Blog LiveMentor
Le guide ultime du marketing digital

Le guide ultime du Marketing Digital : une Introduction

J’ai décidé d’écrire un guide complet pour définir son audience, tripler le nombre d’abonnés à sa newsletter, doubler son trafic, et rapidement développer son activité. Voici l’introduction

Comment faire connaître son projet sur Internet ?

La croissance ne tombe pas du ciel. La plupart des entreprises ne connaîtront jamais une viralité exponentielle comme Snapchat ou Instagram. Il est bien plus facile d’atteindre les 100 000 utilisateurs, si on leur demande simplement de regarder des vidéos de chats.

Pour un entrepreneur classique qui cherche à trouver des clients sur internet, il n’y a pas de raccourci. Ce n’est pas qu’une question de budget marketing : un budget de 100 000 euros ne sert à rien si je le dilapide dans cent tactiques différentes qui ne fonctionnent pas.

Se faire connaître sur Internet, ce n’est pas quelque chose qu’on apprend à l’école. Au lancement de LiveMentor, notre école en ligne pour entrepreneurs, nous avions une très mauvaise définition du marketing digital. Après de multiples campagnes ratées et des dizaines de milliers d’euros perdus, nous avons compris que :

– Le Marketing Digital n’est pas une somme de tactiques miracles : écrire plein de contenus pour Google, acheter des fans sur Facebook, relier son blog à son compte Twitter, acheter des posts sponsorisés, etc…

– Le Marketing Digital est une méthodologie qui donne un cadre à nos actions, qui nous permet d’éviter l’horrible question : “et maintenant, je fais quoi ? J’insiste sur ma page Facebook ou je passe au référencement naturel ?”

– Le Marketing Digital consiste à créer des communautés de fans.

Depuis 8 ans, je lance des projets sur Internet. J’ai utilisé le marketing digital pour faire connaître LiveMentor à 100 000 élèves, répartis sur 18 pays.

Aujourd’hui, notre équipe compte une vingtaine de personnes et l’époque des nuits sans sommeil est (en partie) derrière nous.

Mais quand je me suis lancé sur Internet en 2008, rien ne se passait comme prévu. Je n’avais aucune idée de ce qu’il fallait faire pour diffuser mon premier site internet. Je passais des heures à écouter des conseils dans tous les sens. Les gens autour de moi me disaient : « Tu dois faire de la publicité sur Google. Tu dois développer ta page Facebook. Tu devrais avoir un blog. »

Tu dois faire tout ça, maintenant, tout de suite, aujourd’hui.

Jongler d’une tactique à l’autre m’a fait perdre un temps super précieux et explique l’échec de mon premier site internet. Je me suis planté, et en beauté ! 30 000 euros partis en fumée, des engueulades entre associés, 4 petites ventes en 6 mois, etc…

Je me suis promis d’en tirer des conclusions utiles et de suivre une vraie méthodologie pour faire connaître mon site lors de ma prochaine aventure, LiveMentor.

Qui suis-je ?

Je m’appelle Alexandre Dana et j’ai créé LiveMentor, une école en ligne pour entrepreneurs. J’ai aidé des milliers d’élèves à faire décoller leurs projets.

Mon but est d’extraire mes élèves de l’enfer des tactiques marketing pour les pousser à se concentrer sur les quelques bonnes questions qui comptent : À qui dois-je m’adresser ? Comment toucher la bonne audience ? Comment montrer que je suis légitime ? Comment décider du prix de mes produits, services, séances, formations, etc.. ?

Quand j’ai commencé LiveMentor, je n’avais aucune idée de ce qu’il fallait faire. Mais avec mon équipe, nous avons été patients et des opportunités formidables sont apparues. Des moments inattendus aussi, comme parler devant des milliers d’élèves ou passer à la télévision. La presse a commencé à nous contacter, avec des passages sur Canal +, LCI ou TF1.

————–

L’état d’esprit “skateboard”

L’un des pièges du marketing digital, c’est de tomber dans une accumulation infinie de tactiques inefficaces : “Il me faut une page Facebook ! Un compte Twitter ! Une chaîne YouTube ! Un blog !.” Nous voulons au contraire éviter à tout prix la dispersion. Il est bien plus efficace de se concentrer sur un seul canal d’acquisition.

Si on regarde l’histoire des startups ayant connu de très fortes croissances, on découvre des spécialisations poussées. Happn (application de dating) est montée jusqu’à dix millions d’utilisateurs en ne faisant que des publicités Facebook. La Fourchette compte des millions de visiteurs uniques mensuels sur son site avec une stratégie quasiment 100% centrée sur le référencement naturel.

Mohammed Ali a été triple champion du monde en catégorie poids lourd. Je retiens deux leçons de son histoire : la persévérance et la patience.  La persévérance parce qu’il a débuté la boxe à l’âge de 12 ans dans la salle de sport de son quartier à Louisville. La patience parce qu’il répétait chaque jour les mêmes exercices avant d’apprendre de nouveaux mouvements.

Comme Mohammed Ali, le but n’est pas de commencer par la catégorie poids lourds, mais de progresser, étape par étape.

Quand j’ai lancé LiveMentor, je me suis promis de ne pas retomber dans cet enfer des tactiques marketing. Nous nous sommes concentrés au début sur un nombre très limité de canaux d’acquisition et aujourd’hui encore nous n’utilisons pas toute la gamme

Évolution du marketing digital de LiveMentor

2014201520162017
Copywritingxxxx
SEOxxxx
Publicités FacebookxX
Instagramx
Guest BloggingX
InstagramX
YouTube
Twitter
Google Adwords

Un projet, c’est un skateboard

Skateboard. Les élèves entendent ce mot des dizaines de fois pendant mes cours… Pourquoi ? Parce que débuter avec un skateboard, c’est aller plus vite qu’un piéton, et plus vite que 90% des entrepreneurs qui espèrent posséder une formule 1 avant de même de s’être lancé ! Un skateboard, ça avance.

L’état d’esprit skateboard, c’est réaliser qu’il vaut mieux commencer petit et se lancer au plus vite. C’est comprendre que pour un entrepreneur, le temps est infiniment plus précieux que l’argent.

Si on ajoute au skateboard un guidon, puis une carrosserie, et même un moteur par la suite – on peut devenir très rapide.  À l’inverse, démarrer avec une roue seule ne permet pas d’avancer du tout.

Il faut donc y aller petit à petit, avoir un plan pour éviter de brûler les étapes et de s’éparpiller.

Les avantages du marketing digital

100 000 euros. C’est le prix d’un spot publicitaire de 30 secondes sur TF1 en prime time.  Cette publicité va être vue par des millions de personnes, mais est-ce que son impact sera à la hauteur de son prix ? Certainement pas.

J’adore le marketing digital pour les raisons suivantes :

  • Je peux mesurer précisément l’impact de chaque campagne
  • Je sais d’où viennent mes utilisateurs (Google, Facebook, YouTube, etc..)
  • Je peux mesurer le taux de conversion de mes pages de vente

Éviter les pubs dans la boîte aux lettres

Qui est content de découvrir 17 publicités sous forme de flyers entassées dans sa boite aux lettres quand il rentre chez lui ? Personne. On les jette à la poubelle sans  même poser les yeux dessus.

Ce genre de technique de communication qui pousse agressivement un produit ou un service vers le client s’appelle le push marketing. Cette technique n’est plus du tout efficace, c’est l’ancien monde !

  • Le monde des publicités à la télé qui coupent ton film préféré toutes les 30 minutes
  • Le monde des affiches qui inondent le métro
  • Le monde des spots radio toutes les 3 chansons

Sur LiveMentor, on n’apprend pas le push marketing, mais son jumeau merveilleux, le pull marketing qu’on peut définir de deux façons :

Définition classique du Larousse en 34 volumes :

“Le pull marketing ou stratégie pull regroupe les actions ayant pour but de faire venir les consommateurs vers le produit.”

Définition du pull marketing chez LiveMentor :

“S’arranger pour que nos utilisateurs nous découvrent quand ils ont besoin de nous”

Voici deux exemples de pull marketing splendides :

Dans ces deux cas, l’entrepreneur crée du contenu mémorable et gratuit (des vidéos d’harmonica pour Bertrand, des photos pour Sissy). Ce contenu génère du trafic naturellement et renforce la crédibilité des deux entrepreneurs.

Un entrepreneur doit être un couteau suisse

Je ne connais pas d’entrepreneurs qui ne soient pas curieux.

Quand on est entrepreneur, on devient schizophrène et on joue plusieurs rôles à la fois :

  • Rédacteur web
  • Community manager
  • Trafic manager
  • Responsable SEO
  • Responsable affiliation
  • Graphiste/designer
  • Data analyst
  • etc…

Il faut être prêt à se réinventer en permanence !  C’est un retour à l’école chaque semaine. Cela ne veut pas dire qu’il faut apprendre d’un coup toutes les compétences. Certainement pas. Il faut se construire comme un T.

Que veut dire la métaphore du T ? Qu’il faut savoir mobiliser plusieurs compétences à la fois (axe horizontal), mais se spécialiser sur l’une d’entre elles.

Conclusion

C’est tout pour cette introduction du guide ultime du marketing digital ! Est-ce qu’elle vous a plu ? Si oui, je serai ravi de lire en commentaires vos préférences pour la suite du guide! 

J’envisage de traiter les sujets suivants :

  • Comment construire son site Internet soi-même, sans compétences en programmation, en une semaine
  • Comment améliorer la conversion d’une page de vente ou d’une page d’inscription ? Comment capturer des emails qualifiés ? Comment convertir sans être perçu comme un “commercial agressif” ?
  • Comment faire décoller son trafic grâce au référencement naturel ? Comment se placer devant les autres en augmentant sa position sur les bons mots-clés et le taux de clic dans Google ?
  • Comment utiliser le marketing d’affiliation et réaliser ses premières ventes en utilisant l’audience des bons partenaires ?
  • Comment capturer des emails qualifiés, créer des tunnels de vente automatisés et des séquences d’e-mails performantes avec des autorépondeurs ?

 

En maîtrisant ces premiers sujets (mise en place technique, conversion, référencement naturel, affiliation et emailing), vous serez déjà en forme ! Vous pourrez ensuite passer à des stratégies plus avancées comme AdWords, les publicités Facebook, le décollage d’un compte Instagram ou YouTube.

Vous avez trouvé une faute d’orthographe dans cet article ? Vous pouvez nous en faire part en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée .

Alexandre Dana


Notice: Undefined index: total_count_position in /var/www/wordpress/blog/wp-content/plugins/social-pug/inc/functions-frontend.php on line 46
shares

Rapport de faute d’orthographe

Le texte suivant sera envoyé à nos rédacteurs :