Blog LiveMentor
Optimiser landing page google ads

Optimiser ses landing pages Google Ads pour une meilleure conversion de son audience

Un entrepreneur cherche à atteindre de nouveaux clients. Pour diversifier sa stratégie web marketing, il opte généralement pour la création d’une campagne de référencement payant avec Google Ads. Acheter des mots-clés permet de gagner en visibilité auprès des internautes. Les annonces apparaissent dans les premiers résultats Google.

Parfait ! Mais où diriger l’internaute après la visite de l’annonce ? Vers une page de destination de qualité ! L’objectif est d’inciter les lecteurs de cette page à agir : vente d’un produit, inscription à une newsletter. Il faut viser leur conversion !

Pour l’atteindre, soigner l’optimisation de la page en proposant un contenu en adéquation avec la requête des utilisateurs est primordial. Dans le cas contraire, les internautes s’en désintéresseront et les coûts de cette action commerciale ne seront pas rentabilisés. Optimiser ses landing pages Google Ads est l’assurance d’une campagne performante.

1 – La landing page : l’outil des campagnes Google Ads

Page de destination, ou encore page d’atterrissage, la landing page est à la base de toute stratégie web commerciale. Elle est l’aboutissement des campagnes publicitaires en ligne, dont Google Ads.

La landing page, ou page de destination, cible une audience spécifique

Une landing page est une page indépendante d’un site internet. L’internaute y atterrit après la visite d’un lien issu d’une opération commerciale : campagne Google Ads, post sur les réseaux sociaux. La landing page présente une offre adaptée à la cible qui a cliqué.

Ses objectifs sont simples : inciter les lecteurs à passer à l’action. Le but visé est la conversion de cette audience en clients ou prospects. Pour convertir les internautes, une page de destination leur propose une seule action : la vente d’un produit, l’inscription à une newsletter ou à une formation.

Viser la conversion de son audience avec Google Ads

Investir dans Google Ads (le référencement payant) est un moyen supplémentaire d’acquérir du passage sur son site e-commerce. La régie publicitaire de Google, anciennement Adwords, permet aussi d’augmenter les conversions de ses audiences. Les publicités payantes apparaissent en haut de la page des résultats du moteur de recherche.

Le procédé est simple :

  • déterminer son budget et fixer son coût par clic (CPC) ;
  • se positionner sur des mots-clés ;
  • identifier l’internaute cible ;
  • programmer la fréquence de mise en ligne de la publicité.

Maîtriser le fonctionnement de Google Ads est primordial. Cet outil est incontournable pour faire de la publicité sur le web.

Le coût par clic influence les campagnes Google Ads

Google Ads fonctionne sur le principe du coût par clic, le fameux CPC. L’entrepreneur identifie et définit des enchères pour un mot-clé spécifique sur Google. Il est alors mis en concurrence avec les professionnels ciblant le même mot-clé.

D’où le système d’enchères de la nouvelle version d’Adwords : il convient d’indiquer le prix maximal pour un clic sur l’annonce. Le montant de cette enchère joue sur la position de la publicité de l’annonceur. Plus il est élevé, plus l’annonce se situe en haut de la page de résultats. Pour maximiser son investissement, il est essentiel d’optimiser ses landing pages Google Ads.

2 – Des éléments analytics pour mesurer l’optimisation de sa landing page

Taux de rebond et score de qualité mesurent la performance d’une page de destination Google Ads. Prendre en compte ces indicateurs permet de réajuster l’efficacité de ses campagnes.

Le taux de rebond ou l’intérêt de l’internaute pour une page de destination

Campagne Google Ads et landing pages fonctionnent de pair pour remplir un objectif commun : obtenir la conversion de lecteurs en consommateurs grâce à un taux de rebond correct. Le taux de rebond est un indicateur analytics mesurant la performance d’une campagne marketing. Il indique la part des internautes ayant quitté une page sans clic.

Si le taux de rebond d’une landing page est élevé, son optimisation est à revoir. Son objectif n’est pas rempli : l’internaute n’a pas donné suite à la tâche requise. D’où l’intérêt de les optimiser pour satisfaire ses visiteurs !

Score de qualité : le verdict de Google

Google évalue l’expérience utilisateur des annonces Google Ads et de leurs pages de destination lorsque l’internaute entre des mots-clés. Cet indicateur est le score de qualité. Pour ne pas être pénalisé, il faut utiliser des mots-clés identiques dans ses publicités Google et dans ses pages d’atterrissage.

L’expérience utilisateur doit guider l’élaboration de ces campagnes publicitaires. Sur une échelle de 1 à 10, 1 étant le résultat le plus faible, Google note leur pertinence. Un score de qualité élevé a des conséquences positives sur une campagne :

  • les annonces sont mieux classées ;
  • le coût par clic (CPC) est réduit.

Tenir compte du score de qualité est la garantie d’optimiser ses landing pages Google Ads.

3 – Optimiser sa landing page pour ses utilisateurs

Penser à ses utilisateurs est le meilleur moyen d’optimiser ses landing pages Google Ads. Comme dans toute stratégie de création de contenu, la règle est simple : Plus le contenu est adapté, plus l’internaute reste sur la page de destination. Plus le taux de rebond est faible, plus le score de qualité est élevé.

Proposer un contenu de qualité à ses utilisateurs

L’objectif d’une landing page est clair : convertir des visiteurs en consommateurs. Il faut donc les convaincre. Le meilleur moyen d’arriver à les persuader est de leur proposer un contenu de qualité. Les informations présentées doivent être cohérentes par rapport à la requête de l’utilisateur.

Pour y parvenir, il faut remettre son objectif de campagne au cœur de la page de destination. La forme de cette page est aussi importante que le fond. Une mise en forme soignée, attractive et ludique joue sur l’optimisation d’une landing page. La place du call to action est pertinente et lisible. Les éléments à renseigner (nom, adresse) sont explicites. Faciliter la navigation permet d’optimiser ses landing pages Google Ads.

Une landing page mobile friendly

Le trafic sur téléphone portable ne cesse d’augmenter et tend à dépasser la consultation sur ordinateur. Les sites sont de plus en plus visités depuis un téléphone portable. Il est important de rendre le contenu d’une landing page responsive. Il peut être consulté, sans difficulté, depuis un smartphone, une tablette. L’ergonomie est adaptée au support. Les informations s’affichent clairement sur l’écran, le bouton call to action est facilement cliquable.

La navigation sur mobile est différente de la navigation desktop. La vitesse de chargement d’une page est d’autant plus importante sur un téléphone portable. Intégrer ces éléments permet d’optimiser ses landing pages Google Ads. Une page de destination responsive obtiendra un bon score de qualité de la part de Google.

4 – Des supports pour améliorer l’optimisation d’une landing page

Des accompagnements existent pour optimiser ses landing pages Google Ads :

  • une agence spécialisée dans le SEA ;
  • les extensions proposées par Google Ads.

L’expertise Google Ads d’une agence SEA

Une agence SEA gère une campagne publicitaire de l’identification des mots-clés à l’analyse des résultats. Elle joue un rôle d’expert auprès de ses clients :

  • en déterminant les mots-clés pertinents pour leurs annonces ;
  • en administrant leur compte Google Ads ;
  • en créant les campagnes ;
  • en mesurant les analytics.

Sa connaissance du SEA lui permet d’ajuster les annonces et les CPC pour maximiser les conversions tout en respectant le budget. Faire appel aux services d’une agence SEA représente un coût. Des alternatives existent pour optimiser ses landing pages Google Ads.

Les extensions d’annonces Google Ads

Google Ads propose une fonctionnalité permettant d’enrichir une annonce avec des renseignements supplémentaires : les extensions d’annonces. Elles augmentent la visibilité d’une campagne, en incitant au clic par différents leviers :

  • informations de géolocalisation ;
  • liens supplémentaires vers des pages du site web ;
  • bloc texte complémentaire ;
  • avis consommateurs ;
  • images animées.

L’utilisation d’extensions joue sur le score de qualité de l’annonce. Si le résultat augmente, Google débloque l’accès à de nouvelles extensions.

5 – Tester différents formats de landing pages pour améliorer son optimisation

L’AB Testing est incontournable pour optimiser ses landing pages Google Ads. En comparant et en mesurant les analytics (pages visualisées, taux de rebond), on peut savoir quel type de page a les meilleurs résultats de conversion. Il est possible de créer une page de destination en fonction de l’offre présentée et de la cible visée.

Jouer sur des ergonomies différentes pour comparer le comportement des internautes en ligne est l’idéal. Ensuite, il convient d’ajuster en fonction des scores :

  • le positionnement du bouton call to action ;
  • le ton employé ;
  • l’utilisation d’une image statique ou du motion design.

Ces tests ne sont pas vains et facilitent les conversions des utilisateurs.

Le SEA permet de booster le référencement naturel (SEO) d’un site web. Les analytics issus de l’étude des mots-clés payants peuvent être mis à profit pour optimiser le trafic organique d’un site. SEO et SEA sont des éléments à combiner pour augmenter les visites d’un site. Ils ont les mêmes objectifs : gagner en visibilité sur Google.

Il est important de varier les supports pour acquérir plus de notoriété. Les réseaux sociaux sont également un vecteur idéal pour diffuser des annonces publicitaires. Ils disposent de leur propre régie : Facebook Ads, LinkedIn Ads. Les astuces pour optimiser ses landing pages Google Ads s’appliquent aussi aux réseaux sociaux. Alors autant diversifier son approche pour augmenter ses conversions et multiplier ses leads !

formation SEA livementor

Arthur Comets

Arthur Comets

Do NOT follow this link or you will be banned from the site!