge sur chaque vente. 

Mais surtout il vous reste un investissement, et pas des moindres : les budgets pub’ alloués à Facebook.

Optimiser une campagne demande d’investir plusieurs milliers d’euros et beaucoup d’attention. Il faut constamment la retravailler, la modifier, la surveiller. Et il y a toujours un risque que votre fournisseur cesse tout à coup la production de l’article en question !

Cela nous emmène vers le sujet de la gestion logistique, ou plutôt la non-gestion. Sur le papier, c’est plutôt cool de ne s’occuper de rien, mais au quotidien, c’est un vrai risque. Cela veut aussi dire que vous n’avez pas le contrôle ! Aucune prise sur la vérification de la qualité du produit, sur le service après-vente ou même sur la disponibilité des stocks.

dropshipping service client

Notre formation dropshipping a trouvé son audience, nous avons accompagné grâce à elle plusieurs centaines de dropshippeurs. Cependant, nous nous sommes aussi vite aperçus de ses limites. Proposer une formation dropshipping mettait en avant le dropshipping comme une fin plutôt qu’un moyen.

Ce n’était pas ce premier pas dans le E–commerce que nous avions en tête. Nous ne pouvions pas accompagner avec cette formation nos entrepreneurs dans les étapes d’après. Au final, nous allions à l’encontre de notre approche de l’entrepreneuriat : un projet qui se construit dans le temps et pour longtemps.

Au moment de lancer notre formation E-Commerce un an plus tard, nous avons choisi de réorienter nos dropshippeurs en devenir vers cette formation plus complète.

III/ Nous continuons d’accompagner les dropshippeurs.

Le dropshipping n’est pas une mauvaise chose ! Sinon nous ne continuerions pas à accompagner nos entrepreneurs qui souhaitent tenter l’expérience.

Elle permet de comprendre beaucoup de choses. C’est un bon moyen d’en apprendre plus sur les stratégies marketing, la publicité Facebook et l’acquisition par exemple. Ce sont des éléments clés pour construire ensuite un projet durable et un vrai e-commerce. Vous pouvez aussi créer un début de communauté et récupérer une base de client pour vos futurs projets.

Et je vous souhaite de futurs projets parce que, chez LiveMentor, nous ne voyons pas le dropshipping comme une finalité et c’est ce que nous essayons de transmettre. 

Chez LiveMentor, le dropshipping est une première étape pour mener à autre chose.

Nous pouvons le comparer à notre méthode Skateboard : on n’attend pas le bolide de rêve pour se lancer. On le fait maintenant, petit et avec ce que l’on a. 

Si cela doit être le dropshipping, pourquoi pas ! Mais on ne perd pas l’objectif de vue : on grandit en apprenant à chaque étape pour basculer progressivement vers un modèle plus pérenne et stable. 

Nous continuons de suivre nos entrepreneurs et leurs projets de dropshipping mais en passant par des formations plus complètes. On transmet ainsi des compétences moins limitées autour du dropshipping et impérissables. On donne les outils pour créer une vraie marque, fidéliser vos clients ou encore gérer un jour la logistique de votre projet. On vous apprend à créer une communauté autour de votre projet. C’est essentiel pour le dropshipping mais aussi au moment de bifurquer vers un projet différent.

Les techniques de Marketing de Geoffrey de Bonne gueule, roi du copywriting, l’identité visuelle forte de Pauline Laigneau avec Gemmyo, Shanty biscuits et son million de ventes,  ou encore AŸ Cactus… C’est ce e-commerce là que l’on souhaite vous transmettre, celui qui va bien plus loin qu’un compte de publicité facebook anonyme et qui se construit sur des bases solides. Notre objectif est de mettre à votre disposition les outils et les compétences nécessaires pour créer un message différenciant et installer une véritable présence dans le temps.

Et vous, avez-vous déjà fait l’expérience du dropshipping ? Celle du E-commerce ? 

Est-ce que cela vous tente ? Racontez-nous en commentaires !

Vous avez trouvé une faute d’orthographe dans cet article ? Vous pouvez nous en faire part en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée .

Avatar

Hannah Cassar

Nos conseils dans votre boite mail

Envie de progresser à nos côtés ? Rejoignez-nous dans l'aventure ! Chaque semaine, nous partageons nos meilleurs conseils.

Rejoindre la newsletter
Do NOT follow this link or you will be banned from the site!

Rapport de faute d’orthographe

Le texte suivant sera envoyé à nos rédacteurs :