Blog LiveMentor
stratégie seo du pillar and cluster

Comment booster son SEO grâce à la méthode du Pillar-Cluster ?

Vous avez du mal à créer du contenu attrayant qui vous place dans les top positions Google ?

Tous les jours, j’entends des porteurs de projet me dire :

« Je ne sais pas quel sujet traiter aujourd’hui, ça va pénaliser mon référencement naturel… »

« Il faut que j’écrive plein d’articles pour être bien référencé. »

« Je n’ai plus d’idées de mots-clés pour mes prochains articles ! »

« J’ai seulement une dizaine d’articles sur mon blog, je ne serai jamais bien placé sur Google… »

« J’ai peur de faire du contenu dupliqué, mes mots-clés sont très proches ! »

Je vous rassure tout de suite : toutes ces questions, je me les suis posées pendant très longtemps ! J’étais moi-même perdu au milieu de la jungle du SEO.

Je me demandais tout le temps, la même chose : Pourquoi Google ne veut pas mettre pas mes articles de blog en première page alors que je m’efforce à en écrire plein, avec tous pleins de mots-clés ? ?

En travaillant sur le référencement naturel de LiveMentor et en suivant les conseils d’experts, nous avons découvert qu’il n’y a pas besoin d’écrire une tonne d’articles pour améliorer son référencement naturel.

Il existe un moyen très simple pour résoudre ce problème et créer du contenu apprécié par Google, tout en construisant une bibliothèque d’articles super utile pour vos visiteurs.

Une nouvelle stratégie fait ses preuves ces derniers temps : la méthode du Pillar and Cluster aussi connue sous le nom de Topic Cluster ou de Cluster thématique ! 

Grâce à cette technique, je vais vous démontrer pourquoi vous n’avez pas besoin d’écrire 1 000 articles sur votre blog pour réussir votre stratégie de contenu et développer votre référencement naturel.

Si vous cherchez donc à accroître votre SEO et avoir de nouveaux visiteurs gratuitement sur votre site sans vous prendre la tête avec les mots-clés et le nombre d’articles à avoir, cet article devrait vous intéresser !

Voici le plan :

I. Comment fonctionne la stratégie SEO du Pillar and Cluster ?
II. Comment mettre en place cette stratégie SEO sur son blog ?
III. Exercice à faire

Comment fonctionne la stratégie SEO du Pillar and Cluster ?

Ne l’oublions pas, l’objectif numéro 1 de Google est de rendre ses utilisateurs heureux en leur apportant du contenu utile, qui répond à leurs problématiques.

Une grande partie de l’algorithme de Google consiste à mettre à la disposition de ses utilisateurs, des résultats de recherche, qui selon lui, leur seront le plus utile.

La stratégie SEO du Pillar and Cluster est différente de ce que l’on a l’habitude d’entendre ou de lire sur le référencement naturel.

Il s’agit d’une approche basée les intentions des utilisateurs (users intents) et non pas sur les mots-clés.

Les articles piliers (Pillar) représentent les sujets principaux que vous traitez sur votre blog. En fonction de la thématique globale de votre blog, vous allez pouvoir identifier 4-5 sujets pour écrire vos articles piliers. Ces articles de fond devront faire plus de 3 000 mots.

Les articles supports (Cluster) vont venir appuyer les articles piliers. Je vous conseille d’en écrire entre 5 et 10 par article pilier. Ces mini-articles se concentrent sur des sujets plus précis qui abordent tous un pan du pilier principal. Ils viennent apporter du détail sur certains points de l’article pilier.

De cette façon, vous mettez en place des bibliothèques de contenu pour chaque sujet traité. Cela apporte beaucoup de valeur à vos utilisateurs et justifie votre image de spécialiste. Cette nouvelle stratégie SEO de Topic Cluster favorise votre référencement naturel. Elle vous permet de couvrir différentes intentions utilisateurs sur la partie blog de votre site.

Si on applique cette méthode pour le cas de LiveMentor, la thématique principale de notre blog est l’entrepreneuriat. Nos piliers sont le Marketing digital, le Dropshipping, Instagram, Facebook, WordPress…

Pour chacun de ces piliers, nous avons des articles supports. Par exemple, pour le pilier « Instagram », nos articles supports sont : les influenceurs instagram, les story instagram, les marques natives sur Instagram

Voici une représentation graphique du modèle Topic Cluster :

techniques seo pillar and cluster pour améliorer son référencement naturel

Bon, vous l’aurez remarqué, je ne suis pas Freelance en design.. mais voilà à quoi ressemble un blog construit sous forme de cluster thématique. ?

Utiliser cette méthode nécessite de traiter différemment la configuration de son blog, étant donné qu’elle ne suit pas l’approche traditionnelle des articles publiés les uns après les autres. En utilisant la stratégie SEO Pillar-Cluster, vos articles sont rangés par catégories.

Mais surtout, il faut bien penser à écrire ses articles supports avant l’article pilier !

Pourquoi ?

Premièrement, parce que vous ne savez pas encore combien de sous-sujets vous allez couvrir dans votre page pilier. Deuxièmement, c’est seulement après avoir rédigé vos articles supports que vous pourrez adopter un plan clair et créer des liens dans votre page pilier vers vos articles supports (cluster).

II/ Comment adapter la méthode du Cluster thématique à son blog ?

1. Choisir ses catégories (Pillar)

Ces différentes catégories soulignent les fondements de votre projet. Les thématiques couvertes doivent répondre aux problématiques de vos personas.

Si vous avez un blog autour du contenu Marketing, vos catégories peuvent être par exemple :

  • Le SEO
  • Le Copywrinting
  • Le contenu sur les réseaux sociaux
  • Etc…

2. Définir les articles supports (Cluster) à traiter pour chaque pilier

Commencez premièrement par faire un brainstorming. Pour ce faire, nous conseillons de partir d’un simple tableau à deux colonnes (personas à gauche et problématiques à droite). Cela vous permet d’identifier les différentes problématiques auxquelles font face vos personas.

Vous pouvez également utiliser un autre type de tableau, toujours en deux colonnes, mais avec cette fois-ci motivation à gauche et contenu à droite. Identifiez toutes les motivations qui poussent vos clients à acheter chez vous et pensez à des idées de contenu qui mettent en avant ces motivations.

En remplissant ces tableaux, vous verrez déjà apparaître des idées de sujets intéressantes à traiter !

Mais il ne faut pas s’arrêter là ! Vous devez creuser et compiler une liste plus longue de contenu que vous pouvez créer. 

Un autre moyen consiste à utiliser l’outil Answer The Public et de taper l’un de vos sujets principaux. Cet outil vous générera automatiquement différentes requêtes que les utilisateurs cherchent sur Google, ce qui permet d’enrichir votre première liste. 

Answer the public SEO

Ensuite, une liste de sujets connexes apparaissent sous forme de questions. Excellent quand on parle d’intentions d’utilisateurs !

Une dernière option pour rechercher des sujets intéressants pour vos articles pilier consiste à se diriger directement vers le principal intéressé : Google.

La seule chose que vous avez à faire est de taper un mot ou un début de phrase dans la barre de recherche. Ensuite, Google vous fournira une liste de suggestion de mots-clés liés à ce que vous avez tapé.

suggestions de mots clés google seo

Ces suggestions sont géniales !

Pourquoi ?

Parce que ce sont des termes que les internautes tapent réellement sur Google. Il n’est donc pas nécessaire de demander si ils sont populaires ou non, ils le sont à 100% !

3. Écrire les articles « cluster »

Maintenant que vous avez trouvé vos catégories et vos idées d’articles, vous pouvez passer à la partie la plus fun : la création de contenu !

Comme je le dis plus haut, il faut rédiger les articles supports avant la pages pilier.

Le processus de rédaction des articles supports est assez similaire à celui d’un article de blog classique à une exception prêt :

Ne restez pas dans l’approche générale, mais plongez au coeur du sous-sujet avec du détail et des exemples.

Une fois arrivé ici, vous venez de faire le plus gros du travail ! ?

4. Écrire la page pilier

Après avoir rédigé vos articles supports, vous pouvez désormais vous attaquer à l’écriture de votre page pilier, qui représente la vue d’ensemble du sujet traité.

Une fois de plus, la rédaction est également similaire à celle d’un article de blog classique, mais avec cette fois-ci 2 différences :

  • Comme je le dis plus haut, ces pages piliers doivent contenir plus de contenu que les articles supports (plus de 3 000 mots)
  • Ces pages doivent rester générales (n’entrez pas dans les détails d’un aspect, créez un article support dans ce cas)

Que ce soit pour un article pilier ou pour un article support, il ne faut pas oublier les bests practices de base d’un contenu de qualité :

  • Article pédagogue
  • Long contenu
  • Exemples
  • Images / vidéos / GIF
  • Témoignages / histoires
  • Apporter de la valeur, quelque chose d’unique
  • Ne complexifiez pas les termes pour paraître intelligent
  • Posez des questions, impliquez votre lecteur, tenez une conversation avec lui
  • Évitez les phrases trop longues
  • Gardez une ligne directrice
  • Etc…

Assurez-vous également que chaque article soit bien optimisé pour le référencement naturel en incluant votre requête cible dans votre :

  • Titre + sous-titres
  • Méta-descritpion
  • URL
  • Paragraphes
  • Attribut texte de l’image

5. Ajouter des liens internes entre les articles piliers et les articles supports

La dernière chose qu’il vous reste à faire après avoir tout rédigé est d’ajouter des liens internes sur chaque article. C’est le but du Topic Cluster après tout !

Pour ce faire, revenez sur chacun de vos articles supports et créer un lien vers votre article principal. ?

Ensuite, allez sur votre article pilier et créer tous les liens vers vos articles supports.

Nous conseillons également, si cela est pertinent, de créer des liens entre vos articles supports.

De cette manière, un visiteur qui tombe sur l’un de vos articles (qu’il soit de type pilier ou support) aura la possibilité de consulter les autres articles de la même thématique.

Cette structure organisée montre à Google que les articles de vos différentes sections ont une relation sémantique, ce qui est favorable pour votre référencement naturel car cela facilité l’indexation de vos articles.

Attention, pour bien se faire, l’ancre des liens (mots soulignés) doit être mis sur des requêtes cibles (par exemple, « extensions WordPress » pour notre article sur les meilleures extensions à utiliser sur WordPress).

Évitez donc le « cliquez ici » ou bien les liens sur des groupes de mots trop longs. Privilégiez les requêtes (mots-clés) sur lesquelles vos articles se positionnent et sur lesquels les internautes vous trouvent.

cluster and pillar lien interne

Ces liens internes permettent aux robots de Google d’analyser et d’indexer plus facilement vos groupes de sujets. Cela renforce le pouvoir de référencement de votre page pilier.

N’oubliez pas les liens externes vers d’autres blogs / sites, qui sont pertinents en fonction du sujet que vous traitez (les fameux backlinks).

Pour mieux comprendre le principe de la méthode du Pillar-Cluster, je vous conseille de parcourir la page pilier « Customer Success » sur le blog de TypeForm. Bon, c’est un exemple en anglais, mais je trouve la page très bien construite !

____________________________________________________________________

Il est donc plus intéressant pour votre référencement naturel de vous concentrer sur une petite collection d’articles qui sont écrits intelligemment, bien mis en avant, optimisés et actualisés tous les 3 à 6 mois.

En jargon marketing, on parle de « contenu evergreen », c’est-à-dire des articles qui sont impérissables et qui se maintiennent dans le temps, si on les met à jour bien évidemment. D’ailleurs, l’une des règles SEO de Google recommande de mettre régulièrement à jour son contenu.

La rédaction de ce type d’articles va vous prendre un peu de temps, mais vos articles auront énormément de valeur et vous n’aurez pas à en écrire des tonnes. Vous êtes en train de faire ce qu’on appelle un « cluster sémantique ». C’est très puissant, vous verrez ? !

Après quelques mois, vous allez voir dans votre Google Search Console (là où vous cherchez vos mots-clés) que vous commencez à vous positionner sur des mots-clés pertinents et ciblés pour votre audience. Vous ne vous éparpillez pas sur des mots-clés inutiles, bingo !

Avec un peu de travail, le contenu marketing peut-être très puissant. On voit beaucoup d’élèves aborder le SEO sur la quantité plus que la qualité, alors qu’en changeant de perspectives, vous allez être plus efficace et pouvoir vous concentrer sur d’autres sujets.

Ce modèle de cluster sémantique est un excellent moyen d’organiser votre contenu, tout en aidant les utilisateurs et les moteurs de recherche à naviguer facilement dans le contenu de votre site.

Cela vous fera gagner du temps, améliorera votre référencement naturel et vous assurera de vous concentrer sur l’une des stratégies de contenu les plus utiles : l’intention de l’utilisateur.


III. Un exercice à faire

Je vous propose de me dire dans les commentaires :

  • 1 idée d’article pilier que vous pourrez avoir sur votre blog ainsi que 3 articles supports qui vont avec.

N’hésitez pas à nous faire vos retours ou à nous poser des questions dans les commentaires sur cette nouvelle stratégie SEO du Pillar-Cluster, on est là pour ça ! ?

Vous avez trouvé une faute d’orthographe dans cet article ? Vous pouvez nous en faire part en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée .

Avatar

Thomas Meyer

  • Bonjour Thomas, merci pour cet article. J’ai pris des notes et je pense vraiment m’orienter vers cette façon de faire.
    Je suis rédactrice web et je me forme au copwriting. Je me suis prise d’amour pour les landing pages. Du coup, un de mes piliers pourrait être la landing page. Pour les 3 articles supports, je pourrais m’orienter vers l’utilité de cette page, la structure qu’elle doit avoir pour fonctionner, les différentes extensions wordpress ou sites qui permettent d’en construire ? Pas sûre de moi…^^

  • Bonjour Thomas
    Ma question ne concerne pas directement l’article mais les boutons sociaux de partage qui se trouvent sous le titre de l’article. Quel est le plugin utilisé ? Merci d’avance !

  • Bonjour Thomas, article très bien structuré et par conséquent très clair. Merci. Toutefois, en découvrant cette technique, je me demandais quelle était la différence entre le pillar & cluster et le fameux cocon sémantique ? C’est la même chose ?

  • Bonjour Thomas,
    Cet article est super et très concret : merci !
    Pour ma société de prêt à porter éthique pour hommes grands, un article pilier pourrait être la mode éthique, et 3 articles supports : définition de ce que ça implique, ,nos engagements pour respecter ça, les labels et cahiers des charges à connaître ?

  • Cet article est absolument génial, merci beaucoup ! J’ai lu pas mal de choses sur le référencement mais à chaque fois ça a eu l’effet de me décourager et de me concentrer sur d’autres tâches 😀 Pas cette fois, je vais m’y atteler de ce pas ! J’ai une petite question par contre sur l’actualisation des articles, imaginons que mon pilier soit la déco du bureau, un article support peut être les tendances 2019 des articles de déco pour mon bureau, mais du coup je l’actualise en 2020 en changeant le contenu direct dans mon article ou j’en crée un nouveau et je remets bien tous les liens à jour ? Et dans le 2e cas, je laisse quand même les tendances 2019 ? Merci !!

  • J’ajoute une autre question (désolé !) : donc là on écrit d’abord les articles supports parce que sinon « on ne sait pas combien il y en aura » mais du coup ça veut dire qu’après ces 20 articles écrits (en gros) on n’arrête d’écrire sur le blog ? Ou on ajoute des articles supports après ? ou ce qu’on écrit après renforce la stratégie initiale mais n’en fait pas vraiment partie ? Merci beaucoup !!!

    • Hello @astridmoors:disqus,
      Yes tu peux continuer d’alimenter ton contenu principal avec d’autres articles supports ou bien décider de les mettre à jour (bon point pour ton SEO).
      Tu peux également créer d’autres Pillar-Cluster… Aucune limite de contenu 😀

      • Merci beaucoup Thomas ! Je me suis plongée tout le WE dans ma prépa de mon pillar-cluster, passionnant ! Je pense avoir mieux saisi le truc ! Merci, vraiment ça me relance dans mon activité !

        • Super !! Je considère que ma mission est accomplie alors ! Merci beaucoup pour ton retour @astridmoors:disqus, à très vite ! 🙂

  • Bonjour @disqus_r19DXC22RM:disqus, Merci pour cet article très intéressant et très clair !
    Pour info, j’agis à 100 % dans le monde du BtoB.
    Une de mes idées d’article pilier : « Comment transformer vos Commerciaux BtoB en Experts Proactifs ?  »
    3 articles support :
    1. « C’est quoi être leader de son parcours de vente ? Une posture à adopter dès les premières secondes ! »
    2. « Comment ça je dois pitcher en 30 secondes ou 2 mns ? Et qu’est-ce que je fais de ma présentation en 30 slides ? Et mon catalogue de 100 pages ? »
    3. « L’art de la découverte : illustrons la différence entre questions ouvertes et questions fermées : Restez, ça vaut le coup ! »

    Thomas, j’ai une question grave 🙂 par rapport à tout ça !
    Dans mon cas, j’ai un site vitrine, que je ne peux plus modifier …
    Je n’ai pas de blog.
    J’ai un profil LK.
    C’est grave Docteur, par rapport à mon marketing de contenu, dont l’objectif est de générer des leads ?
    Merci de tes conseils avisés !

    • Hello @annemariegillet:disqus, Toutes ses idées de contenu, tu comptes les écrire où ?
      Le blog est le meilleur moyen d’appui d’un site. Il te permet de développer ton classement dans les moteurs de recherche et de fait, de faire connaître ton site, grâce au contenu marketing. De plus, c’est un excellent moyen pour développer ta crédibilité et ton image de spécialiste aux yeux de tes lecteurs :).

      Je te conseille de réserver un créneau ici avec un coach pour en parler de vive voix, c’est un sujet très intéressant ! 🙂 :
      https://www.livementor.com/masterclass/orientation?locale=fr-FR

  • Je lis seulement maintenant ce très bon article, super clair et pédagogique. (bien plus que certains articles sur le même sujet chez des spécialistes du SEO )
    J’ai toutefois une question, sur d’autres sites ils ne parlent pas forcément de blog pour appliquer la méthode mais de l’arborescence complète.
    Donc peux t-on adapter ce principe au contenu global du site ? Je pense notamment à des pages « prestations » qui seraient en quelques sortes les pages pilliers et des sous rubriques détaillées (articles de blog ou autres) qui seraient les supports.
    Qu’en penses-tu ?

    • Hello @priscillia_penauille:disqus,
      Un énorme merci pour ton retour, cela me fait très plaisir !!
      Effectivement, tu peux appliquer le principe du pillar-cluster au contenu global de ton site. Je conseille la partie blog car c’est quelque chose qui fonctionne très bien en termes de SEO et c’est ce que nous utilisons chez LiveMentor. Cependant, aucun souci, ça marche aussi pour ton site 😉
      Très bonne idée, je pense que c’est très bien !!

  • Bonjour Thomas
    Je n’ai pas encore suffisamment réfléchi à l’application de cette méthode dans mon blog qui contient déjà plus d’une centaine d’articles. Dommage que je n’aie pas connu cette méthode plus tôt ! Après lecture attentive, je m’étonne, à première vue, de la longueur d’un article pilier : au moins 3000 mots, ce qui fait l’équivalent d’environ 8 pages A4. Je n’ai peut-être pas encore tout compris mais je me demande si une telle longueur ne risque pas de décourager les lecteurs.
    Par ailleurs, tu ne suggères rien pour la longueur des articles supports. Combien de mots ?

    • Hello @disqus_VSOuNxJbSy:disqus ,
      Google adore le long contenu et le met en avant dans son algorithme de classement. Au niveau de tes lecteurs, cela n’est pas dérangeant si le contenu est bien réparti en section, ce qui leur permet de piocher là où ils veulent. C’est pour cette raison que je recommande de créer un sommaire clickable en début d’article. Je sais pas si tu as jeté un oeil à la page pilier de typeform (lien dans l’article) mais son contenu est très long, pourtant, je ne suis pas du tout dérangé car je peux sélectionner ce qui m’intéresse réellement ou prendre le choix de tout lire entièrement ! Pour les articles supports, je conseille entre 1000 et 2000 mots (si tu as beaucoup de choses à dire). Généralement, mes articles supports tournent autour des 1500 mots).
      En espérant t’avoir été utile, n’hésite pas si tu as d’autres question 😉

  • Bravo @disqus_r19DXC22RM:disqus pour cet article hyper instructif !
    J’ai réfléchi à ta question pour mon futur site de consultant marketing digital. A l’évidence, le marketing de contenu est un sujet pilier.
    Ensuite pour les articles supports, j’ai trouvé :
    « Pourquoi et comment faire du Marketing de contenu ? »
    « Raconter son histoire pour créer sa communauté de fans »
    « Marketing de contenu : bonnes pratiques en 2019 »

    J’ai repéré avec Answer the Public que la recherche de la définition, des avantages du Marketing de contenu sont des requêtes récurrentes, d’où mes idées de supports !
    Faut que je creuse davantage pour le reste des piliers et des sujets supports.
    Qu’en dis-tu pour ces premières idées ?

    Merci !

  • Bravo @disqus_r19DXC22RM:disqus pour cet article hyper instructif !
    J’ai réfléchi à ta question pour mon futur site de consultant marketing digital. A l’évidence, le marketing de contenu est un sujet pilier.
    Ensuite pour les articles supports, j’ai trouvé :
    « Pourquoi et comment faire du Marketing de contenu ? »
    « Raconter son histoire pour créer sa communauté de fans »
    « Marketing de contenu : bonnes pratiques en 2019 »

    J’ai repéré avec Answer the Public que la recherche de la définition, des avantages du Marketing de contenu sont des requêtes récurrentes, d’où mes idées de supports !
    Faut que je creuse davantage pour le reste des piliers et des sujets supports.
    Qu’en dis-tu pour ces premières idées ?

    Merci !

    • Hello @disqus_r5HaGhDYeL:disqus, Merci beaucoup pour ton commentaire ! Très bonnes idées que tu as là pour ton cocon sémantique. En revanche, je pense que justement, les bonnes pratiques en 2019 pour le marketing de contenu pourrait clairement être rédigé sous forme d’article pillier, où tu détailles chaque pratiques en différent morceaux, avec un bon sommaire cliquable, pour montrer à Google que tu couvres plusieurs user intents 🙂 Je te conseille de mettre à jour cet article tous les ans, en changeant la date pour toujours apporter de la valeur, le faire grossir, et l’envoyer loin en termes de SEO. C’est un travail de longue haleine 🙂
      D’ailleurs, Google aime bien lorsque l’on utilise des années, lorsqu’un article traite une checklist ! 😉
      J’espère t’avoir été utile !

  • Bonjour Thomas,
    Merci beaucoup pour cet article simple qui apporte une solution lorsque que l’on débute alors que d’autres vendent des formations plutôt coûteuses et qui n’avancent pas au final le même résultat.
    Merci donc pour cela.
    Mon blog aborde la nutrithérapie. Pour commencer assez facilement, j’ai choisi d’écrire sur les vitamines (article pilier) puis autour, écrire sur chaque vitamine (rôle, bienfaits, carences…). Est-ce la bonne méthode comme tu la suggères ? Merci.

  • Bonjour Thomas, Je prépare le lancement d’un programme d’accompagnement en ligne à destination des femmes alcoolodépendantes. L’article pilier expliquera les liens entre le stress chronique et les addictions et les articles piliers apporteront des éléments de développement sur l’alcoolisme, la méditation, la connaissance de soi et des outils de gestion du stress… Ton article m’a beaucoup guidé! Merci!

  • Do NOT follow this link or you will be banned from the site!
    shares

    Rapport de faute d’orthographe

    Le texte suivant sera envoyé à nos rédacteurs :