Blog LiveMentor
Reconversion professionnelle thérapeute

Se reconvertir en Thérapeute pour se sentir enfin à sa place

Bien avant de me reconvertir en thérapeute. J’ai commencé par un BTS Assistante de Direction en alternance effectué à la SNCF où j’y suis restée par la suite pour occuper plusieurs postes et finir par devenir cadre à la tête d’une équipe.

A chaque fois que j’ai changé de poste, je changeais de Directions (National, Transilien et Fret) et de secteur géographique tout en restant sur Paris et banlieue afin de connaitre au plus près mon entreprise.

J’ai eu mes 2 enfants entre temps, vécue un déménagement professionnel, un « burn out » et une suppression de poste qui m’a conduite à quitter l’entreprise en octobre dernier.

Pour ma reconversion professionnelle, je commence l’école de sophrologie payée par mon CPF, je passe ma certification. A la suite de ma certification, je rejoins un espace pluridisciplinaire en tant que sophrologue qui représente 20% de mon temps de travail et me spécialise dans l’année à la gestion des acouphènes et à l’accompagnement des enfants.

En parallèle de ça, en famille, nous cherchons à quitter la région parisienne, cette région de « fous » pour aller sur Limoges.

En avril 2019, mon mari m’annonce avoir trouvé un poste sur Limoges et en même temps mon employeur m’annonce la suppression de mon poste pour octobre 2019.

On a donc organisé le déménagement pour juillet et j’ai décidé  de quitter la boite car il n’y avait aucun poste pour moi sur Limoges.

Repartir de zéro : Se reconvertir en thérapeute

Je me disais : la vie m’envoie un signe ! Pourquoi ne pas repartir de zéro et devenir thérapeute 100% de mon temps ?

Malheureusement pour vivre de son activité de thérapeute à Limoges, il faut avoir plusieurs cordes à son arc.

Tout naturellement, j’ai écouté mon instinct et me suis tournée vers l’hypnose thérapeutique.

Je me suis donc inscrite à une formation d’hypnothérapeute, spécialisation arrêt du tabac par l’hypnose. Ces deux métiers, sophrologie et pratique de l’hypnose, me semblaient vraiment complémentaires pour réussir ma reconversion en thérapeute.

Se former pour réussir sa reconversion professionnelle a été essentiel pour moi.

« Et surtout, je me suis sentie à ma place. »

J’ai donc entamé la deuxième phase : se faire connaître.  J’ai créé des nouvelles plaquettes et autres supports de communication.

J’ai commencé à démarcher les mairies, les centres aérés, les professionnels de la santé, les commerces de proximité, l’Académie, les journaux locaux … tout y est passé.

Malgré tous ces efforts j’avais l’impression que je ne touchais pas tout le monde. J’ai donc décidé de suivre la formation Marketing digital au sein de LiveMentor pour travailler sur le référencement local de mon site.

Premières victoires en tant que Thérapeute

De fil en aiguille, j’ai trouvé mon comptable et il s’est avéré que sa femme était psychologue.

Par chance, elle gérait un grand espace pluridisciplinaire en plein Limoges. Elle m’a proposé de rejoindre son espace et j’y suis désormais 2 jours par semaine. On y travaille en équipe pluridisciplinaire.

se reconvertir en thérapeute

J’attends la réponse du Rectorat et de l’académie pour avoir mon agrément d’intervenante extérieure pour réaliser des ateliers de sophrologie ritualisés et ludiques.

En attendant, mon démarchage au centre aéré de ma ville a payé : j’ai réalisé des ateliers de sophrologie sur les émotions pour les maternelles en février. J’ai été contactée par un autre centre pour faire un second atelier.

Un centre de formation aux entreprises souhaite que je devienne leur formatrice sur la gestion du stress pour les salariés.

Ce n’est que le début et je continue d’avancer. J’ai déjà des formations de prévues pour cette année sur : Facebook, coach PNL et des spécialisations d’hypnose.

Je me sens enfin, alignée avec moi-même grâce à cette reconversion professionnelle. Se reconvertir en thérapeute a donné un réel sens à ma vie.

Désormais, je fais confiance à la vie et suis mon instinct. Mon burn-out m’a fait comprendre qui je voulais être et surtout qui je ne voulais pas être !

Mon mari me soutient dans toutes mes démarches et dans ma réorientation professionnelle qui finalement s’est faite en douceur.

Si j’ai un conseil à partager c’est de garder une source de revenus lorsqu’on débute sa reconversion. Avoir pu garder mon CDI au début a été vraiment bénéfique. Sinon, il faut y croire et avancer sans se poser de questions !

N’hésitez pas à me poser vos questions dans les commentaires, je me ferai un plaisir de vous répondre 🙂

Retrouvez ici, d’autres exemples de reconversions professionnelles réussies sur le blog de LiveMentor :

– Reconversion de cadre à entrepreneur

– Reconversion professionnelle dans l’architecture

– Se reconvertir dans le Marketing

– Reconversion professionnelle dans la formation

– Se reconvertir dans l’accompagnement

– Reconversion professionnelle dans la photographie

– Reconversion professionnelle dans l’entrepreneuriat

– Reconversion professionnelle dans la décoration

– Se reconvertir en Copywriter

– Reconversion professionnelle pour raison médicale

Reconversions professionnelles multiples

– Démission et chômage font-ils bon ménage ?

– Se reconvertir en Coach

Vous avez trouvé une faute d’orthographe dans cet article ? Vous pouvez nous en faire part en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée .

Avatar

Lauriane Tissier

  • Nos conseils dans votre boite mail

    Envie de progresser à nos côtés ? Rejoignez-nous dans l'aventure ! Chaque semaine, nous partageons nos meilleurs conseils.

    Rejoindre la newsletter
    Do NOT follow this link or you will be banned from the site!

    Rapport de faute d’orthographe

    Le texte suivant sera envoyé à nos rédacteurs :