Blog LiveMentor
reconversion professionnelle formatrice

Comment se Reconvertir en Formatrice ? : de la Photo à la Formation

Bien avant de me reconvertir en Formatrice, j’était d’abord adolescente et j’écoutais mes professeurs qui me tenaient à peu prêt tous le même discours ! A croire qu’eux même y avait eu droit…

« Travail bien à l’école et surtout choisi bien ton métier, c’est pour la vie ! »

Et comme beaucoup d’entre nous, j’y ai cru !

J’ai cherché un métier qui me correspondait et surtout, que j’exercerais toute ma vie !

Et c’est d’ailleurs dans cette optique, que j’effectuais mes recherches. Car il n’était pas question que je fasse un métier qui ne me plaise pas où il n’y avait aucune évolution.

Seulement l’enseignement général n’était pas fait pour moi, car étant dyslexique, les conseillés en orientation me « proposaient » d’office un passage aux lycée technique. C’est donc après moult formations d’insertion, remise à niveau, et autres formations en tout genre, que je pensais avoir trouvé ma voie professionnelle.

Mon tout premier job !

J’ai donc commencé une activité professionnelle à « 15 ans » en pré apprentissage.  J’ai été attirée comme beaucoup de jeunes filles, par la coiffure, qui à l’époque était déjà un secteur « bouché ». J’ai donc du abandonner le cursus en cours d’année.

Deux ans plus tard, j’ai trouvé un travail à temps plein dans une boulangerie pâtisserie confiserie chocolaterie à Paris ! Je n’ai pas tenu longtemps, (j’ai tout mangé les chocolats).

Non, trêve de plaisanterie !

La vente en boulangerie n’était vraiment pas faite pour moi et mon estomac, et ça c’est vrai !

Ma toute première vrai orientation professionnelle

Par le biais d’un stage en immersion, j’ai essayé pendant quelques jours le métier de fleuriste. Ce court passage m’a fait renoncer aux pédoncules et épines tranchantes de ces méchantes fleurs !

La même semaine, je fis un stage dans un studio de photos et d’essaie. La collaboration fut un succès tant pour moi que pour mon maître d’apprentissage.

Mais pas en tant que photographe ! Non à cette époque, je ne me sentais pas capable d’être photographe, mais « juste » vendeuse en matériel photographique. Et c’est comme ça que je repris l’école en apprentissage BAC-PRO vente générale…

Première réussite !

réussir sa reconversion professionnelle dans la formation

Par la suite, cette expérience s’avérera concluante. (Bac pro obtenu) Et surtout avec les encouragements de mon maître d’apprentissage, je me sentis capable de devenir enfin photographe. Donc, je fis une formation CAP Photographie qui fut une réussite.

J’étais (d’après mes paires) devenue une professionnelle de la vente et revente d’appareils photos avec argus photo. C’était aussi devenue une passion. Grâce à cela, j’étais reconnue auprès des professionnels et amateurs photographes dans la toute la région.

Cette notoriété m’a ramené mon premier vrai job en CDI, en tant que responsable laborantin dans un supermarché. A l’époque, c’était très à la mode avant l’arrivée du numérique.

Cela ressemblait à une espèce d’aquarium ou l’on déposait ces pellicules photos, avec la promesse d’un développement en 1 heure

Puis la reconversion professionnelle et ses difficultés !

Le monde de la photographie était un monde d’hommes, je faisais face à chaque fois aux paroles machistes de la part des professionnels, des amateurs, des chefs de service, des collègues …

Bref, ça a réussi à me dégoûter, pour un long moment du secteur de la photo et du commerce en général.

Bon, il faut dire qu’avec mes 1 m 56, je n’inspirais pas grand-chose auprès de ces messieurs…

J’ai quand même tenu 8 ans ! 

Avant de penser à me reconvertir en Formatrice, j’ai dû me reconstruire, car j’étais vraiment au plus bas (burn-out) ? À l’époque, ce n’était pas d’actualité.

Lorsque je me suis rendue auprès de ma conseillère ANPE à l’époque j’étais perdue. La seule chose que je savais à ce moment-là, c’est que je ne voulais plus faire de photographie.

Elle m’a alors proposé de faire un bilan de compétences.

A ma grande surprise, les tests et le bilan révélèrent une personnalité et un centre d’intérêt que je ne soupçonnais pas dans le secteur du social et du médical. C’était complètement à l’opposé de ce que je pensais être. Il a fallu accepter cette nouvelle identité et faire le deuil de ce que je croyais être !

Et ben croyait moi, ce n’est pas facile, et c’est fastidieux…

J’ai donc accepté d’être aidée pour entamer cette reconversion professionnelle. J’ai tout quitté Metz, la ville dans laquelle je vivais, appartement, meubles, chats, pour me reconstruire à Lyon.

Lorsque je suis arrivé à Lyon, j’ai été hébergée dans un centre de formation où je devais tout reconstruire ! Je n’avais plus rien, plus qu’un sac à dos…

Et c’est grâce à un psychologue de travail qui m’a ouvert l’esprit, au formateur et une éducatrice socioculturelle que j’ai réussi cette transformation…

La chrysalide : le stade intermédiaire de développement

Pour atteindre l’objectif que je m’étais fixé avec le psychologue de travail et la conseillère en insertion professionnelle, plusieurs étapes allaient être nécessaires.

Je n’avais aucune expérience dans le secteur du social, les prérequis indispensables et obligatoires étaient : avoir exercé au moins 3 ans dans le secteur du social ou, un bac minimum sanitaire et social, ce que je n’avais pas !

Vous connaissez le schéma du bateau qui navigue du point A en passant par C et D E F pour atteindre le point B… C’était mon cas.

Pour me reconvertir en Formatrice j’ai donc fait une :

  • Formation de remise à niveau,
  • Formation de Médiation de service, puis exercer le métier durant 3 ans,
  • Formation CIP, puis exercer le métier durant plusieurs années en parallèle,
  • 1er année de psychologie du travail, puis exercer le métier de Consultante de Ressources Humaines,
  • Formation pour devenir formatrice

Se former pour réussir sa reconversion professionnelle est primordial.

Le papillon : la phase finale de ma réorientation : Se reconvertir en Formatrice

Aujourd’hui, je suis devenue gérante d’un centre de formation professionnelle, que j’ai appelé Transition Professionnelle Pour Tous !

se reconvertir en formatrice professionnelle

Je monte des formations de soft-skills pour des entreprises, j’anime des formations, des bilans de compétences…

Je travaille sur le développement d’une formation de soft-skills sur casque virtuel.

J’aimerais monter, un grand centre de formation avec une salle spécialement dédié à l’univers des soft-skills, avec des salles de formations, et un endroit plus convivial et moins formel pour que les élèves échangent entre eux…

Me reconvertir en Formatrice a été la meilleure décision de mon parcours professionnel. Je peux enfin vivre de ma passion pour la formation !

Mes conseils pour réussir votre reconversion professionnelle et changer de vie professionnelle

  1. N’hésitez pas à vous faire accompagner par un professionnel de l’accompagnement en reconversion professionnelle. Il pourra vous donner les pistes éventuelles pour vos démarches de reconversion.
  2. C’est aussi important de suivre les formations nécessaires pour réussir sa réorientation.
  3. Faire le deuil de son « ancien soi professionnel. »

Il faut savoir lâcher prise au bon moment, ne pas avoir peur et garder la foi.

Je donne souvent comme exemple aux personnes que j’accompagne dans cette démarche :

« Vous êtes en train de construire une tour solide et merveilleuse. Parfois il faut en descendre, prendre du recul pour pouvoir prendre connaissance de la taille de celle-ci et voir à quel point elle est grande. »

Maintenant, au travail… Construisons une autre tour sur laquelle nous y mettrons une passerelle, de cette manière, vous pourrez ainsi aller de l’une à l’autre…

Je me ferai un plaisir d’échanger avec vous dans les commentaires ! 🙂

Retrouvez ici, d’autres exemples de reconversions professionnelles réussies sur le blog de LiveMentor :

– Reconversion de cadre à entrepreneur

– Reconversion professionnelle dans l’architecture

– Se reconvertir dans le Marketing

– Se reconvertir dans l’accompagnement

– Reconversion professionnelle dans la photographie

– Reconversion professionnelle dans l’entrepreneuriat

– Reconversion professionnelle dans la décoration

– Se reconvertir en Copywriter

– Reconversion professionnelle pour raison médicale

– Se reconvertir en Coach

Se reconvertir en Thérapeute

Reconversions professionnelles multiples

– Démission et chômage font-ils bon ménage ?

Vous avez trouvé une faute d’orthographe dans cet article ? Vous pouvez nous en faire part en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée .

Avatar

Ivy Bouche

Gérante de Transition Professionnelle Pour Tous
Consultante – Formatrice
Conseillère en insertion socio-professionnelle
Formatrice

Do NOT follow this link or you will be banned from the site!

Rapport de faute d’orthographe

Le texte suivant sera envoyé à nos rédacteurs :