Blog LiveMentor
Investir sur eToro

Investir sur eToro : une bonne ou une mauvaise idée ?

Mars 2020, la pandémie de Coronavirus est déclarée, les frontières fermes, investir en Bourse ou investir dans l’immobilier, devient compliqué, les économies arrêtent leur croissance et tournent au ralenti.

En réponse à cet arrêt brutal, les investisseurs du monde entier prennent peur et liquident une bonne partie de leurs portefeuilles d’actions et les marchés s’effondrent donc.

effondrement actions bourse

 

En parallèle, de nombreuses personnes dans le monde entier se retrouvent au chômage partiel (ou des formes similaires) enfermées chez elle. Les ménages commencent non seulement à accumuler de l’épargne, mais en plus à se rendre compte que les marchés repartent à la hausse.

En effet, depuis le plus bas de 2020, la quasi-totalité des marchés financiers sont haussiers !

Épargne + ennui + absence de divertissement = regain d’intérêt pour l’investissement en Bourse qui devient une activité “cool” pour certains.

Cependant, l’investissement en Bourse a toujours été une activité nécessaire pour toute personne qui souhaite se créer un patrimoine financier.

On sait très bien que les retraites futures ne sont pas assurées en France et il vaut mieux s’y préparer dès maintenant. 

Avant d’entamer le cœur de l’article, voici un plan détaillé pour faciliter votre lecture :

1) Pourquoi la Bourse est une bonne façon d’investir ?
2) eToro : un bon produit pour investir en Bourse
3) Comment bien choisir son produit pour investir en Bourse
4) Faire ses premiers pas sur les principaux brokers disponibles en France

1) Pourquoi la Bourse est une bonne façon d’investir ?

Commençons déjà par expliquer rapidement ce qu’est la Bourse. La Bourse est une place de marché sur laquelle des entreprises peuvent vendre des actions à des investisseurs comme vous et moi, mais aussi des investisseurs institutionnels comme des banques, des États ou encore des fonds d’investissement.

Acheter une action d’une entreprise c’est posséder une petite part de cette entreprise et profiter de la croissance de cette dernière. En effet, plus une entreprise augmente ses ventes, plus elle réalisera de profit, plus elle attirera de nouveaux investisseurs, plus le prix de son action augmentera (loi de l’offre et de la demande).

La Bourse est donc un outil qui permet de redistribuer une partie de la richesse et de profiter de la croissance de l’économie.

Investir en Bourse c’est donc surfer sur la croissance des entreprises pour réaliser des gains futurs et donc s’acheter du temps futur qui pourra vous servir à divers projets :

  • travailler moins,
  • créer son entreprise,
  • partir à la retraite,
  • payer une maison sans avoir à travailler davantage,
  • etc.

2) eToro : un bon produit pour investir en Bourse

Maintenant que vous comprenez pourquoi il est intéressant d’investir en Bourse, nous arrivons dans le vif du sujet : investir sur eToro : bonne ou mauvaise idée ?

investir sur etoro

Déjà, commençons par expliquer ce qu’est eToro.

eToro est ce qu’on appelle dans le jargon de la finance un broker ou encore une application de trading.

En gros, c’est une application mobile et un site internet qui vous permettent d’acheter, de vendre ou de conserver des actions d’entreprises.

Investir sur eToro vous permet également d’investir dans d’autres produits comme les cryptomonnaies ou encore des matières premières, mais nous nous focaliserons sur la partie actions dans cet article. Quand vous ouvrez un compte eToro vous ouvrez donc ce qu’on appelle un compte titres (ou CT).

Un compte titres est tout simplement un compte dans lequel vous pouvez non seulement conserver du cash (des euros, des dollars, etc.) mais aussi et surtout des actions d’entreprises.

Le compte titres est l’une des enveloppes fiscales que vous pouvez utiliser pour acheter des actions, mais il en existe d’autres comme le PEA (Plan d’Épargne en Actions) et l’assurance vie. Ces derniers bénéficient d’avantages fiscaux après quelques années de détentions que vous ne retrouvez pas sur le compte titres classiques.

Pour faire simple, vos plus-values (vos gains) seront taxées à hauteur de 30 % (la fameuse flat tax) sur votre compte titres eToro (ou n’importe quel autre CT). Mais du coup pourquoi ouvrir un compte titres s’il n’y a pas d’avantages fiscaux ?

Tout simplement car le compte titres vous offre plus de flexibilité. Non seulement dans les actions que vous pouvez acheter (par exemple il n’est pas possible d’acheter des actions américaines dans un PEA), mais aussi dans la facilité de réaliser des opérations.

Vous pouvez par exemple acheter des fractions d’actions sur eToro alors que dans un PEA ou dans une assurance vie c’est impossible. Cela vous permet donc d’accéder à des investissements plus simplement.

Par exemple, une action LVMH coûte aujourd’hui plus de 600 euros. Dans un PEA, si vous voulez acheter une action de cette entreprise il faudra donc débourser 600 euros. Sur une application comme eToro et d’autres brokers nouvelle génération, vous pouvez acheter une fraction d’action pour seulement 50 euros (le minimum sur eToro) et même à partir d’un euro sur certaines applications comme Trading 212.

L’autre avantage d’eToro est également la partie Social Trading qui vous permet de suivre ou de copier directement le portefeuille d’autres investisseurs. Cette fonctionnalité est très intéressante, mais je conseille toujours aux nouveaux investisseurs de faire attention.

3) Comment bien choisir son produit pour investir en Bourse

Il est toujours très important non seulement de comprendre les produits dans lesquels vous investissez pour éviter les mauvaises surprises, mais aussi de ne pas suivre bêtement ce que font d’autres personnes.

Par exemple, ce n’est pas parce que tout le monde achète la même action que vous devez forcément acheter cette action. Oui son prix va augmenter vu que la demande pour cette action va augmenter, mais si cette spéculation ne repose sur rien, alors la chute peut être brutale et douloureuse.

Par exemple, lors de l’euphorie autour de l’action de l’entreprise américaine GameStop qui a vu son cours s’envoler, de nombreux investisseurs ont gagné beaucoup d’argent, mais certainement plus de personnes en ont perdu. S’inspirer des autres oui, copier bêtement sans comprendre non…

Pour les débutants, je conseille en général d’aller du côté des applications qui permettent d’acheter facilement des actions fractionnées avec une interface simple d’utilisation. Mes applications favorites disponibles en Europe sont Trading 212, eToro, Interactive Brokers, BUX zero ou encore Trade Republic. J’utilise personnellement Trading 212 et Interactive Brokers.

Outre les fonctionnalités et la facilité d’utilisation des néo-brokers comme eToro, Trading 212 ou encore l’allemand Trade Republic, il est toujours intéressant de s’attarder sur d’autres points avant de sélectionner son application de trading. Voici les points que je regarde en général :

Réglementation : est-ce que l’entreprise tombe sous la réglementation d’une autorité reconnue ? Par exemple, eToro est réglementé à Chypre qui est un membre de l’UE. C’est donc à la réglementation européenne que doit répondre l’entreprise et Trade Republic possède une licence allemande. Pour trouver cette information c’est très simple : tapez sur Google “[NOM DE L’ENTREPRISE] licence”.

Les frais et autres commissions : la plupart des nouvelles applications de trading proposent de réaliser des opérations sans commission, mais il se peut que d’autres frais soient présents. Par exemple, sur Trading 212 vous paierez des frais si vous ajoutez des fonds avec votre CB.

Sur eToro vous paierez 5 euros à chaque fois que vous voulez retirer des fonds. Il faut aussi regarder les frais cachés. Pour cela rien de plus simple, il suffit de fouiller dans la FAQ des sites de ces applications. Tous les brokers que j’ai cités jusqu’à présent ont des frais très honnêtes et vous ne vous ferez pas arnaquer.

La transparence : j’aime les entreprises qui communiquent simplement et avec transparence avec leurs utilisateurs. Par exemple l’entreprise hollandaise BUX Zero est extrêmement transparente sur les frais et sur son modèle économique.

Même si vous êtes protégés par la réglementation européenne, si vous investissez des sommes conséquentes, je vous conseille d’utiliser plusieurs plateformes pour éviter les risques liés à ces dernières.

Quand je parle de risque de plateforme je parle par exemple de risque qu’une application de trading ne fonctionne pas si vous avez besoin d’agir dans l’urgence. Par exemple, lorsque j’ai souhaité acheter des actions lors du dernier gros krach de mars 2020, certaines applications en ligne ne fonctionnaient pas car le trafic sur leur site était important.

💡 bon à savoir : si vous êtes entrepreneur, vous pouvez investir la trésorerie de votre entreprise sur les marchés financiers. Il vous faudra simplement ouvrir un compte au nom de cette dernière. Renseignez-vous auprès des plateformes car toutes ne proposent pas ce type de compte titres pour entreprise.

Maintenant que vous savez comment sélectionner une app de trading alors acheter nos premières actions (ou fractions d’actions).

En parlant d’investissement, LiveMentor a rédigé d’autres articles à ce sujet, notamment sur comment investir dans une start-up.

4) Faire ses premiers pas sur les principaux brokers disponibles en France

Le processus est le même sur quasiment toutes les applications. La première chose à faire est de se créer un compte en se rendant soit sur le site internet d’eToro, Trading 212 ou encore Trade Republic et de se créer un compte.

La création de compte est simple, mais munissez-vous de votre carte d’identité ou passeport et d’un justificatif de domicile de moins de 3 mois. Toutes ces apps vous demanderont ces documents pour vérifier votre identité.

Lors de la création de ce compte, on vous posera également des questions pour valider votre niveau de connaissance. N’ayez crainte, il ne s’agit pas de concours, mais plus d’un questionnaire pour vous faire prendre conscience des risques liés à l’investissement en Bourse.

Une fois votre compte créé et validé (cela peut prendre entre quelques heures et quelques jours), les choses sérieuses peuvent commencer.

La première chose à faire est d’alimenter votre compte titres avec des euros. Trading 212, eToro, Trade Republic et BUX Zero vous permettent de faire ça avec votre carte bancaire et sans frais (des frais s’appliquent sur Trading 212 après 2000 euros versés avec votre carte bancaire).

Interactive brokers n’autorise que les virements bancaires. Pour tester, je vous conseille de verser seulement quelques euros. Une centaine (ou même moins) devrait suffire pour se faire la main.

Il faudra ensuite sélectionner les actions que vous souhaitez acheter. Peut-être que vous avez déjà une stratégie en place et si ce n’est pas le cas, je vous conseille de le faire. Vous pouvez d’ailleurs lire cet article pour voir comment j’ai mis en place ma propre stratégie. Comme déjà évoqué, le gros avantage de toutes ces applications, c’est que vous pouvez acheter des fractions d’actions. Attention, le minimum par trade sur eToro est de 50 euros pour les actions et les ETFs, mais sur les autres apps, le minimum est d’un euro. Avec 100 euros vous pouvez donc acheter 100 fractions d’actions différentes sur Trading 212 !

Attention, vous ne pouvez acheter et vendre des actions que pendant les heures d’ouverture des différentes Bourse. Si vous achetez des actions françaises listées en Europe, vous pouvez acheter et vendre des actions dès 9h le matin. Si vous achetez des actions listées aux États-Unis, les marchés ouvrent à 15h30 heure française.

Pour conclure, oui c’est une bonne idée d’acheter des actions sur eToro ou sur d’autres apps de trading tant que cela vous aide à investir. eToro est une option parmi tant d’autres et je vous conseille de tester deux ou trois apps avant de choisir celle qui vous convient le mieux.

Dès que vous commencez à avoir de gros montants en Bourse, je vous conseille de placer cet argent sur plusieurs plateformes (par exemple j’ai la moitié de mes actions sur Trading 212 et l’autre moitié sur Interactive Brokers).

Il faudra également faire attention sur eToro aux produits qu’on appelle produits à effets de levier.

Ce sont des produits qui peuvent multiplier vos gains rapidement, mais aussi multiplier vos pertes rapidement. Restez donc éloignés de ces produits appelés CFD (Contract for Differences) si vous êtes débutants. 

Un bon tip à savoir, vous pouvez utiliser un mode simulation sur eToro et sur Trading 212 qui vous permettent d’investir avec de l’argent virtuel pour vous familiariser non seulement avec ces apps, mais aussi avec l’investissement en Bourse.

Vous avez donc maintenant toutes les clés en main pour réaliser vos premiers investissements en Bourse ! 

C’est à vous de jouer !

Si vous souhaitez allez plus loin dans vos investissement , LiveMentor a développé sa formation dédié aux Finances personnelles.

Découvrez les recoins du financement personnel avec Yoann Lopez, créateur de la newsletter Snowball, ou encore à optimiser vos revenu passifs.

La formation Finances Personnelles de LiveMentor animée par Yoann Lopez

  • Bonsoir Mr. Lopez ,
    Merci infiniment pour cet article.
    Je le trouve très intéressant
    J’avoue que je suis vraiment intéressé par le monde de l’investissement surtout l’achat d’actions.
    Ma question est la suivante : en étant en Afrique plus précisément au Togo, puis-je investir sur ces plateformes sans risque de dépôt et surtout de retrait ?

  • Do NOT follow this link or you will be banned from the site!