Blog LiveMentor
reconversion professionnelle 40ans

Reconversion professionnelle à 40 ans, 50 ans ou plus. Les avantages et outils pour vaincre vos peurs.

Entamer une reconversion professionnelle à 40 ans, à 50 ans ou plus tard n’a rien de rare ou d’inconscient. 

Les reconversions ont le vent en poupe, entre ceux qui deviennent photographes et ceux qui l’étaient déjà et qui se reconvertissent dans la formation, il y en a pour tous les goûts !

D’ailleurs, les chiffres parlent d’eux même. Dans ses derniers sondages, AEF info note une baisse du nombre de Français qui envisagent une reconversion… parce qu’ils sont plus nombreux à avoir passé le pas: 38 % fin 2019 contre 28 % en 2017 !!

Mais le plus intéressant dans ce sondage, ce sont les 56% des 41-50 ans interrogés et les 45% des 50 à 59 ans qui rêvent de changer de carrière. 

Chez LiveMentor, quand on voit une telle tendance, cela nous donne une envie folle d’accompagner ceux qui envisagent une reconversion professionnelle à 40 ou 50 ans ! On commence aujourd’hui avec cet article !

Première reconversion ou serial réinventeur, à 40 ou 50 ans on envisage l’aventure en se posant de nouvelles questions. On se demande comment préserver sa situation personnelle et familiale. On appréhende les réactions de ses proches, de ses collègues, de ses partenaires… On a vite fait de se voir étiqueté  de “has been”, “nul en informatique et en anglais” dans la “start-up nation”…

Pourtant le temps des carrières toutes tracées, sans écart et sans rebond est derrière nous. Le temps où l’on guette la retraite comme un objectif ultime et l’on passe sa vie à travailler pour le même employeur , n’est plus la seule voie !

Autant de raisons qui me poussent aujourd’hui à passer en revue les questions à se poser et les points qui méritent votre attention au moment d’envisager une reconversion professionnelle après 40 ou 50 ans.

I/ Pourquoi entamer une reconversion professionnelle à 40 ou 50 ans ? 

II/  Les peurs d’une reconversion professionnelle à 40 ou 50 ans.

III / Pour votre reconversion professionnelle, quels avantages à 40 ou 50 ans ?

IV/ Comment réussir sa reconversion professionnelle à 40 ou 50 ans ?

I/ Pourquoi entamer une reconversion professionnelle à 40 ou 50 ans ? 

Avoir une situation et un poste stables ne vous empêche pas d’avoir envie d’une reconversion professionnelle à 40 ou 50 ans.

Il y a un tas de raisons qui peuvent faire germer en vous cette idée. 

Avoir envie de relever de nouveaux challenges par exemple !

Parce que vous connaissez maintenant votre métier à la perfection et que vous souhaitez apprendre de choses différentes, acquérir de nouvelles compétences et exploiter tout votre potentiel et votre créativité. 

reconversion professionnelle challenge

D’autant plus qu’à ce stade de votre carrière vous avez assez de recul et d’expérience pour savoir comment fonctionne le monde du travail et vous avez une idée claire de ce qui vous convient ou pas. 

De nombreuses années vous attendent dans le monde professionnel, 10 ans, 20 ans ou même plus ! Quand on on est passionné par son travail, on ne compte pas !

Il est naturel de prendre soin d’ajuster les choix de carrière que vous avez sans doute faits très jeune. Vous avez le droit de choisir l’avenir professionnel qui vous permettra de vous épanouir encore plus.

Si vous avez eu le temps de réaliser que votre activité ne vous convient plus, que votre quotidien ne vous plait plus, une reconversion professionnelle est une super option pour retrouver la passion dans son quotidien. 

Il peut s’agir aussi d’un désir de donner du sens à ce que vous faites. Le manque de sens, le décalage entre vos valeurs essentielles et celles qu’incarnent votre activité, peuvent être un véritable poids et mener jusqu’au burn out. Comme Laurianne, entrepreneure de la communauté LiveMentor, qui a réussi une reconversion professionnelle pour devenir thérapeute, vous avez besoin de vous sentir à votre place dans votre profession.

L’envie est encore plus forte si vous êtes salarié et que votre environnement ne vous ressemble plus. Peut-être que vous n’en pouvez plus des horaires imposés, peut-être que vous ne supportez plus votre boss, peut-être que ces réunions de coordination à répétition vous épuisent, peut-être que vous ne croyez plus que cette entreprise ait un impact positif sur la société.

Qu’importe les raisons, un décalage s’est créé. Vous ne rêvez aujourd’hui plus que de vivre et travailler à votre rythme, respecter votre propre manière de fonctionner, fixer les objectifs qui vous motivent réellement. C’est le nouveau quotidien dont vous avez envie : vous reconvertir en entrepreneur.

Mais alors qu’est ce qui vous en empêche encore ? 

II/ Les peurs d’une reconversion professionnelle à 40 ou 50 ans. 

Si les raisons d’entreprendre une reconversion professionnelle à 40 ou 50 ans sont nombreuses, elles sont accompagnées de peurs qu’il est tout à fait normal de ressentir à un tournant aussi important de sa vie.

D’abord parce qu’il n’est jamais simple ou agréable de sortir de sa zone de confort. Et cela même lorsqu’on en a profondément envie et besoin ! 

Votre zone de confort, aujourd’hui, c’est un métier stable que vous maîtrisez, qui ne comporte aucun angle inconnu, qui ne présage pas de mauvaise surprise auxquelles il faudrait s’adapter à grandes dépenses d’énergie.

C’est très rassurant un cadre que l’on connaît dans les moindre recoins ! S’éloigner de cette sécurité, cela fait peur à n’importe qui.

Découvrir un nouveau métier qui vous intéresse, c’est excitant, mais aujourd’hui, vous êtes expert. Si vous êtes d’un naturel curieux, tant mieux, mais la dernière fois que vous avez appris un métier, c’était il y a longtemps !! Vous vous demandez si vous aurez le courage d’accepter de re-devenir vulnérable en abordant un domaine dont vous avez tout à apprendre, en plus de redevenir un “junior” aux yeux de tous.

“Tous” ce sont les professionnels autour de vous, mais aussi votre entourage. 

Envisager une reconversion professionnelle à 40 ou 50 ans, cela n’implique pas que soi. Vous vous inquiétez pour vos proches. Vous ne voulez pas que votre épanouissement professionnel mette en danger l’équilibre familial. Le rythme que vous avez installé, votre routine qui fonctionne, difficile de savoir si tout cela sera compatible avec un changement d’activité.

reconversion professionnelle famille

Vous devez aussi continuer d’assumer vos responsabilités, vos engagements et vous ne vous sentez pas tout à fait libre de prendre des risques. 

Les prêts à rembourser, le coût de la vie à laquelle vous vous êtes habitué, comme Marie-Claire en passant de cadre à entrepreneur, vous avez peut être peur de ne pas gagner assez d’argent pour subvenir aux besoin de votre famille et maintenir le confort de leur vie actuelle.

Toutes ces peurs ne sont pas vos ennemis, servez vous de vos doutes pour tester et affiner votre projet. C’est le meilleur moyen de construire un plan solide qui va tenir la route.

III / Pour votre reconversion professionnelle, quels avantages à 40 ou 50 ans ?

Cette reconversion, c’est le moment de vous servir de tous vos atouts. Je vous garantis que vous en avez plus que vous ne le pensez ! 

Votre maturité, c’est un peu votre garde fou. Vous êtes prêt à faire des changements et des sacrifices, mais vous ne risquez pas de vous lancer dans un projet trop bancal sur un coup de tête ou par caprice. Votre choix sera réfléchi et entier. On ne peut pas en dire autant des décisions que l’on prend à 20 ou 30 ans.

Ne vous méprenez pas, même en changeant de secteur d’activité, l’expérience que vous avez est un bagage plus que solide.

Vous avez acquis des compétences dans votre domaine mais aussi dans des domaines transversaux. Vous avez développé et affiné vos soft skills et tout cela sera au service de votre nouveau projet.

Votre regard est nouveau et frais sur cette activité que vous ne connaissez pas encore de l’intérieur. Cela vous permet d’apporter cette dose d’esprit critique et l’approche “out of the box” qui fait toute la différence. 

L’esprit critique est un bon exemple mais vous connaissez déjà vos autres points forts. La capacité de jugement et de prise de décision, vous l’avez déjà développée tout au long de votre carrière. Vous avez aussi mis à l’épreuve votre flexibilité, vos qualités de négociation, de résolution de problème. Ajoutons aussi un atout considérable que vous avez déjà dans votre jeu, votre gestion du stress. 

Cerise sur le gâteau, vous connaissez déjà le monde du travail et de l’entreprise, vous y nagez comme un poisson dans l’eau et avez déjà consacré le temps nécessaire pour l’apprivoiser !!

Vous saurez vous servir de votre situation personnelle stable et de votre âge comme des gages d’une crédibilité difficile à gagner auprès des banques ou d’investisseurs potentiels.

Le bonus des plus de 50 ans, c’est que si vous en avez, vos enfant sont sans doute assez grands pour se débrouiller seuls et vous allez enfin pouvoir consacrer votre temps à votre projet. 😉

Tous ces avantages sont tellement précieux au moment d’une reconversion professionnelle ! Vous partez avec une belle longueur d’avance ! 

IV/ Les méthodes concrètes pour réussir une reconversion professionnelle à 40 ou 50 ans.

Avoir conscience des avantages que présente une reconversion professionnelle à 40 ou 50 ans c’est déjà un pas immense ! En plus, il y a de nombreux outils concrets qui vous aident à avancer sereinement et sans vous mettre en danger. 

Le première étape à ne pas brûler: la phase d’introspection.

Prenez le temps de vous poser toutes les bonnes questions. Déterminez les critères indispensables pour choisir une nouvelle activité qui vous correspond. Définissez le sens que vous voulez donner à votre quotidien et assurez vous que votre projet coche toutes ces cases.

Prenez la mesure de votre capacité à supporter l’instabilité que va provoquer ce changement dans votre vie. Cela vous évitera de la vivre comme une mauvaise surprise et de la subir comme une claque. En anticipant cet inconfort temporaire, vous l’amadouerez plus facilement.

La recherche, c’est la vie ! Ne lésinez pas, renseignez vous sur toutes les coutures de votre projet. Lisez des témoignages d’expériences similaires, allez poser vos questions en face, et testez même le métier avant de vous lancer ! 

La restauration est un secteur qui m’intéressait il y a quelques temps, en faisant quelques mois de service en extra dans les restaurants de mon quartier, j’ai vite compris que ce domaine n’était pas fait pour moi sur le long terme.

Si c’est possible ne quittez pas tout de suite votre emploi. Pour se rassurer et y aller doucement, Dorothée a monté son projet en parallèle de son job. Elle n’a quitté son poste d’ingénieur que deux ans après la création de son site e-commerce dont elle vit aujourd’hui.

Choisissez la transition qui vous sécurise le plus. Vérifiez si votre démission vous donnera droit au chômage ou optez pour une rupture conventionnelle. 

Faites vous accompagner via un bilan de compétences si vous en ressentez le besoin, ou en choisissant les formations qui sont importantes pour votre reconversion. Vous pourrez  les financer grâce à vos droits CPF, aux subventions de Pôle Emploi ou d’autres dispositifs en fonction de votre statut. Chez LiveMentor, pour vous faciliter la vie, on vous accompagne dans vos demandes de financement de nos formations.

Exploitez toutes les aides à votre disposition pour réussir votre reconversion professionnelle !

Ne vous empêchez pas de parler de votre projet par timidité ou superstition, votre entourage sera toujours une bonne source de soutien et d’information et ils seront très certainement vos premiers clients/fans. 😉

Démarrer une reconversion professionnelle à 40 ou 50 ans, ça ne change rien à la démarche. Ulrike qui se re-convertit tous les 15 ans sera d’accord de dire qu’il n’y a pas d’âge pour se lancer dans cette aventure.

Les raisons qui vous poussent vers ce changement sont légitimes. Evidemment chaque étape de la vie arrive avec son lot de peurs et d’inquiétudes. Mais si votre choix est fait, aucune de ces peurs n’est insurmontable, c’est le regard que vous posez sur l’expérience qui va l’influencer dans le bon sens.

Ce qui est sûr c’est que vous avez entre les mains des avantages et des outils forts pour que cela soit une réussite.

Racontez-nous en commentaires ce qui vous donne envie de vous reconvertir, ou ce qui vous a le plus aidé sur à le faire. Vos expériences et parcours nous intéresse !!

Vous avez trouvé une faute d’orthographe dans cet article ? Vous pouvez nous en faire part en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée .

Avatar

Hannah Cassar

Nos conseils dans votre boite mail

Envie de progresser à nos côtés ? Rejoignez-nous dans l'aventure ! Chaque semaine, nous partageons nos meilleurs conseils.

Rejoindre la newsletter
Do NOT follow this link or you will be banned from the site!

Rapport de faute d’orthographe

Le texte suivant sera envoyé à nos rédacteurs :