Blog LiveMentor
Financement bilan de compétences

Quel financement pour mon bilan de compétences ?

Vous avez besoin de faire le point sur le plan professionnel ? Aujourd’hui je vous parle financement du bilan de compétences et cela peut littéralement changer votre vie. 

L’expérience vous tente, vous sentez bien que vous avez besoin d’un coup de pouce, d’un véritable accompagnement pour avancer plus clairement dans votre vie pro. 

Mais un bilan de compétences peut coûter cher et cela vous fait hésiter. 

Vous n’êtes pas le seul ! On a encore beaucoup trop de mal à miser sur soi, j’entends trop souvent des phrases du type “Je ne peux pas dépenser autant alors que je ne sais même pas où je vais ! ”. Eh bien à cela, je réponds deux choses :

  1. SI ! Vous pouvez dépenser cet argent pour investir en vous-même ! Vous valez le coup ! C’est un investissement rentable, il va vous permettre d’aller vers un projet plus clair et construit. Il portera ses fruits et a un potentiel dingue, autant sur le plan pro que perso !
  2. Et de toute façon, plusieurs dispositifs de financement existent justement pour vous aider à prendre en charge le coût de votre bilan de compétences. 🙂 

C’est pour éclaircir ce dernier point que je rédige cet article. 

Je vais vous présenter les différentes solutions qui s’offrent à vous. En fonction de votre parcours et de votre statut, vous avez potentiellement accès au :

I/ Financement du bilan de compétences par votre CPF  – Les droits que vous avez acquis sur votre Compte Personnel Formation

II/ Financement du bilan de compétences par Pôle EmploiTant que vous y êtes inscrit

III/ Financement du bilan de compétences par votre FAFPour les travailleurs indépendants

IV/ Financement du bilan de compétences par votre employeurSoit l’OPCO soit par l’entreprise elle-même

V/ Financement du bilan de compétences par Transition-Pro Le Projet de Transition Professionnelle est la nouvelle version du Fongécif

Chez LiveMentor, nous avons une équipe dédiée, les experts du financement, qui vous accompagne dans ces démarches.

Il se trouve que, par le plus grand des hasards, j’ai fait partie de cette équipe avant de devenir copywriter :). Je vais donc faire de mon mieux pour vous transmettre ce que je sais de la manière compréhensible et laisser de côté mon jargon de geek du financement.

I/ Financement du bilan de compétences par votre CPF

Sur votre Compte Personnel Formation vous cumulez des droits (en €uros) à la formation d’une année sur l’autre, tant que vous exercez une activité professionnelle. 

C’est la nouvelle version du DIF depuis 2015 et elle a été encore largement améliorée en 2019. 

A compter de 2020 au titre des droits 2019, pour un travail à mi-temps ou plus (sur l’ensemble de l’année), votre compte sera alimenté à hauteur de 500 € maximum par an dans la limite d’un plafond total de 5 000 €.” annonce officiellement le site internet.

Jusque-là, le CPF était lié aux activités salariées uniquement. Cette année, les indépendants vont voir apparaître sur leur CPF, les droits acquis pour leur activité de 2018 et 2019.

La mobilisation du CPF est très simple et s’effectue en quelques minutes sur la plateforme en ligne. Vous devez la faire avec l’organisme en simultané.

!! Attention !!

  • Les agents de la fonction publique ont un CPF un peu différent qui est encore calculé en heures. Ils devront se rapprocher de leur service Ressources Humaines pour obtenir le financement d’un bilan de compétences. 
  • Le DIF acquis jusqu’en décembre 2014 ne se met pas à jour automatiquement sur la nouvelle plateforme CPF. Pensez à le faire manuellement avant décembre 2020 pour ne pas le perdre.

Si vous n’avez pas cumulé assez de CPF ou que vous vous en êtes déjà servi, voyons si un autre dispositif peut financer votre bilan de compétences

II/ Financement du bilan de compétences par Pôle Emploi

Les demandeurs d’emploi et dans certains cas, les salariés qui sont encore inscrits à Pôle Emploi, ont la possibilité de demander le financement de leur bilan de compétences au titre de l’Aide Individuelle à la Formation (AIF). 

L’AIF peut financer votre bilan de compétences en totalité ou intervenir en complément d’un autre dispositif de financement qui serait partiel. Le meilleur exemple est celui d’un CPF qui ne serait pas suffisant, auquel cas la demande de complément par l’AIF se fera directement sur la plateforme CPF elle aussi.

La démarche s’effectue auprès de votre conseiller Pôle Emploi sur une plateforme dédiée (Kairos). L’accompagnateur que vous avez choisi pour votre bilan de compétences dépose un devis en ligne et vous l’acceptez simultanément sur votre espace personnel pour qu’il soit transmis à votre conseiller.

!! Tip de former expert financement LiveMentor !!

Contactez votre conseiller immédiatement après avoir déposé votre demande en ligne. Transmettez lui autant d’informations que possible pour mettre en avant votre projet, rédigez une lettre de motivation, demandez un entretien pour en discuter de vive voix… Tous ces plus feront la différence et témoigneront de votre sérieux et de votre détermination. 

Mettez également en avant les spécificités du bilan que vous choisissez. Cela évitera que l’on vous redirige vers un bilan made in Pôle Emploi qui pourrait être bien différents de vos attentes.

AIF lettre de motivationSi vous n’avez pas encore trouvé la solution adaptée à votre situation pour le financement d’un bilan de compétences, ne désespérez pas, je n’ai pas encore sorti toutes mes cartes. 😉

Passons au cas spécifique des travailleurs indépendants.

III/ Financement du bilan de compétences par votre FAF

Si vous êtes travailleur indépendant, vous êtes inscrit auprès de l’URSSAF – et là, j’entends encore la réponse de mes interlocuteurs alors que je les aidais à trouver un financement, “Ah bon ? Non, non, si je n’ai pas d’employé, je n’y suis pas inscrit… ”. Si, si, je vous assure ! Vous êtes inscrit, vous avez juste oublié ou alors il y a un souci, foncez vous inscrire NOW.

Parmi les cotisations que vous payez ou paierez, il y a la Contribution à la Formation Professionnelle (CFP, à ne pas confondre avec le CPF hehe). Cette cotisation est versée à un Fond d’Assurance Formation (FAF) qui vous ouvre un budget annuel réservé à la formation. 

Vous êtes rattaché au FAF qui correspond à votre secteur d’activité.

Les principaux sont :

  • Le FIFPL pour les professions libérales. La démarche s’effectue sur votre espace en ligne qui se crée en 5 minutes chrono.
  • L’AGEFICE pour les activités commerciales, industrielles ou les prestations de services.
  • Le FAFCEA pour les artisans. C’est un cas particulier, le FAFCEA ne finance que les formations techniques et vous renverra en général vers la chambre des métiers pour financer votre bilan de compétences.

Souvent, les FAF ont un budget spécifique destiné aux financements des bilans de compétences. Le FIFPL réserve par exemple 1 500 € tous les 3 ans à cet effet en plus du budget annuel de formation.

IV/ Financement du bilan de compétences par votre employeur

Il existe ici deux cas de figure.

Dans certains cas, c’est l’entreprise qui est à l’origine du bilan de compétences, dans le cadre du plan de formation. C’est donc à elle de prendre en charge son coût et même de choisir l’organisme bien que rien ne puisse se faire sans l’accord du salarié. 

Je me dis simplement que vous ne seriez pas en train de lire cet article si vous étiez dans cette situation. 

Passons donc au second scénario.

Parmi les charges qu’il paie, votre employeur verse une cotisation obligatoire à un OPCO, un Opérateur de Compétences. Là aussi, il en existe plusieurs, l’entreprise est rattachée à l’OPCO qui correspond à son domaine d’activité. 

Jusqu’à la nouvelle version de la plateforme CPF en 2019, c’était via l’OPCO que l’on pouvait mobiliser son CPF et c’était bien embêtant pour deux raisons. 

D’une part, c’était un casse-tête pas possible d’effectuer la demande en papier à la bonne adresse avec les bonnes pièces… Rien n’était clair ni ne fonctionnait de la même façon d’un OPCO (OPCA à l’époque) à l’autre. 

D’autre part, alors qu’ils étaient probablement les plus concernés, les indépendants n’avaient pas accès à leur CPF s’ils n’étaient pas salariés ou demandeurs d’emploi en parallèle. 

Bref, tout ça, c’est terminé ! 

Aujourd’hui, les OPCO se concentrent sur leur second rôle : elles distribuent à chaque entreprise un budget annuel réservé à la formation.

Si votre employeur est partant, il peut faire financer votre bilan de compétences par l’OPCO sans que cela ne coûte 1 centime à l’entreprise ! Encore une fois, à vous de le convaincre de l’intérêt de votre démarche pour exploiter votre potentiel. 😉 

V/ Financement du bilan de compétences par Transition-Pro (ex Fongécif)

L’ancien Fongécif s’appelle Transition-Pro depuis peu et il accompagne les salariés dans leurs processus de reconversions professionnelles via le Projet de Transition Professionnelle ou PTP.

Avant tout, sachez qu’il faut au moins quelques euros restants sur votre CPF pour pouvoir effectuer votre demande de PTP. Il sera mobilisé en premier et Transition-Pro prendra en charge la totalité ou une partie des frais restants.

Le PTP est accessible aux salariés :

  • En CDI depuis 24 mois au moins continus ou non dont au moins 12 mois consécutifs dans la même entreprise.
  • En CDD pendant 24 mois au moins au cours des 5 dernières années, dont 4 dans la dernière année et actuellement en poste.

Les démarches de financement du bilan de compétences auprès de Transition Pro peuvent mettre quelques mois. Il vaut mieux s’y prendre à l’avance et de respecter les délais, au moins 3 mois avant le début si vous êtes en CDI, 2 mois si vous êtes en CDD. 

En CDD, il faut également être en poste au moment d’effectuer la demande et démarrer le bilan moins de 6 mois avant la fin de votre contrat. 

J’espère que vous avez trouvé la solution adaptée à votre situation, dans tous les cas, et même si les démarches se simplifient de plus en plus, armez-vous de patience dans votre demande de financement, vous ne le regretterez pas. 

Le bilan de compétences entrepreneuriales de LiveMentor est désormais officiellement ouvert aux inscriptions. Venez profiter de l’une des 15 places disponibles ! 

Bilan de compétences Bannière

 

Vous avez trouvé une faute d’orthographe dans cet article ? Vous pouvez nous en faire part en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée .

Avatar

Hannah Cassar

Nos conseils dans votre boite mail

Envie de progresser à nos côtés ? Rejoignez-nous dans l'aventure ! Chaque semaine, nous partageons nos meilleurs conseils.

Rejoindre la newsletter
Do NOT follow this link or you will be banned from the site!

Rapport de faute d’orthographe

Le texte suivant sera envoyé à nos rédacteurs :