Blog LiveMentor
optimiser page seo

3 Étapes pour Optimiser une Page sur Google

Comment optimiser une page pour Google ? Comment faire en sorte qu’une page soit le plus visible possible dans les moteurs de recherche ? C’est le rêve de tout entrepreneur que de voir son site web en premier dans Google. C’est une chance de gagner en visibilité, en conversion et donc en chiffre d’affaire. Comment faire pour y arriver ? Voici 3 étapes pour être mieux référencer sur Google.

Le SEO, c’est quoi ?

Le SEO ou optimisation pour les moteurs de recherche est un ensemble de techniques webmarketing dont l’objectif est d’améliorer la visibilité d’un site web sur les moteurs de recherche. Nous en avons déjà parlé dans le guide de SEO & WordPress. Le SEO, c’est 4 grands piliers à travailler en synergie :

  • La technique : on parle de ce qu’il y a sous le capot, principalement l’accessibilité des pages, les liens, le crawl et l’indexabilité.
  • L’expérience utilisateur : ce pilier est nouveau et Google a indiqué qu’en 2021, l’UX allait devenir un pilier très important. On parle principalement de temps de chargement, de taux de rebond, de responsive design ou encore d’ergonomie.
  • Les recommandations  ou backlinks : pour Google, un lien représente une recommandation. Les backlinks externes sont des liens situés sur d’autres sites web que le votre.
  • Le contenu : épicentre de la stratégie SEO, le contenu est très important pour Google car il l’utilise pour étudier les pages et proposer des résultats pertinents suites aux requêtes des internautes.

C’est ce dernier pilier qui va nous intéresser dans cet article.

définir sa stratégie SEO

Pourquoi optimiser une page pour Google ne sert à rien ?

Il faut bien comprendre une chose : il ne sert à rien de travailler le référencement d’une seule page. Google se base sur la qualité de chaque page pour juger la qualité globale du site. Il faut donc noter que toutes les pages qui ne sont pas optimisées pour Google tirent les autres vers le bas. Il est donc important d’identifier les pages dédiées au SEO et de les travailler toutes. Travailler une seule page ne servira à rien du tout.

3 étapes pour optimiser le contenu d’une page

Optimiser une page pour Google, ce n’est pas très compliqué une fois qu’on a la bonne méthode. Avant de commencer, il est important de déterminer ce qu’on entend par « contenu à optimiser ». Sur un site web, il y a 3 types de contenu que l’on peut travailler :

  • Le main content : on parle du contenu unique de chaque page. C’est le contenu le plus important que va consommer l’internaute. Sur un article de blog, c’est le contenu texte avec ses titres et sous-titres.
  • Le contenu secondaire : on parle ici de contenu présent sur quasiment toutes les pages du site, par exemple, l’en-tête, le footer ou une sidebar. Ce contenu est moins important pour Google et pour l’internaute.
  • Le contenu promotionnel : moins présent, le contenu promotionnel comprend les pop up, hello bar, formulaires ou encore bandeaux publicitaires.

Pour optimiser le contenu d’une page en 3 étapes, on va s’intéresser uniquement au main content.

 

Etape 1 : le choix des mots-clés

C’est l’étape la plus importante de la stratégie de contenu. Qu’on soit bien clair, se tromper dans son choix de mots-clés est une catastrophe. C’est beaucoup de temps perdu pour rien car cela va complètement fausser les étapes suivantes. Il est donc important de ne pas se louper dans cette première étape de choix de mots-clés. Dans un premier temps, il faudra avoir une connaissance parfaite de son persona marketing.

Afin de bien choisir ces mots-clés, il faut identifier :

  • Un mot-clé principal par page
  • L’intention de recherche de ce mot-clé :
    • Une intention d’achat : fiches produits ou présentation de services
    • Une intention d’investigation : catégorie de produits ou articles de blog
    • Une intention d’information : articles de blog
    • Une intention de marque : page d’accueil ou page à propos
  • Un ensemble de mots-clés de longue-traîne

Pour cela, il existe de nombreux outils SEO gratuits ou freemium tel que Ubbersuggest, Yooda Insight, Answer The Public ou encore Google Search.

trouver ses mots-clés sur Ubersuggest

Le mot-clé principal est le plus important car il va être utilisé dans les 2 prochaines étapes. Il doit respecter certains critères :

  • Contenir 3 mots minimum : plus le mot-clé est long, plus il est précis, moins il y a de concurrence et plus il y a de conversion.
  • Faire aux moins 40 recherches mensuelles : plus le mot-clé est tapé et mieux c’est. Le bon volume de recherche va dépendre de la thématique.
  • Être peu concurrentiel : la plupart des outils donnent un indice de difficulté. Comme pour le volume de recherche, il n’y a pas de bon indicateur universel. Cela va dépendre des différents acteurs du marché.

Je n’en dis pas plus car Thomas Meyer de LiveMentor a écrit un article complet sur la recherche de mots-clés.

Pour exemple, je pourrais choisir :

  • Mot-clé principal : Voyager en Australie
  • Intention de recherche : Informationnelle
  • Mots-clés de longue-traîne : Voyager en Australie en van / Voyager en Australie pendant l’hiver / Comment voyager en Australie sans visa ?

trouver des mots-clés de longue traine

Etape 2 : l’optimisation des balises meta

Les balises meta ne sont pas visibles sur le site web. Elles apparaissent uniquement dans les résultats de recherche de Google (SERP) et elles sont au nombre de trois :

  • La balise Title : il s’agit du titre SEO de la page, celui-ci doit être différent du titre de la page (H1) afin de varier le plus possible les mots-clés. La balise Title doit respecter une taille de caractère entre 60 et 65.
  • La balise meta keyword : cette balise existe toujours mais n’est plus utilisé par Google, n’ajoutez jamais de mots-clés dans cette balise.
  • La balise meta description : situé sous le titre SEO, c’est un extrait de la page qui doit respecter un nombre de caractères situé entre 160 et 165.

les balises-meta dans les SERP Google

Ces meta balises sont très importantes pour Google et plus particulièrement la balise Title. Il faut donc bien la travailler. Pour les optimiser, il faut que ces meta balises :

  • Contiennent le mot-clé principal de la page : identifié dans l’étape 1, le mot-clé principal de la page doit apparaître dans la balise Title et si possible en début de titre. Cela lui donnera plus de poids.
  • Respectent la bonne taille : soit 60 à 65 caractères pour la balise Title et 160 à 165 caractères pour la meta description. Un texte trop petit n’exploitera pas son plein potentiel et un titre trop gros ne sera pas visible en entier dans les résultats de recherche.
  • Soient uniques : pour les balises ou tout autres contenu sur un site web, il ne doit jamais y avoir de copier-coller.
  • Soient clicky : en d’autres termes, il faut que ces balises donnent envie de cliquer à l’internaute. Il doit vous choisir vous plutôt qu’un autre résultat.
  • Soient pertinentes : bien entendu, il faut que les textes des meta balises soient pertinents par rapport au contenu de la page sinon le taux de rebond va monter en flèche et ce sera la catastrophe SEO.

Etape 3 : Optimiser le contenu texte

Dernière étape, il faut passer à la rédaction du contenu. Que ce soit pour la rédaction d’un article de blog, d’une fiche produit ou d’une page d’accueil, les règles sont les mêmes . Il faut penser en amont à certains éléments avant de penser à l’optimisation du contenu. Chaque page doit : 

  • Contenir 1 000 mots minimum, 500 pour les fiches produits
  • Recevoir 3 liens internes minimum depuis d’autres pages : le maillage interne est très important, les pages importantes pour la conversion doivent recevoir un maximum de liens pertinents.
  • Faire 3 liens internes vers d’autres pages
  • Faire 1 lien externe minimum vers un site de qualité
  • Contenir des balises Hn dans l’ordre (titres et sous-titres de la page)

Enfin, c’est le moment de terminer cette dernière étape en passant à la rédaction du contenu. Il faut comprendre qu’il y a 20 ans, il suffisait de répéter son mot-clé principal 100 fois sur la page pour être bien référencé. Aujourd’hui, cela ne fonctionne plus du tout comme ça. Le nombre de répétitions ne compte plus tellement, c’est surtout l’emplacement des mots-clés qui est intéressant. 

Google accorde de l’importance à certaines partie du main content, c’est ce qu’on appel la densité pondérée. La répétition d’un mot-clé dans les emplacements stratégiques. Quels sont ces emplacements stratégiques (en plus des balises Title et meta description) ?

  • Le titre de la page (la balise H1)
  • L’URL de la page
  • Le premier paragraphe
  • Le dernier paragraphe
  • Une ou plusieurs balises Hn
  • En gras de temps en temps
  • En début de phrase ou de paragraphe
  • Dans la balise Alt et la légende des images

Il est très important de répéter son mot-clé principal dans ces emplacements. Egalement, il faudra venir enrichir son contenu avec des mots-clés sémantiques et les mots-clés de longue-traîne. Cela permettra de faire comprendre à Google la thématique de la page et de la référencer sur plusieurs mots-clés. Les mots-clés de longue-traîne peuvent servir pour différents paragraphes de la page. Voici un très bon outil pour calculer la densité pondérée d’un mot-clé : Alyze.

Le taux de densité pondérée n’est pas intéressant, il faut surtout rester focus sur les mots-clés du podium. Le mot-clé principal doit apparaître en haut de page.

Conclusion

Nous avons parlé des trois étapes pour apprendre à optimiser une page pour la référencer sur la première page de Google :

  • Identifier les bons mots-clés
  • Définir les balises Title et Meta Description
  • Rédiger et optimiser le contenu texte

On rappellera que le choix des mots-clés est crucial dans cette méthodologie. Un mauvais choix de mots-clés rendra nulles les deux autres étapes du plan d’action. Dans cette optique, il est toujours préférable d’utiliser des outils dédiés premium pour maximiser ses chances.

Dans cet article, on parle surtout d’optimisation de page. Il ne faut surtout pas oublier les 4 piliers du référencement naturel. Ces 3 étapes fonctionnent à pleine puissance si les 3 autres piliers sont aussi travaillés.

formation marketing digital

Vous avez trouvé une faute d’orthographe dans cet article ? Vous pouvez nous en faire part en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée .

Avatar

Florian Zorgnotti

Consultant SEO WordPress à Nice, j’accompagne les entrepreneurs, TPE et PME dans leur stratégie de visibilité online. Passionné par WordPress et le SEO, c'est tout naturellement que j'en ai fait ma spécialité.

Do NOT follow this link or you will be banned from the site!

Rapport de faute d’orthographe

Le texte suivant sera envoyé à nos rédacteurs :