Blog LiveMentor
Comment trouver de l'inspiration pour développer son projet ?

L’inspiration : deuxième étape du livre « La Méthode LiveMentor »

Certains le savent, j’ai écrit un livre intitulé “La Méthode LiveMentor” et le sujet de l’inspiration est la deuxième de ses 12 étapes.

Aujourd’hui, je vais vous parler de l’histoire de Julien, un entrepreneur qui a perdu un temps précieux et des dizaines de milliers d’euros parce qu’il ne connaissait pas les bonnes personnes.

Julien habite du côté de Nantes, dans un petit village de 2 000 habitants.

Après avoir passé 10 années à travailler dans l’industrie des sous-marins, Julien a décidé de tenter sa chance dans l’entrepreneuriat.

Il a quitté son job d’un commun accord avec son employeur, ce qui lui permet désormais de toucher les allocations chômage pendant 2 ans.

Ce que j’aime chez Julien, c’est qu’il a pris le temps de bien faire les choses.

Il a commencé à développer son entreprise, un service de livraison de petits déjeuners, bien avant la fin de son contrat. Il travaillait dessus le soir et le week-end. Ce n’était pas facile, mais cela lui a permis de faire une transition en douceur.

Galvanisé par le succès de Deliveroo et Uber Eats, montrant bien que nous sommes de plus en plus paresseux, il était certain qu’un service similaire dédié au petit déjeuner cartonnerait.

Surtout dans sa ville de Nantes, où il n’y a pas grand chose et un marché entier à conquérir !

Julien avance dans son projet d’un pas décidé :

  • Il a créé un site Internet qui lui permet de récupérer les commandes de ses clients
  • il a signé avec une cinquantaine de boulangeries partenaires pour livrer leurs produits frais
  • Il a effectué lui-même des premières livraisons pour s’assurer que tout fonctionne bien

Il place ses briques une par une, en vue du grand lancement de son service.

Mais il lui reste encore quelques détails à régler, comme trouver un partenaire logistique.

Il a beau retourner ce problème dans tous les sens, il n’a aucune idée de comment gérer la livraison.

Combien de coursiers doit-il embaucher ?

Comment bien les répartir pour ne pas qu’ils se marchent dessus ?

Comment assurer un temps de livraison raisonnable à ses clients ?

Lorsque je parle à Julien pour la première fois lors d’un coaching LiveMentorj’apprends qu’il ne cesse de repousser son lancement par peur de se planter. Il m’explique cette problématique logistique dans les moindres détails.

Il m’avoue également souffrir de la solitude de l’entrepreneur.

“Tu sais Alexandre, vous avez de la chance à Paris. Moi ici, à 30km de Nantes, je n’ai personne à qui parler de ma situation et de mon quotidien. 

Ma famille m’encourage, ils likent mes publications sur les réseaux sociaux, mais ils ne comprennent pas ce que je fais. Certains amis sont moins sympas et me disent même que j’ai fait une grave erreur en quittant mon job.

Ils ne cessent de me demander combien me rapporte mon projet. Alors Julien, tu travailles sur ce projet depuis 1 an, il doit te rapporter un max d’argent, non?

Non, je suis désolé, mon projet ne me rapporte pas un “max d’argent”, je suis encore en phase de lancement !

Est-ce que j’ai pris la bonne décision Alexandre ? Oui, mon projet me passionne, mais j’ai l’impression qu’il n’est pas possible d’entreprendre dans un milieu rural. Je ne sais pas comment trouver des réponses à mes questions.”

Le problème de tous les entrepreneurs : trouver la bonne inspiration

Il se sent seul, Julien. Et il n’ose pas aller vers les autres. Il ne sait pas comment s’y prendre. Il a l’impression de ne pas être au bon endroit. De ne pas avoir accès aux ressources dont il a besoin.

Son histoire me fait penser à celle de nombreux entrepreneurs de la communauté LiveMentor.

Derrière cette situation, je vois trois blocages qu’il faut parvenir à démêler.

  • Il n’y a pas d’entrepreneurs autour de lui« Ici, dans ma petite commune, qui sait réellement développer une entreprise ? »
  • Il ne sait pas aller vers les autres« Je suis bien allé à un apéro pour entrepreneurs à Nantes, mais je suis resté dans mon coin, à regarder les discussions se former autour de moi, sans réussir à intégrer réellement un groupe. »
  • Il n’a pas accès à l’information qui compte vraiment« Je galère sur cette histoire de logistique depuis des semaines et je ne sais pas qui peut m’aider sur ce sujet. […] Ah, si seulement j’avais dans mon équipe un ancien de Deliveroo, par exemple ! Je suis sûr que cela réglerait d’un coup mon problème de logistique. »

Je commence tout de suite à lui dire : tu n’es pas seul Julien !

  • Tu peux t’entourer d’entrepreneurs
  • Tu peux apprendre à aller vers les autres
  • Tu peux avoir accès à l’information que tu recherches

Julien ressent une terrible solitude, déprime profondément et se persuade qu’on ne peut pas réussir ici, dans sa petite commune de 2 000 habitants.

Il s’enferme petit à petit dans cette vision et ne parvient plus à en sortir.

Je lui raconte alors l’histoire du site de vente en ligne www.pecheur.com : 55 collaborateurs aujourd’hui, pour une entreprise née en 2000 dans un sous-sol, puis transférée dans un grenier, à Gannat (commune de 5 000 habitants dans l’Allier) ! Tout avait commencé par le lancement, par deux beaux-frères, d’un blog personnel sur la pêche.

Je lui raconte également mon histoire.

Mon papa était psychologue et ma maman était trapéziste. Je n’ai jamais baigné dans un environnement grouillant d’entrepreneurs.

Quand j’ai créé LiveMentor, j’étais même l’incarnation de la timidité. Plus jeune, je prenais rarement la parole en classe pour m’exprimer – je préférais prendre des notes et rester dans mon coin.

Les milliers d’heures de cours que j’ai données m’ont permis de gagner en aisance à l’oral et de prendre confiance en moi.

Ensuite, ce sont mes rencontres et les différentes expérimentations que j’ai menées qui m’ont appris à développer mon réseau.

C’était loin d’être naturel pour moi, au début. J’étais plutôt du genre à me cloîtrer dans ma chambre pour donner des cours et travailler sur LiveMentor.

L’entrepreneuriat est un fantastique voyage dans lequel on apprend à marcher… en marchant ! 

Il ne faut pas avoir peur de foncer et de frapper aux bonnes portes.

Toute la journée, nous pouvons perdre un temps précieux à remuer sans cesse la même question dans notre tête.

Comment lever des fonds ?

– Comment travailler seul quand on est freelance ?

– Comment un petit site e-commerce peut-il mettre en place un partenariat avec une grande entreprise ?

– Comment trouver un théâtre où jouer quand on est une petite troupe de comédiens ?

– Comment définir sa grille de prix quand on est thérapeute ?

– Quel taux de TVA appliquer quand on lance un magazine ?

– etc.

Il y a toujours quelqu’un qui détient la réponse.

En demandant à la bonne personne, on gagne du temps, mais aussi une quantité d’énergie non négligeable. Et Dieu sait si le temps et l’énergie sont des ressources vitales pour tout entrepreneur digne de ce nom !

Plus une entreprise se développe, plus le réseau est essentiel. Autant mettre en place cette saine habitude le plus tôt possible !

Comment aider Julien à rencontrer les bonnes personnes pour son projet ?

Il existe de très nombreuses méthodes pour rencontrer des nouvelles personnes :

  • Aller à des événements autour de sa thématique. 

Il existe des sites très pratiques comme Meetup ou Eventbrite qui listent les événements qui se tiennent dans notre ville en fonction de catégories bien définies.

Facebook est également un très bon moyen de se tenir au courant des prochains événements autour de soi

  • Être actif sur les réseaux sociaux.

Linkedin, Twitter, Facebook, Instagram, Pinterest…  Tous les réseaux sociaux représentent une très belle opportunité pour rencontrer des nouvelles personnes et élargir son réseau.

Sur ces réseaux, il est très simple de trouver des personnes qui travaillent dans la même thématique et qui présentent des intérêts similaires aux nôtres

  • Rejoindre des communautés en ligne.

Il existe des communautés en ligne regroupant des passionnés sur tous les sujets possibles et imaginables. Ces groupes, surtout sur Facebook, sont des véritables mines d’or !!

Intégrez-les, interagissez avec les membres, apportez-leur de la valeur et montrez aux autres membres que vous êtes comme eux. Cela mènera, j’en suis certain, à de très belles rencontres.

La clef pour Julien est d’adopter une attitude proactive. De ne pas attendre, mais de provoquer les bonnes rencontres.

Dans La Méthode LiveMentor, je vous partage des stratégies très efficaces pour construire un réseau. Il y notamment cette technique en 3 étapes pour approcher n’importe qui, que les lecteurs adorent mettre en place.

inspiration : étape 2 de la méthode LiveMentor
Vous y trouverez également des astuces pratiques pour rédiger le bon message de présentation aux personnes que vous rencontrez.

Enfin, dans le livre, je raconte l’histoire exceptionnelle de Steven Spielberg. Avant de devenir le réalisateur à succès que l’on connaît, l’ami Steven était un jeune garçon très timide.

il s’est fait une place à force de culot et son parcours renferme des leçons utiles pour tous les entrepreneurs.

Vous avez trouvé une faute d’orthographe dans cet article ? Vous pouvez nous en faire part en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée .

Avatar

Alexandre Dana

Nos conseils dans votre boite mail

Envie de progresser à nos côtés ? Rejoignez-nous dans l'aventure ! Chaque semaine, nous partageons nos meilleurs conseils.

Rejoindre la newsletter
Do NOT follow this link or you will be banned from the site!

Rapport de faute d’orthographe

Le texte suivant sera envoyé à nos rédacteurs :