Blog LiveMentor

Pourquoi l’alignement est mon moteur et le coeur de mon projet

Ce témoignage fait partie des contributions d’élèves dans le cadre de la sortie début 2020 du premier livre d’Alexandre Dana, fondateur de LiveMentor. Pour rejoindre la liste d’attente et en savoir plus, cliquez sur ce lien. 

 

Je m’appelle Julie Bach. J’accompagne les adolescents dans leur orientation en travaillant sur la personne qu’ils veulent devenir. Mon objectif est de les aider à découvrir ce pour quoi ils sont faits.

Généralement, on cherche à être aligné parce qu’on s’est perdu au fil de son parcours. L’alignement est alors un remède ou du moins un objectif. De mon point de vue, l’alignement devrait plutôt être un pré-requis pour construire la vie qui nous ressemble. Ce devrait même être l’objectif premier de l’éducation : nos enfants devraient terminer leur scolarité en ayant identifié leurs valeurs, leurs talents et ce qui les anime profondément. 

 

Trouver son « why »

J’ai eu cette chance de découvrir ce qui m’animait à 20 ans à peine, grâce à un professeur passionnant. Diplômée d’un master en écologie et en aménagement du territoire, j’aurais pu entrevoir une carrière dans la fonction publique ou en bureau d’étude, mais ce qui me portait réellement, c’était de sensibiliser les nouvelles générations et leurs parents à la nécessité d’un développement durable.

 

Peu importe les étapes par lesquelles j’allais devoir passer, je ne pouvais m’imaginer faire autre chose que transmettre mes connaissances pour sensibiliser. Ce cap répondait à mes aspirations les plus profondes, j’allais tout faire pour le maintenir.  Pourtant, nous étions en 1999 et on ne parlait pas vraiment de ces sujets.

 

Ma vie professionnelle a débuté dans la fonction publique. Je pensais être au bon endroit pour participer à l’action en faveur d’un développement durable, mais j’ai vite déchanté. Les élus portaient alors peu d’attention à ce sujet de long terme. Je suis partie en disponibilité.

 

Pour me sentir en phase avec mes valeurs et utile par mon action, je devais m’inventer un métier. J’ai contacté une des seules entreprises qui travaillait à la sensibilisation au développement durable à l’époque. Je leur ai proposé de développer leur activité sur Paris. C’est ainsi que je suis devenue consultante, accompagnant les entreprises dans leur stratégie RSE et créant des outils pour sensibiliser les salariés. 

 

En 2010, après que la crise des subprimes m’a ramené sur le marché de l’emploi, j’ai réintègré la fonction publique et suis devenue chargée de mission zéro déchet. J’ai passé 3 années à m’investir pleinement dans cette fonction. Tous les matins, je savourais mon bonheur de me sentir alignée. J’avais le sentiment d’avoir atteint ma destination.

 

L’alignement comme moteur

C’est à ce moment-là que j’ai vraiment mesuré l’impact du sens et de l’alignement sur l’épanouissement personnel.

 

Nous étions en 2013 et un projet me trottait dans la tête : créer un espace digital pour raconter à mes enfants les expériences qui m’avaient construites et m’avaient permis de me connaître. Avec cet espace de transmission écrite, je voulais les accompagner sur leur propre chemin.

 

J’ai sauté le pas de l’entrepreneuriat en 2014, à la faveur d’un déménagement à l’étranger. Cette parenthèse tombait à point nommé. J’avais été tour à tour fonctionnaire, free-lance, salariée pour conserver mon cap. L’entrepreneuriat me permettrait d’investir pleinement mon envie de transmettre. C’est ainsi qu’est né mon premier projet dans le digital. 

 

La nécessité de me former dans ce grand virage, s’est vite faite ressentir. C’est ainsi que j’ai découvert Livementor. Grâce aux formations que j’ai suivies, j’ai compris que je devais faire pivoter mon projet. J’ai alors cofondé le Club des Super Pouvoirs pour sensibiliser les enfants de l’école primaire au développement durable et au développement personnel. 

 

Convaincue de la nécessité de placer l’alignement au coeur de l’orientation des adolescents, j’ai également développé une activité de mentor. Avec Ikidsgaï, je m’attache à répondre à cette question passionnante : comment outiller les adolescents pour qu’ils trouvent leurs aspirations les plus profondes et contribuent positivement au monde qui les entoure.…. et je ne me suis jamais sentie autant alignée ! 

 

Pour lire d’autres témoignages inspirants et découvrir les 12 étapes pour libérer l’entrepreneur qui est en vous, cliquez sur ce lien et rejoignez la liste d’attente. 

Julie Bach

Julie Bach

Fondatrice d'Ikidsgaï et cofondatrice du Club des Super Pouvoirs

Do NOT follow this link or you will be banned from the site!
shares

Rapport de faute d’orthographe

Le texte suivant sera envoyé à nos rédacteurs :