Blog LiveMentor
orientation-trouver-sa-voie

Comment aider son enfant à trouver sa voie ?

Notre épanouissement personnel passe par notre sentiment d’accomplissement. S’accomplir nécessite de bien se connaître pour trouver sa voie, son ikigaï.

Il peut paraître étrange d’aborder ces notions avec des enfants. On imagine que cette quête ne démarre qu’à l’âge adulte, lorsqu’on est capable d’explorer ses centres d’intérêts et ses talents. 

Pourtant, les chercheurs se sont aperçus que les expériences positives et négatives que l’on vit pendant l’enfance, impactent grandement notre capacité à trouver notre voie à l’âge adulte. Les expériences négatives rendraient même cette quête moins accessible.  

Trouver sa voie donne du sens à sa vie. Lorsqu’on sait que la sensation de donner du sens à sa vie contribue à une plus grande satisfaction et une meilleure santé , on comprend qu’il est important de nourrir ce sentiment pendant l’enfance. 

A quel “sens” se vouer ?

La question peut paraître angoissante ou désarmante : comment donc s’y prendre pour aider votre enfant à trouver sa voie et ainsi donner du sens à sa vie ? 

Première chose à réaliser pour faire tomber votre désarroi à un niveau beaucoup plus acceptable : il ne faut pas confondre “trouver le sens de sa vie” et “donner du sens à sa vie” 😉 !

Le sens de la vie est un sujet hautement philosophique voire spirituel. 

Le sujet ici est d’apporter à votre enfant la sensation que sa vie a du sens. Cette sensation est fortement liée aux émotions qu’il peut ressentir et aux qualités qu’il peut se reconnaître. 

Sensibiliser son enfant à cette question, c’est par exemple, commencer par l’amener à réfléchir d’une autre manière. 

A titre d’exemple, dans le carnet d’exploration que j’ai conçu avec un groupe d’adolescents,  je leur pose des questions desquelles ils ne sont pas coutumiers :

  • « Comment dans ton quotidien, peux-tu réaliser des actions qui vont rendre ta vie plus positive ? »
  • « Comment dans ton quotidien, peux-tu impacter la vie des autres de manière positive ? »

Ces premières actions ne nécessitent pas d’être particulièrement engageantes. L’idée est de montrer à votre enfant qu’il a des talents qu’il va pouvoir utiliser pour accomplir ces actions. 

En se familiarisant petit à petit avec cette façon de penser et de considérer ses propres talents,  votre enfant va développer la sensation de donner du sens à sa vie.

 

Trouver sa boussole

Trouver la passion ou la cause qui va devenir le moteur de votre enfant est un processus permanent. Cet objectif à long terme doit servir de boussole dans son parcours d’orientation.

enfant-orientation-trouver-sa-voie

Dans cette perspective, la présence, dans son entourage, d’adultes pouvant lui servir de modèles ou de mentors est un élément important.

Vous pouvez vous-même, parler avec votre enfant des expériences qui vous ont amené à découvrir votre propre voie. Vous pouvez également solliciter les membres de votre famille, de vos cercles d’amis…

Pour l’aider à trouver sa voie, encouragez votre enfant à vivre des expériences qui vont lui faire toucher du doigt la notion de “sens”. Pour cela, l’expérience doit répondre à un de ces trois critères : 

  • correspondre à un événement important dans sa vie (prise de conscience sur un sujet majeur,…)
  • se mettre au service des autres dans une optique d’aide et de bienveillance 
  • changer les conditions de vie de l’individu (expatriation, …)

A titre d’exemple, il peut s’agir d’une expérience en tant que bénévole pour un projet social ou environnemental, une expérience contemplative qui va lui faire prendre conscience qu’il existe quelque chose de plus grand que lui. Une expérience au cœur de la nature, sera ainsi susceptible de déclencher l’effet awe. 

Une étude menée auprès d’étudiants japonais de 18 à 30 ans, a démontré que ceux qui avaient la vie la plus pleine de sens, étaient également ceux qui avaient gardé les plus forts souvenirs d’enfance rattachés à la nature et à sa beauté. 

Une autre étude a concerné des adolescents et jeunes adultes ayant particulièrement développé ce sentiment de sens. Elle a conclu que ces jeunes n’avaient pas trouvé de sens dans des domaines qu’ils n’avaient pas explorés au cours de leur enfance. Il est donc important d’exposer son enfant à une multitude d’expériences pour l’aider à trouver sa voie . 

L’essentiel est d’éveiller chez votre enfant un intérêt qui va croître progressivement alors qu’il va développer ses talents et observer que ses actions peuvent avoir un effet sur le monde

Vous lui permettrez ainsi d’activer un des premiers leviers de l’esprit d’entreprendre.

 

Exercice – Trouver ses passions et ses talents

Trouver sa voie, sa raison d’être, ce qui vous donnera envie de vous lever le matin, implique de bien se connaître. C’est un processus long qui peut durer toute une vie. Aussi, est-il utile de commencer à apprendre à se poser ces questions fondamentales dès son enfance :

  • Quelles activités me rendent heureux quand je les fais ?
  • Qu’est ce qui me fait ressentir du bien être, de l’énergie, de la joie ?
  • Qu’est ce qui me fait plaisir ? 

1/ Avec votre enfant, prenez une feuille et posez-vous ensemble la question : Qu’est ce que j’aime faire ?

Commencez par répondre à la question de votre côté. Vous pouvez vous aider des réponses apportées dans l’exercice précédent sur l’ikigai.  Montrez-lui l’exemple et guidez-le puis laissez-le s’exprimer. 

2/ Demandez-lui ensuite de lister cinq activités qu’il prend vraiment plaisir à faire et pour lesquelles il se reconnaît un certain talent ou facilité.

Parmi elles, il peut s’en trouver une ou plusieurs grâce auxquelles votre enfant atteint sa “zone”, le “flow”, cet état d’hyper concentration qui procure une forte énergie. Ce sont ces activités qui nous parlent le plus de nous. Elles font appel à nos forces de caractères majeures. Elles nous font sentir aligné avec la personne que nous sommes. Prêtez-y une vraie attention ! 

3/ Procédez de la même manière en listant les cinq domaines pour lesquels votre enfant, montre un fort intérêt.

Il peut s’agir d’un domaine qu’il connaît déjà, ou qui l’intéresse fortement et qu’il aimerait découvrir plus en profondeur (l’astronomie, la musique, l’histoire, les animaux sauvages…)   

4/ Dernière étape de l’exercice : quand nos talents rencontrent nos passions !

Croisez maintenant chacun de ses talents avec ses passions. Voyez comment marier l’une avec l’autre, soyez créatif ! Si par exemple votre fils est incollable en sport et qu’il aime écrire, pourquoi ne pas lui proposer de créer un blog sur le sport ! 

Cet exercice montre à votre enfant comment aborder ce vaste sujet de qu’est-ce-que je vais faire plus tard ?  Il nécessite de prendre du temps et d’y revenir régulièrement ! 

 

 

Vous avez trouvé une faute d’orthographe dans cet article ? Vous pouvez nous en faire part en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée .

Julie Bach

Julie Bach

Fondatrice d'Ikidsgaï et cofondatrice du Club des Super Pouvoirs

Do NOT follow this link or you will be banned from the site!
shares

Rapport de faute d’orthographe

Le texte suivant sera envoyé à nos rédacteurs :