Blog LiveMentor
La théorie des 1000 vrais fans de Kevin Kelly

La théorie des 1000 vrais fans de Kevin Kelly adaptée aux formateurs

On se retrouve aujourd’hui pour un article au style différent de ce que l’on a l’habitude de traiter sur le blog de LiveMentor !

Un article qui va sans doute en surprendre quelques-uns…

La raison ?

Il s’agit d’un contenu un peu plus théorique qui aborde un concept incontournable pour n’importe quel formateur. 

Chez LiveMentor, nous sommes convaincus que certaines lectures peuvent faire gagner 6 mois voire 1 an de travail. La lecture dont nous allons parler aujourd’hui en fait partie !

La théorie que nous allons creuser ensemble sort tout droit d’un article écrit par Kevin Kelly.

Kevin Kelly, auteur de la théorie des 1000 vrais fans

Cet article est disponible sur son blog personnel The Technium et s’intitule “1 000 true fans”.

Pour ceux qui sont à l’aise en anglais, je ne peux que vous recommander de lire ce chef-d’œuvre ! 

Kevin Kelly est le fondateur du magazine Wired, magazine de référence dans l’univers de la technologie. 

Dans son article “Les 1000 vrais fans”, écrit pour la première fois en 2008, Kevin Kelly propose un modèle de développement pour tous les créateurs indépendants. Ce modèle s’adapte particulièrement bien au monde des formateurs.

Cet article a connu un succès hallucinant ! Le trafic du blog personnel de Kevin Kelly s’élève à plus de 500 000 visites par mois. Une grosse partie de ce trafic se concentre sur cet article précisément. Ce succès s’explique aussi par le fait que Tim Ferriss (qu’on ne présente plus) a repris la théorie de Kelly dans son excellent livre “Tools of Titans”.

tools of titans, livre de Tim Ferriss qui cite la théorie des 1000 fans de Kevin Kelly

Si vous tapez le titre de cet article sur Google, vous verrez l’immense quantité de contenu qui a été créé par d’autres blogueurs et journalistes en référence à la philosophie des 1000 vrais fans.  

Une théorie très populaire dans l’entrepreneuriat, que nous défendons beaucoup chez LiveMentor.

L’objectif de l’article d’aujourd’hui n’est pas de vous présenter en détail ce concept, mais plutôt de vous montrer pourquoi il a énormément de sens pour un formateur ! 

I. La théorie des 1000 vrais fans de Kevin Kelly, adaptée au monde des formateurs

D’après Kevin Kelly, un artiste n’a pas besoin d’avoir des millions de fans ni de générer des millions d’euros de chiffre d’affaires pour réussir. Il a simplement besoin d’avoir 1000 vrais fans.

Et c’est exactement la même chose pour un formateur indépendant !

Vous me direz sans doute qu’il n’y a rien de neuf ici. Après tout, un formateur a besoin de clients pour vivre. Ça, tout le monde le sait.

Sauf que Kevin n’a pas la même définition du mot “fan” que Facebook…

Il parle de “vrais fans” !

Et ça là où est toute la différence.

Par “vrai fan”, vous vous doutez bien que Kelly ne parle pas d’un simple like sur Facebook, un follower sur Twitter ou encore un abonné sur YouTube.

Bien au contraire ! Vous allez voir que ça va beaucoup plus loin…

Si on adapte sa théorie au monde des formateurs, un vrai fan est plutôt quelqu’un qui :

  • a énormément confiance en vous et en votre programme de formation (pédagogie, éducation, développement personnel, histoires, expériences…)
  • va suivre tous vos nouveaux formats d’apprentissage (formations, stages, livres…)
  • va soutenir toutes vos créations et vous recommander à son cercle social
  • est sur votre chaîne YouTube tous les mercredi dès  11h, prêt à regarder votre vidéo hebdomadaire de 11h30 
  • croit profondément en vos idées, votre façon de penser, vos références…
  • suit toutes vos recommandations les yeux fermés
  • etc…

Mais surtout, le vrai fan est celui qui va acheter tout ce que va produire le créateur !

Il va acheter tous les livres d’un expert, ses éditions collector et va aller à sa séance de dédicaces à la FNAC. 

Il va écouter tous ses podcasts, regarder toutes ses vidéos YouTube et se rendre sur son blog presque chaque jour.

C’est un peu moi avec Brian Dean, un spécialiste SEO que j’admire. 

Lorsque j’ai vu passer un email de Brian, annonçant le déploiement final de sa nouvelle formation “SEO That Works 4.0“, je me suis tout de suite dit que cette formation était pour moi !

Le processus de ma transformation en fan a été le suivant :

  • Je suis abonné à la newsletter de Brian depuis 2 ans
  • Chaque semaine, je lis ses newsletters et consulte ses articles de blog avec le sourire aux lèvres
  • Je sais que son contenu est très qualitatif et qu’il m’est utile dans mon quotidien
  • Récemment, j’ai vu qu’il lançait une formation répondant précisément à une problématique que je rencontrais

Résultat ?…

Sans réfléchir, j’ai sorti ma carte bleue pour l’acheter !

Et au fond de moi, je sais très bien que je la ressortirai très certainement pour acheter ses prochains contenus.

Je suis un vrai fan de Brian Dean et mes amis le savent. Mission accomplie pour Brian !

Brian Dean

La théorie des 1000 vrais fans défendue par Kelly dans son livre est puissante.

Selon lui, c’est la première fois que ce modèle est réplicable grâce à la puissance d’internet aujourd’hui !

Kelly prend l’exemple des artistes indépendants dans son article, mais vous allez voir que ça se transpose parfaitement au monde des formateurs !

II. Le boom des formateurs indépendants

Il y a encore une dizaine d’années, il était impossible de devenir formateur indépendant et d’en vivre dignement, sans être passé par une grande institution académique comme HEC par exemple.

Tout comme il était impossible pour une personne d’accéder au savoir d’un expert sans s’inscrire dans ses institutions qui coûtent souvent très chères…

Mais l’accès au savoir s’est démocratisé !

Plus besoin de se ruiner pour avoir accès à des formateurs de qualité.

Plus besoin non plus d’avoir travaillé pendant 10 ans pour une institution académique ou un cabinet de conseil prestigieux pour avoir la possibilité de délivrer son savoir. Ce modèle historique s’est essoufflé. 

Je m’en suis moi-même rendu compte rapidement. J’ai beaucoup plus appris en 2 semaines de visionnage de la formation Marketing Digital de LiveMentor, qu’en 2 ans de Master en École de Commerce qui m’ont pourtant coûté un emprunt bancaire conséquent…

C’est là où le modèle de Kevin Kelly prend tout son sens !

Avant internet, seule une petite poignée de formateurs captait l’entièreté du marché. Les autres n’avaient aucune chance de se faire connaître. 

Aujourd’hui, ce n’est plus le cas. Le marché est beaucoup plus équitable. 

Certes, il y aura toujours des mastodontes de la formation aux millions de fans comme Montessori. Mais nous avons surtout vu apparaître un grand nombre de petits formateurs spécialisés dans leurs domaines de prédilection et qui arrivent à vivre de leur activité.

Des plateformes en ligne comme Teachable, Podia ou Substack (pour la newsletter) sont les symboles de cette évolution.

Elles permettent de faire connaître des formateurs indépendants auprès d’une grosse audience, susceptible d’être intéressée. 

L’industrie de la musique est également un bon exemple pour les artistes indépendants. Les plateformes comme Apple Music ou Spotify offrent un modèle économique jamais vu : une rémunération basée sur le nombre d’écoutes. 

C’est aujourd’hui beaucoup plus simple de faire son trou en tant que formateur indépendant. Vous avez les outils pour ! 

III. Les deux conditions sine qua non du modèle des 1000 vrais fans

Dans son article, Kevin Kelly explique qu’il y a deux critères capitaux à respecter pour que la théorie des 1000 vrais fans puisse fonctionner.

  1. Un revenu de 100€ par fan et par an

Le calcul est simple : 100€ X 1000 fans = 100 000€ par an.

Bien évidemment, l’équation ne prend pas en compte les charges ni les impôts, mais cela donne quand même un bon ordre de grandeur permettant d’acquérir la liberté recherchée par le formateur. 

Dans notre cas, on remplace le terme “fans” par “élèves”. 

  1. Le formateur doit avoir une relation directe avec ses élèves

C’est extrêmement important !

Le formateur doit parler directement avec ses apprenants, d’où l’intérêt de la newsletter d’un point de vue Marketing (coucou Substack).

La relation doit être la plus personnalisée et directe possible. Vous devez échanger avec vos fans, recueillir leurs avis et construire la meilleure expérience de formation possible pour eux.

Attention : la théorie de Kelly ne doit pas être interprétée en valeur absolue ! Les 1000 vrais fans représentent davantage un cap à avoir à l’esprit qu’un objectif à proprement parler. 

Parfois ça peut être plus, parfois moins. Le vrai nombre d’élèves fans va dépendre de chacun en fonction de ses ambitions, des caractéristiques du modèle de formation, du secteur visé… du coût de la formation ?

IV. La notion de niche, un facteur clé selon Kevin Kelly

Un autre facteur entre en jeu pour la bonne application de la théorie de Kevin Kelly. Ce facteur, c’est la notion de niche, dont Kelly parle beaucoup dans son article. 

Internet permet à n’importe quelle niche d’exister. À n’importe quel formateur, quel que soit son angle, son sujet ou son domaine d’expertise, de trouver son audience d’élèves fans.

Je me rappelle d’une interview très intéressante du fondateur de Teachable…

https://substack.com

Pour ceux qui ne connaissent pas, Teachable est une plateforme permettant de créer une formation en ligne (tout comme Podia). C’est celle que nous recommandons à nos entrepreneurs qui suivent notre formation pour formateurs.

L’avantage avec ces plateformes, c’est qu’il est possible de les connecter directement à votre site WordPress (qui vous aidera à vous faire connaître grâce au pouvoir du référencement naturel) ! 

Pour revenir à notre interview, voici ce qu’a exprimé Ankur Nagpal, le fondateur de Teachable : 

“Chaque fois que je regarde les 10 formateurs qui fonctionnent le mieux sur Teachable, je trouve des domaines extrêmement différents : Astrologie, Marketing, Fitness, Journalisme, Relations de couple, Thérapie…”

Cela confirme la théorie de Kevin Kelly et prouve son caractère véridique. Ce monsieur a vu juste !

Il est vrai que grâce à internet, n’importe qui a la possibilité de créer des formations de niche, qui vont parler à un tout petit nombre de personnes.

Tandis que les acteurs éducatifs traditionnels ont l’incapacité structurelle de proposer des contenus de niche. Ces derniers peinent à s’adapter au nouveau mode de fonctionnement actuel. 

V. Une nouvelle ère positive pour le secteur de la formation

HEC, ou n’importe quelle autre école de commerce en France, ne pourrait pas se permettre de proposer des cours de développement web.

La raison ?

Il n’y aurait pas assez d’élèves intéressés par ce sujet donc ça ne serait pas rentable pour eux… 

Ça, je l’ai très bien remarqué dans mon école de commerce parisienne. 

En 3 années passées à étudier principalement le Marketing, je n’ai pas entendu parler une seule seconde du terme SEO. C’est pourtant étroitement lié au Marketing aujourd’hui…

Avec internet, le formateur peut faire ce qu’il souhaite ! Évidemment, la réalité reste plus complexe que la théorie…

Construire un programme de formation unique et une relation forte avec ses élèves demande beaucoup de temps et de travail. En revanche, de plus en plus de formateurs et de créateurs indépendants de manière générale vivent en suivant cette philosophie. 

Des personnes qui n’ont pas pour vocation de s’introduire en bourse. Des personnes qui n’ont pas pour intention de coder le prochain Google. Des personnes que vous ne verrez pas forcément à la télévision… 

Des personnes qui ont une vision différente du succès !

Cette vision, c’est celle de la liberté. La liberté de vivre de leur passion, selon leurs propres règles. 

C’est ça leur objectif. 

Nous faisons face à un puissant déséquilibre médiatique entre les entreprises dont on parle sur BFM Business, qui polarisent toute l’attention (comme Elon Musk qui envoie ses fusées sur Mars) et la réalité des 700 000 entreprises créées chaque année en France. 

Ce déséquilibre est terrible. Il peut nous laisser croire que vivre de son projet relève d’un rêve, réservé à une petite poignée de chanceux…

Mais ce n’est plus le cas aujourd’hui !

Avec LiveMentor, nous avons déjà accompagné plus de 7 000 entrepreneurs. Par expérience, nous savons qu’il n’y a rien de bien sorcier pour un formateur indépendant de passer du stade de l’idée à un programme de formation rentable et suivi par des centaines voire des milliers de personnes profondément intéressées par votre contenu et votre pédagogie

À condition bien entendu, de fournir les efforts nécessaires, d’utiliser les bons outils et d’être bien accompagné ! 

Telle est la mission de notre formation Formateur, dont Alexandre Dana (Directeur de l’École LiveMentor) est le principal intervenant.

alexandre dana au salon des entrepreneurs

À votre tour maintenant !

Bâtir une première base de fans (newsletter / blog / YouTube) et construire une relation de confiance jour après jour est le point de départ de cette théorie.

Vous devez commencer très tôt à fonder les bases d’une communauté solide pour obtenir vos premiers vrais fans. 

Car une fois que cette communauté est construite et solidifiée, vous pouvez à peu près tout faire : expérimenter de nouveaux formats, lancer de nouvelles formations, développer de nouvelles offres comme du coaching, etc…)

Inutile de chercher à plaire à tout le monde. Vous voulez vous concentrer uniquement sur un petit groupe de passionnés, qui vous ressemblent !

Ce sont ces fans qui seront les premiers mobilisés lors de la sortie de vos nouveaux produits.

En tant que formateur indépendant, c’est bien le meilleur avantage que vous pouvez construire sur le long terme.

J’aimerais vous entendre maintenant pour en savoir plus sur votre projet de formation ! 

  1. Quelles sont les actions que vous mettez en place pour construire votre communauté de fans ?
  2. Que pourriez-vous mettre en place pour assurer une dépense annuelle de 100 € ?
  3. Qu’est-ce qui plaît à vos fans aujourd’hui et comment le reproduire ? 

On en parle dans les commentaires juste en dessous ! On se fera un plaisir de vous challenger sur ces différents points clés 🙂 

Pour ceux qui veulent aller plus loin dans la construction de leur formation, je vous invite à découvrir notre cours par mail complet et gratuit dédié uniquement aux Formateurs. 🙂

cours par mail formateur

Avatar

Thomas Meyer

Head of SEO & Copywriter chez LiveMentor

Do NOT follow this link or you will be banned from the site!